Le marché du travail à Londres

marché du travail londonien
Shutterstock.com
Actualisé 2021-10-05 11:43

Londres possède un marché du travail extrêmement compétitif. Cela s'explique par une forte demande provenant des chercheurs d'emploi depuis l'étranger, des centaines de milliers de jeunes diplômés et des migrations depuis les petites villes vers la capitale très prometteuse.

Aperçu du marché de l'emploi à Londres

Le marché du travail de Londres reste solide malgré la grave crise financière européenne, la pandémie et le Brexit. Les dernières statistiques remontant à 2018, avant COVID-19 et le Brexit, présentaient des taux d'emploi pouvant atteindre 74,7 %. Si l'on se fie à ce chiffre, cela signifie que les habitants de Londres âgés de 16 à 64 ans exerçaient alors une activité rémunérée. Toutefois, les chiffres approximatifs publiés sur le London Datastore montrent que le nombre d'employés salariés en juin 2021 était en baisse de 1,7 % par rapport à la même période en 2020. Le taux de chômage à Londres quant à lui est estimé à 6,5 %, donc supérieur à la moyenne britannique, qui est de 4,7 %. De plus, Londres a perdu 245 300 emplois destinés aux salariés et travailleurs indépendants en juin 2021 par rapport aux emplois disponibles en mars 2020.

Les secteurs qui emploient à Londres

Avant la pandémie de Covid-19, Londres pouvait compter sur les secteurs suivants pour recruter les demandeurs : les arts et le divertissement (39 000 nouveaux emplois), l'informatique (34 000 nouveaux emplois) et les services d'hébergement et de restauration (27 000 nouveaux emplois).

Quant aux secteurs les plus actifs en termes de perte d'emploi, il s'agissait du commerce de gros et de détail (29 000 emplois en moins), des transports et de l'entreposage (27 000 emplois en moins) et de la construction (18 000 emplois en moins).

Pendant la pandémie, des développements inattendus ont eu lieu, ce qui a conduit à la plus forte baisse d'emplois enregistrée à Londres (75 900 emplois - 17 %) dans l'hébergement et les services de restauration. Le secteur des arts, du divertissement et des loisirs a suivi avec une chute de 31 800 emplois. Paradoxalement, certains secteurs, par exemple, l'administration publique et la défense, les finances et les assurances ont quant à eux enregistré une augmentation du nombre d'emplois.

Les autres secteurs intéressants à Londres en termes de recrutement sont la mode, la technologie, la santé, les médias, les produits pharmaceutiques, le tourisme et l'industrie juridique. Toutefois, l'industrie financière, qui comprend la banque, la souscription et le commerce reste sans aucun doute le secteur le plus puissant. Près d'un demi-million de personnes travaillent à La City, employées par certaines des sociétés financières les plus importantes de Londres.

On ne peut pas parler des plus gros employeurs de Londres sans mentionner les établissements d'enseignement supérieur de la capitale, qui contribuent à l'économie de la ville, cela à hauteur de plusieurs milliards de livres chaque année. Les emplois ne sont pas seulement directement liés aux universités en soi (par exemple, les universitaires, le personnel des admissions, les gardiens, etc.). Il s'agit en réalité de milliers d'emplois satellites, créés pour répondre aux besoins d'une importante communauté étudiante. Ainsi, des commerces comme les cafétérias, les restaurants, les boutiques de dépannage, les partenariats communautaires, etc. ouvrent et créent des emplois à Londres.

Bon à savoir :

Si vous cherchez à travailler dans une startup, cet environnement est très actif à Londres et les entrepreneurs sont toujours à la recherche de talents pour rejoindre leurs équipes.

Les salaires de Londres

La croissance des salaires à Londres reste faible, même si les taux de la ville sont plus élevés que partout ailleurs au Royaume-Uni. Selon l'Office for National Statistics (ONS), en 2017, le salaire annuel moyen pour la City et Westminster était de 65 049 £, et de 79 133 £ pour les régions de Poplar et Limehouse, situés à l'est de Londres contre 29 009 £ en moyenne pour le reste du Royaume-Uni. Selon les dernières données disponibles (2019), le salaire annuel médian des employés à temps plein à Londres était de 736 £ (environ 35 000 £ par an par rapport à la moyenne annuelle de 31 461 £ pour l'ensemble du Royaume-Uni). Dans l'ensemble, les estimations salariales annuelles ne sont pas affectées par la pandémie de COVID-19.

Interrogés par la Banque d'Angleterre (2018), les employeurs londoniens ont déclaré avoir des difficultés à recruter et à retenir du personnel qualifié, voire du personnel nécessaire pour pourvoir des postes inférieurs. Pour garder leurs employés actuels, les employeurs choisissent d'augmenter les salaires, en particulier pour leurs employés fidèles qui ajoutent de la valeur à la mission et à la vision de l'entreprise. En outre, les employeurs ont tendance à investir plus que jamais dans les technologies de recrutement et choisissent de laisser les postes vacants plus longtemps dans l'espoir d'attirer des candidats adéquats.

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.