Allemagne: les nouvelles économiques,et du marché du travail

Allemagne: déficit 2011 de 1%, excédent historique de l'assurance sociale
Le déficit public de l'Allemagne a fondu en 2011 à 1% du Produit intérieur brut, grâce à la croissance et l'emploi qui ont nourri un excédent historique des systèmes d'assurance sociale, selon un chiffre définitif publié vendredi par l'Office des statistiques (Destatis).

Le déficit se montait encore à 4,3% du PIB en 2010 et 3,2% en 2009.

Le taux de chômage en Allemagne en janvier était de 6,7%, et le nombre d'actifs est au plus haut depuis la Réunification. La croissance du PIB a atteint 3%, autant d'éléments favorables aux finances publiques.

En valeur absolue, le déficit public de la première économie européenne s'est monté l'an dernier à 25,3 milliards d'euros, pour un PIB de 2.570,8 milliards d'euros.

Calculé selon les normes européennes, le pourcentage est identique (1%) mais la valeur absolue passe à 25,8 milliards d'euros, a précisé Destatis.
  lire la suite

Allemagne-La croissance repartira en 2012                                                                BERLIN, 24 février (Reuters) - Le Produit intérieur brut de l'Allemagne s'est contracté de 0,2% au quatrième trimestre, affecté par un tassement de l'exportation et de la consommation privée, mais les économistes voient la première économie européenne repartir cette année.

L'investissement, surtout dans le bâtiment, s'est révélé être un point fort, montrent les statistique définitives de la croissance publiées vendredi. L'investissement dans le BTP a augmenté de 1,9%, apportant 0,2 point au PIB.

L'Office fédéral de la statistique a confirmé sa première estimation de la croissance et montré que le commerce extérieur et la consommation privée avaient retranché respectivement 0,3 et 0,1 point au PIB.lire la suite ici

jean  luc ;)

"Quand le bâtiment va, tout va!" disaient nos grand-pères!!

On comprend bien ici pourquoi Sarko prend systématiquement l'Allemagne en exemple!!
Malheureusement, la France est loin de ces résultats!
Qui va nous y mener? Sarko?:/ Hollande?:rolleyes: Bayrou?:mad: le Père-Noel?:D

je pense qu'il vaut mieux laisser la politique de coté,le terrain est trop glissant ,ce n'est pas une élection qui changeras les chose .  concernant la santé économique du pays ,si l' économie va bien ,j'en dirais pas autant des travailleurs et des classes moyenne,et encore moins des familles.La prospérité de l’économie c#est faite trés largement sur celle des travailleurs .

jean  luc ;)

Ce n'était qu'une boutade, Jean-Luc! :)

Cependant, en comparant le niveau de vie des classes moyennes francaises et celui des allemandes, je vois une très nette différence sur les 20 dernières années!!

En France, on achète chez Aldi par nécessité absolue et de plus en plus depuis 5 ans, alors qu'en Allemagne c'est une mentalité ancrée dans la tête de TOUS les allemands, toutes classes confondues et les managers avec 6000€/mois le font sans aucune gêne!

Tu en connais beaucoup, toi, des francais moyens qui partent en vacances tous les ans à l'étranger, avec 2 ou 3 gosses?
C'est vrai que les francais en général préfèrent visiter notre belle France, mais quand même...

En tant que représentant officiel "Expat.com" je suis tenu à une certaine réserve sur le sujet de la politique.
Je connais pas beaucoup de français avec des enfants qui part en vacance .Mais je connais pas non plus beaucoup d'allemand qui ont deux ou trois gosse ,par contre J'en connais beaucoup on en ont pas. Mais si on prend deux couples avec le même nombre d'enfant chacun, il est clair qu'il y a pas photos ,on vit mieux ici qu'en France . le goût de la vie est 15%á 20% supérieure en France qu'en Allemagne ,pour l'immobilier c'est pire encore ,il suffit de regarder Berlin et Paris .
Ce qui m’empêche pas de dire que depuis Shroder (spd) le niveau de vie des classes moyenne a bien baissé . Ici pas de salaire minimum ce qui fait que seul les salariers protéger des grandes entreprises peuvent bénéficier des hausses de salaire , les intérimaire et les sous traitant passe á la trappe. Que dire du HartIV  ou des job á 1€ de l'heure, il faut pas oublier qu'il est très facile à licencier en Allemagne . Ce qui m'empêche pas de rester ici ,car il y a aussi des bon cotés .

jean  luc ;)

Disons, que comme en France, il y a du bon et du mauvais partout!

Cependant, et sans entrer dans de grandes polémiques, les Allemands sont beaucoup plus près de leurs sous que les Francais et donc s'en sortent mieux à la fin du mois. C'est une question de mentalité.

Et ceci se ressent à tous les niveaux: des décisions prises dans les ministères jusqu'aux décisions prises dans les ménages, les petites comme les grandes:
un Allemand, en général, réfléchit à 2, voire 3 fois, avant de laisser un centime de trop et le réclame haut et fort s'il manque! Les Francais, en général, sont beaucoup plus larges et ferment les yeux plus facilement sur les broutilles.

C'est le fameux "laisser-faire" dont les Allemands sont jaloux mais ils n'en rêvent pas!

Chacun sa force, chacun son charme... :)

Les allemands ont été très traumatisé par la crise de 1923,qui avec celle de 1929 á poussé l'Allemagne dans les bas fond de l'histoire .
Il ne fait aucun doute que l’année 1923 seras l'année terrible de L'Allemagne . http://fr.wikipedia.org/wiki/Hyperinfla … _de_Weimar

jean  luc ;)

Allemagne: les contrôleurs aériens durcissent leur mouvement à Francfort

FRANCFORT - Le syndicat allemand des contrôleurs aériens GdF entend paralyser complètement l'aéroport de Francfort mercredi matin avec une grève de solidarité des aiguilleurs du ciel, que le gestionnaire de l'aéroport et Lufthansa tentent toutefois d'empêcher d'ici là.

Fraport, gestionnaire de l'aéroport le plus important d'Allemagne et le troisième en Europe, ainsi que la première compagnie aérienne du pays Lufthansa ont annoncé mardi avoir saisi en référé le tribunal du travail de Francfort pour empêcher cette action.

Il n'est pas possible que l'agence allemande de la sécurité aérienne (DFS), une société détenue à 100% par l'Etat fédéral et exerçant un monopole garanti par l'Etat, se rallie à un conflit salarial de droit privé, a affirmé Herbert Mai, le directeur du personnel de Fraport cité dans un communiqué.

C'est en raison de la disproportion croissante de la grève que nous avons recours à des moyens juridiques sous la forme d'une injonction provisoire contre la grève de solidarité des aiguilleurs du ciel, a-t-il précisé.lire la suite
jean  luc ;)

Le renchérissement de l'énergie et des carburants a alimenté l'inflation allemande en février, qui a grimpé à 2,3% en première estimation, accentuant la probabilité que la Banque centrale européenne (BCE) n'abaisse pas davantage ses taux directeurs pour le moment. L'institution de Francfort a pour mandat de maintenir l'inflation dans la zone euro légèrement en-dessous de 2%. Selon les chiffres initiaux publiés mardi par l'Office fédéral de la statistique, les prix à la consommation ont augmenté de 0,7% sur un mois et de 2,3% sur un an, alors que les économistes interrogés anticipaient en moyenne une inflation de +0,5% sur un mois et +2,1% sur un an.
lire la suite

jean  luc ;)

l'Allemagne à la traîne sur la parité hommes-femmes au travail

Les dernières statistiques de l'OCDE relèvent pour l'Allemagne les plus importantes disparités de salaires entre hommes et femmes en Europe. Egalement, une faible participation aux organes de décision chez les femmes, alors que le sujet qui fait débat dans l'Union européenne.


Voilà une statistique que la France ne risque pas d'envier à l'Allemagne : les différences de salaires entre hommes et femmes sont les plus fortes au sein de la première économie d'Europe parmi tous les pays de l'OCDE, relève l'organisation internationale. Une femme allemande employée à temps plein gagne en moyenne 22% de moins qu'un homme en Allemagne, quand la moyenne est de 16% dans l'OCDE  lire le reste de l' article

jean  luc ;)

L'Allemagne sommée de jouer le pouvoir d'achat
Alors que s'ouvre, mardi 6 mars, la grande saison des négociations salariales, les syndicats allemands veulent obtenir, selon les secteurs, des augmentations de salaires allant de 5 % à 7 %. D'ici à la fin de l'année, ce sont 9,1 millions de salariés qui verront leur rémunération revalorisée.

Les syndicats ont toutes les raisons d'être optimistes. En 2011, certains secteurs avaient obtenu une hausse modeste de 2,7 %. Mais lors des dernières négociations de branche, ils avaient pour la plupart, une fois de plus, rongé leur frein en troquant les hausses durables des salaires contre des primes exceptionnelles et des garanties d'emploi.
lire la suite de l'article

  jean  luc ;)

Allemagne : la « Lex Google » veut faire payer les liens vers des articles de presse                                                                                                                                           La communauté internet allemande, réunie à Hanovre pour le salon spécialisé Cebit, protestait mardi contre un projet de Berlin d’obliger Google mais aussi certains sites d’actualités à rémunérer les grands éditeurs de presse. « Ce projet est totalement rétrograde », s’est indigné auprès de l’AFP Bernhard Rohleder, directeur général du Bitkom, fédération allemande des professionnels de l’informatique. « Nous comprenons que les éditeurs cherchent de nouveaux revenus » face au défi de l’internet et de la gratuité, mais cette taxe « ne peut se substituer au développement de vraies stratégies pour l’ère numérique ».

Le projet de loi, rebaptisé par ses détracteurs « Lex Google » car il vise principalement le service Google actualités du géant américain, vient d’être entériné par la coalition constituant le gouvernement d’Angela Merkel, qui réunit les libéraux du FDP et les conservateurs de la CDU/CSU. Comme le réclament depuis longtemps les grands groupes de presse allemands tels que Axel Springer et Bertelsmann, le gouvernement va présenter aux députés allemands une loi qui obligera à l’avenir Google en particulier, mais aussi certains blogs et sites spécialisés à rémunérer les éditeurs des journaux vers lesquels ils proposent des liens.lire a suite de l'article

  jean  luc ;)

ALLEMAGNE. Le grand réveil des salaires
La rigueur, meilleure alliée de la croissance ? A condition de ne pas confondre rigueur et austérité. Voir le patronat allemand qui freine des quatre fers alors que s’engagent les grandes négociations avec les syndicats sur les salaires. Dans l’industrie, avant-garde d’une économie qui a engrangé l’an dernier un excédent commercial de 170 milliards d’euros, les chefs d’entreprise ont inventé un truc pour désamorcer les revendications : le versement de primes "one shot" qui les dispenseraient d’une remise à plat de la grille.

Certes, les dites primes sont juteuses : 8000 euros pour Audi, 4200 pour Daimler. Mais rapportées aux bénéfices des groupes - 15 milliards d’euros pour Volkswagen dont Audi est la filiale, 6 milliards pour Daimler-  difficile d’accepter qu’elles soient un solde de tout compte. Car depuis l’an 2000, les salaires sont les grands perdants de la stratégie de rigueur dite de l’Agenda 2010, initiée par Gerhard Schröder et poursuivie par Angela Merkel.
lire la suite

jean  luc ;)

Quelque 70.000 fonctionnaires ont fait grève mercredi en Allemagne à l'appel du syndicat des services Ver.di et du DBB (syndicat des fonctionnaires), sur fond de revendications salariales.

Sont concernés par le mouvement les Etats régionaux de Rhénanie du nord-Westphalie (ouest), du Bade-Wurtemberg (sud-ouest), de Brandebourg (est), de Saxe (est), de Saxe-Anhalt (est) et de Thuringe (est), selon le syndicat.

"C'est un signal net envoyé à l'Etat fédéral et aux communes de prendre au sérieux les revendications de leurs salariés et de leur accorder l'estime due à leur travail", a déclaré le chef du syndicat Frank Bsirske, cité dans un communiqué.lire la suite de L'article
jean  luc ;)

L’Allemagne n’est pas un modèle pour les femmes

Même si c’est une femme qui les gouverne depuis 2005, les Allemandes ont du mal à trouver leur place. Coincées entre le poids des conventions sociales et leur volonté de travailler, elles doivent souvent renoncer, soit à devenir mères, soit à faire carrière. Décryptage.

S’il y a un domaine où l’Allemagne n’est pas un modèle, c’est celui de la place des femmes dans la société. Sur cette question, les Allemandes ont plutôt tendance à envier leurs voisines françaises. Un paradoxe dans un pays qui est pourtant gouverné depuis sept ans par la chancelière Angela Merkel, et où cinq ministres sur quinze sont des femmes. Malgré les réformes portées depuis 2005 par Ursula von der Leyen, aujourd’hui ministre du Travail et mère de sept enfants, la hausse de la natalité n’a fait que frémir, passant de 1,3 à 1,4 enfant par femme entre 2008 et 2010. Car le principal problème des Allemandes, c’est le manque de structures d’accueil pour les petits lire le reste de l'article.

jean  luc ;)

L’Allemagne peut-elle redevenir le premier exportateur mondial devant la Chine ?

En 2012, la Chine pourrait devenir le premier marché à l'exportation de l'Europe

Dans le même temps, l’Allemagne, qui a été dépassé en 2010 par la Chine comme premier exportateur mondial, continue d’engranger des excédents commerciaux faramineux : 154,7 milliards d’euros en 2010 contre 142,35 milliards pour la Chine et 158,3 milliards en 2011 quand la Chine se contentait de 110 milliards d’euros. Pour 2012, la tendance exportatrice de l’Allemagne est à la hausse : les commandes de biens industriels ont augmenté de 1,7% en décembre dernier.

Le reste de l’Union Européenne n’est pas logée à la même enseigne et accuse un déficit commercial avec la Chine de 111 milliards d’euros en 2011. La tendance, toutefois, ne semble pas inéluctable : les exportations chinoises vers l’UE ont progressé de 14,5% en 2011 alors que les importations grimpaient de 25.6%. Mieux encore, selon l’ambassadeur de l’UE, la Chine pourrait devenir en 2012 le premier marché à l’exportation de l’Union européenne.

Il est toutefois peu probable que les exportations allemandes dépassent celles de la Chine en 2012. Même si l’Allemagne continue d’exporter, ses premiers partenaires commerciaux sont en Europe. Or certains pays d’Europe comme l’Italie sont officiellement entré en récession, ce qui pourrait entraîner une baisse de leurs achats dont l'Allemagne serait l'une des premières perdantes.

http://www.challenges.fr/economie/20120 … chine.html

jean  luc ;)

L'Allemagne ne veut pas rediscuter le traité de discipline budgétaire

De retour de Bruxelles où ils ont participé aux réunions de la zone euro et de l'Union européenne, François Baroin le ministre français de l'Economie et des Finances et Wolfgang Schaüble, le ministre allemand des Finances, ont fourni des explications précieuses sur la stratégie choisie pour sortir de la crise de la zone euro. Des propos qui témoignent d'une entente presque parfaite entre ces deux hommes si différents et qui ont appris à s'apprécier et à avancer main dans la main. «Ca n'a pas toujours été facile de négocier avec Wolfgang. C'est un négociateur tenace», a avoué François Baroin. Mais maintenant «je passe davantage de temps avec lui qu'avec la plupart de mes collègues Ministres», a-t-il ajouté. Le Français dit apprécier en son homologue allemand ses fermes convictions européennes et son humanité. De quoi dissiper les incompréhensions et instaurer un climat de respect réciproque    lire la suite 
jean  luc ;)

En Allemagne, près d'un salarié sur quatre touche un bas salaire

En Allemagne en 2010, 23,1% des salariés, soit 7,84 millions de personnes, touchaient un salaire qualifié de "bas", inférieur à 9,15 euros bruts de l'heure, selon une étude publiée ce mercredi par l'institut de recherche sur le travail de l'université de Duisbourg-Essen (ouest).

Ce chiffre de 9,15 euros correspond à la définition généralement admise du salaire "bas", c'est-à-dire inférieur aux deux tiers du salaire médian dans un pays.Les auteurs de l'étude soulignent toutefois que cette proportion tend à diminuer depuis un pic atteint en 2007 (24,2%).

Selon cette étude, qui fait la Une du quotidien de centre-gauche Süddeutsche Zeitung, au moins 1,4 million de personnes en Allemagne ont même touché des salaires de moins de 5 euros bruts de l'heure en 2010. Il s'agit essentiellement de femmes, d'Allemands résidant à l'Est et de personnes effectuant des "mini-jobs", ces petits boulots subventionnés par l'Etat, censés compléter les aides sociales et permettre le retour à l'emploi des chômeurs de longue durée.
lire la suite

jean  luc ;)

la corruption va coûter 250 milliards d'euros à Berlin en 2012

La corruption devrait coûter cette année 250 milliards d'euros à l'économie allemande, un chiffre toutefois en recul, selon une étude universitaire publiée vendredi. Les calculs de l'économiste Friedrich Schneider, de l'université de Linz, s'appuient sur l'indice de perception de la corruption publié depuis 1995 par l'organisation non gouvernementale Transparency International, comparé à la somme de tous les marchandises et services produits en Allemagne. Selon le dernier indice de Transparency International, publié en décembre 2011, l'Allemagne se situe au 14e rang des pays perçus comme les moins corrompus au monde, la Nouvelle-Zélande occupant la première place.

Depuis 2003, l'Allemagne évolue entre le 14e et le 16e rang de ce classement, malgré la guerre officielle déclarée par le pays contre la corruption, constate Friedrich Schneider qui juge que les peines infligées devraient être plus sévères pour endiguer efficacement ce phénomène. Il recommande par exemple d'accélérer les procédures judiciaires - "ainsi, chacun verra directement que la corruption a des conséquences" - et de prononcer des peines de prison, dont l'effet serait plus dissuasif que les amendes.
lire la suite

jean  luc ;)

Economie
Allemagne: Le chômage diminuera en 2012, selon un institut
Le chômage diminuera en Allemagne en 2012, pour la troisième année d'affilée, et le nombre d'emplois inscrira un nouveau record depuis la réunification, a estimé jeudi l'institut d'études IAB, attaché à l'Office fédéral du Travail. Toutefois, le rythme de diminution du nombre des chômeurs ralentira, les répercussions des réformes passées destinées à rendre le marché du travail plus souple s'atténuant, et l'IAB recommande au patronat de créer plus d'emplois bien rémunérés car «le développement de l'emploi et des revenus jouera un rôle important dans le renforcement de la demande intérieure». «Le marché du travail reste solide mais il ne peut pas poursuivre sa tendance haussière marquée», explique l'IAB dans un rapport.

«Pour 2012, nous pensons que le nombre de chômeurs diminuera de 130.000 à 2,84 millions», ajoute l'institut, qui précise que le taux de chômage devrait diminuer à 6,8% contre 7,1% en 2011. L'an passé, le nombre de chômeurs a baissé de 260.000.           
http://www.20minutes.fr/ledirect/902807 … n-institut

jean  luc ;)

Automobile: ces usines menacées de fermeture en Europe

Fiat, PSA, mais aussi Opel... Nombreux sont les constructeurs européens qui croulent sous les surcapacités. Le patron du constructeur italien les estimait récemment à 20% de l'ensemble de l'outil industriel européen. Il ne s'agit malheureusement pas d'un simple problème de conjoncture. Revue de détail des sites menacés.

Aulnay et Hordain en France, Bochum en Allemagne, Ellesmere Port en Grande-Bretagne, Cassino en Italie... Alors que le débat sur les surcapacités de production de l'industrie automobile européenne  fait rage, la liste des usines menacées s'allonge. General Motors prévoit ainsi de fermer une ou deux usines en Europe, affirme le Wall Street Journal. Les projets de fermeture pourraient être finalisés et rendus publics au cours des prochaines semaines, ajoute le quotidien financier, citant des sources proches du dossier.

Les salariés d'Opel, filiale allemande de l'américain, et de sa marque soeur britannique Vauxhall avaient réclamé, en début semaine, à la direction de leur présenter  "un plan de développement réaliste jusqu'à 2016". Les activités européennes de GM sont déficitaires depuis plus d'une dizaine d'années.
lire la suite

jean  luc ;)

Allemagne : nouveau recul du chômage en mars
Le taux de chômage a reculé en mars en Allemagne. Il atteint désormais 7,2 % de la population active en données brutes. Corrigé des variations saisonnières il est de 6,7 %. les deux bastions de l'automobile connaissent le plein emploi.
Encore une bonne nouvelle économique en Allemagne, après l'annonce d'un repli de l'inflationet de la bonne tenue du moral des chefs d'entreprises. Au mois de mars en effet, le taux de chômage a encore reculé en mars selon les statistiques publiées ce jeudi matin.En données brutes, il atteint désormais 7,2% de la population active, contre 7,4 % en février dernier. Désormais, la première économie européenne compte officiellement 3,03 millions de demandeurs d'emploi. En un mois l'Allemagne a donc perdu 82.000 chômeurs.

Si l'on tient compte des corrections liées aux variations saisonnière, l'amélioration de la situation de l'emploi outre-Rhin est cependant plus modeste : le taux de chômage s'établit dans ce cas à 6,7 % de la population active et seulement 18.000 personnes ont été décomptées en moins des statistiques officielles.lire le reste

jean  luc ;)

Allemagne : vers l�apparition d�une bulle immobili�re?

Francfort, 30 mars 2012 - Le marché immobilier allemand montre des signes annonciateurs de bulle immobilière indique la Banque centrale européenne. Ainsi, cette institution entend suivre avec attention l’évolution du marché qui présente une hausse inhabituelle du prix de l’immobilier dans certaines régions.

Le temps où le marché immobilier allemand était considéré par les investisseurs comme "ennuyeux" est en passe d’être révolu. En effet, la crise de la zone euro a quelque peu changé la donne car une hausse inhabituelle des prix a été enregistrée dans plusieurs régions du pays. Ce changement est assez important pour susciter l’attention de la Banque centrale européenne. C’est Jörg Asmussen, membre du directoire de l’institution financière de l’Union a fait remarquer cette évolution du marché immobilier allemand. "Les prix de l'immobilier augmentent nettement dans certaines régions d'Allemagne et nous devons suivre cela avec attention", a-t-il indiqué récemment. Un rapport de la Banque centrale allemande offre une vision globale du phénomène en indiquant que les prix ont connu une augmentation de 5.5% en moyenne en 2011 contre 2.5% en 2010. La Banque de signaler que c’est la première fois depuis 1990 qu’"un développement conjoncturel s'accompagne d'une réaction marquée des prix sur le marché du logement".lire la suite

jean  luc ;)

L'Allemagne ouvre la porte à une relance salariale

Les salariés du secteur public allemand et les fonctionnaires verront leurs salaires revalorisés de 6,3 % en deux ans. Le signe d'une volonté de Berlin de favoriser la demande intérieure et de rééquilibrer l'économie européenne.

Une fois n'est pas coutume, le syndicat allemand des services, Ver.di, peut crier victoire. Après deux semaines de "grèves d'avertissement" très dures, les négociations sur les augmentations de salaires dans la fonction publique ont débouché samedi matin sur une hausse de 6,3 % des rémunérations pour les salariés de l'Etat fédéral et des Communes. Ver.di réclamait 6,5 % tandis que les autorités, elles, ne proposaient que 3,3 %.

Relance salariale européenne ?

Il convient certes de relativiser. Ver.di a dû abandonner son exigence d'une hausse minimale de 200 euros et la hausse s'appliquera en trois étapes : 3,5 % au 1er mars, puis 1,4 % au 1er janvier 2013 et au 1er août 2013. Mais il n'empêche que ce résultat est extrêmement généreux et dénote la volonté de Berlin d'accélérer le rééquilibrage de la croissance allemande en insistant sur la demande intérieure.
lire la suite

jean  luc ;)

Allemagne : troisième exportateur mondial d’armement                                                                                                                             L’exportation d’armes traduit-elle pour l’Allemagne un commerce opportuniste au sein de sa politique de grand pays exportateur, ou une recherche plus globale de puissance géopolitique ? Le Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI), organisme reconnu comme référence majeure dans ce domaine, classe dans son rapport 2011 l’Allemagne au 3ème rang mondial des exportateurs d’armements conventionnels majeurs sur la période 2006-2010. L’Allemagne y détient ainsi 11% du marché mondial, devançant la France (7%) et  leUK (4%), les USA se situant toujours largement au 1er rang (30%), suivis par la Russie (23%). Le volume des exportations mondiales d’armements est estimé pour la seule année 2010 à 70 milliards d’euros (Rapport au Parlement Français, août 2011). 

Une armée allemande qui a commencé à sortir de ses frontières
Le 12 juillet 1994, le Tribunal fédéral constitutionnel de Karlsruhe a validé la possibilité pour les forces allemandes d’intervenir hors zone OTAN, mettant fin à la politique suivie par le pays depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Ainsi, à l’heure actuelle, près de 5 000 soldats allemands sont présents sur le théâtre afghan, dans le cadre d’une mission de l’OTAN.lire la suite

jean  luc ;)

L'Allemagne soupçonne une entente pétrolière dans les stations-service

Cinq groupes, dont Total, sont visés par une enquête lancée à la demande des opérateurs indépendants.

Les autorités allemandes de la concurrence ont annoncé mercredi avoir lancé une enquête contre cinq groupes pétroliers et opérateurs de stations-service (BP/Aral, Esso, Jet, Shell et Total), soupçonnés d'entraver la concurrence au détriment de petits opérateurs indépendants.

Cette annonce intervient sur fond de vif débat en Allemagne sur la flambée des prix de l'essence et du gazole observée depuis plusieurs semaines.

L'enquête a débuté mardi, selon un communiqué, qui fait part d'une «série de plaintes d'opérateurs indépendants de stations-service à propos des prix des cinq groupes», qui possèdent leurs propres enseignes de stations-service, mais aussi leurs raffineries, dont dépendent leurs concurrents.lire la suite

jean  luc ;)

Eclipse sur le solaire

Il n'y a pas si longtemps, Q-Cells faisait figure d'entreprise d'avenir. Il fut un temps où cette société était le plus grand fabricant de panneaux solaires au monde. Même en pleine tempête financière, Q-Cells passait pour une entreprise profitable et un bon investissement.

C'est autour de son site de production à Bitterfeld-Wolfen, dans une ancienne région du charbon en Saxe-Anhalt, que s'est développée la "Solar Valley" [Sonnental en allemand] ainsi baptisée en référence à la Silicon Valley de Californie.

Fragilisée depuis un certain temps, la Sonnental traverse ses heures les plus difficiles avec la faillite de Q-Cells. Le champion de l'énergie du futur pourrait bien ne plus avoir d'avenir du tout : en 2011, Q-Cells a enregistré 846 millions d'euros de pertes. La "Solar Valley", où travaillent encore près de 2 200 employés de Q-Cells, pourrait bien être victime de coupes claires.
Des milliers de petites entreprises affectées

Cette faillite est un nouveau choc pour l'industrie solaire allemande. Q-Cells est la quatrième entreprise du secteur à déposer le bilan et sa disparition pourrait fortement augmenter la dépendance des fabricants de panneaux solaires allemands de leurs concurrents asiatiques. Et cela, en dépit des milliards d'euros d'aide distribués par le gouvernement et alors que l'énergie solaire devient progressivement compétitive.lire la suite

jean  luc ;)


commentaire:Il serais tant que l’Europe réagisse contre la mondialisation ,et les délocalisations des productions vers les pays á bas goût ,par un protectionnisme européen ,en instaurant les droits de douane 

L'Allemagne attire les jeunes diplômés européens
De plus en plus de travailleurs qualifiés des pays en crise du sud de l'Europe tentent leur chance en Allemagne, souvent considérée comme le nouvel Eldorado de l'emploi, avec toutefois plus ou moins de réussite. Fin 2011, 6,93 millions d'étrangers vivaient en Allemagne, soit 177 275 personnes de plus qu'un an plus tôt (+ 2,6 %). Il s'agit de la "plus forte progression depuis 15 ans", a relevé cette semaine l'Office fédéral allemand des statistiques Destatis. Si le gros des immigrants provient d'Europe centrale et orientale, le nombre de personnes venant des pays de la zone euro en difficulté - Grèce, Italie, Espagne et Portugal - a également sensiblement augmenté (+ 1,7 % avec 16 726 nouveaux arrivants, dont 7 000 Grecs).

Elena Nuñez Arenas, une Madrilène de 44 ans, détentrice d'un diplôme d'avocat, attend des réponses pour des emplois précaires à Francfort (ouest), la ville où elle réside depuis janvier. "J'étais tout en haut, je gagnais bien ma vie, et maintenant je suis tout en bas", déclare cette femme énergique, qui confie être tombée dans "le piège de la surqualification". "En novembre-décembre dernier, ma situation était devenue tellement difficile en Espagne que je me suis décidée à partir sur un coup de tête. J'ai une cousine qui vit à Francfort depuis des années et qui me disait sans cesse : Tu vas trouver du travail ici", explique-t-ell
lire la suite

jean  luc ;)

La BCE devrait maintenir sa politique monétaire et les mesures contre la crise de la dette

ÉCONOMIE - Selon des économistes, elle ne devrait pas non plus toucher à l'arsenal destiné à lutter contre la crise de la dette...

La Banque centrale européenne (BCE) devrait laisser inchangée sa politique monétaire mercredi et ne pas toucher à son arsenal destiné à lutter contre la crise de la dette, de l'avis des économistes. «Nous n'attendons pas de changement du taux (d'intérêt) et pas d'annonce concernant de nouvelles mesures de liquidités» lors de la réunion du conseil des gouverneurs qui a été exceptionnellement avancée du jeudi au mercredi pour cause de fête de Pâques, résume Marco Valli, chef économiste de UniCredit.

Le taux directeur de la BCE, baromètre du /!\ I AM A STUPID SPAMMER /!\en zone euro, est fixé actuellement à 1%, son plus bas niveau historique retrouvé en décembre pour contrer les menaces de récession dans la région. Toujours pour lutter contre la crise, et en particulier éviter que les banques ne se retrouvent coupées du crédit, la BCE leur a accordé en décembre et février deux prêts à trois ans, une échéance inédite, au taux de 1%. Au total 1.000 milliards d'euros ont été empruntés par quelque 800 établissements.lire le reste


jean  luc ;)

ouest-france.fr/actu/economieDet_-En-Baviere-au-coeur-du-plein-emploi-allemand-_3634-2064548_actu.Htm?

Allemagne qui pleure, France qui rit. Cela, c’était ce que l’on pouvait écrire il y a dix ans, alors que l’Allemagne était «l’homme malade» de l’Europe. La suite de l’histoire est moins drôle pour nous. Certes, l’Allemagne a souffert. Sa cure d’austérité a été sévère. L’évolution comparée des coûts salariaux unitaires (pour les puristes, précisons qu’il s’agit de l’ensemble des secteurs marchands non agricoles) résume bien la situation: selon les calculs de COE Rexecode, sur une base 100 en 2000, l’Allemagne est arrivée à seulement 101 en 2011 contre 126,2 en Espagne, 137,7 en Italie et 122,9 en France.

La différence de maîtrise des coûts saute aux yeux. Les gains de productivité peuvent expliquer une partie de ces écarts, mais, pour l’essentiel, l’explication réside dans la grande faiblesse de l’évolution des salaires outre-Rhin jusqu’à l’année dernière.

Cette reconquête méthodique de sa compétitivité par l’Allemagne a sans doute joué un rôle dans la crise de la zone euro: quand les taux de change ne permettent pas de compenser des écarts croissants de prix de revient, les déséquilibres accumulés de balance commerciale finissent toujours par provoquer des tensions. Mais cela n’est pas toujours facile à expliquer: le langage économique se confond avec celui de la morale, le terme excédent fait penser à vertu et le terme déficit à vice. Et pourtant, un excédent excessif peut avoir des effets aussi déstabilisants qu’un déficit excessif. Les deux doivent être corrigés.lire la suite

jean  luc ;)

PS:le probléme est que seulement 20% des salariers bénéficie des accords de salariales avec les patrons ,le reste c'est á dire 80% c'est selon l'Humeurs des patrons ,il y a pas de SMIC

Réparation auto : c'est moins cher en Allemagne

Le prix de la réparation d'un véhicule a augmenté de 35% en dix ans en France

En France, les prix de l’entretien réparation, hors inflation, ont, selon l’Insee, augmenté de près de 28 % depuis 2000 indique l'Autorité de la concurrence, avec une hausse de 17% pour l’entretien et de 36 % pour la réparation. En Allemagne, l'évolution du coût de l’entretien réparation est de 8%  pendant cette même période.

   




Le secteur de l'après-vente automobile doit devenir plus concurrentiel pour réduire le coût des réparations payées par les automobilistes, estime mercredi l'Autorité de la concurrence, une analyse contestée par les constructeurs.

Cinq points sont un frein à la concurrence dans le secteur de l'entretien et de la réparation des voitures en France, relève l'Autorité qui s'était auto-saisie sur ce thème en juillet, après avoir constaté une "hausse significative du prix des pièces détachées et des prestations de réparation et d'entretien automobile depuis la fin des années 90".

Il s'agit d'un diagnostic provisoire. Constructeurs automobiles, équipementiers, assureurs, réparateurs agréés ou indépendants, ou encore associations de consommateurs peuvent à présent envoyer leurs contributions jusqu'au 24 mai et l'Autorité publiera ses conclusions en juillet, dont pourront s'emparer ensuite les parlementaires.

Entre 2000 et 2010, les prix réels (hors inflation) des prestations d'entretien et de la réparation ont bondi de 28% dans l'Hexagone, ce qui place la France parmi les pays européens ayant connu la plus forte progression, selon des statistiques européennes.

Dans le même temps, les prix réels des pièces de rechange ont grimpé de 13% en France, alors qu'ils ont au contraire reculé dans les pays limitrophes, relève l'Autorité. Elle pointe aussi du doigt le poids prépondérant des réparateurs agréés par les constructeurs face au réseau indépendant, en particulier pour l'entretien et la réparation des véhicules de moins de quatre ans.lire la suite
bonne soirée
jean  luc ;)

Hollande interpelle l'Allemagne sur l'introduction d'un contrat à terme sur la dette :
François Hollande souhaite que les autorités allemandes "annulent" l'introduction d'un contrat à terme sur la dette de la France, en passe d'être lancé par une société allemande et déjà au coeur d'une controverse politique.

Dans un entretien avec le site d'information Mediapart, le candidat PS à la présidentielle a estimé que ce contrat n'était "pas une agression contre la France mais une spéculation encouragée au détriment des pays qui peuvent être concernés".

"Ma position, ça serait de demander aux autorités allemandes de faire annuler cette introduction", a-t-il déclaré.

Eurex, spécialiste des produits dérivés et filiale du groupe boursier allemand Deutsche Börse, doit lancer lundi un contrat à terme sur les obligations d'Etat françaises de long terme. Il s'agit d'un instrument permettant à un investisseur d'acheter un titre à un prix fixé à l'avance pour un règlement effectif à une date ultérieure.

Mais plusieurs partis politiques, dont le Front de gauche, Europe Ecologie-Les Verts et le Front national, y voient un outil pour favoriser la spéculation contre la dette française à la veille de la présidentielle et accusent les autorités financières et politiques de laisser faire.

M. Hollande a relevé, en référence à des propos de Jean-Pierre Jouyet qui est un de ses proches, que "le président de l'Autorité des marchés ici en France (l'AMF, ndlr) a dénoncé cette introduction". M. Jouyet a estimé que cette introduction n'était "pas un bon signal" dans le contexte actuel.

Alors qu'une journaliste lui objectait que les autorités allemandes n'avaient pas le pouvoir d'annuler cette introduction, le candidat socialiste a répondu: "C'est tout l'enjeu de ce que nous devons faire à l'échelle de l'Europe. Est-ce que nous devons laisser faire librement la spéculation?", a-t-il demandé.lire le reste

jean  luc ;)

First Solar va supprimer au total 2000 emplois - fermeture en Allemagne

Washington (awp/afp) - Le fabricant américain de panneaux solaires First Solar a annoncé mardi un plan de restructuration de ses activités prévoyant notamment la fermeture d'ici fin 2012 de son usine située à Francfort, en Allemagne, et la suppression au total de 2000 emplois.

Le groupe, qui entend ainsi faire face à des conditions "dégradées" en Europe et se réorganiser en se tournant vers des marchés plus "durables", va également suspendre pour une durée indéterminée l'activité de quatre lignes de production de son usine de Kulim, en Malaisie, précise-t-il dans un communiqué.

Ces actions, auxquelles s'ajouteront d'autres suppressions d'emplois en Europe et aux Etats-Unis, aboutiront au total à la suppression de 2.000 emplois, soit environ 30% des emplois du groupe, ajoute First Solar dans un communiqué.

La fermeture de l'usine de Francfort doit avoir lieu au 4e trimestre 2012.lire le reste

jean  luc;)

Allemagne : Audi devrait annoncer le rachat de Ducati
Le constructeur automobile allemand Audi devrait annoncer l’achat du fabricant de motos italien Ducati pour un montant de 860 millions d’euros, selon le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung paru mercredi.
La presse du pays se fait l’écho depuis quelques années déjà d’une volonté d’Audi, filiale de Volkswagen dans le haut de gamme, de s’emparer de Ducati.
Selon l’agence de presse allemande dpa, les discussions avaient repris le mois dernier. Elles auraient abouti et la nouvelle devrait être annoncée mercredi, a-t-elle également écrit, citant des sources du secteur.
Interrogé, Volkswagen a refusé de réagir à ces «spéculations» tout comme Audi.
Mais selon la Süddeutsche Zeitung, la nouvelle de l’acquisition devrait être fêtée jeudi, lors de l’assemblée générale de Volkswagen.
Le groupe au neuf marques, dont Skoda, Lamborghini ou Seat, fort de 15,4 milliards d’euros de bénéfices en 2011, renouerait avec le monde de la moto qu’il avait abandonné depuis les années 1950. Il viendrait ainsi marcher sur les plate-bandes de son compatriote BMW, son concurrent dans le haut de gamme.lire le reste
jean  luc ;)

Croissance, chômage: les instituts de recherche voient rose pour l'Allemagne.

Les principaux instituts de recherche économique d'Allemagne ont dressé jeudi un tableau tout en rose pour la première économie européenne et son marché du travail, tout en faisant valoir que la crise de la dette en zone euro restait "le plus grand facteur de risque" pour le pays.
Dans leur rapport de printemps, toujours très suivi et dont le gouvernement allemand s'inspirera pour présenter prochainement ses propres projections, ils ont légèrement relevé leur prévision de croissance 2012, à 0,9% cette année contre une estimation de 0,8% auparavant.

Pour 2013, ils prévoient une accélération à +2%.
Le gouvernement allemand, lui, table jusqu'ici sur une croissance de 0,7% cette année, puis 1,6% l'an prochain. Il devrait réactualiser ses pronostics prochainement.
Cette semaine le Fonds monétaire international (FMI) a lui aussi relevé ses estimations pour l'Allemagne.lire le reste de l'article

jean  luc ;)

Wen Jiabao en Allemagne pour renforcer des liens économiques déjà intenses                                                                                                                                          Le Premier ministre chinois Wen Jiabao termine lundi une visite de deux jours en Allemagne pour renforcer des relations économiques déjà intenses entre les deux pays, notamment dans les technologies vertes.
M. Wen et la chancelière Angela Merkel ont effectué une visite commune lundi de la Foire de Hanovre (nord), plus gros salon professionnel mondial de l'industrie, après avoir inauguré ensemble dimanche cet événement dont la Chine est l'invitée d'honneur.

Le commerce bilatéral entre l'Allemagne et la Chine a atteint 144 milliards d'euros l'an dernier, a rappelé la chancelière allemande Angela Merkel. "Nous nous employons à ce que (ce montant) augmente encore", a-t-elle dit.
La Chine est depuis longtemps un contributeur essentiel à la croissance allemande. Elle est un terrain d'action privilégié pour les grands noms de l'industrie comme Siemens, BASF ou Volkswagen, comme pour les PME qui forment la trame du tissus industriel germanique.
Alors que la zone euro, destination de 40% des exportations allemandes, se débat avec la crise de la dette et la récession, ce sont les marchés émergents qui assurent la croissance des ventes allemandes à l'étranger. Malgré un léger fléchissement attendu de sa croissance, la Chine joue toujours un rôle prédominant dans cette dynamique.lire le reste

jean  luc ;)

Nous cherchons de tout, des ingénieurs en machines-outils, en électronique, des spécialistes des métaux". Cette phrase, les récruteurs sont nombreux à la prononcer sur les stands de la foire de Hanovre, le plus grand salon professionnel de l'industrie au monde, qui a ouvert ses portes lundi.

En mars, pas moins de 110.000 postes d'ingénieurs étaient vacants en Allemagne, selon la fédération des ingénieurs VDI. La pénurie aurait même coûté 8 milliards d'euros à l'économie allemande l'an dernier, estime la fédération. Pour son président Willi Fuchs, "c'est une menace pour tout le modèle économique allemand", qui repose entre autres sur la forte spécialisation d'une industrie très performante.

Vieillissement démographique oblige, le problème va empirer dans les années à venir, avec un besoin d'ingénieurs estimé par l'institut de recherche IW à 81.000 par an en moyenne à partir de 2014, nettement plus que les 50.000 ingénieurs diplômés chaque année en Allemagne. La chancelière Angela Merkel elle-même a lancé dimanche un appel à vocations, lors de l'inauguration de la Foire de Hanovre. "Nous devons faire campagne pour que les cursus scientifiques aient assez de candidats", a-telle expliqué.
L'Allemagne n'a plus assez d'ingénieurs
En mars, pas moins de 110000 postes étaient vacants. Vieillissement démographique oblige, le problème va empirer dans les années à venir



Le nombre d'aspirants ingénieurs a certes augmenté ces dix dernières années mais "leur part dans le total diminue", déplore M. Fuchs, qui plaide pour une plus forte sensibilisation à la technique dès l'école primaire et une refonte des programmes scolaires. En outre les jeunes scientifiques formés en Allemagne ne sont pas tous destinés à rester. Mais à l'inverse, le marché allemand pourrait recruter du sang frais dans les pays d'Europe du Sud à l'économie chancelante, où le chômage des jeunes élevé en fait fuir plus d'un. "Ce matin deux étudiants grecs sont venus sur le stand", raconte M. Giesselmann Frank Giesselmann, chargé de ressources humaines chez le sidérurgiste et spécialiste des tuyaux Salzgitter. "Et si le chômage des jeunes est haut en France aussi, ils pourraient venir chez nous", suggère-t-il.

En attendant, les recruteurs à Hanovre font tout pour attirer le chaland, de la distribution de gâteaux à la séance photo avec une jolie soldate et une moto BMW sur le stand de l'armée.
http://lexpansion.lexpress.fr/economie/ … 92345.html

jean  luc ;)

Allemagne: IG Metall lance son mouvement de grève
Le puissant syndicat allemand IG Metall a lancé une vague de débrayages dans l'industrie à travers tout le pays, pour obtenir des hausses de salaire conformes à ses attentes.


Selon le syndicat allemand IG Metall, plus de 2.500 employés du secteur travaillant dans cinq régions ont cessé de travailler, dans la nuit de samedi à dimanche, pour réclamer une augmentation de 6,5% de leur salaire. Le syndicat a qualifié les 3% sur 14 mois, proposés par le patronat de « provocation ». « Nous demandons une offre qui prenne les salariés et leur travail au sérieux », a déclaré dans un communiqué le patron du puissant syndicat, Berthold Huber.

Ces débrayages ont notamment touché de grands groupes, comme MAN à Augsburg (sud), Siemens via sa filiale Osram à Berlin, ThyssenKrupp à Andernach (ouest), Continental à Gifhorn (nord) ou encore Bosch à Salzgitter (nord). IG Metall a également affirmé prévoir des grèves « massives » dans tout le pays à partir du milieu de la semaine prochaine.
  lire le reste  jean  luc ;)

La productivité en Allemagne a augmenté de 22,7 % en dix ans, de 1991 à 2011, tandis que sur cette même période le temps de travail moyen par personne diminuait de 9 %, a annoncé lundi l'Office fédéral des statistiques. La productivité est calculée en divisant le produit intérieur brut, c'est-à-dire la richesse générée par un pays en une année, par le nombre d'actifs. En calculant la productivité de la première économie européenne, non en fonction du nombre d'actifs, mais du nombre d'heures travaillées, elle a même augmenté de 34,8 % depuis la réunification.

Toujours sur la même période, le coût du travail, à savoir le total des revenus du travail divisé par le nombre d'actifs, s'est envolé de 47,5 %. Mais si l'on corrige l'augmentation des salaires et revenus en tenant compte de la productivité, le coût du travail en Allemagne n'a grimpé que de 20,2 % entre 1991 et 2011, précise l'Office. L'office fédéral souligne qu'après avoir bondi au lendemain de la réunification, avec un effet de rattrapage de l'ex-Allemagne de l'Est, le coût du travail en Allemagne a stagné de 1998 à 2011, ce qui "a renforcé la compétitivité de l'économie allemande au niveau international".

lirte la suite

jean  luc ;)

Nouvelle discussion