tram en Italie
Shutterstock.com
Actualisé l'année dernière

Une fois expatrié en Italie, vous aurez naturellement besoin de vous déplacer au quotidien. Voici un panorama des modes de transport dont vous disposerez une fois sur place.

Le train en Italie

L'Italie exploite un réseau ferroviaire à prix raisonnable, fiable et efficace qui couvre l'ensemble du pays et qui relie la plupart des grandes villes. Le pays compte trois différents types de trains, qui varient en termes de tarifs et de vitesse.

Frecce : ces trains à grande vitesse opèrent seulement entre les grandes villes. La réservation anticipée des places est essentielle et les prix sont nettement plus élevés que les alternatives Intercity et Regionali. Il y a trois types différents de trains Frecce :

  • Frecciarossa (qui relie Turin, Milan, Bologne, Rome, Naples et Salerne, et atteint des vitesses de 360km / h),
  • Frecciargento (qui relie Rome, Venise, Vérone, Bari, Lamezia Terme, et Reggio Calabria, et atteint des vitesses de 250 km / h)
  • Frecciabianca (qui relie Milan, Venise, Udine, Trieste, Gênes, Rome, Bari et Lecce, et atteint des vitesses de 200 km / h).

Intercity : ces trains relativement rapides parcourent tout le pays et s'arrêtent dans la plupart des villes et des grandes villes. Un service de première et de deuxième classe est disponible.

Regionale : ces trains locaux circulent souvent durant les heures d'école et de bureau. Les tarifs sont généralement raisonnables et il n'est pas nécessaire de réserver sa place.

Le système ferroviaire italien est contrôlé et régularisé par Trenitalia. Notez que vous devrez indiquer le nom italien de votre destination, par ex. Roma Termini pour Rome. ItaliaRail offre également un service multinational pour les personnes qui souhaitent réserver leurs billets en ligne.

Il existe également quelques compagnies ferroviaires privées telles que l'Ente Autonomo Volturno, qui permettent de se déplacer entre Naples, Pompéi et la côte amalfitaine.

Important :

Vous devez valider votre billet avant d'embarquer à bord de votre train. Pour cela, il suffit de repérer une borne verte et blanche (habituellement à l'entrée ou sur le binario (plate-forme) afin qu'elle imprime l'heure et la date d'utilisation du ticket. Attention, tout manquement à ce règlement est sanctionné par une forte amende.

Le car en Italie

Le car en Italie est facile d'utilisation, fiable et rentable. Ce mode de transport permet de se rendre dans de nombreuses villes qui ne sont pas desservies par le train. Oraria Autobus affiche des informations utiles sur les horaires des cars dans chaque région. Check My Bus est une excellente ressource pour rechercher les cars qui opèrent dans des villes spécifiques et les provinces.

Bon à savoir :

Il est fortement conseillé d'acheter son billet d'autocar avant le jour du départ. Pour cela, vous pouvez vous rendre dans un tabacaio, un kiosque à journaux et aux distributeurs installés dans les stations de métro.

Important :

Assurez-vous de valider votre billet lorsque vous montez dans le bus au risque de devoir payer une amende allant de 50 à 110 euros.

Le réseau d'autocars italiens est un moyen fiable et économique de voyager entre les régions et les villes du pays. De nombreuses compagnies offrent également la climatisation et le Wi-fi gratuit. Les principales compagnies nationales d'autocars en Italie incluent Marino Autolinee (reliant Naples, Bari, Bologne, Gênes, Milan, Padoue, Parme, Turin et Venise), Autolinee Baltour et Sena. En outre, certaines compagnies d'autocars multinationales comme FlixBus offrent des itinéraires d'autocar à des prix très intéressants entre les grandes et petites villes.

La voiture en Italie

Si vous préférez vous déplacer de façon indépendante ou si vous envisagez de vivre dans une petite ville ou en milieu rural, la voiture sera sans doute l'option la plus pratique. Si la conduite en Italie jouit d'une image assez folklorique, les règles routières sont généralement respectées, et tant que vous avez un permis de conduire en règle, tout se passera pour le mieux. Les permis de conduire européens sont reconnus en Italie, mais si vous possédez un permis de conduire international, vous devrez l'échanger contre un permis de conduire italien. Deux articles traitant de la conduite en Italie de notre guide devraient vous intéresser : « Conduire en Italie » et « Obtenir le permis de conduire en Italie ».

L'Italie possède un vaste réseau routier composé d'Autostradas, de Strade Statalli, de Strade regionali, de Strade provinciali et de Strade Locali. Pour plus de détails sur les conditions de circulation et les péages, consultez autostrade.it.

Attention :

La Zona Traffico Limitato (ZTL), spécifique aux centres-ville, est fermée aux voitures de tourisme en raison des routes étroites et du manque d'espace de stationnement.

Deux roues en Italie

Conduire en Italie n'est pas sans inconvénient. Le trafic, en particulier dans les grandes villes, peut être frustrant, et trouver une place de parking peut être contraignant. Pour contrer ces phénomènes, nombreux sont les Italiens et expatriés à se déplacer en deux roues pour se faufiler à travers la circulation et les routes étroites.

Pour conduire un deux roues en Italie, il faut être âgé d'au moins 14 ans, suivre une formation dans une auto-école et passer un examen pratique.

Faire du vélo en Italie

Les vélos sont également très populaires en Italie et font partie intégrante du mode de vie italien. Parmi les avantages du vélo, il permet de visiter de nombreux lieux historiques et autres attractions sans les inconvénients de la voiture. Vous trouverez des magasins de location de vélos dans toutes les villes italiennes.

Le taxi en Italie

Il est parfois inévitable de prendre le taxi, notamment, si vous venez d'arriver en Italie. Dans la mesure du possible, empruntez un taxi depuis une station officielle. Les taxis non enregistrés exploitent un service notoire en Italie, avec des prix élevés et des frais cachés. La plupart des taxis n'acceptent pas les cartes de paiement, aussi, prévoyez de l'argent liquide. À moins qu'il ne s'agisse d'un déplacement sur une longue distance, la plupart des chauffeurs de taxi ne donnent pas de tarif fixe à l'avance. De plus la plupart des villes ont des tarifs préétablis par leurs autorités, non négociables.

Bon à savoir :

Pour l'heure, Uber opère à Rome uniquement, et nulle part ailleurs dans le pays.

Liens utiles :

Trenitalia
Ente Autonomo Volturno
Oraria Autobus
autostrade.it

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.