La vie nocturne en Grèce
shutterstock.com
Actualisé l'année dernière

Des endroits sophistiqués à la mode aux tavernes traditionnelles, on peut passer des soirées vraiment géniales en Grèce tout au long de l'année. Le nombre de permis accordés pour de nouveaux bars et restaurants a doublé au cours des cinq dernières années, ce n'est pas surprenant quand on sait qu'il n'y a pas de mot pour « gueule de bois » en grec !

Sortir à Athènes

Athènes a tout pour plaire aux noctambules, théâtres, concerts, restaurants, bars, clubs, DJ internationaux, cocktails à gogo, tous les éléments sont réunis pour passer d'excellentes soirées qui peuvent d'ailleurs se terminer souvent au petit matin, car certains endroits ferment très, très tard... Voyons où faire la fête à Athènes.

Si vous êtes un fan des bars sophistiqués, dirigez-vous vers Koukaki. Ce quartier récemment remodelé se situe non loin de l'Acropole, c'est l'endroit idéal pour partager quelques verres après une longue journée. Metaxourgeio et Keramikos hébergent des bars locaux souvent cachés dans lesquels on peut boire du tsipouro jusqu'au bout de la nuit. Les jeunes aiment ce quartier, le Blue Parrot et le Bios servent de super cocktails, mais le hit de l'été, c'est le Latraac et ses DJ.

Exarchia est l'endroit où aller pour intégrer la vie nocturne des jeunes athéniens. Le quartier est un mélange assez surréaliste de réalité urbaine et de glamour dont on parle de plus en plus dans la presse internationale, non sans raison, le nombre de bars est presque infini, on peut se restaurer et passer toute la nuit en allant d'un bar au suivant, Spirito étant un lieu populaire, et la rue Emmanouil Benaki à ne pas rater.

Ceux et celles qui apprécient la qualité et la culture devraient aller à Patsion. On y trouve les plus anciens bars d'Athènes, l'Au revoir fait partie des « obligés » du quartier, de nombreux endroits sont très vivants une fois que l'on est à l'intérieur, ce que ne laisse pas toujours présager l'apparence depuis la rue.

Psyrri est une zone où l'on s'amuse aussi beaucoup, on y trouve d'innombrables bars et quelques clubs décadents et l'on peut passer la soirée d'un lieu au suivant sans oublier de visiter le Barrett pour ses cocktails et la Cantina social pour l'atmosphère et la qualité de la musique.

À Kolonaki, vous pourrez déguster des cocktails sophistiqués dans un cadre luxueux au centre d'Athènes. Ici, vous allez soigner votre look pour vous rendre au Skoufaki, au Blondie's ou au Rue de Marseille qui sont des bars raffinés et intimistes, à Kolonaki, vous ferez partie de la scène glamour d'Athènes.

Amoureux des clubs, rendez-vous à Gazi (ne confondez pas avec la zone résidentielle Gyzi). Vous pourrez y écouter des artistes grecs connus et apprécier la musique traditionnelle, cette zone est fameuse pour le rebetiko. Vous pourrez aussi vous rendre dans le club de Lindsay Lohan et de son partenaire (le Lohan) où sont régulièrement invités des DJ renommés et où résonnent parfois les canons à confettis.

Vers la place Monastiraki, vous ne pouvez pas manquer de vous rendre au bar 360 qui offre une vue panoramique de la ville depuis sa terrasse sur le toit, il est ouvert la journée et le soir. Un autre bar du quartier où passer un moment de l'après-midi est le A for Athens. Au Couleur locale, on peut écouter des DJ et de la musique en live le dimanche sur la terrasse, ce lieu attire des étrangers, mais aussi beaucoup de locaux.

Sortir en Grèce

Il est important de prendre en compte le caractère touristique de la Grèce pour comprendre la vie nocturne dans le pays. Si l'été il y a beaucoup de monde sur les iles, ce n'est pas le cas entre octobre et mai. Un tiers de la population totale de la Grèce est regroupée sur Athènes, les iles sont très peuplées durant la saison touristique, mais à partir d'octobre, il n'y a plus grand-chose à y faire et tous les propriétaires de bars ou presque ont mis la clé sous la porte jusqu'à l'année suivante.

Durant l'été, vous n'aurez aucune difficulté à trouver des endroits pour vous amuser toute la nuit sur les iles, surtout à Santorini et à Mykonos, sur cette dernière, des raves sont régulièrement organisées en juillet et aout, certaines fêtes durent deux ou trois jours, on croise souvent des DJ internationaux très connus. En hiver, oubliez les iles pour faire la fête, sauf la Crète où l'on peut sortir toute l'année, spécialement durant le weekend.

Pour sortir en Crète, il faut se rendre dans les villes principales qui sont Héraklion, Réthymnon et Hania (La Canée). Héraklion est la ville principale de la Crète, c'est aussi la plus grande et celle où vous aurez le plus de choix pour vous amuser en semaine ou le weekend. Hania est également une ville vivante durant toute l'année, la base militaire y est pour quelque chose.

En Crète, il est assez courant que des musiciens aillent manger au restaurant avec leurs instruments. À la fin du repas, ils les sortent de leurs étuis et se mettent à jouer de la musique traditionnelle, le patron remplit alors les verres de vin local, d'ouzo ou de raki. Ceci se produit dans les restaurants locaux, pas dans les restaurants pour touristes, il faut donc s'éloigner des zones touristiques, on peut par exemple souvent assister à ces concerts improvisés dans de petits restos se trouvant dans des villages minuscules.

Bon à savoir :

N'hésitez pas à manger local. La cuisine grecque est riche, de qualité et très variée. Évitez les restaurants touristiques et choisissez des restaurants locaux avec le menu en grec. Si un restaurant est rempli de Grecs(ques), foncez !

Liens utiles :

La vie nocturne à Athènes - The Telegraph
La vie nocturne à Athènes - Like a local
Why Athens

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.