Comment gérer son budget après le déconfinement

  • mains comptant des billets de banque
    Shutterstock.com
Article
Publié le 2020-04-28 08:00

Si le confinement a permis à de nombreux foyers autour du monde de faire des économies, pour d'autres, c'est le flou total sur le plan financier. Compte tenu de la fragilité de l'économie mondiale et de la situation complexe à laquelle le marché du travail fait face aujourd'hui, des milliers de salariés risquent de se retrouver au chômage si ce n'est déjà le cas et, en conséquence, dans une situation financière délicate. Pour éviter le pire, voici quelques pistes pour vous aider à redéfinir votre budget après le déconfinement en tant qu'expatrié.

Faites une liste de vos priorités

En tant qu'expatrié, vous avez sans doute une liste de dépenses, surtout si vous avez des enfants à votre charge. Par exemple, l'alimentation, le loyer, les facture d'eau, d'électricité et de chauffage, les frais de scolarité, ou encore, votre assurance, parmi tant d'autres. La première chose à faire est de dresser une liste de vos priorités. Bien sûr, il y a des choses sur lesquelles vous ne pourrez pas faire de concessions. En revanche, pensez aux moyens par lesquelles vous pourrez réduire vos factures mensuelles, comme éteindre le climatiseur ou les lumières lorsque vous ne les utilisez pas, éviter d'utiliser le chauffage si ce n'est pas nécessaire, entre autres. Gardez en tête que vos dépenses ne seront plus comme elles l'étaient auparavant et que cela pourrait durer quelque temps.

Consommez des produits locaux

La pandémie de coronavirus a entraîné, dans de nombreux pays, un confinement stricte accompagné de la fermeture des frontières jusqu'à nouvel ordre, ce qui a eu un impact considérable sur l'importation dans son ensemble. Il faudrait donc s'attendre à une hausse des prix de certains aliments et produits durant les prochaines semaines, voire les prochains mois, même si c'est déjà le cas dans certains pays. Comment faire face à cette perte du pouvoir d'achat si votre revenu est en baisse ? Commencez par consommer des produits locaux : une solution qui a l'air simple mais qui vous aidera à faire des économies, le temps d'être fixé sur votre sort. Privilégiez les marchés et les épiceries du coin aux grandes surfaces. Non seulement vous obtiendrez des produits frais, mais vous pourrez aussi, bien souvent, négocier les prix à la baisse. Aussi, évitez le gaspillage. Pensez aux moyens de préserver vos aliments au lieu de les jeter, qu'ils soient crus ou cuits.

Annulez vos abonnements non indispensables

Si vous êtes un adepte de sport, vous attendez sans doute la réouverture des salles de sport pour vous remettre en forme après le déconfinement. En revanche, si vous vous retrouvez aujourd'hui en difficulté financière, étant contraint à puiser de vos économies, votre abonnement à la salle de sport n'est peut-être pas indispensable. Préférez le sport à domicile ou le jogging autour du quartier, histoire de minimiser vos dépenses. Par la même occasion, passez à la loupe tous vos abonnements, y compris votre compte Netflix si vous n'êtes pas du genre à passer des journées entières devant la télé. Aussi, si vous aviez prévu des vacances que vous avez dû annuler en raison de la pandémie, essayez de demander un remboursement auprès de l'organisation ou d'autres options disponibles comme une remise ou un bon d'achat.

Évitez les dépenses inutiles

Tant attendu, le déconfinement semble être le moment venu de faire tout ce dont vous vous êtes privé durant les quelques dernières semaines. Évitez toutefois les excès, compte tenu de la conjoncture économique actuelle et des menaces pesant sur le marché du travail international, même si votre poste n’est pas à risques. Si vous venez de vous installer dans votre pays d'accueil et que vous n'avez pas encore pu en profiter en raison du confinement, gardez en tête que rien n'est encore perdu. En attendant des jours meilleurs, évitez les sorties non indispensables comme aller dîner au restaurant, aller prendre un pot entre amis, les repas prêt-à-emporter, ou encore, le shopping si ce n'est pour vous acheter des produits essentiels. Si vous attendiez la réouverture de votre enseigne préférée pour vous acheter ces chaussures que vous étiez en train de contempler il y a quelques semaines, réfléchissez-y deux fois. Il y a très peu de chances que vous ayez l'occasion de les porter de si tôt, alors essayez de contrôler vos envies, aussi dûr que cela puisse paraître.

Demandez un moratoire de paiement

Si vous avez été licencié pour cause de baisse d'activités liée à la pandémie, ou que vous faites actuellement face à une baisse de votre revenu mensuel, pas de panique. La première chose à faire est de voir avec le propriétaire du logement que vous occupez s'il peut vous accorder un moratoire de paiement, voire une baisse temporaire en raison de votre situation financière. Si ce dernier ne s'avère pas indulgent, il existe d'autres solutions. Approchez votre banque pour voir si vous êtes éligible pour un prêt afin de ne pas épuiser toutes vos économies. Si vous avez déjà contracté un prêt bancaire, ou que vous avez effectué des achats à crédit et que vous êtes dans l'incapacité d'honorer vos dettes dans l’immédiat, essayez de trouver un arrangement en les informant de votre situation financière. Pensez aussi à vous renseigner auprès des autorités locales ou de votre ambassade quant à une éventuelle forme d'aide financière pour vous soulager jusqu’à ce que vous trouviez un nouvel emploi ou que votre situation se rétablisse. De nombreux pays sont en train de mettre sur pied des guichets spéciaux pour venir en aide à leurs résidents. Une fois que vous avez obtenu de l'aide, utilisez-la à bon escient en ayant une vision à long terme sur vos dépenses.