Actualisé il y a 3 ans

Le fleuron de la cuisine dominicaine est le ' Sanconcho aux 7 viandes ' . Une sorte de soupe , ou pot au feu épais qui doit comporter 7 viandes de 4 animaux différents (poulet , porc , bœuf , cabri , canard , lapin etc. ) des légumes pays ( manioc , patate douce , igname , potiron , maïs en épi , carotte ,etc .) et assaisonnement local . C'est LE plat du dimanche et jours de fête . Il est généralement accompagné d'un riz blanc . Il est souvent décliné avec seulement 2 ou 3 sorte de viande .

Le plat de tous les jours c'est l'incontournable ' Bandera ' ( la bannière , l'étendard ) composé de riz blanc , haricot grain , et viande en ragoût (arroz , habichuela , carne) . La viande est souvent du poulet ou du porc en sauce . Les haricots grain (habichuela) sont servis en sauce et peuvent être blanc , rouge , noir ou remplacés par des pois d'angole (guandules) très prisés des dominicains . Le plat est accompagné d'une salade de crudité ( laitue ou repollo, le choux émincé , tranche de tomate et de concombre , carotte rappée ) .

Le ' Locrio ' , c'est la paella revue avec les ingrédients locaux . Mais elle est cuisinée dans une olla ( marmite ou cocotte en fonte d'aluminium ) . Elle peut être aux côtelettes de porc fumées , à la longanisa ( saucisses ) , aux harengs fumés , poulet , salami , etc. . Bien cuisinée , le locrio peut être excellent accompagné d'une banane mure nature ou d'une tranche d'avocat nature .

Le ' Guisado ' , c'est la façon de cuisiner la viande en ragoût . A base de sucre caramélisé dans l'huile , assaisonnement ( sason , adobo ) , sauce tomate concentrée . C'est un générique , toutes les viandes en sauce sont cuisinées de cette façon . Le résultat est appétissant .

Le ' Mangu ' est une purée de bananes plantain vertes (platano verde) . Les bananes sont bouillies puis écrasées en purée grossière . Le mangu est servi pour un petit déjeuner créole où il est accompagné de tanches de salami frit et de fromage à frire .

Le ' Mofongo ' : autre préparation à base de mangu . Ici cette purée de plantains est enrichie d'ail d' oignons , et lardons (chicharones) . Traditionnellement servi dans des coupes en bois tourné genre mortier . Maintenant il se décline en mofongo aux crevettes , mofongo au lambi , etc. .

Le ' Mondongo ' , ce sont les tripes de bœuf à la dominicaine ; bien cuisinées elles me régalent .

Les ' Albondigas ' boulettes de viande hachée de bœuf assaisonnées et cuites au four dans une sauce tomate .

Les ' Pastelon ' sont des gratinés à base de mangu ; à la viande hachée , aux légumes (aubergines , etc.) .

Le ' Chivo guisado ' chevreau en ragoût , mariné avec de l’origan , et parfois du vin .

Le ' Cerdo asado ' , porc entier rôti à la broche sur braises . Incontournables des fêtes de fin d'année surtout dans la partie nord du pays . On en rencontre toute l'année dans certains endroits . Une viande excellente puisque souvent issu d'animaux élevés à la ferme en liberté . Dans le reste du payson ne cuit que les pattes (jambons) au four .

Le Poisson frit , on le trouve partout dès qu'on s'approche des cotes , plages et ports de pêche .Poissons de roches frais , entaillé et mariné . Il est ensuite frit à la demande . Dans les bonnes fritures on vous présente le stock et vous choisissez selon vos goûts et appétit . Il est généralement, accompagné de frites , tostones , et patates douces frites aussi ; un citron vert et du piquant .

Le ' riz blanc ' , c'est le pain des dominicains .

Le ' Moro ' (Arroz Moro y cristiano ) ,est un riz cuit sur une base de haricots grain déjà cuits revenus avec des lamelles de bacon , fines herbes , épices , le tout mouillé avec l'eau de cuisson des haricots . On propose des Moro de habichuelas (haricots) blancs , rouge , noirs ou des moro de guandules (pois d'angole) , et encore le moro de lentilles .

Le ' Cocido criollo ' , c'est le pot au feu espagnol adapté aux produits locaux .

L' Asopao ' soupe de légumes et viande avec du riz .

Le ' Platano ' banane plantain , est l'ingrédient pilier de la cuisine dominicaine avec le riz et la yuca (manioc) . Il se consomme presque toujours vert (platano verde) , bouilli et en purée (mangu) ou en rondelle frites (tostones ou frito verde) . Lorsqu'il est mûr il devient le '  Maduro ' Il peut être frit en tronçons ou entier cuit au four . Avec des épices (cannelle , anis , miel , etc.) il n'a pas grand chose à envier à la banane flambée .

La banane fruit ( guineo) que nous connaissons , ici se consomment aussi vertes , bouillies pour accompagner certains plats (guineito verde) .

Les ' Pasteles en hoja ' sont des papillotes en feuille de bananier . À l'intérieur : mangu et farce de viande en sauce .

Le ' Molondron ' , appelé ' gomgo ' dans les Antilles françaises . C'est un légume généralement servi en ragoût .

La ' Longanisa ' est la saucisse locale .

La ' Chuleta enhumada ' , cote de porc fumée très utilisé et appréciée ici ; remplace souvent notre ventrèche ou lardons en cuisine .

Le ' Pica pollo ' est du poulet en morceaux pannés et cuit en friture façon KFC . Ces établissements généralement tenus par les chinois cuisinent en friture toutes les parties du poulet . ' Chicharones ' : parties d'ailes , cuisses , carcasse ; ' Pechulina ' : blancs du poulet ; ' Alitas ' : bouts des ailes . C'est vendu à la pièce et accompagné de 'Tostones ' ou P de T frites (Papas fritas) ; économique .

En cuisine rapide de rue on rencontre , entre autres :

Le ' Yaniqueque ' héritage de l'occupation américaine (Jhonny cake) ; c'est une sorte de crêpe salée cuite en friture .

L 'Empanada ' chausson salé garni de viande de poulet ou de bœuf , de fromage , d'un œuf , de légumes sauté , etc. , puis cuit en friture .

Le ' Kipe ' croquette à bouts pointus , originaire du moyen orient ; assemblage de semoule de blé et de viande de bœuf hachée épicée puis cuit en friture .

Les ' Chicharrones ' sont des morceaux de poitrine et ventre de porc découpés en gros dés y compris couenne et graisse ; l'ensemble est cuit dans sa propre graisse jusqu'à ce qu'il soit bien dorés . Certains établissements cuisinent de cette façon des morceaux un peut plus noble du porc et obtiennent un produit plus appétissant .

Le ' Chimi churri dominicano ' , l'hamburger dominicain . Le chimichurri est une sauce argentine , par déformation , ici , c'est devenu le ' chimi ' une sorte de hamburger sur ' pan de agua ' réchauffé , une tranche de viande grillée ou viande hachée , choux émincé saisi à la plancha avec carotte rappée , oignon , une tranche de tomate , ketchup , mayonnaise ou sauce chimichurri épicée . Une autre version remplace la viande de bœuf par une tranche cuisse de porc cuite au four .

La ' Yaroa ' : sur un lit de p.de t. frites ou de mangu , de la viande cuite éméchée de porc ou de poulet , ketchup et mayonnaise , le tout recouvert de tranches de fromage ; un coup de micro-ondes et on sert .

Le ' Pan de coco ' , un pain dans la patte duquel on a incorporé de la coco rappée . Se rencontre dans les régions où poussent les cocotier , notamment la péninsule de Samana .

Voilà un tour d'horizon de la cuisine dominicaine . J'ai du en oublier mais les incontournables sont là . Et puis certain pourront compléter et améliorer . Je n'ai pas jugé nécessaire de parler des langoustes , araignées , lambis , poulpes qui sont offerts partout aux touristes . Vous voilà équipés pour oser goûter . Bien sûr on est loin de la cuisine française ! N'oubliez surtout pas d'accompagner tout ça d'une President glacée pour ne pas vous étouffer !

Bon appétit !

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.