Shutterstock.com
Actualisé il y a 2 mois

Avec plus de 300 jours de soleil par an et des eaux cristallines, Malte est un pays idéal pour effectuer un stage ! L’île est d'ailleurs considérée comme un « bon plan » par les étudiants, car les habitants sont très accueillants et le coût de la vie est bas.

Effectuer un stage à Malte

Réputée pour sa vie nocturne trépidante, Malte attire de nombreux jeunes voulant marier l'utile à l'agréable en effectuant leur stage dans ce petit pays. C'est sans aucun doute une bonne idée, car on peut y acquérir de bonnes compétences professionnelles en perfectionnant son anglais tout en passant d'agréables moments à la plage dans un cadre magnifique.

Les domaines qui recherchent le plus de stagiaires sont le tourisme (la restauration, l'hôtellerie et les activités liées au tourisme), le commerce international et le jeu d'argent en ligne qui est actuellement une activité en plein essor à Malte. Les autres secteurs ayant besoin de stagiaires régulièrement sont l'informatique, le voyage, l'assistance téléphonique et les écoles de langues.

Les ressortissants de l'un des pays de l'Union européenne (excepté les Croates) et les Suisses n'ayant pas besoin de visa pour se rendre à Malte et y travailler, les formalités sont basiques, un simple passeport ou une carte d'identité en cours de validité suffisent pour entrer dans le pays, il faut d'autres documents pour travailler, mais le futur employeur se chargera des formalités sur place. Il faut cependant un permis de résidence pour séjourner sur l’île de Malte plus de trois mois, mais il est facile de l'obtenir (consultez notre article « Permis de résidence et de travail à Malte »).

Les personnes ayant une autre nationalité doivent être en possession d'un visa, les démarches seront faites par l'employeur à Malte, il faut réunir certains documents et avoir un casier judiciaire vierge. Pour tous les détails, lisez notre article « Les visas pour Malte ».

À Malte, les stages sont contrôlés par le ministère de l'Emploi et de la Famille et le ministère de l'Éducation, un stagiaire peut parfois se voir délivrer un certificat de compétence une fois le stage terminé, ce qui est un atout dans un CV !

Les entreprises ne sont pas dans l'obligation de payer les stagiaires, la plupart ne sont donc pas indemnisés. Il faut cependant aborder le sujet avec le futur recruteur, car certaines entreprises donnent entre 50 et 200 euros mensuels aux stagiaires, dans le commerce et la vente, une commission peut-être négociée (cela doit être mentionné clairement dans le contrat). Pour vivre à Malte, vous devez prévoir un budget approximatif de 600 euros par mois, cela varie en fonction de votre mode de vie.

N'oubliez pas que Malte n'est pas un pays francophone, on y parle le maltais et l'anglais. Il est indispensable d'avoir de solides bases dans la langue d'Harry Potter (la baguette magique n'est pas nécessaire), car même si vous faites un stage dans une entreprise française, vous devrez communiquer avec les habitants.

À Malte, les stagiaires ont un statut juridique et sont reconnus, certaines conditions doivent donc être respectées. Un point important est la durée du temps de travail qui est de 40 heures par semaine.

Les stagiaires n’étant pas citoyens de l’Union européenne doivent contracter une assurance-santé privée afin de couvrir toute dépense médicale, elle doit inclure l’évacuation sanitaire et l’assurance voyage. Il est important de vérifier les activités couvertes par la police d’assurance.

L'Ambassade de France à Malte recrute des stagiaires de temps en temps. Les stages proposés s'adressent à des étudiants ayant de bonnes connaissances en géopolitique, en droit, en coopération universitaire ou en action culturelle et qui ont un sens du travail en équipe développé.

Trouver un stage à Malte

Anticipez ! La grande majeure partie des jeunes recherchant un stage le font au même moment. Pour avoir la possibilité de trouver un poste qui vous intéresse vraiment, vous devez vous y prendre au moins 3 mois à l'avance. N'oubliez pas de rédiger votre CV en anglais !

Recherchez sur internet. On peut trouver des offres de stages tout au long de l'année sur certains sites de petites annonces. Vous verrez aussi des offres d'agences de placement qui se proposent de vous aider, elles demandent généralement entre 300 et 600 euros pour rechercher votre stage. Certaines couvrent plusieurs secteurs, mais beaucoup sont spécialisées sur un marché précis. Vous pouvez effectuer la recherche vous-même, pour un ressortissant de l'UE, les formalités pour faire un stage à Malte sont très simples, trouver un logement également.

Prenez contact avec les entreprises. La chance est quelque chose que l'on crée. N'ayez aucune hésitation et envoyez des mails aux sociétés qui vous intéressent.

Les jeux d'argents en ligne sont en 2018 en plein boum. De nombreuses entreprises de ce secteur d'activité se trouvent à Malte, elles recherchent souvent des stagiaires et cela peut être pour vous une porte ouverte vers une carrière professionnelle très intéressante...

Certaines universités ou écoles ont un service d'aide à la recherche de stages, si c'est le cas de la vôtre, profitez-en !

Publiez une annonce sur les forums Expat.com ! De nombreuses personnes consultent quotidiennement nos forums, votre candidature peut intéresser quelqu'un.

 Attention :

Pour effectuer un stage à Malte, il faut être âgé d'au moins 18 ans et avoir son bac ou être au moins en terminale. Avant d'être accepté, vous aurez une ou plusieurs entrevues vidéos avec votre futur employeur.

 Liens utiles :

Stages à l'Ambassade de France
Offres de stages - l'Étudiant
Euroguidance

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.