Travailler à Malte

Shutterstock.com
Actualisé 2018-09-12 13:17

État insulaire d'Europe, Malte se trouve à moins de 100 km au sud de la Sicile. Son climat, ses paysages, la gentillesse des habitants et une économie florissante attirent de plus en plus de gens voulant s'expatrier et travailler sur l'île.

Présentation de Malte

Pays indépendant depuis le 21 septembre 1964, Malte est un minuscule pays riche et séduisant. L'emplacement stratégique de l'archipel a tour à tour attiré les Phéniciens et les Grecs, puis les Romains, les Arabes et les Normands, les Français puis les Britanniques. La capitale La Valette, dont la construction a commencé en 1566, porte le nom de son fondateur, Jean de Valette, Français grand maître de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem.

Occupée par la Grande-Bretagne en 1814, l'île est restée sous son contrôle jusqu'à la date de son indépendance. Devenue une République en 1974, Malte a adhéré à l'Union européenne en 2004 pour devenir ensuite membre de l'espace Schengen en 2007. Depuis 2008, la devise employée à Malte est l'euro.

Si vous vous rendez à Malte en ferry depuis l'Italie avec votre voiture, soyez prudent en arrivant, car on conduit à gauche ! Le système métrique étant utilisé depuis 1972 à Malte, on s'exprime en kilomètres, mètres, centimètres, litres et kilogrammes.

Comme sur la plupart des îles méditerranéennes, le climat de Malte est tempéré, les températures allant de 15 °C en hivers à 30 °C voire plus durant l'été. Destination touristique populaire, l'île est en effervescence en haute saison et beaucoup plus calme le restant de l'année, mais de nombreux expatriés y habitant, c'est un lieu cosmopolite au charme particulier.

Travailler à Malte

Malte faisant partie de l'UE, hormis les Croates, les ressortissants de l'un des pays de l'Union européenne n'ont pas besoin de visa de travail pour exercer une activité professionnelle à Malte, et ce sans limite de temps ; une carte d'identité ou un passeport en cours de validité suffisent. Il faut cependant un permis de résidence pour séjourner dans l'archipel plus de trois mois, il est facile à obtenir, voyez pour cela notre article « Permis de résidence et de travail à Malte ».

Les personnes ayant une autre nationalité ont besoin d'un visa de travail, il s'obtient depuis son pays de résidence, mais c'est le futur employeur qui effectue les démarches auprès de l'Administration maltaise, vous n'avez qu'à réunir tous les documents nécessaires (consultez l'article mentionné dans le paragraphe précédant).

Même si certaines entreprises, particulièrement dans les domaines des jeux d'argent en ligne et du commerce international, emploient des francophones, parler anglais est indispensable pour travailler à Malte, car c'est l'une des deux langues officielles, l'autre étant le maltais. Une bonne maîtrise de la langue de James Bond est également importante pour s'intégrer, les gens ne parlant pas français.

Le salaire minimum est de 747 euros par mois en 2018, un employé d'une entreprise de jeux en ligne ou un réceptionniste trilingue peuvent aspirer à un salaire de 1 000 à 1 400 euros mensuels, une infirmière gagne entre 1 000 et 2 000 euros et un médecin de 1 500 à 3 000 euros. La semaine de travail comporte 40 heures et il y a 24 jours de congé payé par an plus 14 jours fériés. Lorsque vous serez engagé, vous aurez une période d'essai dont la durée varie entre trois et six mois.

Les secteurs d'activité dans lesquels vous aurez le plus de probabilités de trouver un emploi sont le tourisme en général, plus spécifiquement l'hôtellerie, l'accompagnement, la restauration (il y a d'ailleurs eu un fort manque d'employés dans cette branche au cours de l'été 2018), les jeux d'argent en ligne, le commerce international, l'industrie pharmaceutique, la santé, la technologie, les services, la communication et l'information. Malte est également réputée pour la production de tabac, la fabrication de chaussures, l'industrie du textile et la construction navale.

Créer une entreprise à Malte peut être une très bonne idée, le gouvernement maltais facilite l'installation des entrepreneurs avec un régime fiscal et des formalités simplifiées et a même créé un programme spécial pour les investisseurs en leur permettant d'obtenir la nationalité maltaise rapidement. Vous aurez plus de renseignements sur ce point dans notre article « Le PPI : investir pour obtenir la nationalité maltaise ».

Trouver du travail à Malte

Durant la saison touristique, les offres d'emploi sont innombrables, elles dépassent même la demande. Les serveurs, Chefs, réceptionnistes et commis de cuisine n'auront aucune difficulté à trouver un emploi à Malte en cette période. Le reste de l'année est plus calme, mais l'économie maltaise étant très bonne, on peut y travailler toute l'année quand on est un professionnel performant.

Les profils recherchés sont principalement des personnes ayant un bon diplôme, des références, ou des qualifications très sérieuses. Avoir de l'expérience est comme partout un avantage, les spécialistes sont particulièrement demandés pour leur expertise, et Malte ayant une orientation internationale, la maîtrise de langues étrangères est un gros poids en votre faveur sur la balance.

Les entreprises de jeux d'argent en ligne étant autorisées à Malte, le secteur du e-gaming est actuellement en plein essor, des présentateurs de jeux, animateurs de parties, des écrivains, traducteurs, spécialistes dans divers domaines informatiques et des employés de service après-vente sont activement recherchés en 2018.

Quel que soit votre domaine d'activité, vous pouvez commencer votre recherche en ligne (en français, mais surtout en anglais), certains sites publient des petites annonces d'offres d'emploi, vous passerez généralement une entrevue avec un service de vidéoconférence comme Skype avant d'avoir à vous rendre sur place pour votre période d'essai. Si vous êtes à Malte, n'hésitez pas à aller dans les locaux des sociétés pour rencontrer les recruteurs, c'est apprécié, l'île est petite et conserve une dimension humaine.

Vous pouvez vous inscrire à l'Agence nationale pour l'emploi de Malte, c'est l'ETC. Elle met d'ailleurs un site internet mis à jour régulièrement à votre disposition, il s'agit de Jobsplus (voyez la section « Liens utiles » un peu plus bas).

En travaillant à Malte, vous aurez droit à la Sécurité sociale maltaise, et en vivant 183 jours ou plus sur le territoire, vous y serez résident fiscal, vous y paierez donc vos impôts. Malte a des conventions de non double imposition avec de nombreux pays du monde.

Attention :

Rédigez votre CV en anglais, c'est indispensable. Les documents pouvant être demandés (diplômes, attestations...) doivent être traduits en anglais.

Liens utiles :

Jobsplus
Petites annonces d'offres d'emploi à Malte - Glassdoor
Petites annonces d'offres d'emploi à Malte - CursusMundus
Air Malta

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.