Close

Étudier à Londres

Recommander

Londres est une ville-monde en pleine expansion. La capitale britannique fait certes partie des destinations les plus chères au monde, mais s’y installer pour les études peut s’avérer un choix judicieux, étant donné le prestige de ses universités. Attendez-vous également à y mener y mener une vie sociale intense, caractérisée par des sorties culturelles et festives aussi variées que fascinantes.

Il y a toujours quelque chose à découvrir à Londres. Capitale du design, la ville se distingue également par sa scène artistique de renommée internationale, ses nombreux événements musicaux et sa culture des pubs. A quelques heures seulement de la France, Londres est une destination idéale pour qui veut s’immerger dans une nouvelle culture tout en restant à proximité de l’hexagone.

Pourquoi étudier à Londres?

Il existera toujours une bonne raison pour étudier à Londres :

  • Un système éducatif de haut niveau : Saviez-vous que quatre des universités de Londres se classent parmi les 40 meilleures au monde selon le Classement mondial des universités QS? Il y a dans cette ville une concentration inégalée de chercheurs et un large éventail de programmes d’enseignement supérieur, dont certains ne sont pas disponibles en France. Les diplômes des meilleures universités londoniennes sont en outre reconnus par les employeurs du monde entier. Trouver un emploi après avoir étudié à Londres devient tout de suite plus facile !

  • L’histoire : Des édifices romains aux châteaux médiévaux, le Royaume-Uni s’enorgueillit d’un riche patrimoine historique et certaines des universités de Londres ne sont pas en reste.

  • La ville de Londres ne dort jamais et sa diversité culturelle, linguistique et culinaire est enrichissante. Vous retrouverez un florilège d’événements à Londres sur Expat.com, Visit London, Event Brite, Ticket Master ou encore Time Out.

L’environnement étudiant

Londres abrite plus de 40 universités et établissements d’enseignement supérieur totalisant plus de 370 000 étudiants. En 2016, près de 30% d’entre eux étaient des étudiants internationaux en provenance de plus de 200 pays, dont un tiers venus d’autres pays de l’Union Européenne comme l’Irlande, l’Allemagne, la Suisse, sans oublier la France, et le reste provenant de pays hors UE comme la Malaisie, la Chine, le Pakistan ou le Nigéria. Londres est ainsi la ville accueillant le plus d’étudiants internationaux au monde !

Contrairement aux universités d’autres pays d’Europe ou des Etats-Unis, celles du Royaume-Uni ne sont pas contrôlées par le gouvernement. Les universités dites “publiques” reçoivent généralement des fonds du Higher Education Funding Council for England, tandis que le financement des universités dites “privées” repose uniquement sur les frais de scolarité. La plupart des universités britanniques sont des associations à but non lucratif.

La culture enseignante

Les méthodes d’enseignement varient en fonction de l’université et du cursus de votre choix. Comme dans la plupart des pays européens, vous assisterez à des cours magistraux vous éclairant sur le sujet étudié en vous initiant à de nouvelles théories et notions, tandis que les séminaires et travaux dirigés sont tenus en petits groupes et conçus pour favoriser les discussions et les débats sur des points ciblés. Vous pourrez poser vos questions, obtiendrez des conseils et serez amené à présenter vos travaux. Les professeurs encouragent généralement la participation et l’interaction entre étudiants. Beaucoup de cursus dans le domaine des sciences, du droit ou des arts peuvent également comprendre des cours pratiques ou des ateliers destinés à développer vos compétences. Une ou plusieurs périodes de stages, conçus pour vous permettre d’acquérir une expérience de terrain dans un cadre de travail professionnel, sont souvent inclus dans le cursus universitaire.

De longues heures d’études seront parfois nécessaires avant de suivre un cours magistral. Ces cours sont souvent validés par un examen ou une composition à la fin de chaque semestre. Vous pouvez également participer à des séances d’études de groupes ou vous lier avec d’autres étudiants pour parfaire votre compréhension du système académique britannique.

Les exigences linguistiques

Pour vivre à Londres, il est indispensable de bien maîtriser l’anglais. La langue de Shakespeare est la seule qui soit utilisée, au bureau comme à l’école. Vous devrez donc, dans le cadre de votre candidature, satisfaire aux exigences de votre université en matière de maîtrise de cette langue. Il pourrait vous être demandé de :

  • Valider le programme préliminaire de langue anglaise de votre université
  • Passer un examen de capacité linguistique, comme le IELTS. Vérifiez au préalable quels programmes sont reconnus par l’université de votre choix.
  • Produire des certificats ou diplômes obtenus antérieurement pour attester de votre niveau en anglais ou pour vous dispenser de passer un test.

Les principales universités londoniennes

L’University College London (UCL) est l’une des meilleures universités au monde en matière de recherche. La variété des programmes offerts et la qualité de son enseignement lui ont permis de se forger une réputation internationale. Etablie en 1826, en tant que première institution universitaire de Londres, c’est la troisième plus ancienne université du pays. L’UCL est un membre constitutif de l’Université de Londres.

Près de 38 000 étudiants, 47% desquels ayant un parcours international, étudient dans l’une de ses 11 facultés, dans le coeur même de Londres. L’UCL offre une formation universitaire de haut vol dans des disciplines aussi variées que la médecine, les langues, l’ingénierie, le droit, l’histoire ou l’astrophysique. Son enseignement d’excellence et son aura de prestige garantissent des perspectives d’embauche extraordinaires : les opportunités d’insertion professionnelle de ses diplômés sont parmi les meilleures au monde. Au nombre de ses plus illustrent diplômés figurent au moins 29 lauréats du prix Nobel et trois détenteurs de la médaille Fields. Pour en apprendre plus sur les cursus proposés, rendez-vous sur le site de l’UCL.

L’Imperial College London est également une université de recherche de renommée internationale, offrant des cursus spécialisés en sciences, en ingénierie, en médecine et en commerce. Ses contributions à la recherche incluent la découverte de la pénicilline, de l’holographie et de la fibre optique. L’université est impliquée dans des travaux de recherche en matière de santé, d’énergies renouvelables, de changement climatique ou encore de sécurité. L’excellence de son enseignement et de sa recherche, ainsi que son attachement aux cours appliqués attirent des étudiants et du personnel enseignant des quatre coins du monde. L’université accueille 14 270 étudiants et 8 000 collaborateurs, dont 52% d’internationaux.

Ses diplômés ont les perspectives d’emploi les plus élevées de Londres, mais aussi de l’ensemble du Royaume-Uni. Aussi les places à l’Imperial sont très convoitées. Les rangs des anciens et enseignants comptent 14 lauréats du prix Nobel, dont Alexander Fleming, à qui l’on doit la découverte de la pénicilline, et 2 lauréats Fields. Vous trouverez des informations de première main sur le site de l'université.

L’UCL et l’Imperial se classent toutes deux dans les 10 meilleures au monde selon le Classement mondial des universités QS.

Le King's College London, est l’une des plus vieilles universités d’Angleterre et fait partie des 25 meilleures universités au monde. Fondée en 1829, c’est une université de recherche publique et un membre constitutif de l’Université de Londres.

Ses points forts sont la littérature et les sciences humaines, le droit, les sciences, dont la médecine, la psychiatrie, les soins infirmiers et la dentisterie, ainsi que les sciences sociales. Il comprend huit facultés, et cinq centres de recherche médicale. Le King’s est l’un des membres fondateurs du centre universitaire des sciences de la santé King’s Health Partners, de MedCity et du Francis Crick Institute. Il représente le plus grand centre européen pour l’enseignement médical et la recherche biomédicale, et il abrite la première école d’infirmiers au monde.

Le King’s College London abrite quelques 27 600 étudiants et 6 800 collaborateurs en provenance de 150 pays, dont 38% d’origine étrangère. Avec ses quatre campus au bord de la Tamise, c’est l’université la plus centrale de Londres. Ses professeurs et anciens comptent 12 prix Nobel, des chercheurs ayant contribué à la découverte de la structure de l’ADN et de l’hépatite C ou ayant fait avancer la recherche en matière de radio, de télévision et de téléphonie mobile. On retrouve également des chefs d’Etat, des dirigeants d’organisations étatiques ou intergouvernementales, et même des stars du cinéma et de la scène musicale. Si cela éveille votre intérêt, consultez le site du King’s.

La London School of Economics and Political Science (LSE): Située à Westminster, cette université de recherche fut fondée en 1895 et rejoignit l’Université de Londres en 1900. Si vous souhaitez étudier les sciences sociales, c’est par ici que cela se passe !

La LSE compte plus de 10 000 étudiants, dont presque 70% d’étudiants internationaux en provenance de 160 pays, et 3 300 collaborateurs. Elle entretient ainsi des partenariats avec Sciences Po, la Columbia University à New York, Peking University à Pékin, l’université du Cap et la National University of Singapore.

L’édition 2016 du Classement mondial des universités QS la plaçait au rang des 10 meilleures en matière de politique sociale, d’études du développement, de sciences politiques, de communication et de journalisme, et 37ème au total. Il n’y a pas moins de 16 lauréats Nobel et de 37 chefs d’Etat (encore en exercice ou non) parmi ses anciens élèves. Pour plus d’informations quant aux admissions consultez le site de la LSE.

La Queen Mary University of London est également l’une des meilleures universités du Royaume-Uni et se classe 125ème à l’échelle mondiale selon la dernière édition en date du Classement mondial des universités QS. Elle est réputée pour ses écoles de droit et de médecine hors normes. Elle est partenaire du centre universitaire des sciences de la santé UCL Partners et offre des cours de droit post-universitaire à Paris ainsi que des programmes de télé-enseignement en droit, médecine, dentisterie, sciences politiques et relations internationales. Sept prix Nobel ont été décernés aux anciens et actuels professeurs de Queen Mary.

L’université compte près de 21 000 étudiants répartis sur ses campus situés à l’est de Londres, dans la City et dans le centre de Londres. Plus de 40% de ses étudiants proviennent de l’étranger. Découvrez-en plus sur son site Web.

Les conditions d’admission

Les procédures et conditions de sélection varient en fonction des universités et cursus choisis. Néanmoins, les ressortissants Français et de l’Union européenne ou de l’Espace Economique Européen doivent satisfaire aux mêmes exigences de base que les citoyens du Royaume, soit détenir un diplôme de l’enseignement secondaire (Baccalauréat ou équivalent) et justifier d’une bonne maîtrise de l’anglais. La plupart des universités prendront en compte vos derniers bulletins de notes, certaines requérant des examens d’aptitudes.

Une période de séjour minimum dans l’Union européenne ou au Royaume-Uni peut être exigée, et, pour certains cursus, vous pourriez devoir vous rendre à un entretien dans le cadre du processus d’admission.

Si vous étudiez en France mais que vous êtes ressortissant d’un pays hors Union européenne - Espace Économique Européen, il vous faudra déposer une demande de visa étudiant auprès de l’ambassade ou du consulat britannique en France. Sachez que vous devez préalablement être admis dans une université avant de pouvoir demander votre visa, qui vous sera généralement accordé soit pour une période d’un an, soit pour la durée de vos études.

Les bourses et programmes d’échange

Les ressortissants de l’Union européenne ou de l’Espace Économique Européen peuvent bénéficier du programme d’échange étudiant Erasmus pour étudier dans une université partenaire de leur université d’origine pour une période d’un an au plus. Votre université d’origine ou l’ambassade ou le consulat britannique seront en mesure de vous fournir davantage d’informations.

De nombreuses universités d’accueil proposent leurs propres bourses ou subventions, assurez-vous donc de vous renseigner auprès d’elles. L’éducation au Royaume-Uni est pour le moins onéreuse, aussi les bourses et possibilités de financement sont très demandées. A ce jeu-là, les meilleurs profils seront favorisés.

Enfin, un nombre croissant de bourses publiques et non-gouvernementales sont proposées aux étudiants internationaux, comme les bourses Chevening (British Chevening Scholarships), les bourses Commonwealth Shared Scholarship, Euraxess UK ou la bourse CastleSmart (CastleSmart Scholarship). Enfin, les bourses de l’Entente Cordiale sont réservées aux étudiants français pour un an d’études ou pour des cursus post-universitaires.

Vivre au Royaume-Uni

Le coût de la vie à Londres

Vivre dans la capitale britannique est loin d’être gratuit. Le coût de la vie à Londres est en effet très élevé : en fonction de l’université et du cursus, les frais de scolarité s’élèvent en moyenne à 12 000 £ par an mais démarrent à environ 8 000 £ pour les Français et les ressortissants de l’Union européenne ou de l’Espace Économique Européen. Pour les détenteurs d’autres passeports, les frais sont calculés de manière différente et tendent à être plus élevés encore.

Le gîte et le couvert sont également onéreux, les loyers pour une chambre partagée s’étalant entre 500 et 800 £ par mois. Sachez que le loyer est souvent exigible à la semaine et que les charges incluent une taxe municipale. Cependant, de nombreuses universités proposent un logement, et, dans certains cas, des formules de pension ou demi-pension à leurs étudiants.

De nombreux programmes de réductions pour étudiants vous permettront d’économiser quelques sous. Vous pouvez ainsi prétendre à la carte Oyster étudiant, obtenir des ristournes dans les restaurants, cinémas et magasins au moyen de votre carte ISIC ou votre carte NUS (National Union of Students), qui vous sera remise lors de votre inscription dans une université londonienne.

Enfin, au cours du semestre, les étudiants sont autorisés à travailler jusqu’à 20 heures par semaine. Vous pourrez ainsi financer une partie de vos études à Londres en effectuant un job étudiant.

Les logements étudiants

Certes, Londres est une ville chère, et les loyers y sont plus élevés qu’en France. C’est pourquoi vivre en colocation est généralement la manière la plus abordable de se loger. Pour en trouver une, cherchez sur SpareRoom, Righmove ou EasyRoommate. Vous pourrez également trouver un logement à Londres sur Expat.com.

Les résidences étudiantes gérées par les universités ou par des entreprises privées représentent une autre option. Celles proposées par les universités tendent à être moins chères que leurs équivalents privés et présentent généralement l’avantage d’être situées dans ou à proximité immédiate des campus. Sachez toutefois qu’il y a moins de chambres disponibles que d’étudiants inscrits, il est donc judicieux de déposer une demande aussi tôt que possible.

Que faire à Londres ?

Londres est l’une des villes les plus visitées au monde et offre une infinité d’endroits et de choses à découvrir, des monuments et sites culturels ou historiques à une variété d’événements musicaux, cinématographiques ou sportifs tout au long de l’année. Pour en citer quelques-uns, vous pourrez assister au London Film Festival, à la London Fashion week, à de nombreux carnavals, ou encore participer au marathon de Londres. Saviez-vous que l’entrée dans plusieurs musées londoniens sont gratuits ?

Pour passer le week-end, que diriez-vous de vous remettre d’une nuit de fête avec un brunch dans l’est londonien branché ? Vous pourriez également savourer un pique-nique estival dans un parc, faire la chasse aux bonnes affaires dans des boutiques vintage, ou flâner dans l’un des marchés locaux de la ville, comme ceux de Camden ou de Portobello Road.

Une chose est sûre : on ne s’installe pas à Londres pour s’enfermer chez soi. Londres est un excellent spot de se développer un réseau social, ce qui pourra vous être très utile dans le cadre de votre carrière professionnelle.

Les mets locaux à goûter au moins une fois

La cuisine britannique n’est peut-être pas, de prime abord, la plus affriolante de toutes, mais vous auriez cependant tort de ne pas donner leur chance à certains de ces incontournables : les Fish & chips, le traditionnel rôti dominical accompagné de son Yorkshire Pudding, les Pie and mash ou Bangers and mash, les petits-déjeuners anglais complets, les Cockles, sans oublier le thé à l’anglaise servi avec des scones.

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.
Recommander
expat.com Your favourite team
Membre depuis le 01 Juin 2008
Small earth, Mauritius
Écrire un commentaire

Voir aussi

Newcatle Upon Tyne, aussi appelée Newcastle, est classée 56eme meilleure ville universitaire par le site QS Top Universities
Pour vos études supérieures, vous choisissez de mettre les voiles ? Découvrez les meilleures universités de Birmingham, en Angleterre.
Nottingham est une ville étudiante dynamique qui regorge de surprises, vous ne vous y ennuierez pas !
Étudier à Oxford représente le rêve de millier d'étudiants internationaux. Voici tout ce que vous devez savoir sur Oxford si vous souhaitez y étudier.

Envie de vivre en Angleterre ?

Retrouvez toutes les infos utiles dans le guide de l'expatrié.

Assurance santé expatrié Angleterre

Conseils pour bien choisir votre assurance santé en Angleterre.

Déménagement en Angleterre

Conseils pour préparer votre déménagement en Angleterre

Assurance voyage Angleterre

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage en Angleterre