Louer un appartement ou une maison à Montréal

Bonjour à toutes et à tous,

Bien se loger est une des premières préoccupations lorsque l’on s’installe à Montréal. Votre expérience peut beaucoup  aider celles et ceux qui souhaitent s’installer à Montréal.

Aussi, nous avons préparé une petite liste de questions :

Est-il facile de trouver un appartement ou une maison à louer à Montréal ?

Comment trouver un logement à Montréal ? Petites annonces, sites internet, agences immobilières, bouche à oreille ?

Combien coûte le loyer pour une maison, un appartement?

Quelles sont les formalités et documents à fournir pour pouvoir louer ?

Quels sont les pièges à éviter ?

Quels conseils donneriez-vous ?

Merci d’avance pour votre participation :)

Christine :

Bonjour à toutes et à tous,

Bien se loger est une des premières préoccupations lorsque l’on s’installe à Montréal. Votre expérience peut beaucoup  aider celles et ceux qui souhaitent s’installer à Montréal.

Aussi, nous avons préparé une petite liste de questions :

Est-il facile de trouver un appartement ou une maison à louer à Montréal ?

Comment trouver un logement à Montréal ? Petites annonces, sites internet, agences immobilières, bouche à oreille ?

Combien coûte le loyer pour une maison, un appartement?

Quelles sont les formalités et documents à fournir pour pouvoir louer ?

Quels sont les pièges à éviter ?

Quels conseils donneriez-vous ?

Merci d’avance pour votre participation :)

salut

J'attends avec impatience les reponses a ces questions.

+1

Salut,
Je n'ai pas encore essayé de me prendre une maison mais quand je compare le prix du loyer que je paie (540$ + electricité 40$) à mes amis qui ont des maisons ou condos... je me demande s'il n'est pa plus rentable d'en faire l'achat! Après tout, contrairement à une voiture, un bien immobilier prend de la valeur avec le temps, non?

Il y a beaucoup d'annonces pour les logements dans les journeaux gratuits (24h ou metro). Il y a aussi des sites comme
www.toutmontreal.com/logement-a-louer/
www.trouveunappart.com/
ou même: montreal.kijiji.ca, ou on pe trouver des logements interessants :)

Piège à éviter? Ne pas signer de bail ou encore payer en argent son loyer sans prendre de reçu... :(

Merci Ose! ;)

1- Est-il facile de trouver un appartement ou une maison à louer à Montréal ?

C'est plus facile cette année (2011), le taux de disponibilité a augmenter. Cela dépend aussi du quartier recherché et de la taille de logement. Les logements plus petits sont plus faciles à trouver (plusieurs logements de plus grande taille ont été transformés en copropriété). Cela dépend aussi de  la période de l'année. La plupart des baux se terminent le 30 juin, il y a alors plus de logements disponibles pour juillet, mais plus de personnes qui recherchent. Puisqu'il faut indiquer au propriétaire avant le 30 mars si l'on quitte son logement dont le bail se termine le 30 juin, plusieurs propriétaires annoncent leur logements disponibles au début avril. C'est alors le meilleur temps pour chercher pour juillet.

2- Comment trouver un logement à Montréal ? Petites annonces, sites internet, agences immobilières, bouche à oreille ?

Je seconde pour logement a louer tout Montreal
Vous pouvez aussi essayer http://www.trovit.ca (en anglais) qui regroupe les annonces de plusieurs sites locatifs.

3- Combien coûte le loyer pour une maison, un appartement?

Cela dépend beaucoup du quartier et de la taille de logement. Les quartiers les plus chers sont Plateau Mont-Royal, le centre-ville, le Vieux-Montréal et Outremont. Les moins chers sont Hochelaga-Maisonneuve et le Sud-Ouest de Montréal (anciens quartiers ouvriers toujours plutôt pauvres) et surtout Anjou et St-Léonard (quartiers de classe moyenne mais difficile d'accès par transport en commun).

4- Quelles sont les formalités et documents à fournir pour pouvoir louer ?

Officiellement, les propriétaires ne peuvent pas demander beaucoup de choses, même pas le numéro d'assurance sociale (si vous en avec un). Des références peuvent être exigés (employeurs,  anciens propriétaires, etc). Si vous voulez une meilleure chance de louer, vous pouvez faire une enquête de crédit (mais ça coûte quelque chose) pour montrer votre capacité de payer un loyer. Le propriétaire ne peut exiger que le premier mois de loyer à la signature du bail, rien d'autre (pas de dépôt autre).

5- Quels sont les pièges à éviter ?

Il ne faut pas envoyer de l'argent de l'étranger pour "réserver" un appartement. La plupart des arnaques sur internet sont soit des gens qui se prétendent propriétaire et qui exige un dépôt pour louer un logement avant de signer un bail et l'autre, très courant de ces temps-ci, est une personne qui prétend partir à l'étranger et qui cherche quelqu'un pour s'occuper de son logement pendant son absence et offre d'y vivre gratuitement en échange d'un "dépôt" qu'il faut envoyer en Afrique habituellement.

6- Quels conseils donneriez-vous ?

Je suggèrerais de louer une chambre d'hôtel ou un petit logement temporairement (deux semaines au moins) ou rester chez des amis pour chercher un logement. Si vous connaissez des gens ici, demandez leur de garder l'oeil ouvert pour des logements potentiels.

je veux avoir une idee des prix des maisons a montreal

kyapla :

je veux avoir une idee des prix des maisons a montreal


Bonjour,


Tu pourrais peut être cliquer sur les liens ci dessus, afin de te documenter..non?

Au revoir.

coucou tous,
lorsque je suis venue cet été, j'ai loué mon appart' sur [u]Homelidays et franchement c'est vraiment bien !!!
@ touti

bonjour, je suis en train de regarder, effectivement les prix varient, mais globalement, les prix sont plus que corrects pour une grande ville...

Un petit bémol, les proprios n'acceptent manifestement pas les animaux, et notre pépère, on va le mettre ou? ce n'est pas un berger allemand, mais ce n'est pas un caniche, 20 kg de poils super bien elevé en plus...

sérieusement, je ne trouve que des annonces " no pets", quelqu'un a-t-il un conseil à me donner?

Merci!!!

si je pouvais avoir un logement avent de m'installer a montreal sa me fera du bien moi et ma petite famiel surtout assez pres des ecole voila mes inqetude et le travail bien sur apres tour sa merci a bientôt.je voulez juste presisre je prefaire en provance que le cente ville et surtour par trop chaire .

Bonjour joseph paula et bienvenue sur Expat.com!

Je vous invite à poster une annonce dans la section immobilier à Montréal. Cela pourrait vous aider.

Merci,
Christine

Bonjour à Tous,
    En arrivant ici, ( 2012)  j'ai plutôt eu de la chance, j'ai trouvé un appartement grâce à l'aide d'un ami qui vivait déjà au Québec. Son propriétaire avait d'autres logements. Mais quand j'ai cherché à déménager ce fut une toute autre histoire...Cela m'a pris 4 mois avant de trouver la perle rare.
Il faut savoir qu'au Québec. les baux de locations se terminent le 30 juin. Le bon moment pour chercher est donc vers le mois de mars/avril.

Pour aider votre recherche, Il y a désormais une pléthore de sites de location le plus célèbre c'est kijijij, mais il y en d'autres:toutmontreal.com cosy.ca, kangalou,

Les loyers varient selon les quartiers, le plateau Mont-Royal étant le plus che... Trouver un 4 et demi en dessous de 1200$ c'est la croix et la bannière !  Pour mon premier appartement,  le propriétaire ne m'a rien demandé, le second à fait  une enquête de crédit, pour vérifier ma solvabilité. Ce type d'enquête se fait avec des organismes privés.
Côté piège à éviter ? Attention au scam sur internet, si un propriétaire vous demande de l'argent en cash pour réserver l'appartement, fuyez ! C'est probablement une arnaque. Pour ceux qui sont sur place je dirais qu’ il faut aussi garder les yeux ouvert en se baladant dans les quartiers qu’ on aime, parfois il y a des perles cachées !  :)


Bonne chance dans votre recherche !

Modéré par Bhavna il y a 3 ans
Raison : Merci de vous référer à la section Immobilier à Montréal en y ajoutant votre annonce svp
Je vous invite à lire la charte du forum

Bonjour, un peu de juridique peut être utile. J'AI ESSAYÉ DE SIMPLIFIER AU MAXIMUM :

LEXIQUE DU LOGEMENT POUR L'IMMIGRANT LOCATAIRE QUI ARRIVE AU QUÉBEC. À LIRE JUSQU'AU BOUT.

- Locataire / Locateur ? :
- Le locataire est la personne qui paie un loyer,
- Le locateur (terme non systématique mais qui peut apparaitre) est la personne propriétaire des lieux.

À NOTER : LE PROPRIÉTAIRE/LOCATEUR N'A PAS LE DROIT DE RENTRER DANS VOTRE LOGEMENT SAUF DANS LES CAS SUIVANTS :
- DÉSINSECTISATION
- TESTS DES DÉTECTEURS DE FUMÉE
- VISITES EN CAS DE NON RENOUVELLEMENT DE BAIL (ENTRE 8H ET 20 H)
- ÉVENTUELLE FUITE DE GAZ
- TRAVAUX QUE VOUS AURIEZ DEMANDÉ (EN THÉORIE IL DOIT VOUS AVERTIR DE SA VENUE...)

- La location : Seul ou en couple, vous occupez le logement et êtes responsable du bon entretien intérieur.

- La colocation: C'est se mettre d'accord avec plusieurs personnes pour partager un grand appartement à peu de frais. C'est pratique, mais c'est pile ou face : Ambiance géniale ou l'enfer.

ATTENTION, SUBTILITÉ    :

VOUS ÊTES RESPONSABLES
- DE L'INTÉRIEUR DU LOGEMENT : ENTRETIEN, INCENDIE (ET PILE DANS LE ÉTECTEUR DE FUMÉE) DÉTÉRIORATION.
PAS OBLIGÉ, MAIS RECOMMANDÉ, UN EXTINCTEUR

VOUS N'ÊTES PAS RESPONSABLE DE L'INTÉRIEUR DES MURS OU DES TRAVAUX RELEVANT DU PROPRIÉTAIRE...

exemple vécu : Dans l'un de mes logements, mon voisin du dessous - heureusement très gentil, vient m'informer que je l'inonde.
J'ai alors une laveuse, j'aurais donc pu l'inonder, sans m'en apercevoir.
Mais en venant dans son appartement, je remarque que la trace d'inondation sur le mur correspond à ma salle de bain.
C'était le mastic de la baignoire qui était trop vieux, donc c'est l'assurance de l'immeuble. Ouf !

Autre exemple :
- Un chiffon oublié sur une plaque chauffante en marche provoque un incendie. Vous êtes responsable.
- Un faux contact dans le four provoque un incendie chez vous, le propriétaire est responsable.


- La sous-location : Vous vivez en location ou colocation et vous voulez partir en vacances sans payer le loyer dans le vent ?  Alors vous sous-louez pour une période déterminée à une personne qui pendant cette période aura accès total ou partiel à l'appartement .

ATTENTION : le(s) locataire principal(aux) (= vous) reste(nt) responsable(s) en cas d'accident (incendie,inondation, dégradation quelconque), donc voir avec le propriétaire ET AVEC L'ASSURANCE SI VOUS ÊTES ASSURÉ, CE QUE JE VOUS CONSEILLE.
(source : toutes les compagnies d'assurance, probablement à travers le monde)

- La cession de bail : Vous êtes locataire ? L'enfer des déménagements du 1er juillet vous donne des cauchemars ? L'appart de vos rêves se libère en avril ou mai  au lieu de juin ?   
C'est la bonne option, MAIS il y a des règles à respecter :
     -  Un propriétaire ne peut pas s'opposer sur le principe, mais vous avez le devoir de l'informer.
     -  La cession peut se faire de gré à gré, mais à la discrétion du propriétaire
GARDEZ UNE TRACE ÉCRITE EN CAS D'ACCORD.

     -  VOUS êtes responsable des visites, et VOUS devez fournir une liste de candidats selon les critères du propriétaire ( ex : métier ou famille comme caution dans le cas d'un(e) étudiant(e), animal de compagnie coordonnées du précédent propriétaire)...

Un formulaire de cession de bail officiel existe, vous devez le remplir avec le candidat à la reprise de bail, et le soumettre au propriétaire.

Gardez à l'esprit que s'il dit non, c'est non et vous devrez continuer une recherche qui peut être énergivore.

Si passés 15 jours, vous n'avez pas de réponse, alors la cession de bail est considérée comme validée.  :D   

POUR LA SOUS LOCATION COMME LA CESSION DE BAIL, IL EST TRÈS IMPORTANT D'INFORMER LE PROPRIÉTAIRE.

À NOTER QUE CONTRAIREMENT À LA FRANCE, ÊTRE ASSURÉ N'EST PAS OBLIGATOIRE, MAIS EN CAS DE PROBLÈME, VOUS RISQUEZ D'Y LAISSER VOTRE CHEMISE.

- La mention "solidairement responsable "

Spécifiée dans le le bail en particulier en cas de colocation ou de location en couple, elle spécifie qu'au cas où l'une des personnes ne pourrait pas payer, alors l'autre / les autres a (ont) la responsabilité de prendre en charge la totalité du loyer.

- Le constat des lieux :

Obligatoire en France, il ne l'est pas au Québec (ou alors certains propriétaires prennent des libertés). Après signature, vous vous rendez compte que beaucoup de choses ne vont pas ( mastic, plâtre, stores cassés, etc). Le propriétaire est tenu (c'est écrit dans le bail) de vous fournir un logement sain et sécuritaire.

Prenez des photos et envoyez par courriel et en recommandé un document AVEC PHOTOS.

- Conflit propriétaire-locataire :

Le locataire est tenu de payer la totalité du loyer, donc pas de chantage possible.
Le dialogue reste l'option privilégiée, après c'est la lettre de mise en demeure, et - sous certaines conditions mais soyez surs d'avoir un dossier TRÈS solide - le paiement du loyer à la régie du logement. Après c'est le procès, et c'est long et fatigant.

Des questions juridiques ? Le barreau du Québec propose des consultations gratuites par téléphone .

http://www.rdl.gouv.qc.ca/fr/droits/lois.asp

- Les adendums    

Par expérience, il se peut que le propriétaire ajoute un adendum, c'est-à-dire une prolongation du contrat de bail (après tout un bail n'est rien d'autre qu'un contrat). Cela peut surtout arriver dans les blocs.

Le propriétaire est  libre d'ajouter ce qu'il veut, et c'est parfois assez excessif, comme par exemple l'interdiction d'habiter en couple pour un contrat signé par un célibataire.    :o 

Pour chaque mention on vous demandera de signer (initialer est le terme souvent utilisé).

IMPORTANT : UN BAIL A UN RECTO ET UN VERSO.
AU RECTO, CE QUE VOUS SIGNEZ AVEC LE PROPRIÉTAIRE ET AU VERSO.... LA LOI.


Vous êtes client, donc vous avez le droit et même l'obligation de lire toute l'information et donc contester tout ou partie de l'adendum, le bail "officiel" étant supposé détailler toutes les conditions.

Le seul adendum tolérable est ce que l'on appelle la "Politique de bon voisinage".

C'est une façon diplomate de signaler que faire un bruit portant atteinte à la tranquillité du voisinage (généralement 22h) peut provoquer une intervention récurrente des voisins, puis la police, puis une mise en demeure, et - pour les fêtards n'ayant pas compris le message - un avis d'expulsion.

À noter que dans ce cas là, assez extrême, le locataire est considéré comme ayant brisé le bail, donc la procédure est légale, mais peut prendre du temps....Vous n'avez pas le droit de faire virer un voisin désagréable ou ayant mauvaise haleine.   ;)   

Généralement cet adendum est rappelé par une affiche à côté des boites aux lettres.

Exemple vécu : 2 adolescents, qui jouaient à la Playstation sans casque avec un système son cinéma maison, jusqu'à 5h du matin.

Autre info importante :

En cas de renouvellement de bail, l'augmentation est plafonnée.

L'augmentation de votre bail  précédent ne peut donc pas excéder une tranche de 5 à 15 $ par mois.
Vous n'avez pas le droit de contester l'augmentation en tant que telle, mais le niveau de l'augmentation oui.
Pensez à en parler à votre propriétaire.

N'AYEZ PAS PEUR DE NÉGOCIER.

Un propriétaire préférera toujours 1 locataire tranquille et fiable qui reste à la fatigue de la recherche d'un nouveau locataire

L'arnaque dont il faut se méfier est la demande de dépôt de garantie (caution) qui est illégale au Québec le seul territoire en Amérique du Nord où ce n'est pas demandé.

J'ai vu également de nouveaux arrivant se faire avoir par des annonces passés par des fraudeurs qui étaient les locataires sur le départ d'un logement, ont fait visiter, ont demandé un dépôt, parfois un ou 2 mois de loyer et ont disparu avec l`argent. Il n'y avait pas eu de bail signé. Donc oui absolument exiger un bail un reçu et assurez que la personne avec qui vous faites affaires est bien le concierge (habite souvent sur place) ou le propriétaire.

l'augmentation permise au renouvellement du bail est plafonnée par la Régie du Logement, mais ce n'est pas un montant. C'est un pourcentage qui varie en fonction de certains critères ( logement chauffé, non chauffé, rénovations, etc...) Depuis plusieurs années le pourcentage de base était autour de 2%. Ce pourcentage et les critères sont publiés annuellement sur le site de la Régie.

Si à la signature du bail votre propriétaire ne divulgue pas le loyer du locataire précédent vous pourrez toujours contester à la Régie l'augmentation qui a été faite si vous prenez connaissance du loyer précédent après la signature du bail. Souvent le propriétaire profite du changement de locataire pour appliquer une augmentation substantielle.

Nouvelle discussion