Palmarès des villes les plus congestionnées au monde

  • Congestion
Article
Publié le 2017-03-06 14:00

Le trafic routier sera sans doute l'une de vos principales préoccupations au moment où vous commencerez votre nouvelle vie à l’étranger, et il vaut mieux y être préparé avant de vous retrouver dans le feu de l'action. Êtes-vous prêt à passer des heures dans les bouchons pour vous rendre au travail ? Si tel n'est pas le cas, Expat.com vous invite à découvrir l'indice de trafic routier TomTom 2017 des villes les plus congestionnées au monde.

Votre choix de partir vivre à l’étranger peut être motivé par de nombreux facteurs : perspectives d'emploi, meilleure qualité de vie, un meilleur climat, entre autres. Mais en choisissant votre ville, d'autres critères sont à considérer, notamment les moyens de transport disponibles, la proximité avec votre lieu de travail ou l’école de vos enfants. Qu'en est-il de la congestion routière ? Y avez-vous déjà pensé ? Combien de temps êtes-vous disposé à passer dans les embouteillages avant d'arriver à votre destination, que ce soit au travail ou à la maison ? L'indice de trafic routier TomTom 2017 vous donne un aperçu des villes les plus congestionnées au monde.

Mexico arrive une fois de plus en tête de liste au niveau mondial, suivie de Bangkok, Jakarta, Chongqing et Bucarest. Dans ce classement annuel des villes les plus congestionnées au monde, l'on retrouve également Istanbul, Chengdu, Rio de Janeiro, Tainan et Beijing. Sachez que ce classement se base sur les données de 2016 dans pas moins de 390 villes de 48 pays.

Il ressort que la congestion routière a connu une hausse de 23% sur l’échelle mondiale depuis 2008, mais avec des tendances variant d'un continent à l'autre. Si le trafic a augmenté de 5% seulement entre 2015 et 2016 en Amérique du Nord, l'Europe a connu une hausse de 9%. Aussi, une hausse de 12 % a été enregistrée en Asie et en Océanie et de 15% en Afrique.

Amérique du Nord : Mexico plus congestionnée que Los Angeles

Bien qu'elle possède un vaste réseau de transports public, incluant le métro, la capitale mexicaine reste la ville la plus pénible pour se déplacer. Un trajet d'une heure nécessite 39 minutes de plus à Mexico. Durant les périodes de pointe, le temps de trajet est systématiquement doublé. La croissance démographique de Mexico est la principale raison expliquant cette situation. 

Les États-Unis ne sont pas en reste avec Los Angeles (2e), San Francisco (3e), New York (5e), Miami (9e) et Portland (10e) se trouvant parmi les villes les plus congestionnées en Amérique du Nord. Aussi surprenant que cela puisse paraître, bien qu’étant la ville la plus écologique du Canada, Vancouver se hisse dans le top 10 nord-américain, soit à la 4ème place suivie de Toronto qui se trouve à la 8ème place. Capitale du Costa Rica, San José se retrouve quant à elle en 7ème position.

La Roumanie et la Russie en tête de liste en Europe

5ème au niveau mondial, Bucarest serait-elle la ville à éviter en Europe ? Nous n'irons pas jusque là, mais disons que la capitale économique roumaine, l'un des principaux centres industriels et axes routiers d'Europe de l'est, vous réservera bien des (mauvaises) surprises pendant les heures de pointe. En effet, la moitié de ses routes sont bondées. Les axes les plus congestionnés sont les routes inter-urbaines et internationales.

En 2ème et 3ème positions, l'on retrouve Moscou et Saint-Pétersbourg. Selon les autorités russes, l'un des principaux facteurs serait le fait que les habitants ne seraient pas prêts à utiliser le transport et à remiser leurs voitures au garage. La dimension des routes est également à blâmer. Les deux plus grandes villes de la Russie sont suivies de Londres, Marseille, Rome, Paris, Bruxelles, Manchester et Athènes.

Asie : Bangkok et Jakarta plus engorgées que jamais

Ce n'est un secret pour personne ! Les villes asiatiques sont réputées pour être les plus congestionnées au monde, à l'exemple de Bangkok, 2ème au niveau mondiale et 1ère en Asie. Bien que la capitale thaïlandaise possède un réseau de métro moderne et flambant neuf, ainsi que divers autres moyens de transport, elle demeure une ville où il est difficile de se déplacer, pendant comme en dehors des heures de pointe. En effet, vous risquez de passer plus du double du temps prévu pour rentrer dans la soirée.

Capitale de l’Indonésie, Jakarta est également engorgée en raison de l'augmentation du nombre de véhicules sur ses routes et de l’état de ses transports en commun. Au fil des années, il est devenu presque indispensable de circuler à moto si l'on veut éviter de longues heures d'attente sur les routes. Le comble : vous trouverez même des moto-taxis à Jakarta !

Parmi les villes les plus congestionnées en Asie, l'on retrouve également plusieurs villes chinoises, à savoir Chongqing, Chengdu, Shenzhen, Beijing, Changsha et Guangzhou, ainsi que Tainan, l'une des plus grandes villes taïwanaises.

Amérique latine : le Brésil en tête pour ses embouteillages

Entourée d'une chaîne de montagnes, Rio de Janeiro est sans doute la ville la plus congestionnée d’Amérique latine. Au fil des années, de nouveaux moyens de transport tels que le train et le métro et la construction de nouvelles routes ont quelque peu allégé le trafic routier au Brésil. Il reste néanmoins très difficile de s'y déplacer pendant les heures de pointe. Plusieurs autres villes brésiliennes, à savoir Recife, Salvador de Bahia, Fortaleza, São Paulo, ainsi que Belo Horizonte et Brasília connaissent plus ou moins le même sort.

Santiago du Chili et Buenos Aires font également partie des villes les plus congestionnées en Amérique latine.