accidents et urgences
Shutterstock.com
Actualisé le mois dernier

En tant qu'expatrié au Mexique, il est peu probable que vous sachiez comment réagir en cas d'urgence, qu'il s'agisse d'un accident de la route ou tout autre type d'incident. Cet article vous indique les autorités à contacter et les endroits où vous devez vous rendre en cas d'urgence, surtout si vous ne connaissez encore personne dans le pays.

En cas d'urgence au Mexique

En cas d'urgence au Mexique, la première chose à faire est d'appeler le service 911. Renseigner l'opérateur sur le motif de votre appel. Selon le type d'urgence, l'opérateur communiquera votre demande aux autorités compétentes, à savoir les pompiers, la Croix-Rouge ou le service de police. Une fois que les services d'urgences sont sur place, il faudra présenter vos pièces d'identité, à savoir, votre carte de résident ou votre passeport. Sachez que votre localisation exacte sera retracée durant l'appel.

Si vous avez souscrit une assurance privée, il faudra également contacter la compagnie d'assurance ou votre courtier pour l'informer de l'urgence. Ces derniers sont habilités à dépêcher une ambulance pour vous transporter à l'hôpital le plus proche en cas d'urgence médicale ou si vous avez été impliqué dans un accident de voiture. La compagnie d'assurance désignera, par la suite, un expert en sinistres et des experts juridiques, si nécessaire. Assurez-vous d'être toujours en possession des données relatives à votre assurance.

Que faire en cas de décès au Mexique

Les procédures à suivre en cas de décès sont très similaires à celles d'autres pays. Dans tous les cas, vous devez prendre contact avec les autorités compétentes et vous assurer de recevoir la documentation appropriée afin que tout soit réglé comme il se doit.

Décès suite à des causes naturelles

Si un membre de votre famille décède de causes naturelles, il faudra contacter les services d'urgence en composant le 911. Expliquez-leur ce qu'il s'est passé et ils vous enverront aussitôt une ambulance. Les circonstances du décès seront alors établies par un professionnel du domaine.

Un certificat de décès (certificado médico de defuncion) vous sera remis. Assurez-vous de le garder dans un lieu sûr afin de pouvoir le présenter au Registro Civil, ou registre civil, le plus proche de l'endroit où l'accident ou le décès a eu lieu.

Décès causé par un accident

En cas de décès d'un proche causé par un accident, vous devez également appeler le service de police local. Ce sont les agents gouvernementaux qui détermineront si le corps de la victime peut être déplacé de la scène de l'accident pour être transporté au Servicio Medico Legal. Une autopsie pourra alors être effectuée afin d'établir la cause exacte du décès. Le service médico-légal connu sous le nom de Servicio Medico Forense (SEMEFO) peut également être appelé à enquêter sur les lieux. Une fois que ces agents ont obtenu suffisamment d'informations sur le décès, la famille peut alors récupérer le corps à la morgue judiciaire pour lui rendre un dernier hommage.

Décès dans un hôpital ou un centre médical

Lorsqu'un décès a lieu sous la garde de médecins dans un hôpital ou dans un centre médical, le processus d'établissement d'un certificat de décès est beaucoup plus rapide car il est signé par le médecin traitant. L'hôpital s'assure également que le document est remis au CR.

Certificat de décès

Le certificado médico de defunción est important lorsque vous faites une réclamation auprès d'une compagnie d'assurance. Bien souvent, ce certificat peut être présenté directement à un salon funéraire. Il doit inclure le nom complet du défunt et de ses parents, le lieu et la date de naissance, le numéro de carte d'identité national, l'état civil, la nationalité, l'adresse la plus récente, l'acte de naissance, le lieu et l'heure du décès et, si possible, le lieu de l'enterrement prévu.

Licence pour inhumation ou crémation

Un jour après le décès, le CR expédiera une licence pour inhumation ou crémation et vous serez alors autorisé à enterrer ou incinérer la personne décédée.

Dispersion des cendres

Ce droit dépend de l'autonomie normative et de l'endroit choisi pour disperser les cendres. Une grande considération accordée aux contaminants que les cendres peuvent comprendre.

Au Mexique, il est illégal de jeter des cendres à la mer ou à la plage, dans les parcs publics et dans certaines zones. Il convient donc de vérifier au préalable avec les autorités compétentes.

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.