Projet professionnel dans le tourisme

Bonjour à tous.
J'ai pour projet, si cela est réalisable, de finir ma vie en république dominicaine.
Je n'ai, malheureusement, plus l'age de faire ma valise, sans me soucier de l'avenir, aussi, je cherche les réponses à pas mal de questions... comme tout le monde !!! :-)
J'en ai déjà trouvé quelques unes sur les forums et vous en remercie.
J'ai un projet professionnel, encore grossier, mais qui sera lié au tourisme, et c'est à ce sujet que j'ai des interrogations.
Ma première est de savoir si, un français, pourrait envisager de marcher un peu sur les plates-bandes des dominicains dans ce domaine.
Est-ce que, si je voulais développer une activité liée aux excursions, on me laisserais faire ??? Ce secteur est, dans beaucoup de pays, réservé à une "mafia locale", qui vous empêche de vous y implanter.
Si quelqu'un à une expérience similaire à me faire partager, je le ou la remercie d'avance.

François

Bonjour François.

Bienvenu au club.

Je n'ai pas la science infuse, et je ne vais pas pouvoir vous donner des réponses précises.
Ci dessous, le lien avec le Ministère du tourisme.

http://mitur.gob.do/images/docs/Servici … 202017.pdf

Il faut obtenir des agréments afin de pouvoir exercer dans ce pays. Voyez avec eux directement.
J'ai connu une française qui a essayé de créer une entreprise de transport de personnes, genre taxi  pour touriste et là on peut parler de chasse gardée. Il suffit de voir les opérateurs se battrent directement devant les clients. Parfois c'est un peu hard.
Il y a des secteurs du tourisme qui je pense sont gardés jalousement. C'est la poule aux œufs d'or, et chacun désire la garder pour soi.
Maintenant, si votre plus value est innovante ???
Je vous donne aussi le lien avec un tour opérator de mes connaissances. Il s'appelle Bernard.
https://www.excursions-puntacanabiz.com/excursions

Faites bon usage de tout cela.
Cordialement

Bonjour François,

Je ne veux pas être pessimiste, mais le terrain est déjà plus qu'occupé par de nombreuses sociétés, qu'elles soient tenues par des Dominicains ou par des étrangers.
A part quelque chose de très innovant, vos chances sont très réduites car la concurrence est rude et les prix écrasés.
Si vous voulez profiter sereinement de la vie ici c'est à déconseiller, si vous avez une retraite, profitez en tranquillement. Sinon vous aurez bcp de soucis et peu de retour sur investissement.

Bon courage.

Bonjour Cathy et Pierre,
Avant tout, merci pour votre accueil et vos réponses.
Je comprends que ce secteur d’activité est difficile d’acces, et que je dois aller plus loin dans la réflexion vers la nouveauté.
J’ai entendu dire que le futur du développement touristique était axé sur Samana ... qu’en pensez vous ? Est-ce un secteur agréable à vivre ?
J’ai vu des coûts de la vie annoncés sur les forums, mais (désolé si je vous fait répéter) comment pensez-vous que un couple avec un ado vivrait, si il avait 2500 € de revenus mensuels ? (Moyen, bien ou très bien)
Merci d’avance

Samana ? je n'en sais rien étant sur la côte sud-est, et faire des prévisions c'est difficile car il y a eu bcp de communications de l'état sur le développement de la côte sud-Ouest.
2500 euros, oui on peut vivre très correctement en RD. Le coût le plus important étant le logement 700/1000 dollars si vous voulez un quarter "européen" (lumière 24/24) après à la Romana le choix de l'école est important.
La meilleure coûte quand même 10.000 dollars l'année... c'est une école internationale qui amène au bac, avec de vrais professeurs diplomés selon nos critères. Mais bien sur il y a des écoles bcp moins chères.

Bonjour Sabfran.
Le coût important pour une famille avec un adolescent à la maison, pour moi, cela doit être les frais de scolarité.
Ici, c'est relativement cher. Que ce soit le lycée français ou le CNED, c'est pas donné. Mais avec le budget que vous annoncez, je pense que c'est réalisable.
Tina nous avait donné un lien pour calculer son coût de la vie, car chacun a ses propres standards :

https://www.expat.com/forum/viewtopic.php?id=488823

Cordialement

Bonsoir Sabfran,
"J'ai entendu dire...  " n'a aucune valeur. Il faut venir sur place et faire une etude du marche. Vous avez un projet.....sans connaitre le pays ? Vous parlez la langue du pays :l' espagnol.
Venez ici... profitez du nihilisme tropical... et surtout pas pour travailler.
Et...Les Dominicans sont vraiment tellement gentils..... qu'ils aiment meme votre carte de credit.  Soyons serieux... ... ...
Signe: un vieux renard.
Cordialement,
HIRAM
H H H

Bonjour Sabfran.
Quoi qu'il en soit, je pense qu'avant toute chose, vous devriez tout d'abord étudier l'aspect réglementaire de votre éventuelle expatriation.
Renseignez vous auprès du consulat dominicain pour savoir si vous pourriez obtenir un visa d'investisseur.
Car sans ce sésame point de salut
Cordialement

Bonjour Sabfran,
comme l'a bien dit Pierre, demandez d'abord au consulat dominicain de votre région/pays si vous êtes éligible pour un visa, dans votre cas je ne vois que le visa investisseur qui correspond à 200'000 US$ de mise de fond. Après pour aller chatouiller les tours opérateurs déjà établis,

est de savoir si, un français, pourrait envisager de marcher un peu sur les plates-bandes des dominicains dans ce domaine.

La majorité de ceux qui travaillent dans ce secteur sont étrangers, français, allemand, canadiens, italiens ou autres, ils ne travaillent jamais seuls, ils ont à faire à une autre mafia, dominicaine celle là, celle des transporteurs, routiers, aériens,maritimes, etc.. A moins de vous démarquer franchement, la concurrence est déjà bien établie dans les sites touristiques. Investissez dans des zones de développement futur, (Miches, Pedernales, Cabo Rojo) vous aurez une petite chance ou des endroits ou personne n'y a encore pensé.
Bon courage, vous en aurez besoin

Merci à tous pour ces réponses qui montrent que la tache est loin d’être aisée, à moins de disposer d’une planche à billets.
En France, je suis agent immobilier, et cela pourrait être une seconde option de projet.
Je suppose qu’il y a déjà des personnes francophone ou italophonnes, implantées sur ce marché, et spécialisées dans la recherche de biens immobiliers pour les futurs expat.
Connaissez vous cette branche ?
Merci d’avance

Bonjour sabfran,

Il est difficile de vous conseiller sans connaître votre âge et votre situation personnelle.

Accès direct à la Résidence :

1) Retraité :  pouvoir justifier 1.500 US$ + 250 US$ par personne dépendante.

2) Rentier : justifier de 2.000 US$ mensuels + 250 US$ par personne dépendante et ce fixe depuis au moins cinq ans.

3) Investisseur :  200.000 US$ à investir dans une société de droit dominicain.

Budget

2.500 €, s'il s'agit d'une rente quelconque venant de France, c'est ok pour un couple avec un ado. Mais si vous désirez qu'il fasse des études universitaires, là c'est impossible, surtout en vivant loin de Santo Domingo ou Santiago.

Agence immobilière :

Oui, il y a beaucoup d'expats de toutes nationalités dans ce créneau. Beaucoup trop. L'immoblier en RD n'est pas réglementé, c'est donc n'importe quoi : pas de contrat d'exclusivité. Les même biens en vente dans 2,3,4,5 ... agences différentes. Biens parfois même mis en vente en direct par les propriétaires 10 ou 15% moins cher que dans les agences ... Un autre monde auquel il faut s'aguerrir.

Divers :

- Maîtriser la langue (espagnole) parfaitement.
- Connaître la culture et  les us et coutumes dominicains sur le bout des doigts.

Conclusion :

Avant de risquer de l'argent ;

- Prendre son temps, observer.
- S'accorder plusieurs années d'apprentissage sur place.

A titre d'exemple, sur Las Terrenas, il y a plus de 15 agences ayant pignon sur et au moins autant qui travaillent comme ils peuvent. Pour être franc, c'est juste bien si vous n'avez pas besoin d'en vivre. En plus je vous conseille d'avoir de bonnes connaissances juridiques locales.
Idem pour les agences de tourisme et les bars, restaurants.

Bonjour,

Tu peux faire cette activité sans craindre de "mafia", il te suffit de créer ta société (SRL = 700 $ environ) et de prendre une licence de Tour Operateur (environ 600$).
J'ai ma boite et je travaille dans le tourisme dans le nord est de l'île
Là n'est pas la vraie difficulté...c'est après, suivant ce que tu veux faire comme excursion qu'il va falloir connaitre un réseau de gens pour avoir de bons prix sur les transports(bateau, bus, etc...), les accès à certains lieux, tout ça ne se fait pas en seul jour.
Je ne sais pas dans quelle zone tu comptes exercer ton activité mais ça aussi ça compte pour voir la concurrence qu'il y a, comme on dit: "on t'as pas attendu pour faire du tourisme" et ici comme ailleurs le travail dans le tourisme est saisonnier: en gros de mi décembre à mi avril et juillet- août donc il faut savoir gérer sa trésorerie.

En espérant t'avoir un peu éclairci.

Merci Emmanuel, alaindeco et Guineo Verde.
Vos réponses sont parfaitement claires et très utiles à mes réflexions.
Grâce à vous tous, j’ai compris que rien n’est si simple, que la la vie en RD est bien plus chère que ce qu’il n’y parait.
Je dois donc prendre mon temps, travailler mes options professionnelles et la langue.
Je pense que le tourisme est sûrement la meilleure option, d’autant que dans une autre vie, j’etais agent de voyage.
Je reviendrais vers toi, si tu le permets Emmanuel.
En tout cas encore merci de votre aide

Merci pour ces réponses.
Pour complèter mon profil, j’ai 55 ans, mon épouse en a 40 et son fils 16.
Nous sommes agents immobilier, propriétaires de notre agence.
L’idee générale est de venir en rd, d’y développer une petite activité permettant de générer des revenus et surtout de m’occuper

Nouvelle discussion