collègues professeurs: questions; contacts

Bonjour
Malgré de nombreuses lectures sur ce forum, je n'ai pas vu de forums avec spécifiquement des enseignants mutés.
Il me faudrait (d'urgence) un aperçu sur les établissements, plutôt lycées généraux Nouméa et îles.

Conseils et remarques grâce à votre expérience sur place seraient très utiles.

J'ai un retour très négatif.Collègue parti maintenant.

France Ô ne suffit pas.

En 2012, les indexations et les indemnités risquent-elles de disparaitre?

Quels sont les points positifs d'une mutation là-bas?

Quels établissements vaut-il mieux éviter, si on veut faire son travail de prof?
Merci d'avance

bonjour,
arrivé en février au lycée Jules Garnier, à Nouméa, voilà ce que je peux en dire :
- les + de la mutation ? .... :P vivre ici !!! Le cadre, les gens, la culture, les voyages, le climat, le lagon, le lagon, le lagon .... et, soyons honnêtes, une situation financière inédite pour beaucoup d'entre nous, pour profiter de tout ça !

- le métier ? Le même qu'en métropole ... avec les spécificités du pays : des élèves qui n'ont pas tous la culture de l'école, des parents souvent invisibles; MAIS certains qui s'investissent à fond pour leurs gosses alors qu'ils vivent à 2h d'avion de là, qui respectent en grande majorité les enseignants, d'une manière peu rencontrée en métropole, et des élèves attachants, qui te poseront mille questions sur toi sans pour autant chercher à mal ....bref, si tu aimes enseigner, il n'y a pas de raison de ne pas aimer le faire ici ! En outre, l'initiative est très appréciée ici, et on a l'impression que les gens sont vraiment contents quand tu apportes un projet, ce qui n'est pas toujours le cas en métropole ! Ca donne envie de se bouger !

- les établissements "à éviter"  :rolleyes: ; je suis dans le lycée général le moins réputé de Nouméa, et je m'y sens bien .... bien sûr certains de mes élèves sont là une fois sur 5, d'autres s'endorment en cours .... mais j'ai connu des choses aussi troublantes en métropole! C'est sûr, il y a moins de soucis matériels pour ceux du lycée Lapérouse ... de là à penser qu'on y enseigne mieux, je ne sais pas, ça dépend de la vision que tu as du métier.
Mon épouse est dans un petit collège, en dehors de Nouméa, et appréhendait un peu après qqes années en lycée; pourtant, elle s'y plait.

En ce qui concerne l'après 2012, je n'en sais pas plus ... mais je vois mal les indexations disparaitre d'un coup, car il ne faut pas oublier que les locaux en bénéficient aussi ! ... le fonctionnariat local pèse pas mal dans la balance (y'a qu'à voir, ils sont en tête des manifs contre la vie chère !!! )
Personnellement, je resterais ici même avec une baisse des indexations, quitte à déménager ...

Vivre ici est une expérience fabuleuse, et à mon sens résulte plus d'une envie "passion" que d'un calcul (surtout pour des fonctionnaires métro!) .... c'est dommage qu'un collègue l'ait mal vécu, mais il serait intéressant d'en savoir plus sur sa déception, pour mieux te répondre, peut-être ...

Tata!

Romz

romz, j'apprécie vraiment ta façon de voir mes choses qui me paraît pourtant une évidence. As tu le sentiment que ton implication est aussi importante chez tes collègues et appréhendent-ils leur expérience ici de la même manière?

Mes enfants sont des des établissements plutôt recherchés par les professeurs semble-t-il mais j'avoue, "en tant que parents" être parfois désappointée, par les absences récurrentes de certains d'entre eux (pas une semaine sans absences, sans parler des retours de week end ou de vacances scolaires...)
Ces derniers sont-ils donc si peu  motivés à enseigner ici?
Cependant, je dis bien certains car ils sont non majoritaires.

Pour être très honnête, je suis très agréablement étonnée par l'implication de tous les autres  et du rapport qu'ils entretiennent aussi bien avec les élèves que les parents. Cela n'a rien à voir avec ce que l'on a pu connaître en région parisienne...
Et ton discours s'ajoute à cette satisfaction ;)

c'est gentil ... pour te répondre, oui j'ai une grande majorité de collègues autour de moi qui s'investissent, parfois même très personnellement, justement parce que ce public est ce qu'il est. Les gens que je fréquente au lycée sont venus ENSEIGNER ici, pas s'offrir un break professionnel ....Bien sûr, comme partout, on voit de tout ... et les collègues "plache-à-voile" existent, et je pense auraient le même comportement en métropole.
J'ajouterais qu'ici s'ouvrent des possibilités inexistantes en métropole pour des profs du secondaire, comme assurer des cours à la fac par exemple, et c'est vraiment motivant!
Nous recevons beaucoup en venant ici (en contrepartie c'est vrai de l'éloignement, mais c'est le cas pour tout le monde ...) , et on nous demande de donner en échange ... logique.

En ce qui concerne les absences, je dois avouer que depuis le début de l'année, nous avons nous-même été plus absents que durant les 4 ou 5 dernières années! En cause, je pense : l'arrivée en cours d'année scolaire, l'adaptation des enfants sans les "facilités" de garde qu'on avait en métropole ... des choses qui doivent se tasser, donc. A voir au cas par cas, donc, mais un prof absentéïste, ça se connait assez vite .

à plus
R

:lol: je garde en tête l'expression "collègues planche à voile", ceci étant nous ne sommes pas dupes...(il nous est même arrivés d'en croiser un sur sa planche par jour "de vent propice" alors qu'il était censé assurer un cours dans la classe de l'un de nos ados..., ton expression me fait donc doublement sourire...)

Je reviens sur ton premier message et te rejoins, point trop de calculs pour venir ici mais de la passion!
Bien sur, il y a et aura toujours des insatisfaits et on ne peut présager à l'avance de la pleine réussite d'une expérience ici car pas mal de paramètres entrent en jeux.
Mais bon, il me semble qu'il y a bien pire comme lieu de mutation...
Sur ce, bon lundi de pentecôte... pluvieux!

Bonjour,

Je voudrais remercier romzoreil pour avoir bien voulu mettre une réponse sur le forum.

En général, les membres du corps enseignant demandent beaucoup de renseignements et de services (recherche de logement et même de garderie)avant de venir en NC.
Arrivés sur le caillou, nous n'avons plus de nouvelle et je ne pense pas qu'ils soient débordés par leur travail...

Seul romzoreil a répondu à frenchexpat et je ne pense pas qu'il soit le seul enseignant arrivé sur le territoire.

Maintenant, je ne rends plus ce genre de service.

O2la est de retour :lol:
bon, tes oreilles vont siffler! Car le fait de dire qu'ils ne sont pas débordés par leur travail risque de faire quelques mécontents, surtout vis à vis de ceux qui le font avec sérieux dirons nous...
Ha mais tes réponses cinglantes manquaient, y'a pas à dire!:lol:

Désolé de froisser quelques personnes,mais la vérité n'est pas toujours bonne à dire. Beaucoup de parents d'élèves se plaignent de l'attitude et de l'absentéisme d'une grande partie du corps enseignant. Je ne l'invente pas. Et comme toujours, ceux qui font leur boulot, trinquent pour les autres...

En plus, j'ai eu beaucoup de clients faisant partie du corps enseignant pendant les deux années ou j'ai bossé comme agent de contentieux... Pour le moment, je dis bien pour le moment,je n'en dirai pas plus...

salut les profs et les autres!
Allons faut pas vous leurrer .....en métropole,l'absentéisme des profs est parfois plus important que celui des élèves,si si  c'est possible! surtout en ce moment période d'examens ,il y a des profs subitement malades les jours de surveillance ou de correction....tout ça pour dire que c'est partout pareil, et probablement pas que dans le corps enseignant. Bon ,nous ne faisons pas un métier facile,personnellement  j'adore toujours mon boulot de prof même si j'ai parfois  l'impression de faire plus garderie  que cours avec certains classes difficiles...pour ma part je suis en lycée pro depuis 23 ans ,j'adore le travail avec mes collègues , et avec la majorité des élèves dont j'ai croisé la route ET qui eux aussi m'ont beaucoup appris.Je suis de l'enseignement privé,ici en métropole on a parfois l'impression que c'est une tare! pourtant le travail ,l'investissement reste ,me semble t-il le même...tout ça pour dire que pas de mutation pour moi  mais que j'espère bien trouver des remplacements dans les écoles, collèges, lycées,centres de formation,des cours particuliers(anglais/ français) ou soutien lorsque je viendrai  sur le caillou en fin d'année , qu'on se le dise!
Désolée ,je me suis  un peu écartée du sujet...   bonne soirée à tous
Bab.

Merci pour ton intervention, Babililou. Je compte sut toi, dès que tu es sur place pour tâter le terrain et me raconter les conditions de travail d'un prof "free" !
Bonne journée

Virginie

Bonjour

Je voudrais remercier les enseignants qui apportent leur témoignage sur ce forum. Votre travail n'est pas facile, mais comme dans toute corporation, il y a ceux qui font leur travail et parfois plus et les autres qui nous du tort à tous fonctionnaires métropolitains (expérience en Polynésie).

Il faut noter que les enseignants expats sont aux abonnés absents (sauf romzoreil).

Et pourquoi les enseignants  expats sont ils aux abonnés absents sur le forum?   Je vais te faire mentir  cher O2la ,j'y suis moi ! et  je vais y rester car  je trouve vraiment extra la montagne d'infos que j'y trouve pour préparer  au mieux mon arrivée avec ma petite famille .J'ajoute que  tous les profs ne sont pas des fainéants...il y en a qui bossent ,qui s'efforcent d'aider les jeunes à s'épanouir  et à  préparer leur vie de jeunes adultes au mieux ;et je sais de quoi je parle car depuis plus de 20 ans je travaille avec des jeunes en difficulté...J'ai certainement commis des erreurs au cours de ma petite carrière, probablement été détestée par certains, aimée par d'autres,d'autres encore sont sans doute restés indifférents face à mon enseignement,beaucoup d'autres(j'espère) ont tiré profit d'une ou deux années passées dans ma classe,bref toutes ces petites choses qui font que je suis hyper heureuse d'aller au lycée tous les matins ,que je ne suis jamais entrer dans une classe à" reculons " parce que si un jour cela devait m'arriver,je crois bien que je n'irai plus du tout! Je suis mon mari à Nouméa (il n'est pas enseignant lui) et je laisse une  bonne équipe de collègues sympathiques et avec lesquels j'ai pu partager les mêmes objectifs de travail,alors les profs du privé ou du public j'espère que j'aurai l'occasion de vous rencontrer et de travailler  avec le même enthousiasme !
En attendant bonne journée à tous , ici il est 1h30 et justement demain matin je  suis en surveillance pour le bac dès 9H donc pour moi c'est dodo!
Bab.

Bonjour babililou,

Je serai très heureux de faire votre connaissance.
Donc à bientôt.
Prévenez-nous de votre arrivée.

oh mais moi aussi j'ai très envie de te connaître;) mon mari arrive en août ,les enfants et moi fin d'année...tu peux compter sur moi pour venir vous voir....en attendant je reste sur le forum,toujours avide d'infos et de news sympas
A  bientôt
Bab.

Bonjour à tous, alors voilà depuis février sur le caillou et déjà bcp de nouvelles expériences.
Pour le métier d'enseignant je suis d'accord avec Romzoreil c'est le meme qu'en métropole ...cela dépend de ton investissement. le point positif c'est que les élèves sont gentils et respectueux. Je débarque du 93 où j'ai enseigné pendant 11 ans et je retrouve ici un respect de l'adulte en général que je ne trouvais plus en métropole.
Pour l'absentéisme des profs, encore d'accord avec Romzoreil, je n'ai jamais été aussi absente que depuis 5 mois ( pas toutes les semaines non plus !!!) , l'adaptation n'est pas si évidente que ça quand on a un petit en bas âge ...souvent malade lui et nous ..+ la fatigue de l'installation qui n'a pas été facile ...je pense qu'on commence seulement à s'en remettre ... 
Après, une fois bien installés dans ton chez toi et au boulot, on peut commencer à profiter .....et franchement ça vaut le coup : le week end on se croit en vacances ! c'est un dépaysement complet par rapport à Paris et ça ,ça fait du bien ....
On commence à connaitre des gens, à se créer un réseau social et ça c'est important aussi et pas toujours très évident ...j'ai bien pensé à venir à vos apéros du mercredi mais avec un petit bout de 16 mois c'est pas évident .....
Mais j'essaierai .....a +++++

crenna a écrit:

On commence à connaitre des gens, à se créer un réseau social et ça c'est important aussi et pas toujours très évident ...j'ai bien pensé à venir à vos apéros du mercredi mais avec un petit bout de 16 mois c'est pas évident .....
Mais j'essaierai .....a +++++

il y a souvent des enfants aux apéros, dont ma puce de 18 mois;)
A bientot!

J'ai enseigné aussi, mais c'était il y a.... longtemps, de 1971 à 1977.
En école privée à Païta, arrivant d'Australie j'enseignais l'Anglais. Pas de diplôme d'enseignement mais un bon Anglais et surtout une super pratique de deux à "donf" lol.

J'ai adoré ces jeunes. J'aimerais d'ailleurs bien en retrouver quelques uns en Septembre.

Le tutoiement suivi de Madame surprend au début, mais faut s'y faire.
J'ai eu deux années un peu dures sur le plan discipline (les premieres) parce que j'ai trop laissé la bride dès le départ, mais c'était génial quand même.

Pas pu enseigner en France malgré l'obtention du CAPédagogique mais vraiment une expérience inoubliable.

bonjour à tous,
j'etais en collège en métropole, en IUFM ici donc un univers très différent et pas de comparaison possible.Je ne rencontre pas de parents, que des jeunes qui souhaitent devenir prof des écoles donc les liens sociales sont plus difficiles pour moi....quoiqu'il en soit pas de regrets....je passe mon temps libre (peu) à découvrir l'ile et les loyautés,je me régale.
Je n'ai pas été absente depuis mon arrivée en février et les enseignants que je connais non plus mais il faut dire que nous n'avons plus de petits en bas age.
A plus
Julie

heu!!!!!!! j'ose à peine intervenir là... bah moi, suis prof au lycée Lapérouse, suis expat et arrivée depuis février et JAMAIS absente depuis la rentrée comme Julie, yeah! :)
Pour répondre à Frenchexpat.
Je peux te communiquer qlques impressions perso qui n'engagent que moi.
Je travaille ds LE lycée de Nouméa, celui qui en a la réputation en tout cas. Je peux te dire que les élèves y sont adorables, le niveau scolaire dans ma matière est le même qu'en métropole, voir meilleur (perso j'ai jamais vu autant de félicitations en Terminale dans un conseil de classe)...  en revanche, j'avoue ne pas avoir d'atomes crochus avec mes collègues, je ne compte plus le nombre de fois où je n'ai pas de réponse à un bonjour ou un sourire, mais bon!!!! donc question accueil, j'ai vu mieux...et pas trouvé pire :)
Maintenant je pense que Romzoreil a répondu aux questions indéxation etc... mais si tu as des questions précises, nous nous ferons un plaisir d'y répondre.
à plus

hey salut collègue ! ;)

Je connais des enseignants à Nouméa : en général ils aiment :)
Je connais des enseignants en brousse et plus particulièrement à Thio : ils aiment moins bien :(, marre de se faire cambrioler ou casse leur voiture :mad:...
Je connais des enseignants en tribus : alors là, pas de métropolitains car peu de volontaires. Certains de ces enseignants aimeraient bien tronquer leur poste avec quelques zoreilles de l'agglo mais pas de zoreille volontaire.

Bonsoir,
Pour info, les postes d'enseignants ne se partagent pas autour d'un café, ils sont attribués en fonction d'un barême, qui n'avantage en rien les "métros", il est le même pour tous.
En outre, comment peut-on décrire de façon aussi négative la vie en brousse et s'étonner que peu souhaitent s'y rendre ... (j'ai eu, ceci dit,  bien d'autres échos de connaissances ayant vécu une expérience très positive dans le nord)
j'ai un peu de mal à saisir le contenu de ce message.

Romz

1) je ne décris rien de façon négative et surtout pas la vie en brousse.
2) je ne parle pas d'expériences personnelles car je ne suis pas enseignant
3) je ne rapporte que des propos de connaissances qui sont enseignants, basés dans l'agglo (La pérouse, Rivière Salée, etc.), à Thio, Canala et Houaïlou notamment
4) je n'ai pas dis que tous les enseignants en brousse se plaignaient et n'aimaient pas ce qu'il faisait

bonjour,

alors puisque ça semble l'usage :
1) "marre de se faire cambrioler ou casse leur voiture mad ..." ce n'est pas négatif ?
2) je n'ai jamais parlé d'"expérience personnelle" de votre part
3) "je n'ai pas dis que tous les enseignants en brousse se plaignaient et n'aimaient pas ce qu'il faisait" ... je n'en parle pas non plus.

et .. 4) " bonjour, bonsoir ", et un peu moins de "rugosité " dans le style, cela pourrait être agréable; cela n'engage que moi.

Romz

Bon jmdel a un style direct mais ce n'est pas nouveau et après tout il s'exprime bien comme il le veut!
Il a des amis enseignants qui ont eu des experiences malheureuses visiblement en se faisant cambrioler ou casser la voiture par ex ou se lassant d'enseigner en tribu mais je crois que chacun est capable de faire la part des choses et de ne pas en tirer une généralité, du moins je l'espère, il n'y a rien de pire que de faire des généralités...
Je croise peu de profs (hormis ceux de mes enfants) mais ceux que je rencontre font plutôt preuve d'enthousiasme...

Mais les mieux plaçés pour en parler sont les profs eux mêmes...je me méfie toujours des sentiments ou avis restitués hors contexte...

Bonjour,
Pourriez vous me dire quand on est prof en Nouvelle-Calédonie pour 2 fois 2 ans, si quand on est en poste en Nouvelle-Calédonie il y  a une date butoir pour faire la demande de renouvellement pour la 2ème période, ou alors si on veut revenir en France, à la fin de la 1ère période à quelle date faut-il en faire la demande?
juste pour savoir comment faut-il procéder une fois là-bas?
merci d'avance de votre réponse
...et je ne suis pas prof..
je suis venue en nouvelle Calédonie l'année dernière en vacances, et j'ai tout trouvé formidable (à part les moustiques ..)..
le plus: l'état d'esprit des personnes que j'ai rencontré , vraiment super

bonjour,
d'après ce que m'ont dit les collègues, on reçoit un formulaire à signer pour le renouvellement au début de la 2ème année (en février donc); je suppose que la demande de retour se fait à ce moment ... sans en être sûr, car je ne connais personne qui ait voulu rentrer après deux ans.
Romz

merci beaucoup pour la réponse
si vous avez des infos plus précises ..merci de me les communiquer
Dafakow

A l'université, la demande de renouvellement se fait environ 9 mois avant la date de fin de le première mutation. Elle passe par le Président, file au Haussariat pour atterrir enfin au Ministère. En gros, quand tu la déposes, il faut compter deux mois pour le retour et le verdict.

GSL

L'univ? ....ça m'interesse!
9 mois avant la fin de la 2° année ça fait donc vers avril?
Julie

Bah ça dépend de quand tu es arrivée... les non-enseignants ne collent pas forcément au calendrier scolaire.
Pour ma part, je suis arrivé en janvier, j'ai fait ma demande en mars... 10 mois avant donc.
Logiquement, on est relancé par les RH.

GSL

Bonjour (ou bonsoir) à tous,
Je suis en phase de réflexion pour demander ma mut. Dommage que l'attitude de qq collègues laisse derrière eux une trace aussi négative que celle que je lis parfois dans les messages. Je fais ce métier depuis 32 ans et ma passion n'a pas une ride. Si je devais choisir de nouveau un métier, je n'hésiterai pas une seconde, je signe mille fois. Et pourtant j'ai toujours enseigné dans des "zep" et zones de violence, par choix libre et engagé. Tous mes élèves ont toujours été issus de cultures différentes (dans une même classe, 24 élèves et 10 nationalités). Moi je trouve ça génial et tellement riche. J'aime mes élèves et d'ailleurs, je n'ose pas imaginer devoir les laisser tomber en février prochain si ma demande de mut est acceptée. Mais voilà, j'ai envie de transmettre ailleurs à d'autres jeunes, apprendre leur culture, leurs coutumes, leurs croyances. En bref, inverser la vapeur, moi qui ai participé à l'intégration de mes élèves je vais devoir apprendre à m'intégrer à mon tour. Je veux faire ça avant ma retraite. Boucler la boucle de la transmission.
Alors, en Nouvelle Calédonie ou ailleurs, j'irai vivre cette expérience humaine qui me tient à coeur et sans laquelle j'aurai la sensation de ne pas avoir terminé mon travail personnel attaché à cette profession : l'échange. Les élèves nous apprennent aussi. Ne l'oublions pas.

Enfin, j'adore lire tous les commentaires sur ce forum. Un grand merci à vous tous et surtout à romzoreil qui a déjà pris le temps de répondre à plein de questions. Je promets, à mon tour, de continuer à participer à expat.blog si je suis mutée. Je trouve cette chaîne d'entre-aide formidable.

Bonjour à tous,

Je suis prof de Français en début de carrière (donc peu de points), puis-je espérer une mutation en Nouvelle-Calédonie?
Je souhaite demander ma mutation cette année mais j'ai bien peur d'être déçue.

Merci,

Coralie.

hello,
Dans tous les cas il faut essayer, mais je pense qu'il y a très peu de chance que tu l'obtiennes si tu n'as pas beaucoup de points.
Après tout dépend des matières et des années ! Je crois que depuis 2 ans la NC demande un documentaliste, mais comme il n'y a pas de candidats, le poste n'est pas pourvu par l'intermédiaire de la France.
De plus les demandes pour la NC varient selon les années, il est donc impossible de faire des prévisions pour l'année suivante.
J'avais moi même beaucoup de points, avec en plus un rapprochement de conjoint, et je n'ai pas eu ma mutation...
Mais bon il y a plus de postes en français que ce que je demandais, donc  why not ?
Qui ne tente rien, n'a rien :D (c'est profond ça comme réflexion !)
à bientôt

Bonjour,

Adso a raison, il faut essayer .effectivement le nombre de poste varie d'une année sur l'autre.Attendons le mois de mai (parution du BO annonçant les postes) pour en savoir un peu plus.
A suivre....
Julie

Merci pour vos réponses, je vais essayer, je n'ai rien à perdre et qui ne tente rien n'a rien comme dit Adso! Si mon ami qui est Kiné s'installe là bas à l'hopital ou en libéral, puis-je obtenir un rapprochement de conjoint ou une dispo pour le suivre? Est-ce que c'est de droit ce type de dispo et est-ce rapide ou faut-il attendre un an pour se retrouver? ça ne nous dérange pas d'être séparés quelques temps mais pas trop non plus...
Adso, je pensais qu'un rapprochement de conjoint NC c'était 500 points!? tu n'as pas obtenu ta mut' avec ça?

hello,
J'ai demandé ma mutation en juin 2011, afin de mettre toutes les chances de notre côté, mon conjoint est parti en Août, a trouvé un travail, ce qui m'a permis de faire un rapprochement de conjoint. En tout j'avais plus de 600 points.
Je suis PLP lettres anglais, donc peu de postes sur le territoire, en 2010 aucun poste n'était proposé. en 2011, un seul poste, qui a été attribué à quelqu'un originaire du territoire.
Pour être tout à fait honnête, je me pose la question si le poste n'a pas été ouvert uniquement car il y avait quelqu'un du territoire qui avait eu le concours, donc elle bénéficiait des 1000 points CIMM(centre d'intérêt moraux et matériels)
Quoiqu'il en soit, selon les barèmes j'étais 2ème. Mais bon comme je l'ai dit, je ne suis pas sûre que le poste aurait été ouvert si j'avais été première sur la liste.
J'ai donc demandé une dispo (de droit pour rapprochement de conjoint, 3 mois de délai n'importe quand dans l'année) et je suis là depuis janvier, sans d'autres possibilités que de donner des cours particuliers car tu n'as pas le droit de travailler pour le vice rectorat ou l'enseignement catholique quand tu es en dispo. Bon je le savais, n'est ce pas.
Le nombre de poste proposé n'est bien entendu pas le même pour les certifiés, et de plus, je peux difficilement te parler du système ici car je n'ai pas de contact avec les établissements scolaires et je ne connais pas les us et coutumes du coin.
Il y a aussi le fait que le secondaire est passé au 1er janvier aux provinces avec le transfert de compétences. Cela changera-t-il des choses par rapport aux demandes de postes à la métropole?
Ce sont des questions  qui m'intéressent mais auxquelles j'ai du mal à trouver des réponses. Il y a quelques profs sur le forum, qui pourront peut-être y répondre puisqu'ils sont au cœur de l'action...
Je te souhaite de trouver une réponse à tes questions,
à bientôt

bonsoir,

le transfert des compétences c'est tout neuf donc on se sait pas encore quelles en seront les incidences sur les postes à pourvoir.
Si j'arrive à en savoir plus,je partage!

Bon WE à tous
Julie

Bonjour Adso,
Notre projet de partir en NC se précise et je risque de me trouver dans la même situation que toi l'année prochaine.
C'est pourquoi je viens aux nouvelles: comment se passe la vie en nouvelle calédonie? Toujours satisfaite de ton choix? J'espère que tout va pour le mieux.
Une petite question: comment as-tu fait pour demander un rapprochement de conjoint après juin? Mon ami compte partir en septembre-octobre? Est-ce que je pourrais toujours demander un rapprochement?
Merci beaucoup.
Coralie.

Hello,
J'ai fait une demande pour rapprochement de conjoint en juin, en même temps que la demande de mut (on ne peut pas la faire plus tard). Par contre je n'ai envoyé le justificatif de mon conjoint que plus tard, quelques temps avant les commissions, pour que le rapprochement soit en effet pris en compte. Je l'ai envoyé fin août. Il venait de signer son contrat ici. Si il n'avait pas eu de contrat, la demande de mut aurait été visée, mais sans les points de rapprochement.
Hormis cela, la vie ici, ben c'est cool, j'apprécie quasiment tout, sauf pour le boulot. Ce n'est pas une question de s'ennuyer ou pas, bien au contraire, mais parfois je suis un peu inquiète par rapport à la recherche de boulot. Je ne m'y suis pas encore mise fond, c'est sûr, mais je ne pense pas que ça va être évident. Ni dans l'enseignement, car quand tu es en dispo, tu n'as normalement pas le droit d'enseigner, je suis allée à l'ADEC (enseignement catholique), ils n'ont même pas pris mon dossier car j'étais en dispo. donc voilà.
Ou alors donner des cours particuliers, ça je n'ai pas essayé car j'ai des enfants scolarisés et je n'ai pas envie de partir travailler quand ils rentrent de l'école.
Je ne peux malheureusement pas te donner de plus amples renseignements, n'ayant pas été hyperactive à ce niveau là!
N'hésite pas
à bientôt

Nouvelle discussion