Gérer le stress d'une expatriation au Brésil

Bonjour à toutes et à tous,

Partir à l'étranger peut être source de stress : quitter son environnement pour débuter une nouvelle vie au Brésil est à la fois excitant et angoissant ! Pour s'y préparer au mieux, nous vous proposons de partager quelques conseils pour bien vivre cette expérience.

Comment bien se préparer pour une expatriation sereine au Brésil ?

Quels sont les principaux points à prendre en compte dans le cas d'une expatriation et qui peuvent être stressants ?

Qu'est-ce qui a constitué ou constitue une source de stress pour vous ?

Comment l'avez-vous surmonté ?

Quels sont vos conseils pour appréhender ce changement de vie en douceur et vos astuces pour bien gérer son stress ?

Merci de partager votre expérience,

Priscilla

Quelques conseils après 12  ans au Brésil.
1) pour tous projets et leurs délais: multiplier le temps par 2,50  comme ça on stresse moins.
2) Dans le business Gringo (l'étranger) est parfois synonyme de quelqu'un qu'on peut tromper parfois.  Ne pas oublier de faire des devis (bien détaillés ha ha ha !) et surtout payer le plus gros de la somme à la fin des travaux (idem partout dans le monde)
3) Etre français n'est pas un passe droit.
4) Penser qu'on va faire exactement sur place ce qu'on a imaginé avant de partir au Brésil est une illusion.
5) Avoir un bonne réserve de cash en France, c'est pas un luxe à cause des raison 1 et 2 et 4) et 6).
6) Penser que la vie au Brésil est moins chère est un peu théorique (les coûts des plans de santé et l'école et les voitures... ça coûte cher.


mais mais mais. y a tout de même la démerde qui marche bien... et surtout si vous avez un bon métier en France, vous pouvez le transposer au Brésil sans pb (plombier, électricien... ) mais il faudra se mettre à son compte avec le grand grand grand défis de trouver des collaborateurs de confiance.

Le stress, vous le laissez en france quand vous partez,  :D
puisqu'on en a marre de ce qui s'y passe. :top: (ras le bol)   :)

On avait le plus beau pays du monde.

Au brésil aucun stress, au contraire, c'est un des pays ou l'on vit cool,
comme on veut. C'est l'un des plus beau pays du monde.

Si on sait ce qu'apporte l'expatriation heureuse, on s'en balance de devoir se refaire des papiers pour être en conformité. Tout a un prix, et pour ma part il me convient parfaitement.
Et si il fallait recommencer, je le referais ce parcours.

Les grincheux, les râleurs, (RABUGENTO en portugais) n'ont qu'a retourner en France. :D

le stress arrive très vite au Brésil, c'est pas un pays ou l'on vit cool, le penser c'est se tromper...Aventureiro n'étant qu'un touriste, sans voiture, sans enfants, sans entreprise à gérer,  donc effectivement pour lui pas de stress sauf de savoir ce qu'il va faire demain pour s'occuper....

le stress arrivera dans un premier temps avec la non compréhension de son environnement, dû à la méconnaissance de la langue qu'il faudra apprendre de la meilleur des façons et surtout l'écrire, ensuite cela sera les petits tracas du quotidien qui deviendront des montagnes insurmontables dés que l'on mettra les doigts dans l'engrenage administratif  concernant un litige commercial, un litige judiciaire etc..avec un sentiment que rien n'est logique et qu'il faudra souvent passer par la case "R$" pour s'en sortir avec le sentiment de s'être fait berné par celui qui représentera vos intérêts.

Le stress sera présent aussi dés qu'il faudra contacter une administration, un fournisseurs de service, un contact à un N° vert,  par téléphone ou même,  avec une assimilation complète de la langue, il faudra tenter de se mettre dans la tête de son interlocuteur qui voudra vous faire croire qu' une voiture et un avion  ou vous racontera des inepties totale ne connaissant en rien de ce qu'il raconte dans 80% des cas.

Le stress sera sur la route aussi, avec des conducteurs qui n'ont qu'une notion vague pour certains du respect du code de la route, se croyant être des Ayrton Senna du volant, d'ailleurs on sait comment il a fini et eux ce n'est pas leurs autocollants collés à l’arrière de leur véhicule du type " je suis dans les mains de dieu, ou dieu me protège" qu'ils éviteront l'accident dont ils seront responsables. Ce stress sera là aussi en cas d'accident pour la compréhension de la procédure pour se faire rembourser les dégâts.

etc....le stress est partout, mais encore plus fort au Brésil qu'en France, car au moins en France, on connait comment fonctionne son pays et sans problème de langue....

Chico,
Je suis tout à fait d'accord avec vous, concernant , la conduite, et le stress, quelle apporte, surtout quand on roule sans assurance, c'est vraiment de l'inconscience, à l'état pur.
un tonneau est si vite arrivé
Richard

Pour les débutants et les gens qui ne connaissent pas le Brésil pour le texte de Chico, c'est très juste. L'inexpérience coûte cher au Brésil, c'est souvent rédhibitoire. Pour ceux qui passent les 5 ans, avec ce stress, derrière les choses peuvent changer.

Chico n'a pas mentionné aussi les problèmes d'un divorce, s'il y a lieu avec une Brésilienne au Brésil est signification de crucification !

Chico tu te trompes, Aventureiro a 1 enfant et en attend un nouveau... Et puis pour stress il la du le laisser à Hong-Kong! :D

Effectivement c'est pas la joie a lire chicobrasil qui devrait se nommer chico annecy. Lui qui me confond avec quelqu'un d'autre. Lui qui ne vit plus au brésil, et qui peut être n'aurait jamais dû s'y installer se marier et divorcer.
Il décrit un parcours pénible plein de problèmes. Un résultat qui démontre qu'il n'aurait pas dû s'expatrier. C'est pas automatique, ni pour tous.

Merci Richard pour ces détails  :D sur ces cascades en voiture. Que voulait prouver chicobrasil? Tu crois qu'il se prennait pour Ayrton Senna? En tout cas c'est pas de chance pour chicobrasil. Faut pas taper dans les bouteilles pour conduire.

Merci France Rio, ça sent la rancoeur d'un parcours chaotique, divorce et une descente aux enfer jusqu'au retour a Annecy. Le mieux c'est qu'il refasse sa vie en France. Pourquoi s'expatrier si on ne peut surmonter des difficultés. Qu'il aille donner des conseils sur le forum Annecy, ou il vit.

Aventuriero toujours dans l'affabulation ou des insinuations qui sont sans fondement comme d'habitude...on parle ici de stress, le parcours chaotique je ne vois pas ou? et pour qui ? je me sens nullement  concerné, chacun menant sa vie comme bon qu'il lui semble, quand à Aventureiro , il n'y a pas de d'erreur de casting, facile de s'inventer un profil qui ne correspond pas à la réalité.
Concernant la conduite, ce n'est pas une nouveauté, le Brésil n'est pas un lieu de toute tranquillité sur les routes, avec ses 65 000 morts annuels, donc source de stress lorsque l'on prend le volant, sans parler de celui,  aussi créé par la multiplication de contrôles routiers dû à l'implantation de milliers de radars fixes depuis 2011

Et il avait également son stress immobilier, et ça se comprend, car acheter une maison, construite en 1984,et donnant l'impression qu'elle avait 70 ans, car les matériaux utilisés, été fragiles, ainsi que la légèreté de la construction, et devoir tout refaire ,et se demander, si il va pouvoir la revendre, c'est un stress de tous les jours
richard

Pour le stress sur la route. C'est une réalité. Les gens conduisent très mal et si vous devez attendre une ambulance sus ou de gestionnaire de l'autoroute en cas de grand accident vous allez attendre longtemps.

Pas de plan blanc ni d'hélicoptère de la sécurité civil.

Ayant une assurance voiture, celle-ci ne couvre pas ou très peu en cas d'accident.
Il faudra donc un plan de santé avec l'option hélicoptère. Vous allez laisser un bras chaque mois mais il peut vous sauver la vie dans une randonnée si vous vous blessez ou un accident de voiture.

Pour le reste je suis d'accord avec chico.

Ensuite je connais beaucoup de brésiliens qui partent en europe ou au usa.

Par exemple je vais rentrer au france d'ici 1 an pour que mon épouse exerce sa profession d'une façon plus digne et sans se demander si l'hôpital à les médicaments ou le patient puisse se payer le traitement

Le Brésil est loin d'être un long fleuve tranquille.

Par contre je vais avertir aventurier, rio et richard. Je ne tolère aucune attaque personnelle. Je veux bien d'un débat sur la santé, les factures, la vie.... Mais en rien des attaques personnelles

Oui Arnaudbh, rentre chez toi dans le nord, et restes-y, tu n'es pas du tout fait pour vivre en expat.
Bonjour chez toi.  :D

arnaudbh :

je vais rentrer au france d'ici 1 an

Tu souffres, alors pars devant, n'attend pas, elle te rejoindra au plus vite.

Arnaultbh, tu devrais monter un syndicat sur l'expat, dans le rôle de la victime, tu es brillant ! Je dirais même ça frôle l'insolence.

Tes écrits sont une communication narcissique et truffer de manipulation. Personne ne te répondra de la sorte, si tu venez pas le chercher toi-même!

A l'avenir, contente-toi juste de répondre sur les sujets du forum. Et surtout, hors mi, ta propre expérience catastrophique du Brésil, évite de venir la ramener avec ta négativité récurrente !

Pour les randonnées, pas besoin de super assurance, moi quand je me casse le bras, je prends 2 branches en bois et me créer une atèle, c'est super écolo et pas cher!

ArnaudBH
Ce n'est pas d'un Hélicoptère que l'on a besoin, quand on part en randonnée, mais d'une trousse de premier soins, et un lot de 4 attelles gonflables en PVC pour:
Main/poignet
Bras complet
Pied/cheville
Jambe entière
Ca immobilise le membre blessé et évite l'hémoragie
Ayant fait les scouts, et l'armée je sais de quoi je parle ,ce qui n' a pas l'air d'être votre cas
Je suis d'accord avec France-Rio pour les branches, c'est plus économiques
Richard

Richard, je vais te raconter un cas à la serra do cipo à 120km de BH. Un jeune homme fait une mauvaise chute.

Se cogne la tête. Il a une mutuelle mais pas très bonne et il n'y qu'une ambulance. Pour faire Serra do Cipo Belo Horizonte au moins 2 heures.

Bien il n'est même pas arrivée à BH. Avec une assurance avec l'option il aurait eu plus de chance.

J'en ai beaucoup d'histoires. Moi c'est tous les jours que je vois et j'entend des histoires de patients.

Rio, aventurier aucune attaque personnelle contre vous.
Pour France Rio, j'aimerai qu'il emmène voir les hôpitaux de Rio, sans scanner ni IRM. Ou le patient doit apporter son kit chirurgie.
Donc quand on parle on expose des arguments valables.

ArnaudBh
Ce n'est pas une attaque personnel, rassure toi, et surtout ne commence pas à stresser.
Tu nous dis connaitre beaucoup de Brésiliens, qui parte en Europe ou les USA
Dans un an, pourquoi , ne pas partir à San Diégo, ou tus as une Sté, car le climat de la Californie, est  plus agréable , que la grisaille du nord de la France, et la bas les hôpitaux ,seront dignes de ton épouses, je puis te l'assurer, fini les problèmes de médicaments ,et les patients qui ne peuvent payer.
En plus il est dommage d'avoir , comme investisseur , investi 500,000 dollars, pour avoir une Greed card.
En plus il y a la mer, et le Mexique, j'arrête  de faire l'article, car tu dois mieux connaitre que moi ;)
Richard

richarddaniel :

Et il avait également son stress immobilier, et ça se comprend, car acheter une maison, construite en 1984,et donnant l'impression qu'elle avait 70 ans, car les matériaux utilisés, été fragiles, ainsi que la légèreté de la construction, et devoir tout refaire ,et se demander, si il va pouvoir la revendre, c'est un stress de tous les jours
richard

le stress d'un achat est valable en France comme au Brésil, et encore plus au Brésil, car avant d'acheter on vous demandera ici d'être un expert en bâtiment et en suivi administratif du bien, ce qui n'est le cas en France, (fourniture de DPI + notaire).
Nombre de biens proposés présentent des mal façons que les vendeur tenteront de dissimuler en faisant du "maquiagem" (sport national), expression souvent utilisée par les vendeurs  immobiliers pour détourner l'attention de l'acheteur ,  et qu'il faudra éviter de voir pour se concentrer sur la réalité de l'état du bien.

Savoir si l'on a fait un bon investissement ou mauvais , reste une incertitude permanente, et ceci est valable dans tous les pays et donc pas une spécificité Brésilienne.
En suivant les conseils de personnes avisées et en les appliquant, on limite le mauvais investissement.

Pour répondre à richarddaneil,  qui une fois de plus devrait réfléchir avant de parler pour  ne rien dire,   en 2003-2004, il n'y avait pas de forum Internet pour glaner des informations sur le Brésil et obtenir des réponses à des interrogations légitimes, et donc le gringo qui arrivait, devait se débrouiller sans aides de personne et surtout pas de ses compatriotes. Mon investissement ayant été dicté selon des critères très précis dont je n'ai pas dérogé et qui se sont révélés déterminant pour la revente quelques années plus tard, me permettant de dégager une belle plus value de 400% ce qui n'est pas le cas de beaucoup de personnes que j'ai croisé au Brésil qui en furent de leur poche revendant à moitié prix  leur investissement ou qui sont repartis à poil, en laissant une belle ardoise comme vous richarddaneil..

Richarddaniel, il ne faut pas confondre pays de residence et ou on souhaite vivre pour donner les meilleurs chances aux enfants et le travaille.

Comme d'habitudes vous ne repondez pas à la question sur mes solicitations.

Parlez de votre plan de santé brésilien que vous avez eu ou que les membres du forum expliquent le superbe plan de santé.

Es que vous avez le droit à une chambre individuelle ou une chambre pour 4 ou 6 avec 1 toilettes.

Il y a des stresses invisibles au Brésil mais qui arrivent très rapidement.

Arnaudbh puisque tu as été vivre a BH sans savoir pourquoi ET QUE tu stresses, n'attend pas et rentre chez toi dans le nord de la france, Tchau :D
Ici, c'est un pays pour les non-stréssés.

Il va falloir accorder vos violons, les cocos, car un jour, je ne connais pas le Brésil, et un autre jour, j'ai une ardoise dans le pays  :D
Richard

Chico,
le stress avec un grand S, dans l'immobilier est courant surtout quand on n'y connait rien en bâtiment, et dans l'achat d'un bien, en effet, la première chose dans l'achat d'une maison, et l'état de la toiture, car c'est le poste, qui coute le plus cher, et reflète l'état général de la maison,  donc en règle général ,mauvaise toiture ,mauvaise affaire,  ne pas acheter.
Si on persiste avec sa ruine, on va devoir faire des travaux , car  il faut passer par un architecte ,pour redéfinir les nouvelles normes ,avec l'administration etc , et cela à un coût, qui représente plusieurs milliers de réais, plus les frais de divers taxes, qui peuvent aller de 20.000 à 30.000 réais.
Et la propriétaire vous fera miroiter avec une liste , les transformations de la ville à venir, et qui ne viendrons jamais.
En conclusion, quand vous faites, vos comptes avec tous les frais engagés, ce n'est pas 400%, que vous avez fait , à le revente, mais une opération neutre, c'est comme si vous avez un chiffre d'affaire de 400.000 réais et que vos frais de fonctionnement, et vos charges fixes s'élèvent à 400.000, votre bénéfice sera neutre.
La femme, dans l'immobilier, est redoutable. ;)
Richard

Le B.A.B.A dans l'achat d'une maison est effectivement de commencer par vérifier l'état de  la toiture qui définira ensuite l'état général du bâtit.

Au Brésil, nous sommes sur des structures de construction légère concernant les charpentes, car les contraintes physiques sont différentes de celles des maisons Françaises (pas d'isolation, pas de neige etc...).

La rénovation d'une toiture au Brésil ne coûte pas "un bras",  surtout si l'on fait soi- même ces travaux, choses que beaucoup de" gringos " font, puisque les linteaux et les chevrons sont facilement changeables, suffisant simplement de soulever les tuiles pour les retirer différent de la France, ou l'opération est  rendue , plus compliquée avec l'isolation sous toit.

D'autre part l’accès à la toiture est facilité par la hauteur des maisons qui généralement sont de plein pied et donc nous sommes sur des hauteurs moyennes de toit de 5-6m au niveau du point le plus haut, avec des pentes de 20%.

En résumé, il n'est pas très onéreux d'entretenir ou de réformer un bien immobilier au Brésil comme en France, à partir du moment ou l'on fait les choses par soi même ce qui n'est pas le cas de beaucoup de personne et que l'on a proche de chez soi des grandes surfaces comme" Casa e contruçao", "Leroy Merlin" etc.. ou des marchands de bois.

Me concernant, achat à un prix de banane soit 70% en dessous du prix demandé à l'époque par l'ancien propriétaire car construction en mauvais état, il pleuvait à l'intérieur des chambres donc pas besoin d'être expert pour savoir à quoi on avait à faire concernant la toiture et du reste, l'estimation de départ du budget de rénovation prévue a été tenue au fil du temps  = au final,  un prix de revente conforme au prix de marché pour un bien en "bonne état", dégageant une plus value de 400% (différence entre le prix d'achat + dépense de rénovation + coût d'entretien + frais d'actes et Iptu annuel  - prix de vente final net vendeur).

Chico,
je récapitule, achat de la Poussada, en 2004, la propriétaire de cette ruine, vous accorde un rabais, de 70% sur son prix de vente, ce qui revient à dire quelle vous en a fait presque cadeau.
Donc le prix d'achat se situe, dans les 100.000 réais (24.000€) maximum.
Pour être gentil, je vous fais cadeau,  de la remise en état, de cette ruine. et pour simplifier le calcul
100.000 réais (prix d'achat) x 400 % (plus value) ,nous donne 400.000 réais de prix de vente en 2013
J'avais raison en disant que le prix de vente été Banane,  400.000 réais (95.000€) ,ce qui ne permet pas d'acheter, sur Mercado libre Brésil, une Mercedes d'occase  de 2015  classe c 4.0 à Minas Gerais
pour la modique somme de 429.000 réais, en y regardant de plus près ,c'est peut être votre compère qui la revend, comme il doit bientôt repartir. :D
Richard

richarddaniel :

Chico,
je récapitule, achat de la Poussada, en 2004, la propriétaire de cette ruine, vous accorde un rabais, de 70% sur son prix de vente, ce qui revient à dire quelle vous en a fait presque cadeau.
Donc le prix d'achat se situe, dans les 100.000 réais (24.000€) maximum.
Pour être gentil, je vous fais cadeau,  de la remise en état, de cette ruine. et pour simplifier le calcul
100.000 réais (prix d'achat) x 400 % (plus value) ,nous donne 400.000 réais de prix de vente en 2013
J'avais raison en disant que le prix de vente été Banane,  400.000 réais (95.000€) ,ce qui ne permet pas d'acheter, sur Mercado libre Brésil, une Mercedes d'occase  de 2015  classe c 4.0 à Minas Gerais
pour la modique somme de 429.000 réais, en y regardant de plus près ,c'est peut être votre compère qui la revend, comme il doit bientôt repartir. :D
Richard

les 400% de gains sont  obtenus en faisant la différence entre  le prix d'acquisition, majoré du total des frais de remise en état + du total des taxes payés et diverses pendant 9 ans (Iptu etc..) et des frais d'acquisitions - le prix de vente final ...enfin bref, vos affirmations comme d'habitude,  sont sans fondement, mais bon, la gestion n'est pas votre point fort....le prix de banane c'est de revendre à moitié prix de ce que l'on a acheté en principe...

En parlant de voiture,  au Brésil  j'étais propriétaire d' une C4 toutes options et avant elle, un  Citroën Picasso + une xsara,...paradoxalement au Brésil, les voitures coûtent plus cher que les biens immobiliers, l'inverse de la France.

Pour en revenir à  mon affaire du Brésil, ce fût un bon investissement très lucratif qui ne représentait à l'époque qu'un faible pourcentage de mon patrimoine global car quand on investit, on ne mets jamais tous ses œufs dans le même panier ,  au risque de tous les casser  en même temps et surtout en étant marié avec une femme du pays :o , car nous ne sommes jamais uni pour la vie comme on voudrait nous le faire croire certains !

Bonjour à tous,

J'ai mis de côté quelques posts hors-sujets de cette discussion. Nous nous éloignons trop du sujet de départ. Merci d'avance de respecter le sujet et les membres.

Excellente journée,
Bhavna

Pour une expatriation sereine au Brésil, il faut être un bon expat, comme le résume si bien Aventureiro,c'est quelqu'un qui n'attend rien des autres ou du pays ou il est,  donc heureux, car le stress heureux existe belle et bien,
et je trouve qu'il est plus important de parler de ce stress Heureux, qui nous changera, des stress, négatifs de certain.
je pense être dans le sujet. :)

***

Je dois aller chercher mon épouse quand elle va finir une garde à 7h00 du matin ou la déposé pour celle de nuit.

Quand elle est appelé à l'hôpital de nuit, elle ne peut pas y aller à pied 10 minutes mais nous devons y aller en voiture par mesure de sécurité.

L'hôpital il y a 3 personnes armées à l'entrée. Es que vous avez cela en France Non.


***
Si vous n'avez pas une assurance à 800 reais par mois bonjour les dégâts en cas de problème grâce, sachant que les médicaments nous devons les payer de notre poche au Brésil.

Un médecin au Brésil, les meilleurs coûtent très chère 500 reais la consultation au minimum.

Voyager au Brésil coûte chère Route Belo Horizonte 6 péages pour 500km.
3 piège à 5,30 reais et 3 à 12,30 reais.

Le prix des assurances viennent d'augmenter de 48% dans le quartier leblon, francerio peut le confirmer si il a une assurance ou une voiture pour ses touristes.

Une ONIX 3400 reais l'assurance. Dans certains quartiers à Rio augmentation de 102%.

Au Brésil on n'est toujours stresse toujours pour savoir si on va avoir assez d'argent pour finir le moins quand deux personnes gagnent 6000 reais à 8000 reais pour le couple.

Au Brésil, quand tu as de l'argent la vie est plus facile, banque avec zéro attente, caché personnalisé. Si vous avez une bonne mutuelle, vous avez de meilleurs chambres qu'en Europe, des robots pour vous opérer. (Hôpital ou Neymar à eu son opération).

Mais tout au Brésil à un prix.

Mais il fait bon vivre au Brésil, vous avez les meilleurs bijoux du monde, HStern, personnellement je ne peux aller dans une autre boutique.

Au Brésil il y a du pour et du contre mais on n'en revient toujours à l'argent, école, condomine, maison de campagne, voiture, assurance voiture, assurance santé etc.

La semaine dernière dans l'état de rio, des bébés ne pouvaient pas être opéré du coeur car il n'y avait plus d'argent, es que en France on laisse un bébé sans une opération en urgence.

Modéré par Bhavna il y a 6 mois
Raison : Pas d'attaques personnelles svp
Je vous invite à lire la charte du forum

Dans l'état du maryland, un homme s'est pincé la main dans sa porte de sa salle de bain. Dans l'état de Bahia, un petit garçon et tombé et c'est fait mal aux genoux.

Skoubibibidou AH Soubibibidou AH...

Jeudi dernier deux couples de touristes avait besoin de consulter un médecin pour leur bébé. Comprenant que la consultation privative était relativement chère (400 reias), ils sont allés à l'hôpital public. Ils ont été ravis de voir comment les services publics de Rio sont bien organiser ! Ils n'ont attendu que 5 minutes et n'ont rien payer !
Elle n'est pas belle la vie !

Ai j'allé oublier, pour ceux qui viennent en voyage ici à Rio, vous pouvez vous faire vacciner contre la fièvre jaune et le tout Grauitement !

http://france-rio.com/images/expat/exp2.jpg
(Visite de la Favela Rocinha)

Sur ceux, comme adventureiro, la vie est belle ici au Brésil, donc je vous souhaite une agréable journée !

Arnauld, au lieu de jouer les Pakistanais et de se lamenter sur ton Sort, pourquoi ne pas faire comme ceux qui n'ont pas de taf et faire le chauffeur de Uber! Ici, certain se fait un bon salaire à la fin du mois !

Modéré par Priscilla il y a 5 mois
Raison : commentaire inapproprié et hors sujet

Bonjour à tous,

Du stress, il y en a déjà beaucoup sur cette page  :joking:

je dirais, pour commencer, qu'il est bon de planifier ce que l'on fait, afin justement d'avoir le moins de déception possible et par conséquent moins de phases de stress.

Pour ma part ma décision de venir habiter au Brésil, s'est faite après un séjour de 20 jours à Goiânia, j'avais gardé le contact avec une amie et comme j'étais fatigué du système français de la mentalité du français, je me suis lancé dans l'aventure, Entre temps je me suis marié et cela fait 6 ans et demi que je vis ici à Goiânia.
je crois qu'il y a plus de liberté pour beaucoup de choses au Brésil. Il est important d'avoir des contacts de confiance (et cela ne s'acquiert pas de jours au lendemain) pour s'installer au Brésil.

Pour répondre à la question de Priscilla:

1- il est préférable de venir une fois, voir deux..... ou plus, en voyage ici, afin de sentir, de voir comment est la mentalité des gens, du gouvernement, sytème de santé, d'éducation, le marché du travail (chaque coin du pays à sa propre culture, c'est comme en France : Paris est différent de  la Bretagne, dans le sud on à une autre façon de vivre...etc etc).

2- Se renseigner sur la partie administrative (La partie plus stressante pour un étranger, de n'importe quel pays et dans n'importe quel pays), car cela ne se résouds jamais en une seul fois.... par exemple la traduction assermenté de ces documents :
Document d'identité pour (le visa permanent), permis de conduire, documents scolaires (pour ceux qui reprennent des études comme moi ou pour vos enfants),

3- être sur que l'on ne vas pas regretté de prendre tel ou tel décision car ça coûte cher de revenir en arrière. Au fond c'est un investissement.

4- Soyons humble, le brésilien aime le français, mais ce n'est pas une raison d'être hautain. pour bien s'intégré, il faut s'intéresser à la culture brésilienne (culinaire, musique, histoire...).

il y a beacoup à dire en vérité... :cool:  mais déjà cela vous préparera à éviter de grosse surprise et gèrera moins de stress.

Très bonne analyse Seba Breizh,
C'est tout à fait ça, il faut rester humble et accepter son devenir ici comme ailleurs.

Et puis comme tu nous l'as bien exposé,
Si le système français ne nous convient plus, il faut aller voir ailleurs, comme ici par exemple ce que le brésil nous offre.

Bienvenue à toi Seba Breizh.
Bonne continuation!

Mais il fait bon vivre au Brésil, vous avez les meilleurs bijoux du monde, HStern, personnellement je ne peux aller dans une autre boutique. .
je suis vraiment heureux, de le savoir, merci beaucoup, pour cette information, ArnaudBh. vous êtes un fin connaisseur
Van Cleef and Arpels, Chaumet, Boucheron, cartier, représente quoi exactement pour vous?
il est vrai qu'une bague de mariage chez Van Cleef, tourne, dans les 15.000 €, ce jour la, j'ai failli m'étouffer, mais je ne connaissais pas HStern, qu'el dommage. :D
Richard

Bonjour France-Rio,
Heureusement que tu est la pour remettre la vérité en place,
concernant la santé au Brésil, la photo à elle toute seule, représente le stress Heureux, :) 
Richard

Le système de santé publique du Brésil est la copie du système français, le personnel est qualifié et pour ma part je ne m'en plains pas.

Maintenant pour manque d'investissement du gouvernement "federal", "estadual" e "Municipal" (en gros á cause de la corruption), les files d'attentes peuvent être énorme suivant l'urgence et il y un manque de structure.

Si l'on compare France et Brésil, la France est en construction et a une stabilité d'à peu près 1500 ans et le Brésil plus ou moins 500 ans après colonisation des portuguais.

Depuis mes 6 ans ici je peux voir les améliorations de ce pays (justice, santé, seul l'éducation reste en arrière plan). Néamoins les professeurs sont également de bons professionels qui ne laissent rien à désirer. Une fois de plus on en revient à un manque de structure et d'investissement de la part du gouvernement.

Je pense qu'on ne peux poser ses valises n'importe ou ! Et que l'on doit avoir une  réelle motivation pour partir.
En ce qui me concerne , je suis partie à l'aventure , sans  projet , sans préjugés , je voulais quitter la France ou je m'y sentais mal dans ma peau ; une seule chose dont je révais , c'était de passer ma retraite avec  un été permanent , j'ai atteri au Brésil par accident , ne connaissant rien du pays , j'y ai passé un mois ou j'ai visité le pays du Nord au Sud et d'Est en Ouest . Dans les 2 mois qui ont suivis , je suis revenu avec ma valise pour la déposer définitivement , j'avais trouvé une personne d'un bon milieu social indépendante financièrement grande voyageuse , elle avais passé sa vie à Rio de Janeiro, comme avocate , et aujourd'hui , elle est cantora , elle avait et continue de parcouru le monde , elle a deux enfants une fille médecin à Paris et un fils fonctionnaire de la Recette fédérale .Mes rapport avec sa famille sont excellent ,Nous voyageons beaucoup , et reçevons  les enfants et petits enfants régulièrement  les fins de semaine .nous allons souvent en Europe et  en France 2 fois par an en moyenne  ou je visite mes propres enfants et petits enfants à Grenoble et dans la région lyonnaise ainsi que la fille de mon amie à Paris .avec cette vie là ,  je ne vois pas le temps passer et de ce faîte , je ne brois pas du noir . La Fance ne me manque pas, pas plus que le Brésil quand je suis en France ou que je voyage .
Comment puis je parler de stesse , puisque j'en ai jamais eu . Il y a 8/9 ans , nous avons quitté Rio ou j'y ai vécu 5 ans et ou  je me sentais très bien , nous possédions un magnifique appartement donnant sur la mer avec  une vue magnifique sur le Pain de Sucre et le Corcovado .Et puis un jour en visitant mon beau fils qui venait d' être mûté à Blumenau , nous somme venu dans cette région de Santa Catarina que  je ne connaissais pas,et c'est là ou en 2 joiurs nous achetions un appartement et venions nous installer à Balneario Camboriu , j'ai eu le coup de foudre de cette ville que j'adore toujours autant
De ce séjour à létranger J'en ai tiré plusieures  conclusions.

- J' étais fortement mitivé pour quitter la France .
- J'ai trouvé une compagne idéale
- J'ai beaucoup aimé les lieux ou j'ai vécu et ou je vis
- Je passe une retraite comme jamais je ne l'avais immaginée et que je ne passerai pas en France

Avec ça , comment voulez vous être stessé ?



*

Tu as raison Aventureiro , on est rare à ne pas se plaindre du Brésil .Je n'ai qu'un regret , ne pas y être venu plus tôt

Au point de vu éducation , certainement qu'il y az beaucoup à faire , mais je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi , car on peut constater que le Brésil forme ses propre cardres et que ce pays ne fait plus appel à un encadrement extérieur .Ce n'est pas dans ce pays que nos jeunes et moins jeunes diplomés trouvent un débouché

Bonjour à tous,

Je vous informe que nous avons dû mettre de côté quelques posts.

Merci de rester dans le sujet sil vous plaît et évitons également les prises de tête.

Bonne journée à tous,

Priscilla
Equipe Expat.com  :cheers:

richarddaniel :

Bonjour France-Rio,
Heureusement que tu est la pour remettre la vérité en place,
concernant la santé au Brésil, la photo à elle toute seule, représente le stress Heureux, :) 
Richard

Salut Richard Daniel, et toi comment se passe ton stress au Paraguay? C'est la même chose que nous ici au Brésil.

Salut France-Rio,
tu y tiens vraiment au Paraguay, ce n'est pas bien grave, car c'est l'Uruguay.
Mon stress , je ne peux pas en parler, car je suis à la campagne, et je vie au rythme de la nature, sans horaires, à respecter, sans bruit, sauf celui des oiseaux de toutes sortes, et mes animaux, sans circulation, car très peu de population.
juste à profiter de ce cadre de vie, et qui permet d'être HEUREUX, toute l'année.
J'y suis depuis 2005, et un seul retour en France de 10 jours, sur 13ans, d'Amérique du sud.
Sinon, les deux pays ont beaucoup de point commun.
Pour le reste je suis comme toi ,et Aventureiro, et d'autres personnes du Forum, de prendre cette manière de vie, qui nous change de la France.
un des points commun, le temps ,nous arrivons bientôt, en juin , et devrons attendre  mi septembre pour avoir notre super soleil , Rio Brésil, La Paloma Uruguay. :cool:
A plus

Oui l'Uruguay ! Pardonne-moi de confondre Richard.
Le fait d'y aller souvent au Paraguay quand je vais à Iguaçu me fais confondre.
C'est le contraste total entre le Brésil quand tu passes de l'autre côté ! Tu es au Brésil, presque en France, de l'autre côté la, tu es vraiment en Amérique du Sud !

Pour relater ce que disait Seba... C'est important de venir avant, cependant avant de m'installer à Rio en 2004 j'étais venu une vingtaine de fois... Comme disait un peu plus haut Chico, le Stress réel arrive super rapidement après. On croit que l'on ai préparer,..Mais finalement jours après jour, on s'aperçoit que l'apprentissage va être plus long que prévu. Que finalement ça va être un challenge !

Pour revenir un peu plus haut aussi dans les écrits, de Chico disait qu'il avait une pousada à Campo do Jordan, si j'ai bien suivi.., c'est une des région des plus exclusive. Seuls ceux qui ont vraiment de l'argent vont dans cet endroit, que du VIP. Le Courchevel du Brésil.  La moindre pousada, vaut de l'or.

Nouvelle discussion