Close

Séjourner ou vivre à Bali, où, quand, comment

Recommander

Bonjour,

Connaître : Après avoir séjourné à plusieurs reprises à Bali, nous avons décidé de nous y installer, connaissant les différences culturelles et de rythme de vie.

Tout d'abord : Nous avons appris à parler l'indonésien par des cours gratuits à l'Ambassade d'Indonésie à Paris des cours particuliers par une étudiante indonésienne vivant en France (coordonnées obtenues auprès de l'Ambassade), et en offrant une chambre libre chez nous en France à des étudiants indonésiens.
Très efficace, ensuite nous avons continué à apprendre le Bahasa Indonesia en parlant avec les indonésiens à Bali. (Pour le Bahasa Bali, on est encore loin d'être au point)

L'idéal : Y résider (au minimum 3 à 6 mois) dans un village et non pas dans les quartiers pour expats, et de fréquenter un maximum de Balinais. Voyez comment ils vivent. Ainsi vous serez immergé dans la vraie vie balinaise plus rapidement, afin de savoir si ce genre de vie et de mentalité vous convient.
Ensuite, il sera toujours temps pour vous de fréquenter des expats.

Confiance : Beaucoup de français demandent à qui faire confiance. C'est à vous de le sentir. Mais à priori, les expatriés sur place ne sont pas plus de confiance que quiconque. C'est comme partout, il y a les bons et les méchants... Si, une fois que vous connaissez quelques mots d'indonésien, vous vous prenez d'amitié avec des Balinais, ne confondez pas un éventuel opportunisme de leur part (ils n'ont pas d'argent et pour eux vous êtes très riche) avec une amitié sincère. Les plus croyants et pratiquants ont peur de leur Karma, vous prendrez moins de risque auprès d'eux. N'étalez jamais votre argent devant eux, ils ne vous le voleront pas, mais ils essaieront de vous donner envie de leur en donner. 

Chercher un logement : Vous pouvez chercher sur Internet, soit sur des sites web en anglais c'est plus facile mais beaucoup plus cher, soit directement sur des sites en indonésien (je peux vous envoyer les liens). Je loue aussi 2 chambres ou ma maison entière située à Saba près de la plage (me demander les infos).
En Indonésie, vous pouvez soit louer en court terme (d'1 nuit à 2 ou 3 ans) ou en long terme (de 2 ans ou 3 ans à 20, 25 ou 30 ans selon le village ou la ville. Vous trouverez des chambres, appartements, maisons, villas, terrains etc et des biens professionnels). Soit vous pourrez "acheter". Mais avant d'acheter il faut savoir que l'Indonésie fait partie des pays qui se protègent et où un étranger ne peut pas être propriétaire d'un bien immobilier. Il vous faudra donc un "atas nama" (prête-nom) indonésien, avec les risques que cela peut présenter. Il faut donc avoir une confiance totale (mais pas avaugle) en votre atas nama, quelqu'un que vous connaissez vraiment bien depuis des années, donc faites votre petite enquête et soyez objectif dans vos réflexions.
Si vous louez en long terme, il vous sera possible de "revendre" votre contrat en "over contrat".
Quoique vous choisissiez, pour une location de plus de quelques nuits, faites faire un contrat de réservation et de location, et pour une durée supérieure, signez et payez toujours devant le Notaire de Votre choix. Pour les longues durées vous aurez à payer la totalité en 1, 2 ou 3 fois (à négocier). Exemple pour une maison, si vous voulez louer 10 ans, vous paierez les 10 ans. Pour un terrain idem, mais le calcul se fait par are et par année (5 ares à 200 jutas/are sur 20 ans = 5 X 200 X 20).
Quand on est locataire de longue durée à Bali, on est pseudo-propiétaire quant aux charges et à l'entretien. Vous pouvez donc faire des modifications dans la limite de votre Acte Notarial, vous pourrez construire (avec l'IMB), et vous aurez à payer les frais de réparation, de dégradation, etc.

À savoir : Tout est négociable à Bali, ne l'oubliez pas, mais restez corrects car ce n'est pas un jeu ni un sport, vous avez en face de vous des gens pauvres qui ont besoin de gagner leur vie pour manger, se soigner, payer l'école publique à leurs enfants, etc.

Pratique : Prévoyez votre départ à l'avance (plusieurs mois).
Etablissez une liste de ce que vous avez à faire et ce dont vous aurez réellement besoin à Bali. 
Séparez les biens que vous souhaitez emmener en Indonésie de ceux que vous allez laisser sur place. (Sachant qu'il est souvent plus avantageux d'acheter des effets en Indonésie plutôt que de les prendre avec vous)
N'hésitez pas à réserver de la place dans votre valise pour des affaires (en bon état) à donner à des balinais ou à des Fondations, assos...
Prévoyez votre Visa, vos vaccins à jour, résiliez ou suspendez certains services avec un préavis tels que tel, edf, etc...Mettez en location (ou sous-loc) votre appart ou maison de France pendant votre absence.
Prenez une bonne assurance genre Mondial assistance, avant votre départ.

Visas : Votre passeport original doit être valable au moins six mois après la date de retour. Toutes les formalités d’obtention de visas peuvent être accomplies par vous-même, votre sponsor ou un agent (moyennant des honoraires, environ 500 000 Rp par Visa). Le visa indonésien a une durée de validité de 90 jours à compter de sa date d’émission et sa validité est variable selon le type de Visa à compter de la date d’entrée sur le territoire Indonésien. Le dépassement de la durée du séjour sur le territoire indonésien au delà de la durée autorisée est passible d’une amende d’environ 20 dollars par jour. Les demandeurs de visa sans emploi (Chômage ou à la recherche d’emploi) doivent fournir leur dernier relevé de compte justifiant d’un solde minimum de 1000€. 
- Visa Touriste, il s'achète sur place à l'aéroport de Bali, se paie en espèces ( _ 25$ ou en IDR) ou carte bleue. Il est valable 30 jours, renouvelable 1 fois au bureau de l'immigration à Renon-Denpasar.
- Sosial Budaya = Visa Socio-culturel=VKSB, est destiné essentiellement aux stages, missions humanitaires, échanges culturels, visites familiales ou amicales, aux personnes qui ont au moins une activité sociale à Bali (cours gratuits, dons à des Fondations, emploi social, etc). Aucune activité professionnelle n'est autorisée. Il est valable 2X30 jours et renouvelable 4 fois. Sa durée maximale est de 6 mois. Ensuite, il faut quitter le pays (nous, nous allons à Singapore faire un nouveau Visa). Vous aurez besoin d'1 invitation d'un correspondant local (sponsor).
- Visa Affaires-Business-Travail, est soumis à l'autorisation préalable des services de l'immigration indonésienne. Vous devrez fournir entre autre 1 justificatif de domicile, 1 lettre d'autorisation délivrée par le service d’immigration en Indonésie (démarches réalisées par la société locale qui devra ensuite vous transmetre l'autorisation), 1 lettre d’invitation officielle émanant de la Société locale. Vous aurez aussi besoin d'1 lettre de mission de votre employeur (datée, signée, tamponnée et sur papier à entête), mentionnant la durée du séjour et les missions, ainsi que les coordonnées de l’entreprise locale précisant que les frais de séjours seront à sa charge, d'1 Invitation d'un correspondant local et d'1 justificatif de domicile. Il est délivré pour 6 mois (ou 1 an), d'abord 60 jours à renouveler chaque mois. Si le titulaire du visa « business » est accompagné de sa famille, le conjoint ou concubin non commerçant et les enfants obtiennent d'office un visa dit de « suivi de famille ».
- Kitas puis le Kitap, pour une installation professionnelle de longue durée. Le Kitas permet d’obtenir une carte de séjour provisoire (kartu ijin terbatas). Vous devrez être employé par une personne physique ou morale indonésienne et obtenir l’autorisation préalable de l’immigration. Valable 1 an et reconductible 4 fois moyennant un paiement annuel de - 1200 dollars des frais de dossiers. Le KITAP peut être sollicité à l'expiration du KITAS. Il permet l’obtention d’une carte de séjour "permanent", pour 5 ans reconductibles. Le titulaire de ces Visas devra acquitter une taxe de 1 000 000 Rp (1 Juta = environ 72€) s’il sort du territoire. Un KITAS peut également être attribué aux époux de ressortissants indonésiens. 
- Visa Pensiun=Visa de Retraite, destinés aux retraités âgés de plus de 55 ans et qui justifient de ressources suffisantes. Les demandes pour ce Visas se font auprès des Ambassades ou Consulats indonésiens.

Travailler : Pour travailler il vous faudra payer le Kitas. Être salarié à Bali, c'est possible si vous êtes expatrié pour le compte d'une boîte française par exemple.
Sinon, non, car le salaire moyen à Bali est d'environ 120€/mois.
Le mieux est de travailler à votre compte...
Attention, passer des vacances à Bali, et y vivre, sont deux choses différentes. 
Tout n'est pas aussi simple qu'il n'y parait : Immigration, bureaucratie, rythme de vie, langue, nourriture, scolarité, climat (saison des pluies de 4 mois/an), éloignement des proches de France, etc.

Utile aussi :

- La meilleure saison pour voyager à Bali s’étend d'Avril à Novembre, pendant la saison "chaude" sèche. Mais la saison "froide", est aussi une très belle période avec au minimum 26°C et des averses qui durent rarement et sont plutôt folkloriques.
- Le décalage horaire est de 6h en été et 7h en hiver.
- Pour téléphoner de France vers l'Indonésie, faire (ou 00)62 suivi de l'indicatif de la ville, puis le numéro du correspondant. Pour appeler d'Indonésie vers la France c'est le (ou 00)33, ne pas faire le zéro mais directement le numéro. Sur place, soit vous achèterez une carte SIM locale pour votre téléphone mobile désimloqué, soit vous achèterez un mobile pas cher à Bali. Les communications par un tel local sont beaucoup moins chères qu'en France.
- Pour Internet c'est facile, il y a des accès un peu partout. 
Si vous voulez l'installer chez vous, il y a plusieurs possibilités (Telkomsel, Blueline, etc.). L'internet est encore assez cher à Bali (comptez 5 Juta si vous avez besoin de tout créer, l'installation y compris un mât de 13 mètres de haut, et les modems, puis environ 600.000RP/mois pour 1,5 giga en illimité). 
- Le coût de la vie dépend de votre façon de vivre et de manger. Exemple, 1 repas local complet coûte environ 1€, tandis qu'un repas au resto coûtera 5 à 10 fois plus cher. Idem pour tous vos achats, sachant que tout ce qui est importé est quasi au même prix qu'en France.
- De plus, si vous ne parlez pas indonésien, sur les marchés ou auprès des loueurs, des chauffeurs, des commerces, etc, vous paierez automatiquement plus cher aussi.
- Pour vos déplacements : Pour pouvoir louer un véhicule (voiture ou scooter) en Indonésie sans risquer les PV, il vous faudra un permis international (gratuit auprès de votre (sous)préfecture en France) en plus de votre permis de conduire français. 
Sinon, un chauffeur sympa et patient, qui conduit bien et pas trop cher, c'est très confortable et on apprend beaucoup plus de choses, d'autant qu'il pourra vous conduire hors des lieux hyper touristiques, en plus du circuit que vous lui demanderez (ne choisissez surtout pas un chauffeur qui vous propose des circuits "tout fait", ça n'a franchement aucun intérêt, et il vous emmènera d'office dans des boutiques où il touche une commission sur vos achats). Le scooter est idéal si vous êtes prudents sur la route. Le taxi est pratique et reste peu onéreux. Le bateau vous permettra de relier presque toutes les îles d'Indonésie (restez vigilants car il peut arriver encore quelques actes de piraterie). Le bus est plutôt pour les locaux ou les barroudeurs. L’avion est bien sûr pratique, en évitant les Compagnies locales.
- Électricité, le courant est du  220 volts et les prises sont de types françaises.
- Pour le courrier, la Poste fonctionne relativement bien, mais assez lente (comptez de 10 à 20 jours pour une lettre).
- À Bali, vous serez en sécurité, mais il n'y a pas que des Balinais, donc restez prudents quand même. Mettez votre passeport en autres documents importants à l'abri, gardez sur vous les photocopies.
- Pour ouvrir un compte en Banque, c'est possible dans différents établissements bancaires si vous avez une adresse à Bali et un sponsor (1 Balinais qui vous recommande, mais qui n'aura aucun accès à votre compte). Vous pourrez aussi demander une carte Visa, Mastercard ou autre.
- Pour ne pas payer les frais de Banque française lorsque vous utilisez votre carte bleue à l'étranger, pour payer ou retirer de l'argent, pensez à ouvrir un compte, avant de partir, dans une banque en ligne du genre monabanq, car moyennant 6€/mois, vous pourrez dépenser sans frais supplémentaires.
- À Bali, peu d'inondations, juste quelques très légers séismes sans gravité pour l'instant. En 2013 on en a senti 3, dont un qui a quand même duré plusieurs minutes, mais rien n'est tombé :-) D'autres iles sont moins chanceuses (Sumatra, etc) car gros séismes, volcans qui se réveillent et un Tsunami. Mais l'Indonésie est un immense pays, son archipel est constitué de plus de 17.000 iles, dont moins de 8.000 sont nommées et dont seulement un peu plus de 900 sont habitées.

Dans votre valises, ne prenez que le stricte nécessaire, car vous "craquerez" sur place en achetant à prix très bas de belles affaires (attention au sur-poids des bagages au retour). Prévoyez des vêtements légers en coton ou en lin, ainsi qu'un lainage ou polaire pour le soir surtout si vous roulez en scooter ou allez en altitude. S'il pleut, vous trouverez n'importe où des ponchos de pluie pour quelques euros. N'oubliez pas votre petit dictionnaire (le Petit Assimil est génial), vos lunettes de soleil, casquettes, produits anti-moustique adaptés à Bali et protection solaire indice 30 à acheter en pharmacie, ainsi que vos médicaments pour toute la durée de votre séjour si vous en avez besoin (pour une période de plus de 3 mois, vous pouvez aller à la Sécu chercher une autorisation de délivrance pour 6 mois à donner au pharmacien).

Avec une assurance de type Mondial Assistance, vous aurez accès aux meilleurs hopitaux, ainsi qu'à un éventuel rapatriement vers Singapore ou à domicile, et autres services.

Les vaccins recommandés sont (mais attention, les vaccins ne sont pas toujours inofensifs ni bénéfiques) : 
Hépatite A, B : vaccination recommandée (mais pas indispensable)
Vaccination fièvre jaune : obligatoire si vous avez effectué un séjour préalable dans certains pays d’Afrique ou d’Amérique du Sud.
Encéphalite Japonaise B : vaccination recommandée pour les îles de Java et Bornéo
Rage : vaccination recommandée pour les séjours de longue durée
Poliomyélite, tétanos, typhoïde : vaccination recommandée
Protection contre le paludisme : prévoir une chimio prophylaxie avant, pendant et après le séjour.
Des cas de dengue sont signalés dans l’ensemble du pays, la grippe aviaire sévit également dans le pays, tâchez d’éviter les marchés d’animaux.

Hygiène : Consommez les viandes, poissons et crustacés suffisamment cuits, évitez les légumes crus et les fruits sans enveloppe, buvez au moins deux litres d’eau (ne jamais boire l'eau du robinet), pour le brossage des dents rincez vous avec de l'eau potable, lavez vous les mains avant chaque repas et en sortant des toilettes, prenez des douches matin et soir, attention aux chiens errants vu le risque de puces et tiques, d’hydatidose ou de rage, évitez les injections non urgentes, pensez aux préservatifs. 
Ne croyez pas que l'hygiène ou la nourriture est meilleure dans les restos ou à l'hôtel, c'est faux. Dans les "warung" en général, tout est frais et très bien nettoyé.

Animaux : Vous ne pourrez pas prendre vos compagnons à 4 pattes à Bali. D'abord ils y seraient très malheureux (climat et animaux errants avec leurs maladies), et, bien que la France soit enfin "zone sans risque de rage" au niveau mondial pour l'export, Bali ne veut pas d'autres animaux domestiques et interdit leur entrée sur le territoire.
Il est possible d'arriver par Java, mais il y a une quarantaine de plus ou moins 12 jours (entre 10 et 15, c'est selon!!!). Ensuite, il est possible de tenter de l'amenez discrètement avec vous à Bali, mais c'est très risqué. Sinon, il y a peut-être possibilité de passer par un importateur (éleveur ou autre), mais cela coûtera cher.

Vivre heureux à Bali : Choisissez votre style de vie, que ce soit dans des quartiers d'expatriés ou dans des villages traditionnels proche des Balinais. 
Dans le premier cas, vous continuerez à vivre comme en Europe sous le climat de Bali, mais les us et coutumes locales risquent de vous déranger. 
Dans le second cas, et c'est à mon sens le meilleur, vous pourrez vous intégrer et vous faire "adopter" par des locaux, et vivre épanouis en partageant et en apprenant beaucoup avec eux... Vivre avec les locaux (au lieu d'être "parqués" dans les quartiers à expats) et se mêler complètement à leurs rythmes et pratiques, vous fait être acceptés et considérés comme  "bule orang Bali" (peau blanche mais assimilé balinais). C'est notre cas, et c'est vraiment très agréable à vivre.
Avec un peu de bon sens et de coeur, il n'est pas difficile de respecter les autres, avec leurs coutumes et religions, et de ne pas inciter ni accélérer un développement négatif au sein d'un peuple honnête et généreux de nature et de convictions. Pensez que vous êtes chez eux, car malheureusement trop "d'étrangers" se comportent comme des colons.

Les Temples : Ce ne sont pas des lieux de curiosités. Tout d'abord il faut vous habiller en conséquence, c'est à dire pas de short ni de décolleté, portez le "sarong" et la ceinture (vous en trouverez sur les marchés ou dans des boutiques). Attention, les femmes qui ont leurs règles ne doivent pas entrer dans les temples. Ce sont de magnifiques endroits, que l'on peut admirer et photographier, mais n'oubliez pas que ce sont, avant tout, des lieux de Culte et que les Balinais ne sont pas des animaux de zoo (si vous ne savez pas comment leur demander si vous avez le droit de les photographier, faites le geste avec votre appareil photo, ils vous feront signe en réponse).

J'ai probablement oublié des tas de précisons dans cet article, mais vous pouvez me poser vos questions, j'essaierai d'y répondre.

Qu'il soit de courte ou de longue durée, je vous souhaite une magnifique expérience balinaise.

Recommander
corinnejaycee Contributeur
Membre depuis le 29 Septembre 2011
Saba, Gianyar, Bali, Indonesia
6 Commentaires
floeteric
floeteric
il y a 6 mois

Un tout grand merci pour tout vos bons conseils! Très enrichissant et intéressant! Concernant les animaux, la législation aurait-elle changé depuis la rédaction de votre article? Car on m'a proposé un emploi sur Bali et nous avions déjà très envie d'y aller s'y installer mon compagnon et moi, mais je ne saurais pas laisser mes animaux ici (1 chien et 2 chats). Un tout grand merci par avance pour votre bon retour.

Répondre
brva
brva
il y a 7 mois

Vraiment très bien comme article et très bonne synthèse, mais ne pas oubliez que Bali n'est qu'une (petite) partie de l'Indonésie et toute l'Indonésie est belle à visiter. Cordialement,

Répondre
Tanka75
Tanka75
il y a 8 mois

Merci beaucoup pour tes renseignements, texte super bien écrit et précis

Répondre
Cathy Blasz
Cathy Blasz
il y a 9 mois

Merci beaucoup pour ces détails... Terima kasih

Répondre
Lebanes1
Lebanes1
l'année dernière

Merci beaucoup pour touted ces info. Tres interessantes et utiles

Répondre
corinnejaycee
corinnejaycee
l'année dernière

Merci pour votre commentaire très sympa

Répondre

Voir aussi

Unité dans la diversité : voici la devise de l'Indonésie. Si vous avez décidé de rejoindre ce pays à travers l'expatriation, voici des informations utiles.
Sans loisirs, l'expatriation risque de tourner autour du travail, de la maison et encore du travail. Que faire en Indonésie, lorsqu'on s'y expatrie ?
Les impôts peuvent être un casse-tête lorsqu'on s'expatrie à l'étranger. Voici comment vous devrez procéder en allant vivre et travailler en Indonésie.
Conduire ou passer son permis à l'étranger requiert certaines procédures. Voici comment faire si vous souhaitez prendre le volant en Indonésie.

Assurance santé expatrié Indonésie

Conseils pour bien choisir votre assurance santé en Indonésie.

Déménagement en Indonésie

Conseils pour préparer votre déménagement en Indonésie

Assurance voyage Indonésie

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage en Indonésie

Billet d'avion Indonésie

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour l'Indonésie