Le marché du travail à Bali
shutterstock.com
Actualisé il y a 2 mois

Avec ses plages idylliques, ses chaînes montagneuses luxuriantes et les sourires charmants de ses habitants, il est difficile de ne pas tomber amoureux de Bali. Si vous avez décidé de vous expatrier sur l'île des Dieux, notamment afin d'y trouver un emploi, voici des informations qui vous aideront durant vos recherches en tant qu'étranger.

 Bon à savoir :

En tant qu’expatrié, vous devrez faire preuve de patience durant votre recherche d’emploi à Bali, car les entreprises doivent parrainer leurs employés étrangers afin qu’ils obtiennent le visa adéquat. Ces démarches sont complexes et coûteuses.

Le marché du travail à Bali

L'Indonésie est un pays en développement qui s'est progressivement imposé comme l'une des plus grandes puissances économiques du Sud-est asiatique. Le pays, qui compte plus de 264 millions d'habitants, affichait un taux de chômage relativement faible, de 5,34 % en août 2018. Ce chiffre étant de plus en plus bas chaque année, il illustre les progrès prometteurs de l'économie en général. 

Concernant les Balinais sans activité professionnelle, il s’agit généralement de diplômés universitaires, donc des profils compétents. Naturellement, afin de protéger sa propre population, le droit du travail indonésien énonce clairement qu’il est interdit aux entreprises, qu’elles soient étrangères ou locales, d’embaucher des expatriés pour un travail pouvant être effectué par une Indonésie.

Travailler en tant qu’expatrié à Bali

Comme indiqué dans l’article « Travailler à Bali », le processus pour trouver un emploi en tant qu’étranger à Bali est long et compliqué. Par exemple, il est obligatoire pour tout étranger désireux de travailler à Bali de demander et d’obtenir un permis de travail, car sans lui, le travail devient illégal et passible d’une lourde amende et d’une déportation.

L’entreprise désireuse de parrainer un futur employé étranger doit répondre à certains critères : 

  • Elle doit être une entité commerciale légale en Indonésie,
  • S’il s’agit d’une société locale, elle doit remplir des conditions de capital spécifiques pour pouvoir parrainer,
  • Elle également obligée de prouver que la main-d’œuvre locale n’est pas apte à occuper le poste proposé

Concernant les coûts d’une telle procédure, l'employeur doit :

  • Demander un permis de séjour temporaire (KITAS) moyennant 1 200 dollars américains. Ce permis est valide de 6 ou 12 mois, aussi, il doit être renouvelé tous les ans,
  • Demander un permis de travail (IMTA), lui aussi payant.

Quels emplois pour les expatriés à Bali ?

S’il est difficile pour les étrangers de trouver un emploi à Bali, la tâche n’est pas impossible.

 Attention :

La loi indonésienne stipule que les étrangers travaillant dans le pays doivent être considérés comme des « experts » dans leur domaine. Cela implique une expérience professionnelle de 5 ans ou plus dans leur domaine. 

Si vous êtes nouveau diplômé et étranger, vous n’aurez pas le droit d’intégrer une entreprise, exception faite si vous êtes locuteur natif enseignant l'anglais. C’est d’ailleurs la voie empruntée par de nombreux jeunes expatriés inexpérimentés, malgré les faibles rémunérations dans ce secteur.

Pour mettre toutes les chances de votre côté et si vous possédez l’expérience nécessaire, tournez-vous vers le secteur de l'accueil et plus précisément vers les postes de direction. En effet, la majorité des expatriés qui travaillent à Bali occupent les postes de direction (chef exécutif ou responsable marketing, etc.) dans les entreprises multinationales ou le secteur hôtelier.

Quant aux autres emplois, tels que serveur ou d’autres petits « jobs » pour vivre chichement, cela est tout simplement impossible.

Les salaires à Bali

Les salaires varient selon les secteurs. Un expatrié travaillant dans une industrie de premier plan comme Oil and Gas Company peut gagner entre 50 millions IDR (3 750 USD) et 100 millions IDR (7 500 USD) par mois en sachant qu’il faut compter entre 1 500 à 2 000 USD par mois pour vivre sur l’île.

Un chef exécutif ou un directeur d’hôtel peut gagner un salaire d’environ 3 000 USD à 5 000 USD par mois, cependant, la recherche d’emploi dans ce secteur peut être longue, étant donnée la concurrence. La meilleure façon de travailler et de vivre à Bali consiste à créer votre propre entreprise, à travers laquelle vous pourrez vous parrainer pour un visa de travail tout en gagnant votre vie à Bali, mais également acheter un bien immobilier sur l’île.

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.