Close

Recherche d'entreprises/postes sponsorisant pour visa travail

Bonjour à tous et à toutes,

Je suis français originaire de Toulouse et j'ai décidé il y a peu de partir pour Tokyo afin de m'y installer sur le long terme. Pour des raisons personnelles je n'ai pu obtenir de visa avant mon départ (quelque peu précipité mais réfléchi), de ce fait je cherche à changer mon visa sur place pour pouvoir travailler sur Tokyo. J'y suis depuis 7 jours et j'ai déjà réussi à trouver une boîte d'intérim me permettant de faciliter ma recherche d'emploi. Cependant, je ne souhaite absolument pas me reposer sur me lauriers et continuer à chercher sans relâche des personnes qui auraient connaissance d'entreprises, de restaurants, d'écoles cherchant et sponsorisant des étrangers pour un visa travail. Je précise que j'ai fait un master 1 en psychologie et que je maîtrise l'anglais lu et parlé à la hauteur d'un niveau C1, j'ai des bases en japonais mais qui ne sont pas encore suffisantes pour me faire tenir une longue conversation (j'y travaille toujours en autodidacte, j'ai un livre très complet me permettant de m'améliorer sur ce point là). J'ai de plus, de l'expérience en restauration ce qui fait que ma recherche s'oriente principalement soit dans les métiers de professorat (anglais ou français, bien que je sache que les japonais privilégient les natifs en ce qui concerne l'enseignement d'une langue), soit dans les métier de restauration en tant que serveur. Je suis à votre entière disposition, si une information vous manque je n'hésiterai pas à préciser quoi que ce soit. Par ailleurs je tiens aussi à signaler que je suis actuellement à Kawaguchi dans la préfecture de Saitama, si l'un d'entre vous cherche à me parler directement ou si l'un d'entre vous connaît du monde dans les environs ce serait fort aimable de sa part.

En vous remerciant par avance d'avoir pris le temps de lire ma requête.

Yatangaki31200

Bonjour Yatangaki31200,

Je ne suis pas en capacité de t'aider a trouver un travail bien que selon moi le seul moyen c'est de postuler sans relâche de manière spontanée. Mais il faut que tu saches d'abord si tu es éligible au working visa, ce qui sera le seul moyen pour toi de rester sur le long terme.

Il faut que tu travailles dans ton milieu d'étude et ai des diplômes en poche, c'est-à-dire, que même si une entreprise te sponsor, si il s'agit d'un travail ou tu n'as pas de diplôme ou plusieurs années d'expériences dans le domaine (5-10ans), le gouvernement ne te donnera pas de working visa. Au vu de ton profil, cela m'inquiète et je pense donc qu'il faut que tu te renseignes à ce sujet en tout premier lieu. En sachant que selon les corps de métier il faut un niveau bachelor - ou master - ou thèse.

Si tu as moins de 30 ans tu peux faire un working-holiday visa afin de pouvoir rester 1 an et ainsi pouvoir faire "n'importe quel type de travail".

Bonne chance,

Bonsoir,

L'obtention d'un visa de travail se fait selon une grille de points, bien définie par l'immigration.
Parler japonais avec un niveau N2 voire N1 te donne déjà beaucoup plus de points, si tu as au moins 5 années d'expérience dans le domaine pour lequel tu travailles, ça te donne des points en plus, etc...
S'il te manque quelques points et que tu trouves une entreprise qui a vraiment besoin de tes compétences (linguistiques par exemple), elle fera une lettre pour l'immigration pour appuyer ta demande et ça passera normalement.

Obtenir un visa de travail pour un travail de serveur, ça me parait difficile. Les métiers de restauration généralement sponsorisés, c'est plutôt en cuisine qu'en salle, mais qui ne tente rien n'a rien.

Est-ce que tu as déjà passé le JLPT ?

Merci, pour ta réponse et non pas encore j'étudie encore de mon côté avant de tenter le JLPT.

Emiliee :

L'obtention d'un visa de travail se fait selon une grille de points, bien définie par l'immigration.
Parler japonais avec un niveau N2 voire N1 te donne déjà beaucoup plus de points,

Je crois que tu confonds, c'est seulement pour un seul type de visa qui s'appelle Spécialiste hautement qualifié qui fonctionne d'après des critères de qualifications très élevées (doctorat, MBA...). Le JLPT ne donne que 10 points et si tu as le JLPT1 uniquement.
A part celui-là, les visas de travail ne sont pas du tout impactés par le JLPT.

si tu as au moins 5 années d'expérience dans le domaine pour lequel tu travailles, ça te donne des points en plus, etc...
S'il te manque quelques points et que tu trouves une entreprise qui a vraiment besoin de tes compétences (linguistiques par exemple), elle fera une lettre pour l'immigration pour appuyer ta demande et ça passera normalement.

C'est pas comme ça que ça marche malheureusement. Tout dépend du travail visé.
Si une entreprise est prête à embaucher un étranger selon la catégorie les critères changent légèrement : pour un cuisinier, pâtissier, sommelier et certains métiers de bouche, il faut justifier de 10 ans d'expérience pro. Pour des métiers comme prof de cours privés, informatique, traduction, marketing, tourisme... il faut généralement un diplôme bac+3.
Pour être prof de langue en lycée/collège, il faut justifier d'avoir suivi 12 ans de scolarité dans cette langue. Bref chaque type de travail a des conditions différentes, et il n'y a pas de visa de travail pour les serveurs.

Une liste des types de visa : https://www.juridique.jp/immigration.php
Très souvent les Français au Japon ont ce type : http://www.japanvisa.com/visas/japan-sp … ities-visa
Quand on ne remplit pas les critères une lettre ne change rien malheureusement.


Comme Yantangaki a déjà un diplôme bac+3 il peut théoriquement avoir un visa de travail dans des domaines de type sciences humaines/international : marketing, RH, prof de cours privé, informatique...

Mmmmh je vois, merci beaucoup yuzu ^^ vous êtes d'une grande aide pour ces renseignements supplémentaires, je continue de chercher dans ma branche mais je ressens cruellement le manque de relations dans ce domaine là ici au japon je ne connais pas grand monde ^^". C'est complique mais je m'accroche, si jamais vous connaitriez par hasard des écoles privés où un endroit spécifique qui cherche des professeurs pour enseigner le français ou l'anglais ce serait vraiment aimable de votre part de m'en faire part par message, j'avoue avoir besoin d'un peu d'aide...mais à charge de revanche, si cela me réussi je pourrais aider mon prochain ici sur ce site et faire part de mon expérience pour les guider à mon tour ce serait génial.

Cordialement,

Yatangaki

yuzu :
Emiliee :

L'obtention d'un visa de travail se fait selon une grille de points, bien définie par l'immigration.
Parler japonais avec un niveau N2 voire N1 te donne déjà beaucoup plus de points,

Je crois que tu confonds, c'est seulement pour un seul type de visa qui s'appelle Spécialiste hautement qualifié qui fonctionne d'après des critères de qualifications très élevées (doctorat, MBA...). Le JLPT ne donne que 10 points et si tu as le JLPT1 uniquement.
A part celui-là, les visas de travail ne sont pas du tout impactés par le JLPT.

si tu as au moins 5 années d'expérience dans le domaine pour lequel tu travailles, ça te donne des points en plus, etc...
S'il te manque quelques points et que tu trouves une entreprise qui a vraiment besoin de tes compétences (linguistiques par exemple), elle fera une lettre pour l'immigration pour appuyer ta demande et ça passera normalement.

C'est pas comme ça que ça marche malheureusement. Tout dépend du travail visé.
Si une entreprise est prête à embaucher un étranger selon la catégorie les critères changent légèrement : pour un cuisinier, pâtissier, sommelier et certains métiers de bouche, il faut justifier de 10 ans d'expérience pro. Pour des métiers comme prof de cours privés, informatique, traduction, marketing, tourisme... il faut généralement un diplôme bac+3.
Pour être prof de langue en lycée/collège, il faut justifier d'avoir suivi 12 ans de scolarité dans cette langue. Bref chaque type de travail a des conditions différentes, et il n'y a pas de visa de travail pour les serveurs.

Une liste des types de visa : https://www.juridique.jp/immigration.php
Très souvent les Français au Japon ont ce type : http://www.japanvisa.com/visas/japan-sp … ities-visa
Quand on ne remplit pas les critères une lettre ne change rien malheureusement.


Comme Yantangaki a déjà un diplôme bac+3 il peut théoriquement avoir un visa de travail dans des domaines de type sciences humaines/international : marketing, RH, prof de cours privé, informatique...

Si si je t'assure, c'est pour le visa de travail en règle générale c'est juste qu'on ne le dit pas à haute voix ou que c'est mal connu.
Mais c'est un changement assez récent il me semble.
Et je te confirme pour la lettre pour l'immigration. Mon mari l'a fait pour l'entreprise où il bosse bien que la personne n'ait pas toutes les compétences requises en japonais et dans d'autres domaines, ses compétences (parler népalais) étant précieuses à l'entreprise ça a fonctionné et il a décroché son visa de travail grâce à cette lettre et l'appui de l'entreprise.

Tu as les critères sur le papier et la réalité qui dépend des entreprises, des employés de l'immigration, de la situation.
Mais cette histoire de lettre, c'est une situation qui s'est vraiment passée donc si ça a marché pour quelqu'un ça peut marcher pour d'autres.
Ne jamais abandonner donc !

Non, les points c'est le nouveau visa des professions hautement qualifiées : http://www.immi-moj.go.jp/newimmiact_3/ … index.html
Les points doivent être tous justifiés et le calcul est strict, si tu n'as pas tous les points et pièces justificatives l'immigration n'accepte pas de prendre le dossier.
Ca ne concerne pas les visas de travail normaux.

Quand tu veux sponsoriser un futur employé, bien sûr qu'il faut justifier ton besoin de l'embaucher, mais si l'employé ne correspond pas aux critères de la catégorie, une lettre n'y changera rien, malheureusement. Je peux te dire qu'il y a même des cas de refus alors que la recrue correspond à 100% aux critères.
Je pense que dans ton exemple l'employé correspondait déjà à la qualification ou alors il y a une confusion entre les conditions d'embauche et les conditions du visa (le niveau de japonais ne joue pas sur l'obtention d'un visa de travail normalement).

Est-ce que tu travailles avec l'immigration Yuzu ?

Parce que j'ai bien eu confirmation hier par mon mari et de ses collègues qui bossent avec l'immigration école de japonais oblige, que depuis peu le système de points est étendu à quasiment tout le visa de travail.
Donc, on ne doit pas avoir les mêmes informations.

Idem pour les critères du visa de travail, des gens qui ne remplissaient pas toutes les conditions et qui ont eu leur visa, j'en connais beaucoup.
Alors pas sur les jobs hautement qualifiés, mais sur tous les boulots type prof d'anglais, dans les usines, journaux Asahi, etc...
La plupart, ce sont des personnes qui sont venues au Japon sur un visa étudiant, qui ont commencé à travailler dans ces entreprises pendant leurs 28h, et qui se sont fait sponsoriser. Mais elles n'ont pas fait une fac de journalisme ni 10 ans d'expérience dans la distribution de journaux.
Et pourtant, ces personnes-là elles ont leur visa de travail et elles vivent au Japon.

Alors pour toutes les personnes qui veulent vivre au Japon mais qui cherchent pas de boulots très qualifiés, encore une fois je précise au cas où, il y a énormément d'entreprises qui sponsorisent les visas.
Je pense à l'auteur de ce post qui veut trouver une entreprise qui sponsorise, à Tokyo en tant que serveur c'est difficile, mais il peut trouver ailleurs sans remplir toutes les conditions officielles de l'immigration.
Ca existe partout et il y en a beaucoup.

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Tokyo

Conseils pour bien choisir votre assurance santé à Tokyo.

Déménagement à Tokyo

Conseils pour préparer votre déménagement à Tokyo

Assurance voyage Tokyo

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage à Tokyo