Les different quartier de New York
Shutterstock.com
Actualisé la semaine dernière

Se loger à New York n’est pas une mince affaire, entre les loyers exorbitants et les innombrables quartiers parmi lesquels il est facile de se perdre. Pour vous aider dans votre recherche de logement, voici un aperçu des différents quartiers de New York et leurs spécificités.

Manhattan

Le borough de Manhattan est lui-même divisé en une cinquantaine de quartiers. Pour résumer le découpage de l’île du nord au sud : il y a Harlem et l’Upper Manhattan au nord ; puis Central Park et les quartiers résidentiels de l’Upper East Side et l’Upper West Side ; Midtown avec Times Square et ses grands buildings ; les quartiers branchés de East Village, Greenwich Village et Soho ; enfin, tout au sud, le Financial District, avec ses tours et la bourse de Wall Street. Manhattan est un quartier généralement sûr, c’est également vrai pour Harlem, qui a longtemps été l’un des coins les plus dangereux de New York. On s’y promène désormais sans danger, bien que la vigilance reste de mise, comme partout.

D’une manière générale, les loyers sont excessivement chers à Manhattan. A moins de gagner très bien sa vie, il est compliqué d’y vivre autrement que dans un studio ou en colocation. C’est particulièrement vrai pour les quartiers les plus en vogue (Soho, Tribeca, West Village, etc), où le loyer pour un appartement avec une chambre dépasse aisément les 3 000 dollars par mois. Par ailleurs, s’y garer est souvent un casse-tête et représente un véritable budget. Si les prix sont si élevés, c’est parce que Manhattan est le cœur de New York et abrite les lieux les plus branchés de la ville (restaurants, musées, bars, shopping…).

Brooklyn

Brooklyn est le borough qui monte, tant et si bien que dans certains quartiers, les prix dépassent désormais ceux de Manhattan ! C’est le cas de Williamsburg, quartier des hipsters qui a été complètement transformé par la gentrification. Toutefois, Brooklyn est un borough gigantesque où il reste possible de trouver des logements à des prix raisonnables pour New York. Niveau culturel, la scène musicale et la nightlife sont particulièrement développées à Brooklyn. On y trouve les clubs les plus branchés, comme l’Output et House of Yes, et de nombreuses salles de concert underground.

Pour ce qui est de la sécurité, l’essentiel de Brooklyn est très sûr. Il reste quelques quartiers où il vaut mieux éviter de s’aventurer, tels que Brownsville et East New York. Cependant, d’une manière générale, New York est une ville sans danger. Le taux de criminalité et le nombre d’homicide sont à leur niveau le plus bas depuis près de 80 ans.

Queens

Queens est l’autre quartier émergent de New York, qui offre des prix encore accessibles dans des quartiers de plus en plus branchés. Parmi eux, Long Island City (où les loyers augmentent d’année en année) et Astoria sont résolument tendances et facilement accessibles depuis Manhattan. Dans le second, quartier grec qui compte de nombreux Européens, les loyers sont aisément moitié moins chers que dans certains quartiers de Manhattan, et pourtant il est très agréable d’y vivre.

L’autre avantage de Queens, c’est qu’il est assez facile de trouver des places de stationnement gratuites. Queens, c’est aussi deux fortes communautés : hispanique, à Corona et Jackson Heights, et chinoise, à Flushing. Pour ce qui est de la criminalité, une fois encore, il n’y a à priori pas grande chose à craindre à Queens.

Le Bronx

Il est tout à fait possible d’y habiter tout en travaillant à Manhattan. Le Bronx est surtout un quartier résidentiel, où les touristes et New-yorkais vivant dans les autres boroughs s’aventurent assez peu, hormis pour visiter le zoo et le jardin botanique.

C’est ici que l’on trouve les loyers les plus abordables de New York. Notez toutefois que le Bronx reste aujourd’hui le borough où la criminalité reste la plus élevée, notamment dans les quartiers de Hunts Point, Fordham, où vous n’aurez à priori pas de raison de vous rendre.

Staten Island

Cette île au sud de Manhattan n’a pas grand intérêt d’un point de vue touristique, et même lorsque l’on habite à New York, on a assez peu de raisons de s’y rendre (à moins d’y résider). Les loyers sont moins chers que dans le reste de la ville, mais il est quasiment nécessaire de posséder une voiture car à l’inverse des autres boroughs, les transports en commun sont peu développés.

Pour ceux qui travaillent à Manhattan, le temps de trajet depuis Staten Island vaut rarement le coup. Pour des loyers abordables, beaucoup préféreront se loger dans le New Jersey, par exemple, l’État voisin qui est beaucoup plus facilement accessible.

 Liens utiles :

Streeteasy
Carte des loyers par quartier
Carte de la criminalité à New York

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.