Enseigner à Toronto

Bonjour
Je suis enseignante en école primaire et devrais arriver à Toronto en avril.
Je suis en train de réaliser les procédures pour faire reconnaître mes diplômes auprès de l’ordre des enseignants de l’ontario.

Quelqu’un a déjà effectué ces procédures administratives ?

De manière générale je souhaiterai entrer en contact avec des enseignants français exerçant à Toronto.

Je vous remercie pour vos réponses.

Manue

Vous allez vous heurter aux ordres professionnels, véritable mafia ici. Vous pouvez déjà oublier le public.
Le privé, vous avez vos chances, mais attention, on parle business ici, ce qui en pratique signifie un salaire très bas malgré des frais de scolarité pour les élevés totalement indécent, ou passe le pognon ?!

Comptez sur un salaire de 40.000$ brut si vous êtes a plein temps, pas possible de trouver autre chose qu'un basement (sous-sol) sordide pour vous loger avec un tel salaire.

Je vous conseille de viser plutôt Ottawa, vous serez plus confortable financièrement.

J'ai un autre avis qu'olivier4545.
Il y a deux Conseils scolaires d'écoles de langue française à Toronto (écoles élémentaires et secondaires)  qui recrutent des enseignants qualifiés (ce sont comme des rectorats). Il s'agit d'écoles de langue française financées par les fonds publics de l'Ontario.

Voici les liens vers les sites :

https://www.cscmonavenir.ca/
https://csviamonde.ca/

Le Conseil scolaire Mon Avenir est le plus important en nombre d'écoles et d'élèves. Ce sont des écoles catholiques, ce ne sont pas des écoles privées, elles sont financées par les fonds publics, c'est une particularité de l'Ontario.

Le premier salaire annuel brut pour un enseignant qualifié sans année d'expérience est de 49,599.00 $CAN.
Au bout de 11 années l'enseignant atteindra le salaire maximum qui est actuellement de 99 935.00$CAN brut (juste pour vous donner une idée de l'évolution salariale).

Oui contrairement à ce que dit Olivier, ce n'est pas nécessairement dur. Les diplômes français sont reconnus par l'ordre des enseignants et enseignantes de l'Ontario. Mais le processsus peut être long.
Il y a une pénurie d'enseignants francophones en Ontario, que ce soit dans les 2 conseils francophones que dans les conseils anglophones pour l'immersion.

Dans tous les cas il te faudra passer des entretiens et connaître un peu les spécificités du système éducatif de l'Ontario. Un début indispensable est d'avoir lu Faire croître le succès qui est LE document sur lequel tu peux être certaine d'avoir des questions. Les conseils catholiques pourraient te demander un certificat de baptême et une lettre d'un prêtre ainsi que de prendre un cours supplémentaire de religion catholique.

Pour ce qui est du salaire, il dépende de ta formation initiale pour la sélection du niveau (1 à 4) de la grille des salaires et c'est évalué par le COEQ mais uniquement après ton embauche, et de ton  expérience qui est évaluée par chaque conseil.

Pour les suppléances, le salaire est le niveau A1/0 (44k $) divisé par 194 par journée travaillée en attendant un poste permanent.
Pour vivre à Toronto qui est une ville chère (surtout pour le logement) cela peut être limite. N'hésite pas à élargir tes horizons et à voir un peu plus loin. Le conseil scolaire Viamonde couvre toute le sud et le sud-ouest de l'Ontario avec des villes beaucoup plus abordables que la grande région Torontoise (Windsor, Sarnia, London, Welland  et bientôt Waterloo) . Pour les catholiques tu peux aussi regarder le conseil scolaire providence pour le sud-ouest de l'Ontario.

Bonne chance, et fait attention qu'en ce moment ce n'est pas un moment facile dans les conseils scolaires.

Nouvelle discussion