Close

Avantages d’avoir un compte en banque portugais

Avantages d’avoir un compte en banque portugais

•    Vous avez une carte qui permet d’effectuer des achats dans des magasins qui n’acceptent que le compte portugais.
•    Vous avez beaucoup plus facile de payer vos factures, électricité, eau, gaz, internet, impôt, etc… (par la banque sur internet)
•    Vous pouvez avoir aussi tous les services regroupés : Assurance voiture, Assurance RC, assurance santé privée, etc… (un seul interlocuteur).
•    Plus facile pour permettre à certains organismes de vous rembourser.
•    Payement des autoroutes
•    Paiement et obtention des permis de pêche, mer et eau douce.
•    Vous permet d’avoir internet illimité (vraiment illimité, c’est le seul moyen, en faisant un ordre permanent), l’illimité au Portugal étant illimité à 15 GO ou 25 GO suivant l’abonnement.
•    Facilité pour avoir du liquide.
•    Facilité pour recharger votre GSM
•    Abonnement possible à Via Verde.

Vyo

Monsieur Vyo vous avez donné un excellent résumé  mais je crois que vous avez oublié le principal, en tout cas pour les français, bien qu'il est soit plus que probable que cela concerne tout le monde, mais je ne suis qu'un ancien fiscaliste qui ne travaillait qu'avec des français.
Pour  le fisc (français) cela est un des critères qui permet de définir le foyer fiscal (terme juridique qui n'a rien à voir le mot "foyer" de la langue française d'où la confusion de certains sur ce forum qui affirment que l'on ne peut pas être propriétaire d'une résidence secondaire en France ---- chose possible SOUS CERTAINES CONDITIONS--)

DONC si vous voulez avoir le statut de résident fiscal portugais et ne pas avoir de problème (sans S) en cas de contrôle, il faut démontrer que votre "centre d'intérêt" est au Portugal et il est impératif de vivre (administrativement) comme un portugais d'où l'OBLIGATION d'avoir votre compte principal au Portugal. Il faut éviter de garder des comptes courants dans son pays (je ne parle pas de placements sauf certains qui sont interdits aux résidents fiscaux non français ex LDD...)
Sachez que les critères pour requalifier un exilé fiscal  en contribuable français, belge..... sont nombreux.

Comme certains le disent sur ce forum quand vous décidez de vous expatrier, arrêtez de vous comporter comme des français ( ou belges...) en vacances. Mais essayez de vivre en prenant les usages et coutumes de votre nouveau pays
Une expatriation mentale s'impose et vouloir garder trop de...... habitudes, commodités  ...dans son pays d'origine peut s'avérer dangereux  et les contrôles ne s'effectuent rarement dans les 2 premières années

lascaux votre expose est três instructif,,,,cela va donner matiere a reflexion,comme on le dit souvent s expatrier se ne sont plus un mois de vacances.,mais une nouvelle vie dans un nouveau pays,.  :cheers:

Bonjour une question simple : faut il faire domicilier le paiement des retraites par les organismes Français  sur un compte au Portugal ou rester sur un compte en France ? Peut on simplement effectuer un virement mensuel partiel de la banque française sur un compte perso Portugais ? Avantages et inconvénients de ces deux formules différentes.?
Merci pour vos réponses en fonction votre expérience
Jean Claude

Bonjour une question simple : faut il faire domicilier le paiement des retraites par les organismes Français  sur un compte au Portugal ou rester sur un compte en France ? Peut on simplement effectuer un virement mensuel partiel de la banque française sur un compte perso Portugais ? Avantages et inconvénients de ces deux formules différentes.?
Merci pour vos réponses en fonction votre expérience
Jean Claude


La réponse a été donnée par lascaux2462
Vyo

DONC si vous voulez avoir le statut de résident fiscal portugais et ne pas avoir de problème (sans S) en cas de contrôle, il faut démontrer que votre "centre d'intérêt" est au Portugal et il est impératif de vivre (administrativement) comme un portugais d'où l'OBLIGATION d'avoir votre compte principal au Portugal.



Jamais , il n'a été question pour qualifier le " centre d'intérêt " d'un resident fiscal l'OBLIGATION d'avoir un compte principal au Portugal, Relisez les conventions bilatérales svp. Il serait bien plus difficile de prouver au Portugal que votre " centre d'intérêt " ne s'y trouve pas ( au Portugal)



Je peux três bien ouvrir mon compte bancaire PRINCIPAL ( qu'est ce que cela veut dire) tout en conservant  mon " centre d'intérêt " dans un autre pays  qui depend de bien d'autres facteurs ( sources de mês revenus, activité, etc...)

Je vous souhaite bien du plaisir si vous résidez fiscalement  au Portugal de prouvez que votre " centre d'intérêt " se trouve ailleurs.

NON , il n'est pas obligatoire d'ouvrir un compte bancaire au Portugal, OUI cela vous facilite la vie comme déjà cité pat VYO.

Une  derniere remarque pour les pensionnés belges, vous pouvez faire verser votre pension PRIVEE sur un compte bancaire belge sans retenue du précompte professionnel et transférer une somme necessaire au Portugal, sur un compte bancaire portugais qui serait ACCESSOIRE, cela ne changera en aucun cas votre statut.
CDT

Une  derniere remarque pour les pensionnés belges, vous pouvez faire verser votre pension PRIVEE sur un compte bancaire belge sans retenue du précompte professionnel et transférer une somme necessaire au Portugal, sur un compte bancaire portugais qui serait ACCESSOIRE, cela ne changera en aucun cas votre statut.
CDT


Valable aussi pour les pension du public avec précompte.
C'est même fortement conseillé car dans ce cas, il n'a que deux certificats vie à fournir par an.
Si versement sur compte au Portugal; certificats vie avant chaque paiement.
Vyo

Vyo :

Une  derniere remarque pour les pensionnés belges, vous pouvez faire verser votre pension PRIVEE sur un compte bancaire belge sans retenue du précompte professionnel et transférer une somme necessaire au Portugal, sur un compte bancaire portugais qui serait ACCESSOIRE, cela ne changera en aucun cas votre statut.
CDT


Valable aussi pour les pension du public avec précompte.
C'est même fortement conseillé car dans ce cas, il n'a que deux certificats vie à fournir par an.
Si versement sur compte au Portugal; certificats vie avant chaque paiement.
Vyo

Merci pour la précision Vyo,

Dans le cas des pensions du privé un certificat de vie par an
Jean-Pierre

Merci à vous pour ces éclaircissements et precisions

Monsieur jeanpierrehonda1 , avec tout le respect que je vous dois, je signe et persiste.
La  notion du « centre d’intérêt  fiscal »  ne dépend en aucun cas des conventions mais  sa définition reste à l’interprétation de l’administration et de la jurisprudence de chaque pays.
Dans mon intervention je me limitais qu’à la France et je disais que  l’ouverture de comptes était l’un des multiples critères .
Vous avez raison,  tout exilé fiscal français  qui n’a plus aucune attache en France ,  comme le fait d’être propriétaire  ou locataire d’un bien immobilier,  membre d’une association française (ex le Lyon’s club, aéroclub......), avoir une participation dans une société familiale ou un revenu , avoir un véhicule  secondaire immatriculé en France,  ……..............peut sans risque y garder un compte,  car ce serait en  contradiction avec les règles de la CEE.

            Je rectifie donc ce que j’ai écrit  par  « l’ouverture d’un compte bancaire au Portugal est (pour les français) vivement conseillé et obligatoire  (pas par la loi mais par le bon sens) pour ceux qui ont gardé un" intérêt " au pays.

La définition du centre d’intérêt  ne dépend pas que d’un seul critère et elle est très subjective. Selon la jurisprudence, l’administration fiscale (française) doit prouver que le contribuable n’a pas son centre d’intérêt clairement défini dans le pays  dans lequel il se déclare fiscalement résident. La porte reste ouverte comme le terme « gestion en bon père de famille » , ce qui permet aux services fiscaux  de requalifier  très facilement certains contribuables, à charge pour ses derniers de contester en prenant un avocat fiscaliste français. Mais aller devant un tribunal cela a un coût et entraine beaucoup de tracas, même si vous avez gain de cause au bout da quelques années
DONC : Prendre certaines précautions évitent tous ces problèmes.

En Belgique, c'est plus simple. Vous êtes en ordre au Portugal, vous avez prévenu la Belgique et vous déclarez au Finances que vous êtes expat. c'est tout.
Vyo

lascaux2462 :

Monsieur jeanpierrehonda1 , avec tout le respect que je vous dois, je signe et persiste.
La  notion du « centre d’intérêt  fiscal »  ne dépend en aucun cas des conventions mais  sa définition reste à l’interprétation de l’administration et de la jurisprudence de chaque pays.
Dans mon intervention je me limitais qu’à la France et je disais que  l’ouverture de comptes était l’un des multiples critères .
Vous avez raison,  tout exilé fiscal français  qui n’a plus aucune attache en France ,  comme le fait d’être propriétaire  ou locataire d’un bien immobilier,  membre d’une association française (ex le Lyon’s club, aéroclub......), avoir une participation dans une société familiale ou un revenu , avoir un véhicule  secondaire immatriculé en France,  ……..............peut sans risque y garder un compte,  car ce serait en  contradiction avec les règles de la CEE.

            Je rectifie donc ce que j’ai écrit  par  « l’ouverture d’un compte bancaire au Portugal est (pour les français) vivement conseillé et obligatoire  (pas par la loi mais par le bon sens) pour ceux qui ont gardé un" intérêt " au pays.

La définition du centre d’intérêt  ne dépend pas que d’un seul critère et elle est très subjective. Selon la jurisprudence, l’administration fiscale (française) doit prouver que le contribuable n’a pas son centre d’intérêt clairement défini dans le pays  dans lequel il se déclare fiscalement résident. La porte reste ouverte comme le terme « gestion en bon père de famille » , ce qui permet aux services fiscaux  de requalifier  très facilement certains contribuables, à charge pour ses derniers de contester en prenant un avocat fiscaliste français. Mais aller devant un tribunal cela a un coût et entraine beaucoup de tracas, même si vous avez gain de cause au bout da quelques années
DONC : Prendre certaines précautions évitent tous ces problèmes.

Donc si je vous comprends bien, pour prendre toutes les précautions et avoir son " centre d'intérêt " au Portugal et plus en France, il faudrait vendre un bien immobilier que vous possédez en France et que vous louez par exemple à des tiers aux fins d'habitation ??????.

Je sais que ces revenus son taxé en France et que vous devez les déclarer au Portugal afin de calculer le TAUX d'imposition.....



Je comprends mieux l'exil fiscal français, mais pour les français OBLIGÉS de vendre un bien immobilier pour obtenir le statut RNH au Portugal sans risquer les foudres de l'administration fiscale française cela coûte cher et cela en vaut il vraiment le coup ???

Finalement, j'ai beaucoup de chance d'être belge et avoir été soumis à l'administration fiscale BELGE:

Bonne continuation.



I

Vyo :

En Belgique, c'est plus simple. Vous êtes en ordre au Portugal, vous avez prévenu la Belgique et vous déclarez au Finances que vous êtes expat. c'est tout.
Vyo

Je confirme il n'y a pas plus simple et conforme aux conventions bilatérales et surtout respectée par l'administration fiscale belge.

jean Pierre vous faite connaissance avec les  chemins sinueux de l administration française,,les français sont compliques,,,,,,,,,,,,.contrairement a nos amis belges.

Monsieur jeanpierrehonda à écrit;
Donc si je vous comprends bien, pour prendre toutes les précautions et avoir son " centre d'intérêt " au Portugal et plus en France, il faudrait vendre un bien immobilier que vous possédez en France et que vous louez par exemple à des tiers aux fins d'habitation ??????.



L'idéal, pour bien dormir, c'est de faire ce que vous dîtes, couper tous les ponts dans tous les domaines.

Mais contrairement à ce qui a été écrit sur ce forum (dans d'autres sujets), il est possible de garder des biens immobiliers en France, d'y posséder une résidence secondaire ou même d'y être locataire .......... mais le tout avec beaucoup (beaucoup) de précautions et sous certaines conditions (interroger un avocat fiscaliste spécialisé, français car chaque cas est particulier-- prévoir minimum 500€ de l'heure).
En France nous avons la notion juridique de l' "abus de droit" qui permet  d'annuler, dans tous les domaines, un usage abusif de la loi quand on utilise cette dernière que pour échapper à ses obligations légales. C'est dans cet esprit que l'administration fiscale intervient (souvent la 3ème ou 4ème année) pour voir si l'expatrié se conduit comme un vrai expatrié ou comme un français qui vit plus de 183 jours à l'étranger mais qui continue de garder les facilités de son pays.
Aucune convention fiscale bilatérale (belge, française.....)  définit  avec précision ce que c'est qu'un expatrié. La reconnaissance de ce statut est laissé à chaque pays. Ainsi un individu peut être imposé au Portugal et dans son pays (même rétroactivement). La convention de non double imposition ne s'applique que si les 2 pays sont d'accord de la réalité de l'expatriation du contribuable.

Il est fort probable que sur ce forum dans 3, 4 ans ou avant, un nouveau sujet apparaisse concernant  la non reconnaissance du statut d'expatrié fiscal (rien à voir avec le RNH portugais) par l' administration fiscale (remarquez; je n'ai pas spécifié "française")

lascaux2462 :

L'idéal, pour bien dormir, c'est de faire ce que vous dîtes, couper tous les ponts dans tous les domaines.
Mais contrairement à ce qui a été écrit sur ce forum, il est possible de garder des biens immobiliers en France, d' y posséder une résidence secondaire ou même de louer .......... mais le tout avec beaucoup (beaucoup) de précautions et sous certaines conditions (interroger un avocat fiscaliste spécialisé français chaque cas est particulier).
En France nous avons la notion juridique de l' "abus de droit" qui permet  d'annuler, dans tous les domaines, un usage abusif de la loi quand on utilise cette dernière que pour échapper à ses obligations. C'est dans cet esprit que l'administration fiscale intervient (souvent la 3ème ou 4ème année) pour voir si l'expatrié se conduit comme un vrai expatrié ou comme un français qui continue à garder les facilités de son pays.

Lascaux2462, votre intervention est absolument pertinente et intéressera certainement  beaucoup de membres français de ce fórum.

Cordialement

jean Pierre vous faite connaissance avec les  chemins sinueux de l administration française,,les français sont compliques,,,,,,,,,,,,.contrairement a nos amis belges.

DOIS, mon expérience professionnelle, m'a démontré que  l'administration fiscale belge n'a rien a envier aux services français. En France on dit beaucoup de mal sur "Bercy" mais dans d'autres pays européens le contribuable a plus à craindre.

lascaux2462 :

jean Pierre vous faite connaissance avec les  chemins sinueux de l administration française,,les français sont compliques,,,,,,,,,,,,.contrairement a nos amis belges.

DOIS, mon expérience professionnelle, m'a démontré que  l'administration fiscale belge n'a rien a envier aux services français. En France on dit beaucoup de mal sur "Bercy" mais dans d'autres pays européens le contribuable a plus à craindre.

lascaux 2462,vous savez qu'il y une grande différence entre la Belgique et la France, la Belgique impose fortementent le travail et les pensions mais pas la fortune.

En France c'est le contraire, le travail et les pensions sont  ou étaient peu taxés, par contre l'impôt sur la fortune existe.

C'est pourquoi le statut RNH est vraiment intéressant pour les français qui ont les gros revenus aussi pour les belges pour les raisons que j'ai évoquées plus haut.

Comparez ce que le belge paye comme en impôts dans son pays avec ce que les français payent en France.

Aussi une grosse différence sur les revenus immobiliers .

Bref , d'autres et moi avons déjà LARGEMENT développé les impôts sur ce fórum.

Peu m'importe aujourd'hui de payer mes impôts au Portugal ou en Belgique , ils sont actuellement comparablement élevés .

Que sera l'impôt dans 10 ans au Portugal pour les actuels RNH date à laquelle , ils commenceront à payer leurs impôts au Portugal ?????

Bref, je répète que je paye mes impôts au Portugal ou en Belgique , je m'en fiche , ce n'est pas pour cette raison que je vis au Portugal. .

NB je ne suis et ne serais jamais RNH, pas par choix mais parceque je ne suis pas concerné.

Jean pierre je ne visais personne en particulier,  je reprenais l'intervention de DOIS en entête  de mon message (sans en indiquer la source) et je disais qu'au niveau contrôle aucun état n'était laxiste et surtout pas la Belgique.
Au niveau de la politique fiscale belge et de ses avantages pour certains (français) et de ses inconvénients pour d'autres (belges) , j'ai  travaillé plus de 30 ans en collaboration avec des fiscalistes belges pour en avoir quelques notions.

Pour revenir au sujet, en un mot, venir  au Portugal que  pour le statut RNH est absurde. Je crois qu'en lisant  ce forum j'ai remarqué qu'il 2 genres d'expatriés ou de futurs expatriés. Ceux qui y venaient comme vous pour de nobles raisons et ceux qui y venaient  que pour échapper à une lourde fiscalité et profiter d'un statut moralement discutable mais économiquement compréhensible. 
Je m'adressais en particulier à cette seconde catégorie, en les mettant en garde qu'il pouvait y avoir des lendemains désenchanteurs, cela concerné les français mais peut être  aussi d'autres nationalités même, si c'est vrai, que les états qui pénalisent plus le capital  seront plus actifs dans ce domaine

lascaux2462, je suis parfaitement en accord avec votre analyse  et il serait bon  que les membres de ce forum vous lisent et  pondèrent ainsi leur choix.
Bonne nuit.
Amicalement
Jean-Pierre

:o lascaux a entierement raison  quand il dit  '''''venir au Portugal que pour le statut de RNH,,,,faisons un calcul simple ,3000 euros par an sur 10 egal 30 000 euros,a payer en impots..,, comme RNH il faudra une residence au Portugal,donc acheter un app ou une maison,,il faudra debourser au minimm 200 a 300 000 euros,resultat 300 000 euros moins 30 000 egal 270 000 euros de difference,ou est l economie, pour certain au diable l economie,quelle fierte de dire j ai une maison au Portugal.a ses vosins,autre exemple location a l annee ,loyer 400 euros mois,x 12 egal 4800 euros +l electricite,l eau,le gaz,etc ou est l economie d impots,sans compter le prix des aller et retour,l essence,l hotel,le peage,''''' e idiota''''' :thanks:

dois :

:o lascaux a entierement raison  quand il dit  '''''venir au Portugal que pour le statut de RNH,,,,faisons un calcul simple ,3000 euros par an sur 10 egal 30 000 euros,a payer en impots..,, comme RNH il faudra une residence au Portugal,donc acheter un app ou une maison,,il faudra debourser au minimm 200 a 300 000 euros,resultat 300 000 euros moins 30 000 egal 270 000 euros de difference,ou est l economie, pour certain au diable l economie,quelle fierte de dire j ai une maison au Portugal.a ses vosins,autre exemple location a l annee ,loyer 400 euros mois,x 12 egal 4800 euros +l electricite,l eau,le gaz,etc ou est l economie d impots,sans compter le prix des aller et retour,l essence,l hotel,le peage,''''' e idiota''''' :thanks:

Bien évidemment que lascaux a raison

Mais
Dois,  l'argument que vous présentez est aussi valable dans le pays d'origine, par exemple le loyer ou l'achat d'un bien immobilier ou le coût du gaz, eau, électricité.

Ce qui m'étonne le plus est que les étrangers ne pensent pas au sytème de santé portugais entre autre

Je sais que vous le défendez, mais soyons pratique, les étrangers sont habitués à un système de  santé belge ou français  qui rembourse beaucoup de prestations médicales.

Que vont ils faire face au dentiste, un médecin avec expérience et pas ceux qui pratiquent dans le  SNS officiel( qui devient peau de chagrin au niveau qualité)   AUCUN REMBOURSEMENT

Ils prendrons une assurance privée .

Coût à  nos ages : prohibitifs


TVA sur les produit de consommations , une des plus élevée de l'UE

L'IMI qui va subir une ENORME augmentation en 2015

ETC , ETC.................

Au niveau bien être, la barrière de la langue ,( on va apprendre  mais on se débrouillera en anglais ou français, )sans maîtrise parfaite de la langue , difficile de se faire des amités ou d'avoir des rapports avec vos voisins, des commerçants, du garagiste, etc....... ou de profiter de vraie vie au Portugal.

Sans parler des longues soirées d'hiver  où on se retrouve devant sa télévision avec des difficultésde compréhension

Combien d'étrangers sont retournés dans leur pays d'origine à cause de cette difficulté d'adaptation bien compréhensible,.

J'ai choisi de vivre au Portugal, parce que j'ai rencontré mon épouse portugaise qui vivait déjà au Portugal.

Je n'aurais jamais pensé vivre dans un pays où je devais tout recommencer.

Dois, laissons les étrangers vivrent leurs choix, ils ont été largement avisés du pour et du contre.

De plus vivant au Portugal  ils dépenseront leurs euros ou dollars ou livres Sterling et tant mieux pour l'économie portugaise , cela fera baisser nos impôts peut être.........






Chaque expatriation doit être soigneusement réfléchie et jamais sur une BASE  D'EXONERATION PROVISOIRE d'IMPOTS..

J'ai personnellement mis Quinze ans pour m'habituer.

Cette réflexion est valable pour bien évidemment pour tous CEUX qui quittent leur patrie et tant mieux s'ils réussisent leur intégration.

Bonne nuit à tous

Pour répondre à Lascaux et Jeanpierre honda,

Vous avez raison à 100% mais il a quelques petits éléments que j'aimerais ajouter.
J'ai vécu 4 ans ici Il y a 15 ans.
Nous sommes retournés en Belgique pour divers raisons qui ne remettaient pas notre décision de vivre au Portugal en question.
En Belgique, nous avons repris une vie active, mon épouse a refait des études et s'est impliquée dans le domaine de la petite enfance. Moi je me suis remis à retravailler en tant que pensionné quelques heures par semaine.
Nous étions comme des sauvages et nous avions l'impression d' être des étrangers chez nous. La Belgique s'est dégradée, nourritures, soins de santé, coût de la vie, vie repliée sur soit, multiculturalisme à outrance, injustice et bien d'autres problèmes encore. Jean Pierre, vous êtes loin d'imaginer ce qu'est devenu notre beau pays. Nous avons, pendant dix ans, regretté notre Algarve.
Les soins de santé: on fait avec et on n'est pas au bout du monde. Quand l'heure est là, ici ou ailleurs c'est pareil.
Dentiste, c'est vrai. On retourne en Belgique pour les soins dentaires (qui ne se font pas tous les jours).
Mon épouse vient de faire un check-up (jamais été aussi bien et complet en Belgique), elle vient d'apprendre qu'elle est guérie d'une maladie récurrente. Mes douleurs s'atténuent ou disparaissent totalement. On m'a changé, ici, la posologie et le dosage de mon traitement de fond, je ne souffre plus que très rarement et j'ai les moyens de stopper les crises immédiatement.
Même si je ne suis pas un adepte du bio, quand on sait y faire, on mange très sainement et du bon (petite remarque; faire attention au sel ici).
Le climat est idyllique, j'adore l'hiver ici.
Tout n'est pas parfait mais croyez moi la France et la Belgique sont en train de devenir n'importe quoi et j'ai peur pour les enfants et leurs enfants. Les gens deviennent fous. La haut: on attaque les vieillards, les handicapés, on ne respecte plus rien, on démoli les cimetières. On attaque les chevaux en prairie en leur assénant des dizaine de coup de couteau gratuitement. Je n'aurais pas assez de la journée pour vous décrire l'horreur. Des quartiers entiers sont hors contrôles et impossible de s'y rendre ou de les traverser. Cela ne va pas en s'améliorant. Alors impôts ou pas, moi je veux mourir au soleil et si possible avec le sourire loin de cette misère.
Je râle parfois ici, (je suis un râleur) mais quand, j'ai pris ma feuille et que j'ai fait mes deux colonnes, une positive et une négative, la positive est bien remplie.
Je vous souhaite à tous une bonne journée et tous ont au moins le mérite d'essayer.
Vyo

Vyo :  :)

Cher Vyo,
Zut ! on s'est éloignés du sujet qui était "avantage d'un compte en banque portugais", mais je voulais faire remarquer que vos explications résument parfaitement l'état de nos deux pays (Belgique et France) et que cette dégradation, qui ne va qu'empirer, puisque rien n'est fait pour la combattre (l'Angleterre viendra s'ajouter à la liste) est une motivation de venir s'installer au Portugal où les traditions chrétiennes sont respectées.
Bonne journée.
Bien cordialement.
Janina83

en 1 phrase
Ouvrir un compte dans une banque au Portugal ( et n'utiliser que celui ci), ce n'est pas une obligation légale mais c'est plus que vivement conseillé surtout si vous gardez  dans votre pays d'origine "certaines attaches ou habitudes"

Aller à la facilité, cela peut coûter très cher.


PS: Monsieur VYO est un râleur (selon ses dires) et il est belge, cela confirme qu'il n'y a pas que les français - au moins une bonne nouvelle-

lascaux2462 :

en 1 phrase
Ouvrir un compte dans une banque au Portugal ( et n'utiliser que celui ci), ce n'est pas une obligation légale mais c'est plus que vivement conseillé surtout si vous gardez  dans votre pays d'origine "certaines attaches ou habitudes"

Aller à la facilité, cela peut coûter très cher.


PS: Monsieur VYO est un râleur (selon ses dires) et il est belge, cela confirme qu'il n'y a pas que les français - au moins une bonne nouvelle-

Lascaux, sur ce point nous ne sommes pas d'accord, vous oubliez que la fiscalité belge et française est differente.
Si vous avez des actions, obligations, revenus de loyers,indemnité de maladie remboursement de soins en Belgique ou en France ou  dans votre pays d'origine vous allez les faire verser sur un compte PORTUGAIS ?????


Impossible pour les placements bancaires, car la Belgique pratique le précompte mobilier pour les residentes belges et sa non application pour les belges qui residente à l'étranger mais dans ce cas il y a échange d'informations fiscales entre les pays de l'UE.

Ces revenus de placements bancaires DOIVENT être versés sur un compte bancaire BELGE.

Vous allez obliger vos locataires ( si c'est le cas) de verser leur loyer sur un compte PORTUGAIS ????, avec des frais de transfert ,( OUI , les banques portugaise couvrent des frais de transfert sur son territoire entre VOS COMPTES dans un autre institution bancaire même portugaise dans l'espace SEPA), je l'ai déjà signalé il y a quelques mois. A quand le reste de l'Europe.

Les fonctionnaires pensionnés du public ou privé  n'auront plus que la possibilite de verser  leur pension que sur un compte PORTUGAIS,??? avec des délais de payement différents, sans parler des pensions MENAGE ( pour les belges) qui doivent etre payée sur un compte bancaire COMMUN aux deux époux

BREF, ce que vous indique est irréaliste à moins de vendre toutes vos obligations, actions assurance vie, , Vendre vos immeubles, Renoncez à votre mutuelle  qui prélèvent vos cotisations sur un compte ouvert dans votre pays d'origine et jamais sur un compte étranger. Renoncez à votre assurance HOSPITALISATION dont les cotisations sont débitée sur un compte bancaire du pays avec lequel vous avez conclu le contrat.

Où allez vous obtenir vos cartes visas ou autre, dans une banque portugaise sans y faire  domicilier vos pensions qui parfois ne peuvent qu'être versées que sur un compte dans un banque du pays qui versent la pension .

Vous demandez au ressortissants de n'utiliser qu'un compte portugais , QUID en cas de fin de l'euro. Votre épargne sera cotée en escudo, real, sucre.........???

Si un jour vous revenez dans votre pays d'origine, vous recommencez  tout, ouverture de compte , demande de carte bancaire, etc ????

Sur ce point , je diverge profondemment avec vous, pour des questions pratiques et souvent obligatoires et ce n'est certainement pas une SOLUTION DE FACILITE, puisque comme vous le savez , les comptes bancaires portugais et étrangers couvrent aussi des frais de gestion.

J'ai certaines attaches qui sont OBLIGATOIRES ,avec la Belgique parce que je suis BELGE  et certaines habitudes parce que mês enfants aussi sont BELGES.

Je ne vois pas en quoi ces attaches et ces habitudes vont me préjudiquer au niveau fiscal, pusique aujourd'hui et grâce aux informations fiscales échangées entre les pays de L'UE, tout le patrimoine est connu des autorités fiscales pour tous les pays de l'UE ( y compris le PORTUGAL)

Je m'adressais en particulier aux français et je ne parlais que des comptes courants (de dépôt) et non des placements ou comptes titres (bien que certains soient interdits à tous les français non résidents fiscaux en France).
Nuances subtiles :
Utiliser un compte portugais  et éviter les comptes courants en France n'empêche pas d'en avoir dans son pays,  ce serait contraire aux règles de la CEE. Mais ces comptes français  doivent être utilisés comme comptes de transfert, pour recevoir des loyers, des dividendes....... même ses pensions.
Ce n'est pas le compte à proprement dit qui sera pris en considération par l'administration fiscale mais son mode de fonctionnement (utilisation de la CB, chèques, retraits, certains prélèvements automatiques....... mais le transfert sur un compte étranger reste normal)
Si pour un français qui n'a plus rien en France et qui y réside peu de temps, le fait d'y posséder un compte courant aura (normalement) peu de conséquences, ce ne sera pas le cas  si vous y avez encore des biens et des habitudes. Le sujet est tellement complexe qu'il est préférable de s'adjoindre les conseils d'un avocat français fiscal spécialisé.

Jean-Pierre "ces attaches et ces habitudes "  ne sont pas à interpréter dans le sens commun du terme. Vous pouvez continuer  à boire de la Gueuze, avoir des enfants non portugais, fleurir vos tombes en Belgique ou en France pour la Toussaint ..... et  vous pouvez même planter dans votre jardin un drapeau belge sans le moindre risque.(j'ai écris belge  et pas wallon ni flamand)
Mais il faut les replacer dans un contexte plus juridique à savoir si l'expatrié continue à vivre comme il le faisait avant et ceci dans le domaine de la gestion (patrimoniale et administrative) de tous les jours. Vous comme moi nous sommes pilotes privés, mais êtes vous  encore membre d'un aéroclub belge, avez vous changé la nationalité de votre avion si vous en êtes propriétaire idem pour votre bateau amarré dans un port portugais?, Vous avez gardé une résidence secondaire en Belgique/France. L'avez vous déclarée comme telle à votre mairie et avez vous averti  votre assureur  que vous passiez plus de 6 mois à l'étranger? Vous touchez des dividendes (en France/Belgique???) avez vous donné la preuve à votre banque que vous êtes résident fiscal portugais? Vous avez certains placements en France , les avez vous résiliés car ils sont interdits aux non résident fiscaux français? ............................  et la liste continue, et l'usage des comptes courants en fait parti.
On ne s'expatrie pas sans prendre de multiples précautions. Quand un contrôleur fiscal pense avoir plusieurs éléments qui démontre que l'expatriation peut être remise en cause, inutile de philosopher avec lui.

Jean-Pierre "ces attaches et ces habitudes "  ne sont pas à interpréter dans le sens commun du terme. Vous pouvez continuer  à boire de la Gueuze, avoir des enfants non portugais, fleurir vos tombes en Belgique ou en France pour la Toussaint ..... et  vous pouvez même planter dans votre jardin un drapeau belge sans le moindre risque.(j'ai écris belge  et pas wallon ni flamand)
Mais il faut les replacer dans un contexte plus juridique à savoir si l'expatrié continue à vivre comme il le faisait avant et ceci dans le domaine de la gestion (patrimoniale et administrative) de tous les jours. Vous comme moi nous sommes pilotes privés, mais êtes vous  encore membre d'un aéroclub belge, avez vous changé la nationalité de votre avion si vous en êtes propriétaire idem pour votre bateau amarré dans un port portugais?, Vous avez gardé une résidence secondaire en Belgique/France. L'avez vous déclarée comme telle à votre mairie et avez vous averti  votre assureur  que vous passiez plus de 6 mois à l'étranger? Vous touchez des dividendes (en France/Belgique???) avez vous donné la preuve à votre banque que vous êtes résident fiscal portugais? Vous avez certains placements en France , les avez vous résiliés car ils sont interdits aux non résident fiscaux français? ............................  et la liste continue, et l'usage des comptes courants en fait parti.
On ne s'expatrie pas sans prendre de multiples précautions. Quand un contrôleur fiscal pense avoir plusieurs éléments qui démontre que l'expatriation peut être remise en cause, inutile de philosopher avec lui.

En France, je ne sais pas mais pour la Belgique, on ne sait pas être assis sur deux chaises en même temps.
Vous êtes ou vous n'êtes plus domicilié en Belgique.
Carte d'identité: indication de départ pour l'étranger sur la puce.
Banque: obligation de signaler son domicile à l'étranger, c'est indiqué sur la puce de votre CI que la banque vous demande de contrôler.
Mutuelle: c'est la puce de la CI
Résidence secondaire: interdit.
Si vous avez encore des bien immobilier, bien sûr que votre assurance va les couvrir.
Voiture: impossible: doit être immatriculée au Portugal.
Permis de conduire: doit devenir portugais à Brève échéance.
Le service qui paie votre pension doit-être au courant: et c'est automatique car au registre national vous êtes "parti pour l'étranger".
On est légal ou illégal; sinon on tombe de la chaise.
Pour ce qui est des placements et autres, les gens qui ont beaucoup d'argents ont des "trucs".
Vyo

Petite précision: en Belgique l'adresse fiscale n'existe pas. Il n'y a qu'une seule adresse possible, c'est le domicile.
Qui plus est doit être un logement habitable (pas de camping ou autres) et qui doit être l'endroit ou vous vivez.
Il doit être muni d'une boite aux lettres et vous ne pouvez pas avoir une boite postal comme domicile.
ce domicile est repris au registre national qui tient à jour la liste de vos déplacements dans toute votre vie.
Vous pouvez élire un domicile supplémentaire chez un avocat pour régler une affaire pendante dans un tribunal.
Vyo

La Belgique est un pays à puces !!!!
En France on est moins informatisé au niveau des échanges entre administrations et quand cela l'est, ce n'est que dans un sens. Exemple  on pouvait jusqu'à ce jour déclarer des revenus au fisc et d'autres plus bas à la sécurité sociale , ce qui permettait de toucher des allocations que l'on n'aurait pas eu  si on avait donné le même montant. La fraude étant un sport national, le contrôle en est la conséquence.

lascaux2462 :

Jean-Pierre "ces attaches et ces habitudes "  ne sont pas à interpréter dans le sens commun du terme. Vous pouvez continuer  à boire de la Gueuze, avoir des enfants non portugais, fleurir vos tombes en Belgique ou en France pour la Toussaint ..... et  vous pouvez même planter dans votre jardin un drapeau belge sans le moindre risque.(j'ai écris belge  et pas wallon ni flamand)
Mais il faut les replacer dans un contexte plus juridique à savoir si l'expatrié continue à vivre comme il le faisait avant et ceci dans le domaine de la gestion (patrimoniale et administrative) de tous les jours. Vous comme moi nous sommes pilotes privés, mais êtes vous  encore membre d'un aéroclub belge, avez vous changé la nationalité de votre avion si vous en êtes propriétaire idem pour votre bateau amarré dans un port portugais?, Vous avez gardé une résidence secondaire en Belgique/France. L'avez vous déclarée comme telle à votre mairie et avez vous averti  votre assureur  que vous passiez plus de 6 mois à l'étranger? Vous touchez des dividendes (en France/Belgique???) avez vous donné la preuve à votre banque que vous êtes résident fiscal portugais? Vous avez certains placements en France , les avez vous résiliés car ils sont interdits aux non résident fiscaux français? ............................  et la liste continue, et l'usage des comptes courants en fait parti.
On ne s'expatrie pas sans prendre de multiples précautions. Quand un contrôleur fiscal pense avoir plusieurs éléments qui démontre que l'expatriation peut être remise en cause, inutile de philosopher avec lui.

Lascaux ne vous en faites pas pour moi, je suis un banquier pensionné.

Vous pensez bien que dans ma profession , l'aspect fiscal est essentiel , ma clientèle m'interrogait TOUS les jours  sur ces question et donc rassurez vous ,  les lois fiscales et leurs aplications sont mon passe temps favori

Je vis depuis 20 ans au Portugal et j'ai donné dejà de centaines de conseils sur toutes les matières que vous abordez

Vous pensez bien que depuis le temps que je vis ici, j'ai eu le temps de m'adapter à a fiscalité portugaise .

Je vous rappelle que je suis BELGE , les implications fiscales d'une expatriation a éte ma tasse de thé( ou mon verre de bière)

Je vous remercie pour vos conseils , qui ne sont et excusez moi, dans mon cas complètement inutile et relisez  svp mês messages sur ce  forum

Je N'AI CESSÈ de donner des conseils fiscaux sur ce fórum depuis mon inscription il y a plus de deux ans et plus de la moitié des 1000 messages que j'ai  déjà  écrit concerne LA FISCALITE dans tous les domaines et pas seulement sur le blog Portugal

Je parle aussi et li couramment le Portugais , devinez ma lecture , et mês émissions télévisées favorites........

Pour changer de sujet, oui je suis toujours pilote et mon brevet qui était caduque en Belgique , je l'ai repassè sur Cessna immatriculé au PORTUGAL, dans un aeroclub portugais ( PARAMOS) et en dehors de la fiscalité j'adore le pilotage.

Ces deux passions j'ai bien le temps de les pratiquer, merci.

Bien à vous

Vyo :

Petite précision: en Belgique l'adresse fiscale n'existe pas. Il n'y a qu'une seule adresse possible, c'est le domicile.
Qui plus est doit être un logement habitable (pas de camping ou autres) et qui doit être l'endroit ou vous vivez.
Il doit être muni d'une boite aux lettres et vous ne pouvez pas avoir une boite postal comme domicile.
ce domicile est repris au registre national qui tient à jour la liste de vos déplacements dans toute votre vie.
Vous pouvez élire un domicile supplémentaire chez un avocat pour régler une affaire pendante dans un tribunal.
Vyo

Une petite précision , les citoyens belges sont TOUS identifiés par un numéro national  N.N

Ce N.N vous identifie dans tous les actes avec les diverses administration et j'en profite pour signaler à mês compatriotes la fin de Votre carte SIS, qui sera remplacée par votre carte d'identité électronique.

Pour ceux qui devront se faire hospitalisé ou acheter des médicamemts en Belgique et qui n'ont pas cette carte d'identité à puces, il existe une procédure qui est décrite sur le site de vos mutuelles respectives,
Pour ma part, j'ai pris les devants, j'ai recommandé une carte SIS avant le délai d'expiration de sa date

Jean pierre, à aucun moment j'ai pensé que vous étiez concerné par mon propos. Ils ne s'adressaient qu'aux nouveaux ou futurs expatriés français.
Vous êtes sur ce forum une référence et si je vous ai froissé , je vous prie de bien vouloir m'en excuser. En tout cas, j'avais lu que vous ne souhaitiez plus y intervenir, je suis donc agréablement surpris que vous ayez changé d'avis.

En résumé j'ai appris par cette discussion que les belges peuvent être râleurs (comme les français), qu'ils ont des puces et que ceux ne sont pas des imbéciles car ils peuvent changer d'avis
Sachez en tant que Chti , j'adore les belges et ..........surtout les histoires belges

lascaux2462, ne vous excusez pas et vous ne m'avez pas du tout froissé.

Au contraire c'est un plaisir de converser avec vous.

Si je suis parfois un peu trop brusque dans mês interventions, c'est moi qui m'en excuse mais vous comprendrez que répéter cent fois la même chose et mettre en guarde n'est pas facile.
S'ensuit parfois des insultes , jamais des remerciements .

Et pour l'instant, je continue sur ce fórum jusqu'au moment où cela prendra plus de temps à cause de contradictions inutiles de membres qui s'imaginent que leurs arguments seront plus fort que ceux des administrations fiscales-
Je saurai abandonner à temps et me consacrer à mon autre passsion.

Je vous souhaite une bonne soirée

bonjour
merci pour ces précisions , mais je crois qu'avec une carte internationale on a presque tout ça non !!! ???

Bonjour,
Mon mari vient de demander sa résidence au portugal ,son dossier sera traité en 2015.
Nous avons acheté un bien et pensons nous installer au printemps prochain.
il a déjà ouvert son compte au Portugal ,car  sa retraite lui sera versée sur ce compte et nous devons avoir nos intérêts économiques au portugal .....nous avons un numéro fiscal
Si vous avez besoin de renseignements précis,nous sommes à votre disposition.

Cdlt

Christine

Bonsoir effectivement la carte est très
Pratique pus besoin de faire des opérations via les banques et en plus en France tous les services de paye
Jp chicard

jeanpierrehonda1 :

lascaux2462, ne vous excusez pas et vous ne m'avez pas du tout froissé.

Au contraire c'est un plaisir de converser avec vous.

Si je suis parfois un peu trop brusque dans mês interventions, c'est moi qui m'en excuse mais vous comprendrez que répéter cent fois la même chose et mettre en guarde n'est pas facile.
S'ensuit parfois des insultes , jamais des remerciements .

Et pour l'instant, je continue sur ce fórum jusqu'au moment où cela prendra plus de temps à cause de contradictions inutiles de membres qui s'imaginent que leurs arguments seront plus fort que ceux des administrations fiscales-
Je saurai abandonner à temps et me consacrer à mon autre passsion.

Je vous souhaite une bonne soirée

jeanpierrehonda1 vous avez  100% raison. Rien ne sert de mettre en garde  les gens, c'est une pure perte de temps. Qu'ils continuent d'utiliser leurs cartes et comptes bancaires français, à garder leurs habitudes, c'est eux qui  en payeront  les conséquences dans 3 ou 4 ans.

Nouvelle discussion