Bénévolat, suis-je folle de démissionner ?

Bonjour tout le monde !

J'ai 25 ans, un CDI et l'opportunité de partir en mission de bénévolat 6 mois en Asie.
J'ai envie de tenter l'aventure, et suis donc obligée de démissionner (ça tombe bien, mon travail ne me plaît pas tant que ça) car je n'ai pas un an d'expérience dans ma boite.
Avant de signer ma convention et de faire part de mon projet de démissionner à ma boite, voilà que je prends peur. Mes amis me conseillent de foncer, d'autres me disent que je suis inconsciente.

Pensez-vous que ce projet soit fou et irresponsable ? Le bémol est que je ne serai pas rémunérée (bénévolat) mais qu'à ce qu'il paraît, mes frais peuvent être défiscalisés. De mon point de vue, cela ne me dérange pas. Mais peut-être que je me trompe.

Avez-vous vécu une expérience similaire ? Avez-vous des conseils pour me protéger au mieux ? Economiser au mieux, me préparer à l'après-bénévolat.

Merci à tous !

celas dépend de quelle genre de mission ,et pourquoi  ,il y a de bon projet et d'autre plus discutable , celas peut être une bonne expérience ,mais tu devras gérer l'aprés mission ,et une période de chômage .  maintenant si c' est pour avoir des regrets ,tout sa vie ? tu peut nous donner plus de  précisions sur ton projet .  j ean luc  ;)

BONJOUR

Je vous conseil de prendre 6 mois sabbatique;a votre retour vous reprendrez votre travail et si cela bénéfique pour vous et bien vous pourrez renouveler de 6mois!! renseignez vous pour cela!!
profitez bien
amicalement....AGNES

Bonjour Jean-Luc, Agnès,

Merci pour vos retours, ils me rassurent.
J'ai posté un message dans un forum spécial juridique pour avoir des conseils de protection juridique dans le cas où je démissionne pour partir faire du bénévolat, tous les frais étant à ma charge. C'est vrai que l'idée est très folle, mais j'ai de l'argent de côté. Toutes les réponses étaient décourageantes.

D'ailleurs, sauriez-vous par hasard (sinon, je me renseignerai sur le forum approprié) de combien ai-je besoin pour vivre décemment au Cambodge pendant 6 mois ?

Le projet est d'aider des professeurs khmers dans l'enseignement de l'informatique et des mathématiques. Egalement de développer un logiciel existant.

Je vais peut-être me renseigner sur les congés sabbatiques, mais au fond de moi, je n'aime pas l'idée de travailler 40 ans, avec 5 semaines de congés par an. Pour certains, c'est une sécurité. Pour moi, ce n'est pas la liberté. Je ne veux pas d'une vie monotone, mais est-ce que je fais le bon choix ? Comme tu le dis, Jean-Luc, je ne veux pas de regrets toute ma vie !

Edit : Je ne peux pas bénéficier du congé sabbatique ; il faut au minimum avoir travaillé 6 ans dans l'entreprise. Je n'ai même pas un an d'ancienneté...

Dahl :

Bonjour Jean-Luc, Agnès,

Merci pour vos retours, ils me rassurent.
J'ai posté un message dans un forum spécial juridique pour avoir des conseils de protection juridique dans le cas où je démissionne pour partir faire du bénévolat, tous les frais étant à ma charge. C'est vrai que l'idée est très folle, mais j'ai de l'argent de côté. Toutes les réponses étaient décourageantes.

D'ailleurs, sauriez-vous par hasard (sinon, je me renseignerai sur le forum approprié) de combien ai-je besoin pour vivre décemment au Cambodge pendant 6 mois ?

Le projet est d'aider des professeurs khmers dans l'enseignement de l'informatique et des mathématiques. Egalement de développer un logiciel existant.

Je vais peut-être me renseigner sur les congés sabbatiques, mais au fond de moi, je n'aime pas l'idée de travailler 40 ans, avec 5 semaines de congés par an. Pour certains, c'est une sécurité. Pour moi, ce n'est pas la liberté. Je ne veux pas d'une vie monotone, mais est-ce que je fais le bon choix ? Comme tu le dis, Jean-Luc, je ne veux pas de regrets toute ma vie !

Edit : Je ne peux pas bénéficier du congé sabbatique ; il faut au minimum avoir travaillé 6 ans dans l'entreprise. Je n'ai même pas un an d'ancienneté...

Dahl bonjour
J'espère que votre projet de bénévolat va se concrétiser, comme on vous l'a conseillé cela serait bien de partir en ayant pris un congé sabbatique.
vous dites que vous n'aimez pas devoir travailler pendant 40 ans que la vie sera monotone, ce n'est pas faut mais avez vous pensé à votre retraite, ce n'est pas une question de sécurité quoi que. rien ne vous empêche de faire de bonne action comme celle que vous allez entreprendre justement pour rompre avec le quotidien
personnellement je ne regrette pas d'avoir travailler pendant 42 ans maintenant je suis en retraite et heureuse de l'être, je suis encore plus occupée que quand je travaillais et je ne vois pas le temps passer. bien souvent moi aussi je voulais envoyer tout balader quand je travaillais. mais ou j'aurais trouvé l'argent pour vivre maintenant, à moins d'avoir une société à soit mais la garantie de toujours la garder est moins sûre.
je vous souhaite bonne chance pour votre projet bonne continuation, mais en même temps réfléchissez avant de lâcher le travail
salutations cordiales

difficile de conseiller ,mais tu peut avec cet association dont tu peut mettre le nom ici sans problême , définir un cadre pour faire une action de bénévolat comme par ex faire des mission pendant tes congés annuelle par   ex , maintenant  si tu veut avoir une vie plus agités ,c'est a toi de voir . Une expérience  comme ça ça marque la personnalitée aussi ,on voit les choses autrement  . chacun doit choisir sa vie . moi j'ai une vie sédentaire ,mais j'ai arrêter de travailler pour m'occuper de mes enfants pendant que madame travailait ,une expérience que peu d'homme font (1-2%),c'est ma vie ,je l'ais mener comme je l'ai voulu ,et j'en suis trés heureux ,toi tu veut prendre un autre chemin  c'est aussi trés bien  . tu peut regarder ce programme  européen http://www.france-volontaires.org/-Serv … opeen-SVE-
tu avoir des sous ou moins l'association  .   jean  luc  ;)

Bonjour Khadijea,

Merci pour votre point de vue, différent du mien mais sans jugement :)
Je ne pense pas encore à la retraite. À vrai dire, je ne compte pas là dessus. Je compte créer ma propre affaire une fois de retour en France. Travailler pour un supérieur ne m'intéresse pas. Cela me fait même stresser et je trouve que ce n'est pas normal de stresser quand on travaille pour les autres. Cela fait un peu rebelle, comme discours, je sais, mais c'est comme ça que je ressens mon travail en ce moment.

Jean-Luc, le programme européen ne m'intéresse pas, sachant que je veux partir en Asie. Merci pour le lien, je le garde sous le coude au cas où ! En tout cas, j'imagine que ça a été un grand choix à prendre que de décider d'élever ses enfants, j'admire :)

Je vais continuer à réfléchir, j'ai dit oui à l'association mais je n'ai pas encore démissionné.

1. Soit j'accepte la mission et me motive à chercher du travail pour mon retour. Solution risquée.
2. Soit je refuse la mission (l'association va m'en vouloir, mais c'est comme ça), en supportant mon boulot quelques années encore. Solution de confort.

J'espère faire le bon choix !...

Bonjour,

Si vous avez besoin d informations et conseils pour le Cambodge, vous pouvez consulter le Forum en cliquant sur destinations en haut de page.
D ailleurs je vous recommande fortement de bien vous renseigner sur l Asie et le Cambodge en particulier et concernant le bénévolat, avant de vous décider a démissionner.

Bonne journée.

Dahl :

Bonjour Khadijea,


Jean-Luc, le programme européen ne m'intéresse pas, sachant que je veux partir en Asie. Merci pour le lien, je le garde sous le coude au cas où ! En tout cas, j'imagine que ça a été un grand choix à prendre que de décider d'élever ses enfants, j'admire :)



.

ce programme est aussi pour l'asie   ,il peut financer des projet comme le tient . jean  luc  ;)

Merci allspice et tout le monde pour vos conseils ! Je vais continuer à réfléchir !

Bonjour Dahl,

Vous dites ; Le bémol est que je ne serai pas rémunérée (bénévolat) mais qu'à ce qu'il paraît, mes frais peuvent être défiscalisés.

Vous pourriez expliquer cela concrètement s il vous plait? :/ 

car il me semble que cela concerne uniquement les associations en FRANCE…..
http://vosdroits.service-public.fr/asso … 1132.xhtml

MAIS, il y a ceci :

http://www.jeunes.gouv.fr/interminister … l-etranger

:/

Bonjour, faire du bénévolat, c'est sympa, j'en fais ...

Prendre les petits frais de déplacement et autres à sa charge, c'est normal...

Mais partir bénévole dans un pays étranger ou lointain, si l'on n'a pas une petite fortune personnelle, et de plus risquer de perdre un emploi, cela me semble une hérésie...

Renseignez-vous du comment vivent ceux qui veulent vous envoyer faire du bénévolat "totalement" à vos frais.

J'ai eu, (créé) une association de bénévolat à l'étranger, (il y a plus de 10ans), nous avions des dons, ce qui nous permettait de financer les gros frais de déplacement nécessaires à nos actions.

P.Blanc le 09 02 2015  9H42
Bonjour,
Si tu pars avec une mission précise c'est bon. Il faut tenter quand on peut le faire et qu'on a pas de charges.
Pars quand avec une réserve financière, tu peux avoir des imprévus ;
Pour ta santé emporte les médicaments indispensables pour la digestion,l'estomac, désinfectant intestinal, antibiotique,pommade pour la peau …etc..
Pour la démission, avec la volonté dont tu fais preuve tu retrouveras toujours du boulot avec une expérience supplémentaire que beaucoup n'ont pas.
Bon courage et bon voyage.
Je fais du bénévolat complet depuis 1998.
Amicalement

C'est difficile de dire quoi que ce soit, c'est le quit ou le double..
En tout cas il ya des constantes
L'age pour ce genre d'aventure je pense que le bnevolat se fait entre 14 et 18 ans..a 24 ans on doit avoir une carriére et devenir stable maison et enfants..ensuite il ya les illusions lasbas est mieux qu'ici, mais une fois lasbas, tout finira par se ressembler, si on va pour les cocotiers au bout d'un temps ils ne feront aucun effet....
Je pense plutot que vous essyez de creer une activité personnelle tout pres de chez soit, changer de region de population de gens ça fera du bien..et puis n'oubliez pas qu'avec un cdi vous aurez le droit au pret bancaire.. Dites vous que vous travaillez pour l'armée..
Le benevolat ne va rien apporter sur le plan proffessionel, deja vous allez vous confrontez de la misére, cela est démoralisant et déprimant le peu d'energie que vous avez pour creer ton affaire vous allez le perdre, car n'oubliez pas que les choses marchent avec des sentiments et non pas avec l'argent ou l'assistanant..il ya des enfants de milliardaires qui ne peuvent rien entreprendre faute de Désir ils etaient éteinds..ils ne peuvent meme pas aller passer quelque jours en voyage et pourtant les chequiers est plain a craquer...Mon conseil serait de monter une affaire personelle et allez vers l'asie dans le cadre d'un investissement...

Dahl :

Bonjour tout le monde !
J'ai 25 ans, un CDI et l'opportunité de partir en mission de bénévolat 6 mois en Asie.
J'ai envie de tenter l'aventure, et suis donc obligée de démissionner (ça tombe bien, mon travail ne me plaît pas tant que ça) car je n'ai pas un an d'expérience dans ma boite.
Avant de signer ma convention et de faire part de mon projet de démissionner à ma boite, voilà que je prends peur. Mes amis me conseillent de foncer, d'autres me disent que je suis inconsciente.

Bonsoir Dahl... si vous ne le faite pas à 25 ans vous ne le ferez jamais  ;)  si vous avez vraiment envie de tenter l'aventure FONCEZ se sera toujours enrichissant avec de beaux souvenirs... et puis un travail qui ne plait pas plus que ça  :P un CDI cela ne veut plus rien dire en 2015... Voila vous aurez du 50-50 à chaque fois. Reste à vous pour savoir vraiment. Laurence  :)

kiwikawa :

.ils ne peuvent meme pas aller passer quelque jours en voyage et pourtant les chequiers est plain a craquer...Mon conseil serait de monter une affaire personelle et allez vers l'asie dans le cadre d'un investissement...

ah bon , "ah les pauvres "   :lol:
jean  luc  ;)

C'est vrai jean..moi j'ai un peu pour voyager..mais je ne sais ou allez..
Paris c'est comme marseille comme geneve comme newyork des vitrines des pizzas et des vehicules
Qui tournent en rond
La plage? Oui ça me tente des fois mais une fois dedans c'est l'enfer, le coup de soleil, les douleurs insuportable, on brule la nuit sur un matelas
Une grillade sous arbres au bords de route a midi lorsqu'il fait 40°c et que tu ne vois plus personne le silence de plomb y'a que le chant des xigales qui dechire les feuilles des arbres imobile sans aucun petit souffle de vent..y'a que ce moment que j'adore dans cette foutue planéte.....
Ou des fois lorsque la plage se vide apres 3 heures du matin et que tu voi scintillé le reflet des lumieres des cabanons sur les vagues..le sable commence a transpiré et vous colle sur le dos une couche d'eau humide, ça donne des frissons, et le ciel est tout beau des milliers de planetes et d'etoiles qui s'intillent et qu'apres 4 heures un brouillards s'etalle sur toute la cote pour brouillez tout..tu ne vois que des images de couple fantome qui viennent de quiter le sable..elle tire sa serviette la fait agiter pour chasser le sable qui humide reste coller....
En dehors de ces deux moments y'a un autre, percher sur une pointe de colline donnant la vision vers le Sud, un spectacle qui sera offert par le coucher de soleil...
A part des trois moments y'a que pizza vehicule vroom vroom qui tournent en rond, des teintures des maquillages des politiques des idiots des clowns un cirque qui ne veut pas s'arreter...

THERYCA :

Bonjour,
Voici mon expérience :
J'étais institutrice il y a 35 ans et j'ai abandonné sans réfléchir une seconde (inconscience à l'époque, mais sans doute intuition) pour l'Angleterre puis un peu plus tard le Japon. Pour l'Angleterre je suis partie en auto-stop avec un compte bancaire à découvert. Pour le Japon, je suis partie avec un billet aller simple. Ma vie a été précaire mais j'ai toujours eu la nourriture et le toit au jour le jour. Quand notre idée est saine (comme c'est sous-entendu par le mot de bénévolat), le ciel nous aide sans jamais nous lâcher. Aujourd'hui quand je considère ma vie et celle de ceux que j'ai laissés derrière moi à l'époque je n'ai pas l'ombre d'un regret. La vie est une entreprise et si on ne vit pas ses rêves, c'est comme si on avait manqué son train. Donc mon conseil est clairement "foncez". Un seul bémol, n'oubliez pas de soigner votre santé, on en a besoin si on veut aller loin.
Theryca

Bonjour Theryca,

c était certainement bien plus simple a une certaine époque il y a quelques années de tout plaquer pour aller a l aventure….surtout il y a 35 ans..beaucoup d expatries ancres dans leurs pays d adoption avaient procède ainsi…ne le regrettent pas du tout, avec ou sans formation d ailleurs…et les poches vides, vivre de tout et de rien, sans préoccupations sur place, avec le système D.

de nos jours c est complètement different….

Oui sur le principe on aimerait que nos jeunes puissent faire comme nous, aller découvrir le monde…sans soucis.

aujourd hui sans aucune précaution préalable minimum, c est de la folie purement et simplement.

Alors OUI, foncez les jeunes, mais pas n importe comment…a l arrache, sur un coup de tete, a l aventure, NON…ce n est pas parce qu on a prépare son voyage, qu il n y a pas d aventure possible une fois sur place!

je le dis et j insiste, on ne s expatrie pas de nos jours n importe comment!!!

bon courage.

Tout plaquer pour aller vivre ailleur c'est possible, tout dépend des sentimenents et de l'etat de chacun. Ceux qui n'avait rien a perdre reussissaient en moyenne, car en partant de rien le plus petit gain a l'étranger nous semble un début de réussite, mais celui qui avait des choses sur place, le plus petit bobo a l'étranger deviendra un cauchemard..Dans mon entourage ceux qui ont relativement réussi sont ceux qui fait un stage ou formation longue durée plus de 3 ans le temps de s'aclimater et snhabituer au nouveau pays, et pous les hommes ceux qui fermé les yeux et se sont marié avec une autochtones. L'ideal pour une française c'est de partire avec une société française installé a l'etranger ou viser un poste dans les ambassades...et puis il ya une chose lorsqu'un libre perd son travail il va redevenir un esclave..notre ami ici n'aime pas etre collé a un superieur mais dans le cas de perte de salaire elle va devoir accepter n'importe quel ordre venant cette fois ci de n'importe qui..l'esclave c'est qui? Celui qui a par malheur tout perdu....

kiwikawa :

Tout plaquer pour aller vivre ailleur c'est possible, tout dépend des sentimenents et de l'etat de chacun. Ceux qui n'avait rien a perdre reussissaient en moyenne, car en partant de rien le plus petit gain a l'étranger nous semble un début de réussite, mais celui qui avait des choses sur place, le plus petit bobo a l'étranger deviendra un cauchemard..Dans mon entourage ceux qui ont relativement réussi sont ceux qui fait un stage ou formation longue durée plus de 3 ans le temps de s'aclimater et snhabituer au nouveau pays, et pous les hommes ceux qui fermé les yeux et se sont marié avec une autochtones. L'ideal pour une française c'est de partire avec une société française installé a l'etranger ou viser un poste dans les ambassades...et puis il ya une chose lorsqu'un libre perd son travail il va redevenir un esclave..notre ami ici n'aime pas etre collé a un superieur mais dans le cas de perte de salaire elle va devoir accepter n'importe quel ordre venant cette fois ci de n'importe qui..l'esclave c'est qui? Celui qui a par malheur tout perdu....

je pense que DAHL qui a 25 ans sait ce qu'elle doit faire ,aprés il est possible qu'elle galére pour retrouver un poste ,mais elle auras aussi une bonne expérience .
maintenant je te trouve reducteur par rapport á l'expatriation  . l'expatriation est réussit quand on a atteint ses objectif .Quand aux hommes qui ferment les yeux pour se marier ,oui on connais les mariages gris  car moi quand je me suis marié j'avais les yeux bien ouvert ,crois moi  .
Quand aux femmes ,elle peuvent s'expatrier sans passer par une firme française ,ou une administration ,elles sont capable de le faire seule comme les hommes ,et dans ce domaine ,elle réusissent mieux qu'eux ,crois moi ,les femmes françaises comme les européennes ne sont pas des gamines   
jean luc  ;)

kiwikawa :

C'est vrai jean..moi j'ai un peu pour voyager..mais je ne sais ou allez..
Paris c'est comme marseille comme geneve comme newyork des vitrines des pizzas et des vehicules
Qui tournent en rond
La plage? Oui ça me tente des fois mais une fois dedans c'est l'enfer, le coup de soleil, les douleurs insuportable, on brule la nuit sur un matelas
Une grillade sous arbres au bords de route a midi lorsqu'il fait 40°c et que tu ne vois plus personne le silence de plomb y'a que le chant des xigales qui dechire les feuilles des arbres imobile sans aucun petit souffle de vent..y'a que ce moment que j'adore dans cette foutue planéte.....
Ou des fois lorsque la plage se vide apres 3 heures du matin et que tu voi scintillé le reflet des lumieres des cabanons sur les vagues..le sable commence a transpiré et vous colle sur le dos une couche d'eau humide, ça donne des frissons, et le ciel est tout beau des milliers de planetes et d'etoiles qui s'intillent et qu'apres 4 heures un brouillards s'etalle sur toute la cote pour brouillez tout..tu ne vois que des images de couple fantome qui viennent de quiter le sable..elle tire sa serviette la fait agiter pour chasser le sable qui humide reste coller....
En dehors de ces deux moments y'a un autre, percher sur une pointe de colline donnant la vision vers le Sud, un spectacle qui sera offert par le coucher de soleil...
A part des trois moments y'a que pizza vehicule vroom vroom qui tournent en rond, des teintures des maquillages des politiques des idiots des clowns un cirque qui ne veut pas s'arreter...

Et bien dites donc  :/  vous ne devez pas vous amuser tous les jours. Laurence  ;)

Allspice si elle avait noté que les choses ont changé durant ces dernieres années c'est vrai. Moi qui suis des generation 60, que nous avions encore le principe de la petite propriété privé, maintenant les gens parlent d'un autre langages, langage de carriére, parceque la propriété privé, la petite est entrain de disparaitre. Y'a plus d'épicerie, de magasin, tout es bouffé par les grands groupes. Un epiciers ne peut rien faire devant un supsermarché, il doit faire autre chose ou faire carriere dans un supermarché. Peut etre avec de la chance s'il patiente il va redevenir un gestionnaire, c'est a dire occupé la position de son ex épicerie..L'installation des grands groupes est redevenues une réalité sinon aussi une mode, ''il faut se regrouper pour creer un Groupe et faire face''....
Maintenant il ya une remarque concernant son raport avec cette association..il faut faire attention a certaine association car le maitre va se comporter comme un Gourrou d'une secte..il demande des sacrifices a ces membres. Non il faut refuser...il faut tracer une ligne rouge a ne pas dépasser par certainr association qui prennent la tengente d'une secte sans le savoir..si l'association assure les derriere d'un membre dans le cas de perte d'emploie ou démission  là c'est discutable. Mais si l'association pousse un membre pour faire donkichotte non....

Bonjour dalh,

j espere qu on  ne vous a pas fait peur avec nos commentaires…biensur a mettre dans la balance... :D pour prendre votre décision.
le benevolat c est assez ingrat parfois, il faut vraiment être convaincu que cela apporte quelque chose de réciproque..et d y trouver une satisfaction et ne pas être emballe, juste parce qu on va le faire dans un pays lointain et que c est fun et exotique. Apres, mettre pendant 6 mois sa vie entre parenthèse, quitter un travail fixe, qu il nous plaise ou pas, pour faire du bénévolat a l autre bout du monde et dans des conditions parfois difficiles, et une culture qui n a rien a voir avec la sienne, et qui peut être frustrante,  c est tout de meme a prendre en considération...

je connais le Cambodge et on y voit essentiellement que des associations et ONG étrangères, qui sont en nombre effarant et dans tous secteurs d activités.

peut être pour avoir un avis plus local, vous devriez interroger les personnes sur place :

https://www.expat.com/forum/viewforum.php?id=4177

http://www.ambafrance-kh.org


en vous souhaitant une bonne journée. :)

Bonjour à tous,

Juste pour vous informer que j'ai enlevé quelques posts inappropriés au niveau de cette discussion.

Merci

Priscilla

kiwikawa :

. Mais si l'association pousse un membre pour faire donkichotte non....

aucune association sérieuse  ne doit pousser une personne  a faire du bénévolat , car celas repose sur une notion simple de volontairiat . j e pense que lorsque l'on a 25 ans ,on sait ce que l'on fait . celas peut être une bonne expérience de vie pour l'avenir .  notre amie sait aussi qu'au retour ,elle pourras connaitre le chômage ,et si elle apcepte ce risque ,et bien laisson lá faire  . maintenant si c'est pour avoir des regrets toutes sa vie  :sosad: . . jean luc  ;)

Un conseil fonce ! C'est rare d'avoir des opportunités pareil donc profite en plus niveau budget l'Asie c'est vraiment pas cher..

Coralie35,

l ASIE c est vraiment pas cher???  ça veut dire quoi pas cher? sur quels critères?

et ce n est pas l unique question, il s agit de savoir si on quitte un poste fixe en CDI pour partir faire du bénévolat non remunere et pour 6 mois, dans un pays qu on ne connait pas, a l autre bout du monde….deja avoir une bonne notion de ce que ça implique comme conditions.

Biensur qu il faut peser ses choix et rien n est impossible quand on n a rien a perdre…qui ne tente rien n a rien, mais avec un minimum de préparation. :)

bonne journée.

Bonjour,

Je pense que tu risques de regretter  "à vie" si jamais tu n'y allais pas, c'est un rêve, une opportunité qui ne se produira pas 2 fois !
Il faut bien s'assurer avant de partir des conditions réelles du bénévolat, et du sérieux de l'organisme.
QUI prend en charge les frais de transport, d'assurance santé, rapatriement, visa...
Essaye de contacter des personnes qui sont sur place ou qui en revienne.

D'autre part, le marché du travail en France est calamiteux, et il faut t'attendre à avoir des difficultés à retrouver un poste et  1 CDI similaire, être prête à galérer 6 ou 12 mois sans emploi au retour.
Tu peux tout à fait négocier ton départ avec ta société actuelle, dans le cadre d'une RUPTURE CONVENTIONNELLE DE CONTRAT :
juritravail.com/licenciement/Rupture-amiable-conventionnelle-commun-accord?gclid=CjwKEAiA05unBRCymrGilanF9SwSJACqDFRmc517oPefD6t8NUYcQMnBx7VuFhWptp2LpkMC0ojB3hoCEzLw_wcB

Autre point à prendre en considération : 6 mois de bénévolat auront forcément un impact sur ta personnalité, on revient toujours "différent" d'un tel voyage.
Il vaut mieux être solide psychologiquement et affectivement.

Bonne prise de décision !

Nouvelle discussion