Covid19 : comment se marier à Madagascar ?

Bonjour à tous,

Je me tourne vers vous pour avoir un éclairage sur les formalités en vue d’un mariage à Madagascar.
Je suis en France et mon futur époux sur place, nous avons respectivement 28 et 29 ans et sommes ensemble depuis 3 ans.

J’ai commencé à regarder la démarche sur le site de l’ambassade, il y est indiqué un délai de 2 à 4 mois pour obtenir le CCAM. Nous prévoyons de nous unir en décembre et comptons déposer le dossier complet début juillet, ce qui laisse 5 mois de traitement à l’administration. Pensez-vous que c’est raisonnable ? A fortiori compte tenu de la situation sanitaire actuelle ? Auriez-vous des retours d’expérience à ce sujet ?

Parmi les documents demandés figurent les copies des pages du passeport avec entrées et sorties du territoire malgache, cela suppose que nous nous voyons régulièrement à Madagascar. Or nous avons fait un voyage d’un mois ensemble, mais en dehors de Madagascar. Est-ce pénalisant ? Sachant qu’aucun voyage n’a pu se programmer depuis décembre (grève des transports suivi du Covid19).

Merci par avance !

Bonjour Baroudeurpro...
Si j'ai bien compris votre situation... vous désirez vous marier avec un homme malgache de votre âge avec lequel vous êtes depuis 3 ans... tout en ne l'ayant vu qu'une seule fois durant un mois de vacances à l'extérieur de Mada ?
J'imagine donc cette "relation" toute virtuelle au départ... à moins que ce voyage d'un mois ne soit le point de départ de votre idylle !
Et donc vous vous demandez si le fait de ne jamais avoir été à Madagascar, de ne connaître en réel votre fiancé que quatre semaines en 3 ans risque d'être pénalisant pour qu'on vous accorde le CCAM !
Même si l'on ne peut qualifier votre mariage de "gris" compte tenu de vos âges respectifs... les autorités françaises pourraient tout de même s'interroger sur le intentions de votre partenaire..
Mais pourquoi vous marier déjà ? Et si vite !
La fermeture des lignes aériennes vous a empêché de venir à Madagascar mieux connaître votre futur conjoint, de le voir in situ, dans sa culture, sa famille...
Ce qui serait raisonnable c'est de repousser votre mariage de quelques mois, voire quelques années pour effectuer des séjours réguliers ici, vérifier la véracité de vos élans amoureux que le virtuel exacerbe, votre compatibilité aussi...
Vos démarches pour un futur mariage passeraient comme une lettre à la poste et vous n'épouseriez pas "un inconnu" !

Si malgré tout vous désirez persévérer dans vos projets matrimoniaux à court terme, vous trouverez dans ce forum beaucoup de posts sur ce sujet...
Bon courage

Je vous le donne en mille, Lys sera l'animatrice de la prochaine saison de "L'Amour est dans le Pré" !!!!!

Crusaders :

Je vous le donne en mille, Lys sera l'animatrice de la prochaine saison de "L'Amour est dans le Pré" !!!!!

Il n'y aurait pas bcp de mariage si j'animais cette émission !!! Ceci dit à mes heures perdues je la trouvais assez, disons..... "Rafraîchissante"... Mdrrr

Lys de Nosy Bé :
Crusaders :

Je vous le donne en mille, Lys sera l'animatrice de la prochaine saison de "L'Amour est dans le Pré" !!!!!

Il n'y aurait pas bcp de mariage si j'animais cette émission !!! Ceci dit à mes heures perdues je la trouvais assez, disons..... "Rafraîchissante"... Mdrrr

Il serait en effet, je pense, très divertissant et rafraîchissant de suggérer aux producteurs de faire une saison "spécial MADAGASCAR" !!!!!

Crusaders :
Lys de Nosy Bé :
Crusaders :

Je vous le donne en mille, Lys sera l'animatrice de la prochaine saison de "L'Amour est dans le Pré" !!!!!

Il n'y aurait pas bcp de mariage si j'animais cette émission !!! Ceci dit à mes heures perdues je la trouvais assez, disons..... "Rafraîchissante"... Mdrrr

Il serait en effet, je pense, très divertissant et rafraîchissant de suggérer aux producteurs de faire une saison "spécial MADAGASCAR" !!!!!

A condition que nous la co-animions mon cher Crusaders !!!!
Ce ne serait peut être pas "rafraîchissant"... mais pétillant, très certainement !!! Pour ne pas dire "explosif" ! Boummmmm ! :lol:

Lys de Nosy Bé :
Crusaders :
Lys de Nosy Bé :


Il n'y aurait pas bcp de mariage si j'animais cette émission !!! Ceci dit à mes heures perdues je la trouvais assez, disons..... "Rafraîchissante"... Mdrrr

Il serait en effet, je pense, très divertissant et rafraîchissant de suggérer aux producteurs de faire une saison "spécial MADAGASCAR" !!!!!

A condition que nous la co-animions mon cher Crusaders !!!!
Ce ne serait peut être pas "rafraîchissant"... mais pétillant, très certainement !!! Pour ne pas dire "explosif" ! Boummmmm ! :lol:

Je signe tout de suite !!!!!

J'ai la nette impression que Lys et Cruzaders n'attendaient que ça sur ce forum ! :)

Et si L'amour n'était que dans le prix ???

begey :

Et si L'amour n'était que dans le prix ???

Allons, quand on aime, on ne compte pas - ou plus - !!!!!

Les choses sont simples, pour se marier il suffit d'aller à la mairie et le mariage se fera...

*Je supprime ce message qui est un double envoi*

Lys de Nosy Bé :

Bonjour Baroudeurpro...
Si j'ai bien compris votre situation... vous désirez vous marier avec un homme malgache de votre âge avec lequel vous êtes depuis 3 ans... tout en ne l'ayant vu qu'une seule fois durant un mois de vacances à l'extérieur de Mada ?
J'imagine donc cette "relation" toute virtuelle au départ... à moins que ce voyage d'un mois ne soit le point de départ de votre idylle !
Et donc vous vous demandez si le fait de ne jamais avoir été à Madagascar, de ne connaître en réel votre fiancé que quatre semaines en 3 ans risque d'être pénalisant pour qu'on vous accorde le CCAM !
Même si l'on ne peut qualifier votre mariage de "gris" compte tenu de vos âges respectifs... les autorités françaises pourraient tout de même s'interroger sur le intentions de votre partenaire..
Mais pourquoi vous marier déjà ? Et si vite !
La fermeture des lignes aériennes vous a empêché de venir à Madagascar mieux connaître votre futur conjoint, de le voir in situ, dans sa culture, sa famille...
Ce qui serait raisonnable c'est de repousser votre mariage de quelques mois, voire quelques années pour effectuer des séjours réguliers ici, vérifier la véracité de vos élans amoureux que le virtuel exacerbe, votre compatibilité aussi...
Vos démarches pour un futur mariage passeraient comme une lettre à la poste et vous n'épouseriez pas "un inconnu" !

Si malgré tout vous désirez persévérer dans vos projets matrimoniaux à court terme, vous trouverez dans ce forum beaucoup de posts sur ce sujet...
Bon courage

Bonjour Lys de Nosy Bé !

Merci pour votre retour. Effectivement, nous nous sommes rencontrés à Madagascar avant de former un couple. Mais ce voyage est inscrit dans mon ancien passeport, du coup il faudra sans doute que je ressorte tout l’historique. Et en effet, le reste de nos échanges est virtuel, Mada est un très beau pays hélas ce n’est pas la porte à côté...

Le mariage, je lui ai proposé dès que ma situation financière et matérielle s’est stabilisée pour fonder une famille. Je ne sais pas si ça rentre en ligne de compte, comment l’exposer au consulat.

Après je peux comprendre leurs inquiétudes au vu des nombreux mariages blancs et gris. Néanmoins autant un mariage entre Français ne peut être refusé même avec simplement 10 jours de relation, soit après la publication des bans, autant un mariage avec un étranger est systématiquement passé au crible, en lisant les témoignages.

En partage d’expérience, j’ai contacté récemment l’ambassade à Madagascar, aucune information n’est donnée sur les délais compte tenu de la situation actuelle, mais la continuité de service est assurée malgré tout.

Baroudeurpro :

Après je peux comprendre leurs inquiétudes au vu des nombreux mariages blancs et gris. Néanmoins autant un mariage entre Français ne peut être refusé même avec simplement 10 jours de relation, soit après la publication des bans, autant un mariage avec un étranger est systématiquement passé au crible, en lisant les témoignages.

Cela peut, je pense, se comprendre car, dans le deuxième cas, on ne parle pas seulement de mariage mais aussi d'immigration et, un peu plus tard, d'acquisition de la nationalité française.

Crusaders :
Baroudeurpro :

Après je peux comprendre leurs inquiétudes au vu des nombreux mariages blancs et gris. Néanmoins autant un mariage entre Français ne peut être refusé même avec simplement 10 jours de relation, soit après la publication des bans, autant un mariage avec un étranger est systématiquement passé au crible, en lisant les témoignages.

Cela peut, je pense, se comprendre car, dans le deuxième cas, on ne parle pas seulement de mariage mais aussi d'immigration et, un peu plus tard, d'acquisition de la nationalité française.

Je l’entends bien. Une conséquence qui n’est pas automatique pour autant, ni forcément envisagée. Une amie Malgache est mariée à un Français depuis 9 ans. Ils sont revenus en France en 2012, mais elle n’a jamais souhaité acquérir la nationalité française, pour des convictions personnelles. C’est assez réducteur je pense de mettre tout le monde dans le même panier, avec des critères administratifs discutables, et imaginer d’entrée de jeu que les Malgaches veulent juste profiter des papiers de vazaha naïfs, bien que ça existe. J’évoque simplement l’existence de relations sincères...
Enfin, nous tentons le coup, je partagerai mon retour d’expérience (pandémie en filigrane) !

Baroudeurpro :
Crusaders :
Baroudeurpro :

Après je peux comprendre leurs inquiétudes au vu des nombreux mariages blancs et gris. Néanmoins autant un mariage entre Français ne peut être refusé même avec simplement 10 jours de relation, soit après la publication des bans, autant un mariage avec un étranger est systématiquement passé au crible, en lisant les témoignages.

Cela peut, je pense, se comprendre car, dans le deuxième cas, on ne parle pas seulement de mariage mais aussi d'immigration et, un peu plus tard, d'acquisition de la nationalité française.

Je l’entends bien. Une conséquence qui n’est pas automatique pour autant, ni forcément envisagée. Une amie Malgache est mariée à un Français depuis 9 ans. Ils sont revenus en France en 2012, mais elle n’a jamais souhaité acquérir la nationalité française, pour des convictions personnelles. C’est assez réducteur je pense de mettre tout le monde dans le même panier, avec des critères administratifs discutables, et imaginer d’entrée de jeu que les Malgaches veulent juste profiter des papiers de vazaha naïfs, bien que ça existe. J’évoque simplement l’existence de relations sincères...
Enfin, nous tentons le coup, je partagerai mon retour d’expérience (pandémie en filigrane) !

C'est, je dirais, le "prix à payer", le "parcours du combattant" à endurer.

C'est, je pense, au travers de ces diverses étapes que les Autorités Françaises peuvent également apprécier la motivation des futurs époux et la sincérité de leurs sentiments.

Crusaders :

C'est, je dirais, le "prix à payer", le "parcours du combattant" à endurer.

C'est, je pense, au travers de ces diverses étapes que les Autorités Françaises peuvent également apprécier la motivation des futurs époux et la sincérité de leurs sentiments.

Il y a donc un prix à payer pour ceux qui ont le malheur de vouloir épouser un Malgache.

D’un autre côté, je ne me suis pas renseignée sur les textes de loi malgaches qui concernent les unions avec des étrangers, s’il y a une démarche parallèle à entamer et si elle aussi contraignante.

Baroudeurpro :
Crusaders :

C'est, je dirais, le "prix à payer", le "parcours du combattant" à endurer.

C'est, je pense, au travers de ces diverses étapes que les Autorités Françaises peuvent également apprécier la motivation des futurs époux et la sincérité de leurs sentiments.

Il y a donc un prix à payer pour ceux qui ont le malheur de vouloir épouser un Malgache.

Il s'agissait là d'une "image", volontairement mise "entre parenthèses".

Baroudeurpro :

D’un autre côté, je ne me suis pas renseignée sur les textes de loi malgaches qui concernent les unions avec des étrangers, s’il y a une démarche parallèle à entamer et si elle aussi contraignante.

Envisagez-vous de faire un mariage devant les Autorités Civiles Malagasy ?

J'ai cru comprendre que c'était ainsi que procédaient la majorité des résidents étrangers, i.e. mariage civil devant les Autorités Malagasy puis transcription auprès du Consulat Général de FRANCE à TANANARIVE.

Nouvelle discussion