Location touristique occasionnelle de son logement

Bonjour
Je m'apprête à mettre en location toristique occasionnelle (été 2019) mon appartement situé à Lisbonne.
J'ai déjà signé un contrat de prestation avec une agence qui me demande de m'inscriure auprès des finances où jhe dois être référencé.
Il y a semble t-il plusieurs positionnements possibles avec des incidences fiscales plus ou moins avantageuses.
Quelqu'un pourrait-il me conseiller pour demander le référencement le plus avantageux au plan fiscal ?
Par avance merci de votre concours.

Bonjour,

Pour une location touristique, on parle ici de "Alojamento local".
Si vous jusqu'à 10 000 € de facturation annuelle, il y a une exonération du paiement de la TVA. Pour les valeurs supérieures, vous devez payer la TVA au taux réduit de 6% .
Tous les montants de taxe facturés à vos clients sont à déclarer lors de la déclaration de TVA (mensuelle ou trimestrielle).
Cette déclaration est transmise au portail des finances , qui émet automatiquement un document indiquant le montant de la TVA à payer.

Les propriétaires de logements AL paient l’impôt sur 35% du revenu global.

Ils peuvent choisir entre deux formes de taxation:

- le régime IRS simplifié (catégorie B), qui taxe 35% du revenu (les finances supposent automatiquement que 65% du revenu tiré de l'hébergement local est dépensé en charges nécessaires à l'activité);

- la fiscalité autonome, qui prélève 28% d’impôt sur le revenu.

Cordialement,
Mars60

mars60 :

- le régime IRS simplifié (catégorie B), qui taxe 35% du revenu (les finances supposent automatiquement que 65% du revenu tiré de l'hébergement local est dépensé en charges nécessaires à l'activité)

Bom dia Senhor Mars . Uma pergunta estupida para ti :

Si sur 100 on paie 35% d’impôts et que le reste est considéré par le fisc comme dépensé en charges nécessaires à l'activité, il reste combien de "bénef" ? Ca sert à quoi de louer ?

Ca m’intéresse, Flor de Jasmim dispose de d'un F3 séparable du reste, si il fallait que je le loue...?

Flordejasmim :
mars60 :

- le régime IRS simplifié (catégorie B), qui taxe 35% du revenu (les finances supposent automatiquement que 65% du revenu tiré de l'hébergement local est dépensé en charges nécessaires à l'activité)

Bom dia Senhor Mars . Uma pergunta estupida para ti :

Si sur 100 on paie 35% d’impôts et que le reste est considéré par le fisc comme dépensé en charges nécessaires à l'activité, il reste combien de "bénef" ? Ca sert à quoi de louer ?

Ca m’intéresse, Flor de Jasmim dispose de d'un F3 séparable du reste, si il fallait que je le loue...?

Bonjour Flordejasmim,

En fait, dans le cas de la « comptabilité simplifiée », tu peux déduire 65% des loyers perçus et l’impôt sera appliqué sur la valeur résiduelle, à savoir 35% d’impôt sur 35% des loyers perçus.

Cordialement,
Mars60

Pigé, merci ;)

Merci pour ces précisions. De votre point de vue  quel régime est le plus avantageux sachant que l'assiette de l'impôt est de toute façon de 35% du revenu locatif :
le régime simplifié (taux applicable 35%) ou le régime autonome (taux applicable 28% ) ?

Nouvelle discussion