maisons a San Jose
Shutterstock.com
Actualisé il y a 2 semaines

Les options d'hébergement abondent dans la capitale du Costa Rica. On y trouve des logements pour toutes les bourses et toutes les exigences ! Dans cet article, vous trouverez des informations sur les meilleurs endroits où vivre à San Jose et sur ce qu'il faut prendre en considération avant de choisir votre pied-à-terre dans la capitale costaricienne.

La plupart des expatriés choisissent de louer un bien durant leur séjour au Costa Rica. En revanche, beaucoup de retraités préfèrent acheter leur propre logement. Dans tous les cas, plusieurs éléments sont à prendre en compte avant de s’installer à San Jose. Vous pouvez choisir d’habiter proche de l'école de vos enfants, d'une clinique médicale ou d’un hôpital, ou encore, de votre lieu de travail. Sachez qu’il y a beaucoup d’embouteillages dans la ville et que parcourir certaines distances peut prendre un temps fou.

Il est également important de choisir un logement dans lequel vous vous sentirez en sécurité. Beaucoup de condominiums et d'appartements offrent un service de sécurité qui fonctionne 24 heures sur 24 ; ils sont donc particulièrement populaires auprès des expatriés. Si vous préférez vivre dans une maison, nous vous recommandons de faire installer une alarme.

Où vivre à San Jose

Ces dernières années, Escazu et Santa Ana sont devenues les zones proches de San Jose les plus courues par les expatriés. Elles offrent la possibilité de vivre à proximité de nombreux restaurants, d’immeubles de bureaux, de l'hôpital CIMA et du centre commercial Multiplaza. On trouve également des communautés d'expatriés à Rohmoser, Ciudad Cariariari (communément appelé Cariariari), San Antonio de Belen (communément appelé Belen), Heredia et Alajuela.

Escazu

Surnommé le « Beverly Hills du Costa Rica », Escazu est particulièrement populaire auprès des étrangers. Cette ville dispose d’une grande variété de magasins américains, afin de répondre aux besoins des Occidentaux. On y trouve des logements de toutes sortes : des maisonnettes simples, mais aussi de luxueux penthouses et palaces. La plupart des plus belles propriétés appartiennent à de riches Costariciens.

Notez que le très sélect Costa Rica Country Club se trouve dans ce coin, ainsi que de nombreuses écoles privées bilingues.

Santa Ana

A l'ouest d'Escazu se trouvent les villes de Santa Ana et Ciudad Colon. Cette banlieue ne cesse de grandir au fur et à mesure que la capitale s’étend, d’autant plus qu'elle est desservie par une autoroute qui part de La Sabana et permet de se rendre aux plages du Pacifique en moins de 1h30 !

Santa Ana doit sa popularité à son climat chaud et sec, ainsi qu'à sa proximité avec de nombreux services comme des installations médicales de pointe, le plus grand centre commercial du pays, plusieurs hôtels et plusieurs bureaux haut de gamme.

La population du quartier est composée d’un savant mélange de Costaricains et d'étrangers. Le centre-ville de Santa Ana a toutefois réussi à conserver une atmosphère typiquement costaricaine, semblable à celle de nombreuses petites villes à travers le pays.

Rohmoser

À la périphérie du centre-ville, le grand parc de La Sabana offre de nombreuses attractions comme des sentiers, des musées, des terrains de sport et une piscine olympique. Il est entouré de quartiers relativement haut de gamme, dont Rohmoser, l'un des plus appréciés des étrangers et des Costariciens de classe moyenne.

De nombreux expatriés vivent autour du boulevard Rohmoser, un boulevard verdoyant et facilement accessible. La zone dispose d’un large éventail de services et de commodités.

Cariari

Cariari se trouve à environ huit kilomètres au nord-ouest de la capitale, juste à côté de l'autoroute de l'aéroport international Juan Santamaria. Elle abrite le Cariariari Country Club, qui dispose d’un magnifique parcours de golf. C'est une ville haut de gamme qui compte des hôtels de luxe, de grands restaurants et l'American International School.

San Antonio de Belen

À l'ouest de Cariariari, San Antonio de Belen est une ville très tranquille avec des logements pour toutes les bourses. La région a connu une croissance rapide depuis qu'INTEL y a ouvert une grande usine.

Heredia et Alajuela

Situées à environ une demi-heure de la capitale, Heredia et Alajuela offrent elles-aussi une gamme d'hébergements pour tous les budgets et tous les goûts. On y trouve des maisons modestes, mais aussi des hôtels particuliers à un million de dollars. Les deux villes disposent de beaux paysages, d’un environnement rural et d’un charme plus typique.

La région d’Heredia est plus fraîche que les autres. Plusieurs résidences haut de gamme se trouvent en altitude dans les montagnes.

Alajuela est la deuxième plus grande ville du pays et abrite le principal aéroport. Vers l'est, en passant par le centre-ville, vous croiserez des fermes de café, des charrettes à bœufs, des chevaux et des paysages qui donnent un aperçu du Costa Rica authentique.

Exigences pour louer un logement

Avant d'emménager dans votre logement, vous pourriez être tenu de verser un acompte. Pour une propriété non meublée, cet acompte peut représenter l'équivalent d'un mois de loyer. Le montant peut atteindre l’équivalent de deux mois de louer pour un logement meublé.

En règle générale, vous devez vous attendre à payer des charges en plus de votre loyer. Certaines de ces charges, comme l’eau, l’électricité ou la télé, peuvent être déjà comprises si vous louez un logement meublé.  

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.