Assurance maladie et accidents

Bonjour,

Je suis suisse, retraité et je réside en permanence en Sicile. Je suis donc un résident et l'on m'a fait une carte d'identité (valable en Italie seulement) et j'ai une carte de l'assurance d'Etat (Tessera sanitaria). Suis-je suffisamment assuré ou dois-je faire une assurance complémentaire privée ? Quels avantages supplémentaires m'apporterait cette assurance privée ?

Si quelqu'un a déjà fait la même expérience, je souhaiterais avoir son avis.

Merci.

Bonjour. Je suis Belge et aussi résident en Italie avec carte d'identité et tessera. Mes amis Italiens me disent que c'est suffisant. Par contre l'ai pris une assurance pour les voyages à l'étranger (annulation, rapatriement...)

Bonjour, merci pour votre réponse qui me tranquillise quelque peu. Bonne journée.

Philippe Clerc
Marsala (TP)

même situation, mais moi je suis éplorée par le système soins de santé en Italie !! Malheureusement, en étant en Italie j'ai attrapé une maladie neurologique assez grave et je dois dire que cela me coûte une fortune de me soigner ici !! Parfois les rendez-vous sont tellement éloignés qu'on est obligé d'aller à pagamento ! Comme j'ai 66 ans, prendre une assurance individuelle coûte trop chère !! Heureusement , j'en ai une pour les hospitalisations mais...

Bonjour et merci de m'avoir fait part de votre expérience. Effectivement, il me semble y avoir un système à deux vitesses. Je ne me suis pas renseigné sur le coût d'une assurance privée mais, ayant 68 ans, je pense comme vous que les primes sont exorbitantes. Je dois dire par contre que la qualité des soins est très bonne.

je suppose qu'il y a des soins de santé qui diffèrent suivant la partie de l'Italie ou l'on habite ! Ici, en Romagna, c'est surtout les temps d'attente qui sont horribles...mais cela peut conduire à des vrais problèmes...

Je suis abonnée à ce petit journal et voici ce que je viens de trouver: https://lepetitjournal.com/milan/actual … cde-241980
Le rapport Panorama des régions et des villes 2018, publié par l’OCDE le 9 octobre dernier, pointe du doigt l’Italie et ses disparités régionales dans deux domaines. Zoom sur la Lombardie et Milan.

Si l’Italie n’est bien sûr pas le seul pays à connaître des disparités entre ses régions, la péninsule se distingue particulièrement dans deux domaines, pointés du doigt par le rapport Panorama des régions et des villes, publié par l’OCDE la semaine dernière. L’Italie se révèle en effet le pays industrialisé avec le fossé le plus important entre ses régions en terme de nombre d’actifs et arrive en deuxième position en matière d’inégalité dans la sécurité. La Péninsule figure en outre parmi les pays connaissant les plus grands écarts en matière d’accès aux services, de santé ou encore d’éducation.

Nouvelle discussion