Conduire à Taiwan

conduite
Shutterstock.com
Actualisé 2023-06-25 11:56

En tant que conducteur à Taïwan, vous devez être en possession d'un permis de conduire, que ce soit pour conduire votre propre véhicule ou pour louer une voiture ou un scooter. Pour conduire légalement, tous les conducteurs doivent avoir au moins 18 ans. Les résidents de Taïwan ont besoin de permis spécifiques pour conduire des voitures, des motos ou des scooters, et ils doivent également posséder un permis pour pouvoir acheter un véhicule.

Utilisation d'un permis de conduire international à Taïwan

Le permis de conduire international est accepté pour la location de véhicules à Taïwan. Cependant, veuillez noter qu'il est possible que vous ne soyez pas autorisé à louer un scooter si votre permis ne comporte pas la mention « moto ». Certaines agences de location peuvent faire des exceptions à cette règle, mais il est important de savoir que vous serez tenu responsable en cas de contrôle par les autorités.

Attention, le permis de conduire international n'est valable que pendant les 30 premiers jours de votre séjour à Taïwan. Par la suite, vous devrez obtenir un permis de conduire taïwanais pour continuer à conduire légalement.

Permis réciproques à Taïwan

Taïwan a établi des accords de permis de conduire réciproques avec certains États américains et quelques autres pays. Veuillez consulter la liste mise à jour des pays qui bénéficient de cette réciprocité avec Taïwan.

Si votre votre pays figure sur la liste des permis réciproques, vous devrez réunir les documents suivants et payer des frais de 200 dollars taïwanais pour obtenir votre permis de conduire à Taïwan :

  1. Un certificat d'immatriculation valide ;
  2. Votre permis national, authentifié par un bureau de représentation de Taïwan dans votre pays d'origine ;
  3. Une traduction en chinois de votre permis si celui-ci n'est pas rédigé en anglais ;
  4. Cette traduction doit être notariée par un bureau de représentation taïwanais ;
  5. Deux photos d'identité récentes (3 cm x 2,5 cm) ;
  6. Le formulaire de demande de permis de conduire (n° 21), disponible auprès du bureau des véhicules à moteur ou en ligne (pour les voitures et les motos) ;
  7. Un certificat d'examen médical délivré par un hôpital public, datant de moins d'un an.

Obtention d'un permis de conduire à Taïwan

Les résidents étrangers qui possèdent une carte de résident étranger (ARC) ou une carte de résident permanent (APRC) ont la possibilité de passer l'examen du permis de conduire à Taïwan.

La procédure pour obtenir un permis de conduire comprend les étapes suivantes : un examen médical, un examen de la vue, l'obtention d'un permis d'apprenti conducteur, une période de formation de 90 jours en conduite autonome ou de 35 jours dans une auto-école, un test de connaissances du code de la route (test écrit) et un examen pratique.

Pour obtenir un permis de conduire pour les motos/scooters, la procédure comprend un examen médical, l'enregistrement, un examen écrit et un examen pratique.

Pour plus d'informations sur l'obtention d'un permis de conduire à Taïwan, veuillez consulter le site de l'Office des véhicules à moteur (>Motor Vehicle Office).

Passer l'examen du permis de conduire à Taïwan (Véhicules à moteur)

Si votre pays ne bénéficie pas d'un accord de réciprocité avec Taïwan en matière de permis de conduire ou si votre permis expire pendant votre séjour à Taïwan, vous devrez obtenir un permis de conduire taïwanais pour pouvoir conduire.

Avant de pouvoir passer l'examen écrit pour obtenir votre permis, ainsi que l'épreuve de conduite sur un parcours et l'épreuve finale sur route, vous devez être titulaire d'un permis d'apprenti conducteur depuis au moins trois mois et fournir la preuve de votre expérience de conduite.

Pour obtenir le permis d'apprenti conducteur, vous devrez vous rendre au DMV (Department of Motor Vehicles) et présenter les documents suivants :

  • Une pièce d'identité valide avec photo (votre carte de résident étranger ou votre carte de résident permanent) ;
  • Trois photos d'identité récentes ;
  • Un formulaire d'enregistrement du permis de conduire ;
  • Un dossier d'évaluation médicale rempli par un hôpital local.

Dans la plupart des cas, la preuve de l'expérience de conduite est établie par votre inscription dans une auto-école locale. Il existe de nombreuses écoles concurrentes dans le pays, mais seules certaines proposent des cours en anglais. Avant de vous inscrire, assurez-vous que l'école de conduite choisie dispense des cours dans la langue de votre choix.

Les autoécoles à Taïwan combinent des cours en classe, des exercices sur un circuit fermé et des pratiques sur la route. Les cours en classe commencent par l'apprentissage du code de la route, la mémorisation de la signalisation routière et d'autres aspects pratiques.

Sur le circuit fermé, les instructeurs font pratiquer aux élèves différentes tâches et compétences nécessaires sur la route ouverte, comme la négociation des virages et des courbes en suivant une ligne peinte, la marche arrière, le stationnement en parallèle, l'arrêt et le redémarrage, etc. La plupart du temps, l'instructeur est présent dans la voiture avec l'élève, disposant d'un deuxième volant et d'un frein en cas d'urgence. Dans certaines écoles, cependant, les instructeurs peuvent passer d'un élève à l'autre, montant et descendant de différents véhicules à différents endroits du parcours.

Ensuite, les élèves passent à la pratique sur route, en commençant souvent par des zones moins encombrées, comme les routes de montagne. La plupart des autoécoles sont situées dans ces zones, ce qui permet aux élèves de s'exercer sur la route sans avoir à se déplacer loin de l'école. Les compétences acquises lors des exercices sur circuit fermé sont mises en pratique, et des compétences spécifiques sont également développées pour naviguer sur les routes étroites et sinueuses des montagnes taïwanaises.

Passer l'examen théorique de conduite 

Une fois les trois mois d'apprentissage en auto-école terminés, il est temps de se préparer à l'examen théorique écrit. Pour réserver votre examen, vous devez contacter le DMV (Department of Motor Vehicles) le plus proche. Le jour de l'examen, vous devrez présenter les documents suivants :

  • Le formulaire d'inscription dûment rempli ;
  • L'évaluation médicale complétée ;
  • Trois photos d'identité en couleur de deux pouces ;
  • Une carte d'identité électronique valide pendant au moins six mois ;
  • Une preuve de votre expérience de conduite (par exemple, un certificat de fin d'études délivré par votre auto-école).

Votre permis d'apprenti conducteur 

L'examen théorique pour le permis d'apprenti conducteur est réalisé sur ordinateur et comprend un total de 50 questions. Parmi ces 50 questions, 30 sont de type choix multiple et portent sur le code de la route, la signalisation routière et divers scénarios rencontrés sur la route. Les 20 questions restantes sont de type Vrai ou Faux et abordent également des aspects du code de la route et de la signalisation routière. Des tests pratiques en ligne sont disponibles et peuvent être effectués autant de fois que nécessaire pour se préparer. L'intégralité du programme de formation à la conduite est également accessible en ligne sur le site du DMV. Pour réussir l'examen écrit, il est nécessaire d'obtenir une note d'au moins 85 %. En cas de score inférieur à 85 %, il est possible de repasser l'examen après un délai de sept jours.

Épreuves en circuit fermé et épreuves sur route 

Les examens routiers à Taïwan se déroulent de manière légèrement différente, car ils peuvent être réalisés à l'école de conduite. Tout d'abord, les conducteurs passent par un parcours d'entraînement en circuit fermé, puis ils se dirigent vers les routes environnantes. Au début du cours et des épreuves sur route, les conducteurs débutent avec un total de 100 points, et des points sont déduits en cas d'infraction relevée par l'instructeur. Un score de 70 points ou plus est considéré comme réussi. Les candidats qui échouent doivent attendre une à deux semaines, selon la politique de leur auto-école, avant de pouvoir repasser l'examen. Les frais pour repasser l'examen varient d'une école à l'autre, et peuvent atteindre jusqu'à 2 000 NT$.

À quoi ressemble l'environnement de conduite à Taïwan ?

L'environnement de conduite à Taïwan présente des caractéristiques particulières. Avec une population de plus de 23 millions de personnes sur une superficie relativement petite, les routes peuvent être très encombrées, en particulier dans l'ouest de l'île principale. Les embouteillages sont fréquents dans les grandes villes, surtout aux heures de pointe. Bien qu'il existe des règles et des réglementations routières, il peut sembler que ces règles sont parfois plus perçues comme des suggestions que des obligations.

Depuis mai 2023, des amendes sont appliquées à Taïwan pour les conducteurs qui ne cèdent pas le passage aux piétons aux passages cloutés. Auparavant, bien que les piétons aient la priorité, il était rare que les conducteurs s'arrêtent pour les laisser traverser en premier, sauf s'ils étaient confrontés à une foule de piétons. Aujourd'hui, ne pas céder le passage peut entraîner une amende et une éventuelle arrestation.

Un autre aspect important à prendre en compte à Taïwan est l'absence de contrôle des angles morts, qui n'est souvent pas enseigné lors des cours de conduite. Par conséquent, les conducteurs en ville ont tendance à changer de voie en se basant uniquement sur leurs rétroviseurs, parfois sans même vérifier. Il ne faut jamais supposer qu'un autre conducteur est conscient de votre présence sur la route.

En raison de la congestion du trafic, de la forte présence de scooters et de l'application parfois laxiste du code de la route par la police, le bilan en matière d'accidents mortels sur les routes taïwanaises est préoccupant. Au cours des dix premiers mois de l'année 2022, Taïwan a enregistré plus de 2 560 décès liés à la circulation, soit une augmentation de plus de 6 % par rapport à l'année précédente. En 2020, Taïwan, avec une population de 23,57 millions d'habitants, a enregistré 2 972 décès liés à la circulation, comparé à 2 839 décès au Japon voisin, qui compte près de 126 millions d'habitants. Cela donne une idée générale de la sécurité routière à Taïwan.

L'alcool au volant à Taïwan

A Taïwan, la conduite sous l'influence de l'alcool a été criminalisée en 1999. Auparavant, il n'y avait pas de loi spécifique à ce sujet, malgré le nombre élevé d'accidents liés à l'alcool. La première loi adoptée a rendu la conduite sous l'influence de l'alcool ou de drogues passible d'une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à un an et/ou d'une amende d'environ 1 000 dollars américains. À l'origine, la loi ne précisait pas quel taux d'alcoolémie constituait une conduite en état d'ivresse, mais elle a ensuite été modifiée pour fixer un seuil de 0,55 mg/l comme étant « dangereux pour la conduite ».

Au fil des années, la législation sur la gestion du trafic routier et les sanctions a été renforcée pour imposer des sanctions plus sévères aux conducteurs en état d'ébriété à Taïwan. Les conducteurs en état d'ivresse qui causent la mort ou des blessures à autrui peuvent être condamnés à une amende de 1 à 3 millions de dollars taïwanais, en plus des poursuites pénales et des peines de prison. Les récidivistes peuvent avoir leur nom et leur visage rendus publics et peuvent se voir retirer leur permis de conduire de manière irrévocable. Même ceux qui conduisent en état d'ébriété sans causer d'accident encourent une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à deux ans et une amende pouvant atteindre 300 000 NT$. Les passagers d'un véhicule conduit par un conducteur en état d'ébriété peuvent également être condamnés à une amende de 6 000 à 15 000 NT$.

En cas de conduite en état d'ébriété, le permis de conduire d'une personne peut être suspendu pendant une période pouvant atteindre deux ans. Si un accident causé par la conduite en état d'ébriété entraîne la mort ou des blessures graves, le véhicule du conducteur peut être saisi. De plus, les contrevenants peuvent être tenus d'installer un éthylotest dans leur véhicule lorsqu'ils retrouvent leur permis de conduire. S'ils ne respectent pas cette exigence, ils s'exposent à une amende de 60 000 à 120 000 NT$.

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.