Procédure à suivre pour immigrer et travailler en Allemagne

Chalali a écrit:

bonjour je suis Algérien j'ai un BTS en maintenance système informatique option réseau et actuellement j'occupe le poste superviseur informatique dans une entreprise multinationale.
je veux savoir si j'ai chance d'avoir un visa d'emploi en Allemagne et quelle son les procédure a suivre ?
merci


les BTS ne sont pas reconnus en Allemagne , là vraiment il faut une solide expérience , maîtrisé l'anglais à la perfection ,ainsi que l'allemand .tu devras faire une reconnaissance du diplôme pour savoir ce que ton diplôme vaut , moi je te conseille de faire une 3eme année d'étude pour avoir une licence , et d'apprendre l'allemand ,lá tu auras de meilleur chance. jean luc ;)

nouvelle procédure avec vitex  voir ici https://www.expat.com/forum/viewtopic.php?id=1002578 .jean luc 1f609.svg

svp je recherche un travail en Allemagne je suis kinésithérapeute

svp je recherche un travail en Allemagne je suis kinésithérapeute
il faut faire une reconnaissance de diplôme , mais aussi apprendre la langue .jean luc 1f609.svg

Les clés pour un emploi en Allemagne


Qui veut exercer son métier en Allemagne doit faire reconnaître son diplôme. Voici comment cela fonctionne.

Sabine Giehle / 26.09.2022               https://www.deutschland.de/fr/topic/eco … etrangeres   jean luc1f609.svg

@jean luc1 bonjour monsieur jean luc, Je suis marocain je maîtrisais la langue Anglaise comme il faut, j'ai déjà commencé d'étudier la langue allemande, je serai avoir B1 â Mai prochaine. que me conseillez-vous de faire après, si je veux obtenir un visa pour commencer à rejoindre Ausbildung Au l'Allemagne ?

  Le problème aussi c'est que je n'ai pas de niveau de langue..

-@koua8585


c#est comme si on venais chez toi ,sans parler français et arabe , tu connais la réponse. jean luc 1f609.svg

@jean luc1

bonjour monsieur je vous écris simplement pour vous remercier des conseils et réponses que vous donner a beaucoup de gens sur ce site . Je visite le site de temps en temps et je suis impressionné par votre bonté. Merci monsieur salutations

il y as du nouveau , voir ici https://www.expat.com/forum/viewtopic.php?id=1009413   .jean luc 1f609.svg

Je suis camerounaise et je réside en Moldavie . J'aimerai immigrer en Allemagne et suivre une formation en tant que infirmière. J'aimerai avoir tout les détails sur ce domaine . Et je souhaiterai immigrer pour la prochaine rentrée

ce qui change en matiére d'immigration https://www.expat.com/forum/viewtopic.p … 91#5645778  jean luc 1f609.svg

Bonjour. Je m'appelle Rojo, j'ail 26 ans. Je Viens de Madagascar. Je suis infirmière diplômé de Madagascar  et j'ai fait l'allemand et aujourd'hui je suis au niveau b2. Mais j'ai pas encore passé aux examen parce que l'inscription aux examens chez nous c'est vraiment difficile.  Je ne peuX pas aller en allemagne pour faire aide soignant tant que j'ai pas de certificat b2 du CGM?? 😢😭

@jean luc1 svp besoin des sites allemand pour la recherche de boulot

ouvre une discutions , on verras si tu as une chance de venir , évite les hors sujets, jean luc 1f609.svg

Oui j accepter

Bonjour j'ai le A2 .. j'ai 24 ans et je suis masculin..je peux venir en Allemagne ?

Je suis un électricien bâtiment de double installation

@jean luc1les bureaux d'immigration en Allemagne  https://auslaenderaemter.com/fr/  jean Luc 1f609.svg

De nouvelles réglementations pour l'immigration de la main d'œuvre


Une réforme doit permettre à la main d'œuvre qualifiée de travailler en Allemagne de manière plus rapide et moins bureaucratique. Les premières modifications seront effectives dès novembre.adobestock_620613461.jpg?itok=IXpjfjba


Berlin (d.de) – Novembre signe l'entrée en vigueur des premières nouvelles réglementations censée faciliter l'immigration de main d'œuvre en Allemagne. Le gouvernement fédéral avait pour cela voté une réforme de la loi sur l'immigration des travailleurs qualifiés qui entre en vigueur par étapes. D'autres modifications suivront en 2024. La réforme prévoit de nombreuses facilitations légales pour les personnes ayant des diplômes universitaires ainsi que pour la main d'œuvre ayant une qualification professionnelle originaire de pays hors Union européenne.


À partir de novembre, les limites de salaires pour le carton bleu UE seront notamment abaissées, et les personnes hautement qualifiées originaires de pays hors UE pourront venir en Allemagne. En mars 2024, les barrières pour la main d'œuvre qualifiée avec de l'expérience professionnelle seront abaissées. À partir de juin 2024, une carte chance devrait permettre à la main d'œuvre qualifiée originaire de pays tiers de chercher un emploi en Allemagne.


Lors de l'adoption de la réforme au Bundestag allemand, la ministre allemande de l'Intérieur, Nancy Faeser a déclaré que l'Allemagne se pourvoit de « la législation la plus moderne du monde en matière d'immigration ». Ces modifications législatives s'inscrivent dans un contexte où le marché du travail allemand a besoin de main d'œuvre qualifiée de l'étranger. Le chancelier allemand Olaf Scholz a donc lui aussi souligné que l'Allemagne a besoin d'une loi sur l'immigration de la main d'œuvre qualifiée « qui fait le poids au niveau de la co mparaison mondiale et qui dispose d'une longueur d'avance ».  https://www.deutschland.de/fr/news/de-n … in-doeuvre

Plus rapide et moins bureaucratique


La nouvelle loi sur l'immigration de travailleurs qualifiés supprime les obstacles et mise davantage sur l'expérience professionnelle.




L'Allemagne a beaucoup à offrir : des perspectives professionnelles passionnantes, une sécurité sociale, un cadre de vie agréable. Par ailleurs, le pays figure parmi les acteurs moteurs de nombreuses dynamiques mondiales. C'est notamment dans les secteurs d'avenir que sont la numérisation et les énergies renouvelables que les choses s'activent, une évolution qui se fait également ressentir sur le marché du travail allemand. Pour gérer cette transformation, le gouvernement allemand mise, entre autres, sur l'expertise et l'engagement de spécialistes internationaux. Qu'il s'agisse de spécialistes en informatique, d'ingénieurs/ingénieures, d'infirmiers/infirmières, ou d'électriciens/électriciennes, l'Allemagne réserve à chacun/chacune un accueil chaleureux.


Désormais, l'accès au marché du travail allemand pour les travailleurs qualifiés devrait être encore plus facile. Déjà en 2020, différentes lois avaient été modifiées afin de faciliter l'immigration de main-d'œuvre qualifiée. À partir de 2023, avec le développement de la loi sur l'immigration de  travailleurs qualifiés (FEG), l'Allemagne poursuit résolument son avancée vers un pays d'immigration moderne : de nombreuses facilités juridiques sont prévues pour les personnes diplômées de l'enseignement supérieur ainsi que pour les spécialistes ayant une qualification professionnelle et venant de pays extérieurs à l'UE. Voici un aperçu des nouvelles réglementations concernant l'immigration de personnel qualifié.

Qu'est-ce qui changera à partir de novembre 2023 ?


Un plafond salarial plus bas Le plafond salarial pour obtenir la carte bleue européenne – c'est la porte d'entrée pour les personnes hautement qualifiées venant de pays non membres de l'UE – sera abaissé. Pour l'année 2023, il suffira, pour en bénéficier, de gagner 39 682,80 euros pour les postes en début de carrière ou dans les métiers en pénurie. Dans d'autres professions, il faudra justifier d'un salaire annuel de 43 800 euros pour obtenir la carte bleue européenne. Cette carte permet aux personnes diplômées de l'enseignement supérieur venant de pays extérieurs à l'UE et qui ont trouvé un emploi en Allemagne de venir y vivre avec leur famille.


Un accès facile pour les spécialistes informatiques sans diplôme universitaire

Les spécialistes informatiques sans diplôme universitaire obtiennent une carte bleue européenne s'ils ont, au moins, trois ans d'expérience professionnelle. Pour eux, le seuil salarial le plus bas parmi ceux mentionnés ci-dessus s'applique.


Davantage de métiers en pénurie

Hormis les mathématiques, l'informatique, les sciences naturelles, l'ingénierie et la médecine humaine, les travailleurs qualifiés dans les catégories professionnelles suivantes pourront à l'avenir obtenir une carte bleue européenne avec le plafond salarial le plus bas :


    cadres dans la production de biens, dans la construction ainsi que dans la logistique

    cadres dans le domaine des technologies de l'information et de la communication

    cadres dans le domaine de la garde d'enfants ou de la santé

    vétérinaires

    dentistes

    pharmaciens et pharmaciennes

    personnel infirmier et obstétricien universitaire

    personnel enseignant et éducatif dans le domaine scolaire et extrascolaire


Entrée sans visa de travailleurs qualifiés provenant d'un autre pays de l'UE grâce à la carte bleue européenne 

Toute personne titulaire d'une carte bleue européenne délivrée par un autre pays membre de l'UE peut rester en Allemagne jusqu'à 90 jours sans visa dans le cadre d'une activité professionnelle. Aucun permis de travail n'est requis.


Toute personne ayant déjà vécu douze mois dans un autre pays de l'UE avec une carte bleue européenne peut s'installer en Allemagne sans visa. Après son arrivée, elle doit demander une carte bleue européenne allemande auprès du service des étrangers.


Regroupement familial facilité

Si les membres de la famille d'un travailleur qualifié titulaire d'une carte bleue européenne vivent déjà dans un autre État membre de l'UE, ils peuvent entrer plus facilement en Allemagne : ils n'ont pas besoin de visa et peuvent vivre ici avec le titre de séjour de l'autre pays de l'UE. Il n'est plus nécessaire de prouver que le logement est assez grand et que les moyens de subsistance sont assurés. Toute personne qui obtient son permis de séjour à partir du 1er mars 2024 peut également faire venir plus facilement ses parents et beaux-parents.

Qu'est-ce qui changera à partir de mars 2024 ?


Travailleurs spécialisés disposant d'une expérience professionnelle pratique

Toute personne ayant deux ans d'expérience pratique dans une profession non réglementée par l'État peut travailler en Allemagne sans que son diplôme ne doive y être reconnu. Il lui suffit d'avoir un diplôme professionnel ou d'enseignement supérieur reconnu par l'État dans lequel il a été formé. La formation professionnelle doit avoir duré au moins deux ans. Un diplôme délivré par une Chambre allemande de commerce et d'industrie à l'étranger (AHK) peut également suffire. 


Personnel soignant issu de pays tiers

Les personnes qui ont appris le métier d'aide-soignant ou d'infirmière-assistante pendant un ou deux ans seulement pourront, à l'avenir, travailler durablement dans le secteur de la santé en Allemagne. Jusqu'à présent, cela n'était possible que pour les infirmiers ayant suivi une formation de trois ans. La condition préalable est une formation allemande d'aide-soignant/d'infirmière-assistante ou une qualification étrangère en soins infirmiers reconnue en Allemagne.



Séjour pour la reconnaissance d'une qualification professionnelle étrangère

Pour les professions réglementées par l'État, comme les soins et l'éducation, il reste possible, à l'avenir, d'entrer en Allemagne avant que le diplôme professionnel n'y soit reconnu. Désormais, cette possibilité est élargie. Le professionnel et l'employeur concluent un « partenariat de reconnaissance ». La condition préalable est une formation professionnelle reconnue par l'État d'au moins deux ans, suivie dans le pays d'origine, ou un diplôme d'études supérieures. Par ailleurs, des connaissances de la langue allemande sont requises. Pour que les professions réglementées soient reconnues, il convient de se faire conseiller individuellement, en consultant la hot-line « Travailler et vivre en Allemagne ». De plus amples informations sur la reconnaissance des qualifications professionnelles étrangères sont disponibles ici.

Qu'est-ce qui changera à partir de juin 2024 ?


Chercher un emploi avec la carte des opportunités 

La carte des opportunités (« Chancenkarte ») permet aux travailleurs qualifiés des pays tiers de chercher un emploi en Allemagne. S'ils sont titulaires d'un diplôme académique ou professionnel équivalent à un diplôme allemand, ils obtiennent alors la carte des opportunités sans condition. S'ils justifient d'un diplôme universitaire étranger, d'un diplôme professionnel d'au moins deux ans (tous deux reconnus par l'État dans le pays de formation) ou d'un diplôme professionnel délivré par une Chambre allemande de commerce et d'industrie à l'étranger, ils doivent par ailleurs disposer des connaissances de base en allemand (niveau A1) ou en anglais (niveau B2). Pour leur qualification, leurs connaissances linguistiques, leur expérience professionnelle, leur âge et leur lien avec l'Allemagne ainsi que le potentiel professionnel du ou de la partenaire qui les accompagne, ils obtiennent des points. Pour obtenir la carte des opportunités, un minimum de six points est requis. 

https://www.deutschland.de/fr/la-loi-su … -qualifies

___________________________


De plus amples informations sur la nouvelle loi d'immigration sont disponibles sur le portail du gouvernement allemand intitulé « Make it in Germany », destiné aux travailleurs qualifiés venant de l'étranger :   https://www.make-it-in-germany.com/fr/v … -qualifies

pour vous aidez les service d'immigration en Allemagne https://auslaenderaemter.com/fr/ jean luc 1f609.svg

tout a changer voir ici https://www.expat.com/forum/viewtopic.php?id=1069036  jean luc 1f609.svg