Close

Une expatriation réussie à Lyon

  • expatriee a Lyon
Interview
Publié il y a 3 mois

Colombienne d'origine, Alejandra avait envie de changer d'air. C'est ainsi qu'elle décide de tenter une nouvelle aventure en France où elle apprend le français et décroche un master qui lui permet de trouver un poste à plein temps en tant que développeur d'affaires. S’étant éprise de la beauté et de la richesse historique du pays, et particulièrement de Lyon, elle parle à Expat.com de tout ce qui agrémente son quotidien d’expatriée en France.

Bonjour Alejandra, peux-tu te présenter et nous parler de ton parcours ?

Je viens de la Colombie. C'est en septembre 2015 que j'ai posé mes valises à Lyon où j'occupe le poste de développeur d'affaires pour le compte d'une société spécialisée en production vidéo.

Qu'est-ce qui t'a attiré vers la France ? Depuis combien de temps y vis-tu ?

J'avais toujours eu envie d'apprendre le français, mais c'est surtout mon besoin de changer d'air qui m'a amené en France. Je me suis donc inscrite dans une école de langue. Cela fait deux ans et demi depuis que je m'y suis installée.

Quelles étaient les formalités à remplir pour que tu puisses t'expatrier en France ?

Dans mon cas, j'ai dû obtenir un visa d’étudiant. Une inscription dans une école de langue pour un certain nombre d'heures de cours est indispensable pour être éligible pour le visa. Il y a, bien sûr, d'autres formalités à remplir et des conditions à respecter, mais celles-ci changement constamment. Il vaut mieux se renseigner directement auprès de l'ambassade française dans son pays d'origine.

Parles-nous de ce que tu aimes le plus en France, et le moins.

J'avoue que j'aime tout, particulièrement le dynamisme de la scène culturelle française. Il y a tant de choses à voir et à faire ici que l'on n'a aucune chance de s'ennuyer. J'aime aussi la danse. J'ai été agréablement surprise de découvrir « Le biennale de la danse » à Lyon. J'ai plutôt tendance à me concentrer sur le côté positif des choses, donc tout me plaît ici.

Quelles sont les caractéristiques du marché du travail français ? Est-il difficile pour un expatrié d'y trouver un emploi ?

Je ne pense pas que ce soit difficile de trouver un emploi en France. Il suffit d’être ambitieux, d'avoir un objectif et des projet. Le marché du travail français est plutôt ouvert aux différentes cultures et origines. Tout le monde y trouve sa place. Il y a, évidemment et comme partout ailleurs, certaines lacunes. D'une manière générale, la France, par rapport à d'autres pays, est un endroit agréable pour démarrer sa carrière. Il est toujours plus facile de décrocher un poste lorsque l'on a une bonne maîtrise du français.

logement a Lyon

Est-il facile de trouver un logement à Lyon ? Quels sont les types de logements disponibles ?

L'on trouve différents types de logements à Lyon, mais cela dépend de ce qu'on recherche. Pour ma part, j'ai opté pour la colocation que j'ai trouvé grâce à un site internet. On vit toujours sous le même toit.

Quels sont les principaux codes culturels en France ?

On s'adresse généralement aux gens d'une manière formelle et polie, ce qui est assez différent par rapport à la Colombie. Je pense qu'il est préférable de demander l'approbation d'une personne pour qu'on puisse discuter avec elle de manière moins formelle, sinon vous risquez d'avoir l'air grossier.

Que penses-tu du mode de vie à Lyon ?

J'adore Lyon ! C'est une ville de taille moyenne à l'ambiance calme et décontractée mais où l'on trouve une panoplie de choses à faire. Il y a de nombreux bars et restaurants, ainsi que des activités et événements culturels toute l’année. Qui plus est, la ville possède un réseau de transport public efficace et toutes les commodités nécessaires pour s'y sentir chez soi. On s'y sent vraiment en sécurité.

L’été est le moment le plus agréable de l’année à Lyon. J'ai aussi la chance de voyager souvent à Paris dans le cadre de mon emploi, mais j'avoue que je préfère Lyon.

Quels sont les moyens de transport disponibles à Lyon ? Comment te déplaces-tu ?

Comme je viens de le mentionner, le réseau de transport lyonnais est très efficace. Je prend généralement le bus ou le métro. Au printemps, la ville est très agréable pour le vélo.

A quoi ressemble ton quotidien d’expatriée à Lyon ?

Ma vie a beaucoup changé depuis mon arrivée ici en tant qu’étudiante de langue. Je travaillais déjà avant d'obtenir mon master. Aujourd'hui, j'ai un poste à plein temps et une routine bien établie. Je vais au bureau, je vais déjeuner avec mes collègues et fais du sport après le travail. Des fois, je sors dîner avec des amis ou au cinéma. Cela dépend des jours.

amies a Lyon

As-tu eu des difficultés à t'adapter à ton nouvel environnement ?

Pas du tout. J'ai eu la chance de rencontrer des personnes qui m'ont vraiment beaucoup aidé à m'installer et m'adapter rapidement.

Que fais-tu de ton temps libre ?

J'aime bien sortir avec mes amis ou, tout simplement rester à la maison et leur préparer le dîner. J'aime aussi aller au cinéma, découvrir de nouveaux restaurants et me promener en solo. En ce moment, j'essaye aussi d'apprendre l'italien, ce qui m'occupe pas mal pendant mon temps libre.

Y a-t-il à Lyon des activités nocturnes pour les fêtards ?

Il y en a plein, mais cela dépend de vos goûts ! On trouve à Lyon non seulement des bars à vin et des restaurants mais aussi des théâtres, concerts et autres événements.

Quelles nouvelles habitudes as-tu adoptées en France ?

Je rentre tous les soirs du bureau à pied et cela me prend une demi heure environ. J'essaye de marcher autant que je peux. Lyon est une ville très agréable pour les piétons. J'aime bien profiter de ce spectacle hors du commun qui s'offre à mes yeux.

Quel est ton avis sur le coût de la vie à Lyon ?

Je pense que le coût de la vie à Lyon n'est pas aussi élevé qu'à Paris. Mon salaire, par exemple, me permet d'avoir une vie aisée, prenant en compte qu'il s'agit de mon premier emploi en tant que détentrice d'un diplôme.

Un trajet en bus coûte environ 1,80 euros si l'on achète le ticket au préalable et 2 euros lorsqu'on l’achète à bord du véhicule. Pour une bière, comptez entre 3 et 7 euros.

coucher du soleil a Lyon

Si tu pouvais repartir à zéro en France, que ferais-tu différemment ?

Pas grand chose. J'aurais peut-être hésité moins à parler le français aux personnes autour de moi et je me serais initiée à la langue avant de venir.

Qu'est-ce qui te manque le plus par rapport à la Colombie, ton pays d'origine ?

Mes amis et ma famille, ainsi que la cuisine colombienne. Qui plus est, on a des fruits pratiquement toute l’année en Colombie, quelle que soit la saison. Parler l'espagnol et faire des blagues que tout le monde comprend me manquent aussi.

Es-tu déjà arrivée au point de vouloir rentrer ? Comment as-tu surmonté cette étape ?

Oui, c’était durant mon programme de master. L'une des conditions était que je devais étudier et travailler en même temps pour pouvoir gagner ma vie. Comme j'avais du mal à trouver un emploi, j'ai eu l'impression de devoir rentrer. Cependant, tout s'est arrangé depuis que j'ai trouvé ce poste que j'occupe toujours.

Quels conseils donnerais-tu aux futurs expatriés en France ?

Pensez à apprendre le français avant de venir. Pour le reste, il suffit d'oser, de ne pas avoir peur de prendre des risques. Pour améliorer votre niveau de français, n'hésitez pas à parler aux personnes autour de vous, que ce soit le serveur au restaurant ou l’épicier du coin. Ne vous souciez pas de votre accent, particulièrement si vous venez d’Amérique latine. Faites preuve d'une grande ouverture d'esprit et soyez prêt à tenter de nouvelles expériences.

Tes projets d'avenir ?

Je pense que je vais rester encore un peu et continuer à travailler. J'aime bien mon job. J'aimerai aussi apprendre de nouvelles langues et voyager un peu.