Se loger à São Paulo

Se loger à São Paulo
shutterstock.com
Actualisé 2022-06-08 15:21

São Paulo est de loin la plus grande ville du Brésil. Elle offre une grande variété de logements avec différents niveaux de confort et pour tous les budgets. Si vous faites un court séjour dans la région, vous pouvez loger dans un hôtel ou un appartement en résidence-services. Autrement, vous pouvez opter pour un appartement ou peut-être une maison en colocation. Avant de commencer votre recherche d'un logement à São Paulo, lisez d'abord la section Logement au Brésil d'Expat.com.

Vivre à São Paulo

São Paulo est le cœur financier non seulement du Brésil, mais aussi de toute l'Amérique du Sud. En tant que telle, elle attire les Brésiliens et les étrangers à la recherche d'emplois bien rémunérés. São Paulo n'est en aucun cas une ville bon marché, par exemple, les repas au restaurant et les divertissements présentent un prix élevé.

Si auparavant les loyers étaient moins élevés à São Paulo qu'à Rio de Janeiro, du fait de l'offre de logements plus importante, ce n'est plus le cas aujourd'hui.

Avec une population de 12 millions d'habitants et une population métropolitaine de près du double, São Paulo couvre une zone énorme, et ses embouteillages sont légendaires au Brésil. Par conséquent, réfléchissez bien à votre lieu de résidence. En particulier, essayez de vivre aussi près que possible de votre travail si vous prévoyez de conduire. Les trajets peuvent être quelque peu allégés en utilisant le système de transports publics de São Paulo, efficace et comprenant plusieurs lignes de métro qui s'intègrent aux bus pour couvrir presque toute la ville.

São Paulo est également bien reliée au reste du Brésil. La zone métropolitaine est desservie par trois aéroports : Guarulhos, Congonhas, et Viracopos (dans la ville voisine de Campinas). Par conséquent, il est facile d'explorer le Brésil si vous vivez à São Paulo.

Quartiers à São Paulo

São Paulo est divisé en 31 districts regroupés en neuf zones. Le centre-ville abrite des immeubles de bureaux modernes de grande hauteur, tandis que le quartier sud accueille un nombre croissant d'entreprises internationales et multinationales.

En général, les parties ouest et sud de São Paulo sont à privilégier pour vivre. Certaines parties du centre-ville le sont également, bien que certaines soient moins sûres la nuit, alors consultez un local si vous envisagez cette zone. Enfin, les parties nord et est de la ville sont moins recherchées.

Si vous considérez que le centre-ville est le quartier idéal, alors bon nombre des barrios (quartiers de la ville) recherchés se situent du 6 (entourant le vaste parc d'Ibirapuera) au 9. Les barrios inclus dans cette bande comprennent Paraíso, Vila Madalena, Moema, Vila Nova Conceição, Vila Olímpia, Itaim Bibi, Jardins, Pinheiros et Vila Magdalena. Higienopolis et Baixo Augusta, plus proches du centre-ville, sont également populaires.

Dans une certaine mesure, chacun de ces barrios est autonome, avec ses propres magasins, banques, etc., mais aussi sa personnalité. Baixo Augusta, par exemple, possède  une vie nocturne animée, tandis que Moema, près du parc d'Ibirapuera, est un quartier plus calme.

Pour en savoir plus sur les quartiers les plus populaires, continuez à lire ci-dessous.

Brooklin Novo

Les jeunes étrangers apprécient le quartier de Brooklin Novo, notamment parce qu'il est plus authentique que d'autres quartiers d'expatriés. C'est surtout un quartier résidentiel qui privilégie les petits magasins aux grandes chaînes.

Si vous avez des animaux domestiques, ils s'y plairont du fait de la présence de nombreux parcs et d'espaces verts.

Santa Cecilia

Santa Cecilia est un quartier fantastique pour les jeunes expatriés célibataires qui ont un budget plus serré.Très proche du centre de São Paulo, il possède un charme historique ancien. De nombreux jeunes expatriés qui enseignent l'anglais et font du bénévolat affluent dans ce quartier.

Notez que les loyers moins chers sont assortis de quelques restrictions et que la pollution et le bruit font partie de l'environnement quotidien de Santa Cecilia. En contrepartie, le quartier compte de nombreux bars et restaurants.

Vila Madelena

Si Santa Cecilia est considéré comme bohème par certaines personnes, Vila Madelena lui dame le pion !

Ce quartier abrite une forte population de jeunes expatriés et d'étudiants étrangers, ce qui a entraîné la prolifération de nombreux bars et clubs de qualité. Peu idéal pour une installation en famille, le quartier est assez animé et bruyant, surtout le week-end.

De plus, si vous prévoyez de conduire, Vila Madelena n'est pas idéale. La circulation y est très mauvaise, obligeant de nombreux résidents à privilégier les transports publics.

Chácara Flora

Chácara Flora est un quartier familial. Non seulement il fait partie de la plus grande banlieue de Santo Amaro, mais il dispose également de nombreux logements de qualité et sécurisés. On y trouve de nombreux espaces verts, mais aussi des écoles internationales.

Chácara Flora abrite d'excellents restaurants, supermarchés et autres magasins. Comme dans la plupart des autres quartiers de São Paulo, les transports publics sont efficaces. Enfin, Chácara Flora est proche de l'aéroport Congonhas, un bon point pour les grands voyageurs

Morumbi

Morumbi ressemble à Chácara Flora en ce sens que de nombreuses familles d'expatriés y sont installées. On y trouve beaucoup d'espaces verts, de nombreuses écoles internationales ainsi qu'une pollution moins présente.

Vous et vos proches aurez de nombreux magasins et cafés à visiter et où passer le temps. Morumbi se trouve également à proximité de l'hôpital Albert Einstein, l'un des meilleurs hôpitaux de la ville. Vous pouvez donc avoir l'esprit tranquille en sachant que vous recevrez le meilleur traitement possible, et rapidement, en cas de problème.

Alphaville

Loin de la cohue urbaine, Alphaville, situé à 30 km du centre de São Paulo, possède l'atmosphère d'une petite ville. Vous en aurez plus pour votre argent dans ce quartier où il est possible de louer de grandes propriétés, parfois même avec piscine et grand jardin.

Alphaville est également très sûre et isolée, offrant aux familles un endroit agréable et tranquille où s'épanouir. Il peut cependant être difficile de se déplacer dans ce quartier, qui n'est pas bien desservi par les transports en commun. Et bien que vous puissiez conduire, cela peut également être difficile si vous devez emprunter l'autoroute, qui peut être très encombrée.

Prix des logements à São Paulo

Vous trouverez des appartements meublés d'une chambre dans la plupart des barrios indiqué ci-dessus pour 2 300 R$ à 2 700 R$ (reals brésiliens), hors frais de copropriété et taxes.

Les quartiers plus agréables coûtent plus cher, à moins de miser sur des logements non meublés. Ainsi, à São Paulo, un appartement standard de trois chambres à coucher coûte entre R$ 3 800 et R$ 5 500 par mois, plus les frais de copropriété et les taxes.

Les maisons sont moins courantes que les immeubles d'habitation, mais on peut trouver des maisons individuelles et mitoyennes. Les loyers varient considérablement, de moins de R$ 3 000 à plus de R$ 10 000, taxes et frais de copropriété en sus.

On trouve également de nombreux appartements en résidence (appart-hôtels) à São Paulo, généralement dans de bons quartiers à proximité du centre-ville. Ces logements présentent de nombreux avantages et offrent généralement divers équipements tels qu'une salle de sport, une piscine, un service de nettoyage, etc.

Vous n'aurez pas besoin de vous qualifier pour un bail et vous pourrez payer par carte de crédit. Ces établissements s'adressent cependant en grande partie aux voyageurs d'affaires et ne sont pas bon marché. Comptez au moins 5 000 R$ par mois, voire plus de 9 000 R$.

Bon à savoir :

Pour les séjours de longue durée, vous bénéficierez presque certainement d'une réduction substantielle, alors n'hésitez pas à demander.

Si vous souhaitez acheter une bien immobilier à São Paulo, comptez environ 7 000 à 10 000 R$ par mètre carré, voire plus pour les biens plus proches du centre-ville.

La colocation, courante à São Paulo, est une option pour les budgets limités, mais qui souhaitent vivre dans un quartier plus agréable. Du côté des loyers, comptez entre 800 R$ et 2 000 R$ par mois. RoomGo est un excellent moyen de trouver des colocations.

Pour les séjours de courte durée, vous pouvez séjourner dans un hôtel traditionnel ou louer une chambre via Airbnb, très présent à São Paulo. Les prix varient considérablement en fonction de l'emplacement, des commodités et de la durée de votre séjour.

Le processus de location

Pour commencer, visitez tous les quartiers qui vous intéressent pour vous faire une idée et à différents moments de la journée pour juger de l'ambiance. Si vous trouvez des logements intéressants, contactez le propriétaire ou l'agence de location pour planifier une visite. Durant la visite, prenez le temps pour tout vérifier, car il n'est pas question de prendre le premier logement venu, y compris si le marché est tendu.

Si un bien vous plaît, contactez immédiatement le propriétaire ou l'agence de location pour le réserver avant un autre candidat.

Le bail

À São Paulo et au Brésil en général, la durée du bail est de 30 mois, ou entre deux et trois ans. Pour réduire cette période légale d'engagement, par exemple, à 12 mois, privilégiez un quartier d'expatriés. En cas d'acceptation du propriétaire, le contrat sera toujours de 30 mois, mais avec un avenant.

Lors de la signature du bail, vous devrez présenter votre Cadastro de Pessoas Fisicas (CPF) ou votre carte d'identité brésilienne à la signature du bail. L'obtention du CPF prendra quelques mois après votre arrivée au Brésil, aussi, vous devrez louer un logement de courte durée en attendant que votre dossier soit traité. Alors gardez cela à l'esprit durant votre recherche d'un logement à long terme au Brésil.

L'autre partie prenante peut également demander un fiador, c'est-à-dire un garant et dans certains cas, il peut s'agir de deux fiadors. En tant que nouvel expatrié au Brésil, il peut être difficile de trouver une personne vivant sur place pour remplir ce rôle. Pour contourner cette problématique et susciter la confiance, vous pouvez simplement payer un acompte plus élevé ou alors présenter de solides antécédents professionnels.

En outre, vous pouvez essayer de négocier le loyer à la baisse, tâche plus facile avec un propriétaire particulier qu'avec une agence immobilière.

Si vous signez ce contrat depuis l'étranger, vous devrez le faire notarier au Brésil et uniquement au Brésil, les processus étrangers n'étant pas acceptés au Brésil.

La caution

En règle générale, il faut déposer l'équivalent de un à trois mois de loyer pour la caution. Le propriétaire ou l'agence de location devra conserver cet argent sur un compte d'épargne séparé et non lié à son leur personnel. Tout intérêt généré par cet argent doit être remis au locataire au moment de son départ du logement, en plus de son dépôt de garantie.

Pour les logements à court terme, les dépôts ne sont pas nécessaires et les loyers se paient sur une base mensuelle.

Les expatriés qui signent un contrat depuis l'extérieur du pays peuvent être tenus de payer un acompte de 50 %. Légalement, les propriétaires peuvent appliquer cette condition ou alors demander un fiador.

Liens utiles :

Airbnb
Booking
Vrbo
Viva Real
Gabino Home
Vacation Key
Classificados Brasil
RoomGo

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.