Close

Revendiquez que nous sommes bien ici

C'est à que tu te dis que vraiment le lijou c'est plus que pas mal....

http://s2.lemde.fr/image2x/2016/06/03/310x0/4933660_6_7abb_des-enfants-jouent-dans-un-champ-a-proximite_64eef86333064656b7c69931e97d57cc.jpg
Faut-il faire de l'information positive  ?

Bonjour à tous,

Je vous informe que quelques posts hors sujet ont été enlevés.

Merci,

Priscilla :)

Bisous aux jaloux!!!

~ Message supprimé ~

Et oui, il a plu ! Un temps idéal pour un dimanche tranquille.... et studieux :-)

~ Message supprimé ~

~ Message supprimé ~

Bonjour à tous !

Je lis depuis un moment votre discussion et bien d'autres  et en fait je voudrais savoir comment me positionner...
Je viens d'avoir une proposition de poste pour Koungou et il faut que je me décide rapidement à savoir si oui ou non je déménage sur Mayotte.
Mais je dois avouer que les cambriolages et les agressions me font un peu peur...
Du coup je suis venue sur cette discussion et entre les quelques points positifs qui me rassurais je vois agressions au couteau, au sabre sur les plages...
Je me doute que ce n'est pas tout rose mais je commence vraiment à prendre peur...

Je vais venir avec mon compagnon, nous sommes jeunes (24 et 27ans) et nous avons 2 chats... J'ai lu aussi que les animaux n'avaient pas la belle vie là-bas s'ils sortaient...
Et que pour une jeune fille se balader seule dans certains endroits est risqué... Mais même sans ça, il faut apparemment rester sur ses gardes en permanence...

Du coup, je ne sais pas trop comment voir l'île et venant de métropole je ne sais plus quoi faire à vrai dire...
J'étais partante pour voir la nature, la plongée, etc... mais je sens que la contrepartie est assez lourde à payer...

Certains se plaisent à Mayotte,  d'autres non. C'est très subjectif à mon avis.
Lire les forums c'est bien. Mais un projet de vie ne doit pas être fonction de ce qu'on a lu. Ce qui arrive aux uns n'arrivent pas forcément aux autres. Et ce qui plaît aux uns ne plaît pas forcément aux autres.
D'après ce que tu as écrit tu sembles bien informée des spécificités de la vie mahoraise (agression, vigilance, nature, plongée etc.). Tu as toutes les cartes en main pour faire ton choix.

personnellement j'ai passé des heures sur ce blog à lire tous les sujets possibles avant de m'installer ici, autant te dire que je n'ai quasiment pas dormi pendant 6 mois tellement j'étais angoissée et que je suis devenue limite parano, mais étant mariée à un gendarme je n'avais pas le choix que de la suivre...

je suis arrivée sur Petite Terre mi-juillet, et depuis je décompresse car je me sens vraiment bien ici. La vie est cool, on vit sans stress, sans speed et çà fait un bien fou par rapport au rythme de dingue qu'on subit en métropole. Les mahorais y compris les enfants vous disent quasi tous "bonjour" dans la rue quand vous les croisez, çà choque au début mais c'est vraiment agréable. Faudra juste que je fasse gaffe de ne pas garder cette habitude quand je rentrerai en métropole pour ne pas passer pour une dingue !!

notre logement est assez sécurisé, et nous avons vue sur le lagon, donc déjà manger tous les jours sur la varangue devant ce paysage de carte postale, çà n'a pas de prix..

je m'y suis fait rapidement des amies car l'éloignement des familles rapproche énormément les gens qui sont plus faciles d'accès, alors qu'en métropole c'est chacun pour soi et bien souvent on ne connaît même pas le nom de son voisin

bien sûr çà choque de voir la saleté dans les rues, les poubelles qui débordent et les gens qui ne respectent pas la nature, bien sûr il faut rester sur ses gardes en permanence et prendre des mesures de sécurité qu'on n'aurait pas envisagé avant, mais on s'adapte et de toute façon en général nous ne sommes ici que pour un court séjour (3 ans pour ma part)

pour l'instant tout va bien, car j'ai l'énorme chance de ne pas m'être encore fait cambrioler, mais je sais pertinemment que çà m'arrivera sans doute un  jour

par contre ma meilleure amie a été cambriolée à peine un mois après son arrivée. Heureusement elle n'avait pas encore eu son container, donc ils n'ont pu prendre que son ordi portable et son tél, mais c'est quand même traumatisant car elle dormait au moment des faits, et en plus des gamins du quartier essaye régulièrement de lui piquer une petite chienne qu'elle vient d'adopter. Du coup , elle envisage parfois de repartir en métropole, j'espère qu'elle ne le fera pas...

en gros  je pense qu'il faut venir faire sa propre expérience à Mayotte car ce qui plaît à l'un ne plaira pas à l'autre, on a tous des besoins et des exigences qui nous sont propres. L'idéal est de garder en tête que Mayotte n'est pas une prison, et qu'au pire si vraiment on n'est pas bien on peut repartir

~ Message supprimé ~

en mème temps ,nous ne sommes pas tous logés à la mème enseigne ...melli66 doit être très bien logée !!j'y passe tous les jours et je ne pense qu'elle va se faire cambrioler ..!!lol j'ai vécu très longtemps en gendarmerie donc on a une garde rapprochée et un logement gratuit!
ceci dit je confirme qu'a petite terre la vie est plus douce et globalement "le sacrifice" de barger est un moment de détente ...  :)

C est Uoi le dépassement de fonction   sexe.....

~ Message supprimé ~

Bonsoir,

Je ne suis pas encore sur Mayotte mais il est clair que chaque expérience est vécu différemment même il y a certaine similitude mais sans être philosophe le parfait n' existe pas. Des règles s imposent partout après c est à chacun de déterminer ces priorités. Deux colonnes suffisent  avantages/inconvénient, c est peu être simpliste je vous l accordé mais quand la colonne 2 déborde il faut se poser les bonnes questions. Il serait intéressant que tous ce petit monde qui est déjà sur place se rencontre en même temps et échange leur point de vue et passe surtout un bon moment à répéter avec ou sans modération🍽️🍾🍸🍹🍐 et créer des instant conviviaux selon les affinités.

Mou aussi je lis les "post" régulièrement.  je suis en attente d'une réponse de mon administration pour muter à la rentrée (mais...je ne suis pas enseignante!)
Je mets dans la balance :
les paysages Alsaciens /le lagon: 1 partout
Les oiseaux de Zitoun/le ragondin d'Alsace: 1/0
La bière / (?) 1/0
Les enfants qui disent bonjour/les depressifs: 1/0
Se promener seule la nuit à Mayotte/se promener seule la nuit au "Neuhof": euhhhh!  Je sais pas trop!
le soleil/la neige: 1/0 (sauf que j'aime pô la clim')
La découverte de quelque chose de nouveau: 1/0
Il n'y a donc qu'à tenter le coup!

Mou aussi je lis les "post" régulièrement.  je suis en attente d'une réponse de mon administration pour muter à la rentrée (mais...je ne suis pas enseignante!)
Je mets dans la balance :
les paysages Alsaciens /le lagon: 1 partout
Les oiseaux de Zitoun/le ragondin d'Alsace: 1/0
La bière / (?) 1/0
Les enfants qui disent bonjour/les depressifs: 1/0
Se promener seule la nuit à Mayotte/se promener seule la nuit au "Neuhof": euhhhh!  Je sais pas trop!
le soleil/la neige: 1/0 (sauf que j'aime pô la clim')
La découverte de quelque chose de nouveau: 1/0
Il n'y a donc qu'à tenter le coup!

On peut également parler des villages du sud, ou la vie est douce, on vit parmi les mahorais, dans une ambiance décontractée, les enfants sont gais, on est tout près de belles plages, le mont choungui est superbe, Mamoudzou est loin, mais on y va que pour l'essentiel. Pour trouver des fruits et légumes, il faut aller jusqu'à Tsararano. Ça fait une balade en passant par la.plage de Sakouli.
http://www.justacote.com/photos_entreprises/hotel-sakouli-chirongui-14032609611.jpg

Zitoun. ne serait ce pas tes élèves? Ah! être prof est une aubaine.

Une aubaine, oui.
D'ailleurs l'état n'arrive plus à recruter.
Bizarre.

Mayotte. Que pensez? Après 2 ans, je prends le large vers d'autres cieux. Je n'ai pas vraiment savouré mon séjour ici. Mais tout dépend de ce l'on recherche, comment on veut vivre. Le ressenti est différent des uns des autres. Moi, je n'ai pas trouvé mon compte. Je me suis senti prisonnier. En effet, prévoir 15 jours à l'avance pour rassembler un maximum de personnes pour faire une sortie ou randonnée sans rencontrer un danger me prend la "tête". Mais d'un côté, heureusement que le club naturaliste est présent avec des encadrants de qualité. Pour les sorties : moi je n'aime pas m'attabler à une table dans un resto et boire à plus soif. heureusement que j'aime la danse latine et rock. C'est ce qui m'a permis de tenir. J'ai vécu 7 ans en Polynésie et la, j'étais bien. Je retourne par la bas dans un pays pas très loin de la Nlle Zélande ou règne malgré des difficultés un climat serein. mais je le répète, il en faut pour tout le monde. je ne regrette absolument pas d'être venu à Mayotte. mais j'en ai marre aussi de voir des gens qui sont décisionnaires et qui ne connaissent rien et relèvent parfois de illettrisme. Formateur, je dispense des formations à des jeunes qui ont BAC+2 et lorsque tu leurs proposent des problèmes de niveau CM2, ils sont dans l’incapacité de les résoudre. par contre je trouve un plaisir pour des jeunes qui ont quittés l'école très tôt pour X raisons mais qui ont envie d’apprendre.  Bref. Ceux qui ont envie de venir, ne pas hésiter pour éviter les regrets mais ne vous attendez pas au PARADIS.

Un peu plus de 3 ans et cette île  est  mon paradis  certes  pas parfait  mais j'ai une meilleure  qualité  de vie qu'en bas de mon immeuble de zep.....

~ Message supprimé ~

Zitoun nous parle de Socotra.
Voilà le vrai paradis.

Bonjour, je souhaite donner un conseil à ceux qui souhaitent venir à Mayotte et qui hésitent: en effet, chaque expérience est subjective et surtout il est absolument impossible de savoir comment on se sentira quelque part avant d'y être.
Donc si vous en avez la possibilité, faites y un court séjour avant de prendre votre décision, pour tâter le terrain, voir de vos propres yeux comment est la vie là-bas.
Cela coûte cher allez-vous me dire, oui mais avant de s'engager pour une mission de plusieurs années en tant que fonctionnaire, ou quelque soit votre projet, croyez moi cela vaut le coup de le faire, plutôt que de se lancer et de le regretter après. cela vous coûtera encore plus cher. (dans tous les sens du terme! énergie dépensée, logistique, et coût financier aussi!)
Pour notre part nous avons mis un terme prématurément à notre vie à Mayotte, nous ne nous y sommes pas du tout sentis bien, et nous avons regretté de ne pas y être allé en reconnaissance avant de nous lancer. Voilà, bon courage à ceux qui vont bientôt sauter le pas!

jeanmarieacoro :

Bonsoir,

Je ne suis pas encore sur Mayotte mais il est clair que chaque expérience est vécu différemment même il y a certaine similitude mais sans être philosophe le parfait n' existe pas. Des règles s imposent partout après c est à chacun de déterminer ces priorités. Deux colonnes suffisent  avantages/inconvénient, c est peu être simpliste je vous l accordé mais quand la colonne 2 déborde il faut se poser les bonnes questions. Il serait intéressant que tous ce petit monde qui est déjà sur place se rencontre en même temps et échange leur point de vue et passe surtout un bon moment à répéter avec ou sans modération🍽️🍾🍸🍹🍐 et créer des instant conviviaux selon les affinités.

Jean Marie ne sera pas resté longtemps....
j'aurais aimé qu'il poste sur son expérience....

Vous vous lassez pas de commenter : j'aime ou j'aime pas. Il y ceux qui vivent ici depuis des années qui disent : oh! c'était mieux avant. Certains commentent : oui la violence existe ici et ailleurs. Alors il vaut mieux l’affronter au soleil. Allez dire ça à ceux qui ont fait une ballade dimanche aux alentours d'Acoua et qui ont été entièrement détroussés malgré la présence de 5 hommes. Il faut s'en réjouir, ils vont pouvoir raconter quelques choses de banales et ça fait parler. Les autres qui font leur premier voyage et qui sont ravis enfin de quitter la Métropole et en voyant un bleu azur de l'océan se disent : ouf! c'est chouette!. Et puis, le compte en banque se remplit. Alors au diable les coupes coupes qui vous menacent. Et puis , il y a les autres qui ont connu un "ailleurs" ou les plages de sable blanc se perdent à l'horizon. L'eau de l'océan pacifique d'un bleu si transparente que l'on voit à 20 m en profondeur et l'on voit s'amuser les poissons à 20 m de la plage sans masque et tuba. les Raies pastenagues qui viennent vous taquiner la jambe à la recherche d'une caresse. Serait- ce un monde imaginaire. Et non je l'ai vécu pendant 7 ans. Alors Mayotte......... D'ailleurs dans un mois je pars en Nlle Calédonie y passer un certains temps. Il me semble que le soir, du moins comme j'ai connu Nouméa il y a une dizaine d'années, on peut se balader à l'Anse Véta et l'Anse Citron, en amoureux la main dans la main sans penser à tourner la tête sans arrêt pour éviter l'agression. Oh! non je reparle de Mayotte. Non! Non! plus jamais ça. A bientôt de lire vos commentaires. Ah! on peut courir faire du Roller tout au long de la mer grâce à une piste asphaltée pendant au moins 10 km. Ici, à Mayotte, on s’entraîne tranquillement au bord de la route dans les embouteillages. Ah! zut je recommence à dire du mal.......

Excusez  les fautes. En me relisant : oh! horreur. C'est bien fait pour moi, je n'avais qu'à relire avant d'envoyer mon message. Ouh! Ouh! la honte

Merci de ne pas  détourner  le sujet  de ce post il y a pleins d'autres endroits sur ce blog pour  y déverser sa bile

mams976 :

Merci de ne pas  détourner  le sujet  de ce post il y a pleins d'autres endroits sur ce blog pour  y déverser sa bile

heu, dans la vie, tout n'est pas toujours tout noir ou tout blanc.
Ce qui ne te plait pas s'appelle "bile" ???
de la part d'un contributeur (ou d'une) qui n'a pas l'habitude d'écrire en se plaignant ??
bref, tu preferes les romans à l'eau de rose pour les bisounours plutot que les histoires vécues ???

je l'ai liké, son post : il est mesuré, il est poli, il est bien écrit, tout en mesure

et, enfin, ou surtout, il est vrai !

je ne dis pas que tu es une menteuse, je dis que dans la vraie vie, autour de moi (petit terrien aussi), je retrouve ce qu'elle écrit

par contre, toi, à part nous dire que ce sont des menteries, tu ne nous dis pas grand chose...
bref, je ne me retrouve pas dans ce que tu écris, toi.

Détends toi stp ici ce n'est  le sujet  point barre.
Que  tu ne te retrouves  pas dans mes écrits  mais dans d'autres c'est ton droit mais ne fais pas passer les autres pour des bisounours  ou autre  menteur hein? Je sais lire  et entre les lignes t'as vu. Et si tu ne te retrouves  pas  dans mes écrits  c'est peut  être  qu'on en vit pas la même  chose aussi tu ne crois pas?

Bref restons dans le sujet de CE post. Merci

mams976 :

Détends toi stp ici ce n'est  le sujet  point barre.
Que  tu ne te retrouves  pas dans mes écrits  mais dans d'autres c'est ton droit mais ne fais pas passer les autres pour des bisounours  ou autre  menteur hein? Je sais lire  et entre les lignes t'as vu. Et si tu ne te retrouves  pas  dans mes écrits  c'est peut  être  qu'on en vit pas la même  chose aussi tu ne crois pas?

Bref restons dans le sujet de CE post. Merci

donc, en restant dans CE post, comme tu le dis, qui se sent bien à Mayotte ?
(en enlevant les nouveaux arrivants, pour qui c'est tout neuf et tout beau )..
une ile où l'on va de greve en greve, où les employés sont saisis de la folie des grandeurs et réclament des salaires qui correspondent à la catégorie supérieure (sans forcément faire leur part de travail)..

Ceux qui ont une autre valeur étalon (parce qu'ils sont allé ailleurs, aux Antilles, en Polynésie, en Nouvelle Cal ou à Wallis, à la Réunion) ont aussi des éléments de comparaison.

ou alors, ceux qui trouvent que la vie est magnifique ici n'osent pas écrire ? (alors que nous sommes tous en prison (voir les serrures multiples sur les portes et les barreaux aux fenetres).


Bref, tu remarques que le sujet est mort vivant, en ce qui concerne les aspects positifs de la vie mahoraise, (une fois retiré le lagon, la prime, la majoration,en gros, les éléments attractifs).

Pour revenir sur mes propos, je souhaiterai que tout le monde excuse mon attitude d'avoir soi disant déversé toute "ma bile" sur Mayotte. Je voudrai, néanmoins, préciser que mon foie fonctionne très bien.
Il est vrai que j'emploie des propos mensonger en disant que je quittais Mayotte parce que je ne me sentais pas très bien. Et bien oui, c'est un mensonge. En effet, j'adore et "je prends mon pied" lorsque je suis cambriolé. C'est un acte qui me permet de dire OUI j'existe. Sinon, je serai considéré comme  un pauvre rigolo à qui personne ne fait attention. Je suis ravi d'être menacé pour m'emprunter mes objets personnels. Oh! comme j'aime ça. J'adore à avoir peur lorsque je rentre dans la nuit en passant par Vahibé. Je pourrai choisir une autre route mais je serai trop serein. Alors vive le danger. Mon adrénaline est 100%. J'adore la file d'attente de 3 h voir même plus pour obtenir un justificatif. Quel soulagement de perdre du temps et de prendre une journée de travail pour se régulariser. EDM ouvre de 7h30 à 15h30 et bien souvent à partir de 14h, il est impossible d'avoir un numéro. Bon! mon coté maso revient et je me sens bien.

Mais je ne suis  pas contre le fait qu'il faille parler  du négatif, de ce qui ne va pas merde alors.  Il n'y a pas assez de sujets  de ce genre sur le blog?
Ici même  si pour  certains le sujet  et "mort-vivant" on essaye  de parler positif.
Tu veux une révélation?  Le peu qui ont essayé de parler positif  ici sont  partis de ce blog  car entre  "bisounours,  utopistes,  aveuglés  par l'amour, soumises,  banlieusardes....." ici pas de place pour  ceux qui ne vivent pas "l'enfer" .
J'avais espéré  qu'au moins ce post  reste  vierge  de propos négatifs, insultants ou méprisants.
Un cambriolage en 3 ans par des gamins  qu on connaît  sinon rien de rien bin  je ne m'excuserai pas de bien vivre ici. Oui faire  la queue  j avoue l'avoir peu fait car j'ai la chance  de connaître  des personnes  qui bossent dans ces boîtes oups oui avoir  des amis locaux  ça  peut  aider.

A vous lire  on devrait  avoir honte et se cacher d'être  heureux  d'être  ici et bien y vivre et bien je vais vous décevoir:  NON!
Alors si ça  vous "bile" ou vous déplait  passer votre chemin et aller commenter votre enfer ailleurs.

mams976 :

Mais je ne suis  pas contre le fait qu'il faille parler  du négatif, de ce qui ne va pas merde alors.  Il n'y a pas assez de sujets  de ce genre sur le blog?
Ici même  si pour  certains le sujet  et "mort-vivant" on essaye  de parler positif.
Tu veux une révélation?  Le peu qui ont essayé de parler positif  ici sont  partis de ce blog  car entre  "bisounours,  utopistes,  aveuglés  par l'amour, soumises,  banlieusardes....." ici pas de place pour  ceux qui ne vivent pas "l'enfer" .
J'avais espéré  qu'au moins ce post  reste  vierge  de propos négatifs, insultants ou méprisants.
Un cambriolage en 3 ans par des gamins  qu on connaît  sinon rien de rien bin  je ne m'excuserai pas de bien vivre ici. Oui faire  la queue  j avoue l'avoir peu fait car j'ai la chance  de connaître  des personnes  qui bossent dans ces boîtes oups oui avoir  des amis locaux  ça  peut  aider.

A vous lire  on devrait  avoir honte et se cacher d'être  heureux  d'être  ici et bien y vivre et bien je vais vous décevoir:  NON!
Alors si ça  vous "bile" ou vous déplait  passer votre chemin et aller commenter votre enfer ailleurs.

re,


Nous faisons un temps ici, un contrat.
Comme déjà écrit à plusieurs reprises, à l'issue de ce contrat, et si on va au bout, j'aurai passé 10 ans de ma vie d'adulte à Mayotte.
Je suis désolé de devoir me justifier, m'excuser, mais j'ai commencé ici en 77-78, en 2008-2011 et là.
pour toi, Mams, renseigne toi des événements de décembre 2009, de voir qui a été blessé et comment. Tu comprendras que mon coté "bisounours", je l'ai oublié en revenant ici.
La fidélisation ? impensable tellement le coté culturel est un abime et le coté cultuel un mur.
J'adore la laïcité (qui n'est surtout pas l’athéisme) et j'ai énormément de mal à devoir supporter, à me faire imposer une religion, des pratiques d'un autre age.
Bref, pour moi, chacun pratique et ne dérange pas l'autre avec ses croyances ; la religion, c'est dans l’âme et dans le lieu de prière, pas dans la rue, pas dans le souffle de la vie.

Nous sommes venus et revenus pour les annuités, pour ne pas devoir venir travailler avec un déambulateur. Ces annuités, qui comptent moins qu'avant, raccourcissent la durée de l'activité.
Et si cette ile a des paramètres attracteurs, ce n'est pas parce que la vie est idyllique, mais, si primes et annuités n'existaient pas, les postes nécessaires pour la faire tourner ne seraient pas pourvus (et ils le sont de moins en moins, voir les contractuels de l'EdNat ou les cours passages des hospitaliers).

Tu aimes ton ile, mais c'est une bombe à retardement.
Parce que les politiques locaux ont raconté des âneries pour voter pour la départementalisation,
parce que les Mahorais ont voulu échapper aux Comores et ont voté sans chercher à comprendre ce qui les attendait, n'y étaient pas prets et pensaient se reveiller, un beau matin, avec les avantages de la métropole, sans efforts.
parce que l'adressage, l’état civil et le cadastre ne sont pas finis (ce qui fait supporter aux inscrits la masse des impôts qui ne sont pas payés par tout ceux qui le doivent et le peuvent)
parce que les Mahorais regardent la télé mais ne veulent pas comprendre qu'en métropole, il y a plus de 6 millions de personnes qui ont un métier, qui ont de l'instruction (autrement dit, savoir écrire autre chose que son nom (et je te rappelle que l'INSEE estime à 60% le nombre d’illettrés dans les recensés), et qui n'ont pas ou plus d'emploi... et les Mahorais ne veulent pas comprendre que l'Etat n'a pas d'argent et encore moins à donner !
parce que les Mahorais sont des hypocrites à râler contre les clandestins alors qu'ils les logent et les emploient ou les exploitent (au nom d'une pseudo solidarité familiale), (ils détruisent aussi, en embauchant au black, toute entreprise qui voudrait se lancer)
parce que nous n'avons pas les mêmes valeurs ??? (voir les syndicats monter au créneau pour avoir le droit de voler du carburant, pour les employés de la Colas ou de Total, par exemple)
parce que cet appel d'air amène de plus en plus de clandos qui étouffent l’hôpital, qui étouffent les écoles, qui consomment de l'eau (et amènent aux restrictions d'eau).
Pour mémoire, les plus pondérés estiment que les Mahorais et légaux représentent 40% des habitants et les clandos 60% ; d'autres disent 230 000 légaux et 350 000 clandestins qui continuent à arriver (et combien de Mahorais qui travaillent pour payer tout ça ? où est l'équilibre ??? ou le presqu'équilibre ?)

La bombe à retardement ?
c'est quand les Mahorais en auront marre des vols de zébus, de légumes ou de fruits, des squats de clandestins qu'ils décaseront..
quand les Mahorais en auront marre de voir leurs enfants rester au portail de l'école alors que les petits clandestins ont leur place en classe,
quand les Mahorais en auront marre d'etre privés d'eau (parce qu'il y a plus de 2 fois plus de consommateurs que ce qui est prévu)
bref, quand les Mahorais se rendront compte qu'ils sont aux Comores.

et je ne parle pas de la natalité... où les femmes étrangères ont 7-8 enfants (qu'il faudra soigner, scolariser) et dont les enfants, encore à l'école, font des gosses alors qu'ils n'ont aucun métier, aucun moyen de substance et que nous devrons faire face, encore une fois...

Sérieusement, jusqu'où cela peut aller ??? avant de péter ??

cigsol :
mams976 :

Mais je ne suis  pas contre le fait qu'il faille parler  du négatif, de ce qui ne va pas merde alors.  Il n'y a pas assez de sujets  de ce genre sur le blog?
Ici même  si pour  certains le sujet  et "mort-vivant" on essaye  de parler positif.
Tu veux une révélation?  Le peu qui ont essayé de parler positif  ici sont  partis de ce blog  car entre  "bisounours,  utopistes,  aveuglés  par l'amour, soumises,  banlieusardes....." ici pas de place pour  ceux qui ne vivent pas "l'enfer" .
J'avais espéré  qu'au moins ce post  reste  vierge  de propos négatifs, insultants ou méprisants.
Un cambriolage en 3 ans par des gamins  qu on connaît  sinon rien de rien bin  je ne m'excuserai pas de bien vivre ici. Oui faire  la queue  j avoue l'avoir peu fait car j'ai la chance  de connaître  des personnes  qui bossent dans ces boîtes oups oui avoir  des amis locaux  ça  peut  aider.

A vous lire  on devrait  avoir honte et se cacher d'être  heureux  d'être  ici et bien y vivre et bien je vais vous décevoir:  NON!
Alors si ça  vous "bile" ou vous déplait  passer votre chemin et aller commenter votre enfer ailleurs.

re,


Nous faisons un temps ici, un contrat.
Comme déjà écrit à plusieurs reprises, à l'issue de ce contrat, et si on va au bout, j'aurai passé 10 ans de ma vie d'adulte à Mayotte.
Je suis désolé de devoir me justifier, m'excuser, mais j'ai commencé ici en 77-78, en 2008-2011 et là.
pour toi, Mams, renseigne toi des événements de décembre 2009, de voir qui a été blessé et comment. Tu comprendras que mon coté "bisounours", je l'ai oublié en revenant ici.
La fidélisation ? impensable tellement le coté culturel est un abime et le coté cultuel un mur.
J'adore la laïcité (qui n'est surtout pas l’athéisme) et j'ai énormément de mal à devoir supporter, à me faire imposer une religion, des pratiques d'un autre age.
Bref, pour moi, chacun pratique et ne dérange pas l'autre avec ses croyances ; la religion, c'est dans l’âme et dans le lieu de prière, pas dans la rue, pas dans le souffle de la vie.

Nous sommes venus et revenus pour les annuités, pour ne pas devoir venir travailler avec un déambulateur. Ces annuités, qui comptent moins qu'avant, raccourcissent la durée de l'activité.
Et si cette ile a des paramètres attracteurs, ce n'est pas parce que la vie est idyllique, mais, si primes et annuités n'existaient pas, les postes nécessaires pour la faire tourner ne seraient pas pourvus (et ils le sont de moins en moins, voir les contractuels de l'EdNat ou les cours passages des hospitaliers).

Tu aimes ton ile, mais c'est une bombe à retardement.
Parce que les politiques locaux ont raconté des âneries pour voter pour la départementalisation,
parce que les Mahorais ont voulu échapper aux Comores et ont voté sans chercher à comprendre ce qui les attendait, n'y étaient pas prets et pensaient se reveiller, un beau matin, avec les avantages de la métropole, sans efforts.
parce que l'adressage, l’état civil et le cadastre ne sont pas finis (ce qui fait supporter aux inscrits la masse des impôts qui ne sont pas payés par tout ceux qui le doivent et le peuvent)
parce que les Mahorais regardent la télé mais ne veulent pas comprendre qu'en métropole, il y a plus de 6 millions de personnes qui ont un métier, qui ont de l'instruction (autrement dit, savoir écrire autre chose que son nom (et je te rappelle que l'INSEE estime à 60% le nombre d’illettrés dans les recensés), et qui n'ont pas ou plus d'emploi... et les Mahorais ne veulent pas comprendre que l'Etat n'a pas d'argent et encore moins à donner !
parce que les Mahorais sont des hypocrites à râler contre les clandestins alors qu'ils les logent et les emploient ou les exploitent (au nom d'une pseudo solidarité familiale), (ils détruisent aussi, en embauchant au black, toute entreprise qui voudrait se lancer)
parce que nous n'avons pas les mêmes valeurs ??? (voir les syndicats monter au créneau pour avoir le droit de voler du carburant, pour les employés de la Colas ou de Total, par exemple)
parce que cet appel d'air amène de plus en plus de clandos qui étouffent l’hôpital, qui étouffent les écoles, qui consomment de l'eau (et amènent aux restrictions d'eau).
Pour mémoire, les plus pondérés estiment que les Mahorais et légaux représentent 40% des habitants et les clandos 60% ; d'autres disent 230 000 légaux et 350 000 clandestins qui continuent à arriver (et combien de Mahorais qui travaillent pour payer tout ça ? où est l'équilibre ??? ou le presqu'équilibre ?)

La bombe à retardement ?
c'est quand les Mahorais en auront marre des vols de zébus, de légumes ou de fruits, des squats de clandestins qu'ils décaseront..
quand les Mahorais en auront marre de voir leurs enfants rester au portail de l'école alors que les petits clandestins ont leur place en classe,
quand les Mahorais en auront marre d'etre privés d'eau (parce qu'il y a plus de 2 fois plus de consommateurs que ce qui est prévu)
bref, quand les Mahorais se rendront compte qu'ils sont aux Comores.

et je ne parle pas de la natalité... où les femmes étrangères ont 7-8 enfants (qu'il faudra soigner, scolariser) et dont les enfants, encore à l'école, font des gosses alors qu'ils n'ont aucun métier, aucun moyen de substance et que nous devrons faire face, encore une fois...

Sérieusement, jusqu'où cela peut aller ??? avant de péter ??

Merci  mais tu ne m'apprends rien. Il y a du boulot  certes mais me concernant c'est l'endroit où je veux être.  Chacun est  responsable de l'état  dans lequel se trouve  Mayotte. À  nous  de faire bouger  les lignes et j'ai bon espoir. Les mentalités évoluent les comportments changent  les pratiques  aussi. Tous les tords ne reviennent pas  aux  mahorais ni à  Paris il faut du temps pour que Mayotte soit Mayotte département

Je rejoins Cigsol, et je comprends ce que mams976 dit, mais encore faut il avoir envie de faire bouger les lignes, car quand tu essayes, on te fais comprendre que tu es pas chez toi et que c’est bien comme ça, pourquoi changer? Alors du coup, ben tu ne le fais plus.
Ça fait trois ans pour moi qu’on est ici. Mais enfants grandissent, et il est hors de question de continuer ici pour leur donner une chance de faire des études correctes et pour éviter qu’ils se Mahorisent un peu trop. J’ai essayé de faire des choses, niveau boulot, certaines ont marché, d’autres non, et c’est l’immense majorité., malheuresement. Je pars, je ne reviendrai pas, ni en vacances, ni en poste. Je n regrette pas notre séjour ici, ça été très enrichissant et intéressant, mais comme bcp, j’en ai marre de calculer ce qui peut arriver si on va à la plage, j’en ai,assez des cambriolages, j’en peux plus de chercher pendant des heures un litre de lait parce qu’il y a une grève, une rupture d’approvisionnement ou un mariage dans la rue à côté, marre de payer 10 fois le prix un truc. Bref sans regret

Oui comme  on dit "les goûts  et les couleurs".
Il ne faut pas  non plus  généraliser.  Le négatifs  ne fait pas  encore pencher  la balance. Certes énormément  de chose sont améliorer mais il ne faut pas perdre de vue qu'ici on vit on étudie on grève on y arrive  ou pas mais pas plus ou pas moins qu'ailleurs. De mémoires  de mahorais des grèves  il y en a toujours  eu, des parents qui ne parlent  et n'écrivent  pas le français  aussi, pourtant leurs  enfants  sont médecins,  ingénieurs, avocats, enseignants .... tout n'est pas  négatif. Pour certains  ça  n'avance pas assez vite  et pour d'autres  c'est trop rapide. Il y a eu une prise de conscience de pas mal de choses qui auraient  "arrangé " à  une époque. 
Pour  le moment je n'envisage  pas ma vie  ailleurs. Mon cadre de vie, mon emploi, mon entourage  malgré  le manque des miens font que Mayotte c'est chez  moi  et je compte oeuvrer  pour  mon village, mon île

Des medecins?
On veut des noms.
Si tu m'en donnes plus de 5, je te paie un resto

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Mayotte

Conseils pour bien choisir votre assurance santé à Mayotte.

Déménagement à Mayotte

Conseils pour préparer votre déménagement à Mayotte

Assurance voyage Mayotte

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage à Mayotte