Créer un besoin

L'autre jour loicpty donnait des idées pour créer un commerce qui fonctionne à Madagascar. Bien entendu ce que les jeunes ont le plus besoin, c'est tout ce qui touche aux  NTIC (techniques de l'information et de la communication, Internet, Smartphone, protocole Bluetooth…). :top:
Mais qu'en est-il de la plus grande majorité des expat's retraités? :unsure
Avec un vieux téléphone modulaire à clapet et un PC qui leur sert à dire bonjour à la famille en France, cela suffit amplement.  :idontagree:
Par contre ce qui leur manque surtout après avoir épuisé toutes leurs forces pour épater la galerie en paillettes et minizupes, c'est pouvoir trouver des personnes à qui raconter leurs exploits passés car il est difficile de narrer ses aventures d'antan à une jeune damoiselle qui est plongée dans la contemplation de ses propres photos ou selfies dans son smartphone tout neuf que le vieux tonton vient de lui payer. :/
Donc ce qui serait rentable par exemple c'est de créer un bar "Le rendez-vous des expat's" où on peut boire autant qu'on le désire et qu'on ne paye pas les boissons mais le temps qu'on passe dans ce bar avec naturellement le wi-fi gratuit et à volonté car souvent des expat's ne vont boire un coup que pour se connecter gratuitement en restant assis des heures devant une bouteille de THB. :cool:
Bien entendu il faudrait y installer un billard et des tapis pour taper la belote.
Et quand ils ont un p'tit creux, mettre des sandwichs jambons-beurre à disposition ou encore installer un grill pour pouvoir griller soi-même sa viande marinée...(non je n'ai pas dit que la nourriture était gratuite, faut pas pousser quand même...quoique). ;)
Bon si vous voulez d'autres idées tirées de mon jus de cervelle, faites-moi signe. :dumbom:

madagaston :

Par contre ce qui leur manque surtout après avoir épuisé toutes leurs forces pour épater la galerie en paillettes et minizupes, c'est pouvoir trouver des personnes à qui raconter leurs exploits passés car il est difficile de narrer ses aventures d'antan à une jeune damoiselle qui est plongée dans la contemplation de ses propres photos ou selfies dans son smartphone tout neuf que le vieux tonton vient de lui payer. :/
Donc ce qui serait rentable par exemple c'est de créer un bar "Le rendez-vous des expat's" où on peut boire autant qu'on le désire et qu'on ne paye pas les boissons mais le temps qu'on passe dans ce bar avec naturellement le wi-fi gratuit et à volonté car souvent des expat's ne vont boire un coup que pour se connecter gratuitement en restant assis des heures devant une bouteille de THB. :cool:
Bien entendu il faudrait y installer un billard et des tapis pour taper la belote.

Cela est peut-être différent à Mahanoro, mais dans beaucoup de villes côtières il y a déjà des "lieux de rendez-vous" pour expat retraités. Lieux dans lesquels ils peuvent se retrouver pour prendre de nombreux verres, se raconter leurs exploits sexuels, "refaire le monde", jouer aux cartes et même jouer à la pétanque..... Mais pour un bon nombre d'entre eux, le prix des consommations est très important (et beaucoup fréquentent aussi les bars gasy), alors faire payer le temps passer au bar me semble irréalisable......

Mais cela a un avantage, lorsque l'on ne veut pas de ce type de clientèle (difficilement compatible avec des couples, ou des groupes de touristes, du moins à mon avis). Sur la côte il m'avait suffit de vendre la THB 500 ar de plus que les autres bars pour être certain de n'avoir aucun retraité (du moins aucun "pilier de comptoirs"..... ;)

Je cite loicpty:
Sur la côte il m'avait suffit de vendre la THB 500 ar de plus que les autres bars pour être certain de n'avoir aucun retraité.....

Effectivement j'en connais quelques uns qui vont même boire le café pour dimanjato (environs 3 cents d'euro) chaque matin dans les gargotes mal famées et crasseuses à souhait.  :o
J'en connais même qui nettoient avec l'index le reste de composé car il n'ont pas de pain pour "saucer". :dumbom:
Mais je précise qu'ils sont rares... ce sont les derniers rescapés des dinosauriens. :lol:

madagaston :

Je cite loicpty:
Sur la côte il m'avait suffit de vendre la THB 500 ar de plus que les autres bars pour être certain de n'avoir aucun retraité.....

Effectivement j'en connais quelques uns qui vont même boire le café pour dimanjato (environs 3 cents d'euro) chaque matin dans les gargotes mal famées et crasseuses à souhait.  :o
J'en connais même qui nettoient avec l'index le reste de composé car il n'ont pas de pain pour "saucer". :dumbom:
Mais je précise qu'ils sont rares... ce sont les derniers rescapés des dinosauriens. :lol:

Peut-être rares à Mahanoro, mais beaucoup moins rares à Tuléar, Morondava, Majunga, et même Tana.... Cela me paraissait évident, mais j'aurais dû aussi préciser qu'il ne faut pas non plus généraliser et que tous les retraités ne passent pas leurs journées à faire la tournée des bars ;)

loicpty :

]
Peut-être rares à Mahanoro, mais beaucoup moins rares à Tuléar, Morondava, Majunga, et même Tana.... Cela me paraissait évident, mais j'aurais dû aussi préciser qu'il ne faut pas non plus généraliser et que tous les retraités ne passent pas leurs journées à faire la tournée des bars ;)

En effet, quand on dépense beaucoup d'argent pour parer les fleurs des îles de bijoux, Iphones, soucouter et autres franfreluches en imitation des grands couturiers mondiaux, il ne reste plus beaucoup d'argent pour soi et certains retraités sont obligés d'économiser au maximum en attendant le virement de la pension. Comment n'y ai-je pas pensé? ;)

Tout projet d'entreprise est souhaitable. Un minimum d'analyse de marché/business plan et de bon sens sont nécessaires.

1)  Vu le peu d'expats à Mada  et même si leur pouvoir d'achat local est considérable, ce marché est marginal.
2) Oublie le secteur de service pour les locaux (Telma ne pense pas comme moi mais ils ont un monopole)  parce que la main d'œuvre est hyper bon marché. Par contre le potentiel  dans le tourisme est là. 
3 ) Les besoins et les ressources sur l'île sont faramineux  dans les secteurs primaires et secondaires. Si le pays veut développer, il faut protectionnisme et indépendance décisionnelle et financière face à l'Otan, FMI, Banque Mondiale, CEE et autres que je ne citerai pas
Think local buy local, be local.

Effectivement Madagascar est trop dépendant des organisations mondiales et autres car l'opportunisme y règne en maître et on ne pense pas assez au lendemain. On veut de l'argent et tout de suite.
Quand on sait que ailleurs au monde de grandes industries on démarré dans un garage ou dans une chambre de bonne avant de prospérer, on peut légitimement se demander pourquoi le pays est toujours enlisé dans la paupérisation.
Il y a bien des entreprises qui se créent comme à une vingtaine de km de Mahanoro c'est la rué vers l'or mais avec des dirigeants étrangers. :/

jpmadalu :

Tout projet d'entreprise est souhaitable. Un minimum d'analyse de marché/business plan et de bon sens sont nécessaires.

Think local buy local, be local.

C'est pourquoi, je me permettrai de corriger le titre du post en : RÉVÉLER un besoin et non créer...
Vieille réminiscence de marketing  ;)

Think local buy local, be local  :thanks:

Je persiste et signe que le titre "créer un besoin" est plus porteur que révéler.  ;)
C'est d’ailleurs très bien illustré dans le film "Le loup de Wall Street" où Leonardo Di Caprio demande aux participants de son séminaire :
« Vendez-moi ce stylo !»
Alors que lorsqu’il le demande à l’un de ses meilleurs commerciaux, celui-ci prend le stylo et demande en retour à Di Caprio:
« Peux tu mettre ta signature sur ce bout de papier ? »
Di Caprio répond alors : « Je n’ai pas de stylo… »
Le commercial lui répond alors : « C’est pour cela que tu as besoin d’un stylo ! » :lol:
Donc le commercial a bien créé un besoin.
C'est un bon exemple qui relate une fois de plus ce que font les créateurs de téléphones par exemple car ils savent que toutes les communautés du monde ont besoin de se parler et que les déplacements des personnes sont de plus en plus fréquents donc ils ont besoin de téléphones cellulaires ou autres Iphones pour se contacter.

madagaston :

Donc le commercial a bien créé un besoin.
toutes les communautés du monde ont besoin de se parler et que les déplacements des personnes sont de plus en plus fréquents donc ils ont besoin de téléphones cellulaires ou autres Iphones pour se contacter.

Bah non ! le besoin existe ET tu le révèles.

Quand tu fais une super terrine de lapin, tu ne créer pas le besoin d'en manger ! Tu révèles le besoin à tout le forum de se faire plaisir en dégustant ta super terrine !
Le besoin existe depuis toujours ! besoin de bien être, de communication, de confort, de valorisation de l’ego.....Depuis que l'homme est homme ! :P

LtLce
Bah non ! le besoin existe ET tu le révèles.

En fait, je pense peut-être à tort que le besoin de manger de la terrine n'existe pas encore à Madagascar sauf chez les grands restaurateurs qui le révèlent sur leur carte de menu et qui de ce fait peuvent créer une envie de manger de la terrine.
Quant au reste de la plèbe, soit 99,99% d'insulaires ne savent même pas ce que c'est que de la terrine de lapin. :lol:
En effet ce qu'on ne connait pas ne peut en aucun cas nous manquer...

madagaston :

LtLce
Bah non ! le besoin existe ET tu le révèles.

En fait, je pense peut-être à tort que le besoin de manger de la terrine n'existe pas encore à Madagascar sauf chez les grands restaurateurs qui le révèlent sur leur carte de menu et qui de ce fait peuvent créer une envie de manger de la terrine.
Quant au reste de la plèbe, soit 99,99% d'insulaires ne savent même pas ce que c'est que de la terrine de lapin. :lol:
En effet ce qu'on ne connait pas ne peut en aucun cas nous manquer...

Hum, post intéressant.  Voir la théorie de Maslow sur les besoins. Voir ce qu'en pensent les victimes des guerres actuelles.
Hum, pas besoin de créer un besoin,  une bonne terrine de lapin  me suffira.

LtLce
Bah non ! le besoin existe ET tu le révèles.

Je pense que j'ai peut-être mal exprimé l'idée du besoin.
En effet il y a une quarantaine d'année le premier téléphone cellulaire a été créé par un certain ingénieur de chez Motorola.
Et quand les gens ont découvert cela c'est bien devenu un besoin que de se procurer cette invention ou création. ;)
Quand j'étais encore en France je mangeais rarement du lapin et quand j'ai créé ma lapinerie, j'ai commencé à adorer cette viande blanche ainsi que ses variantes: terrines, civet, à la moutarde etc. Donc c'est bien devenu un besoin chez moi que de consommer cette viande issu de la création de ma lapinerie.
Quand à Maslow qui préconise le besoin de se reproduire... je suis sceptique car c'est plutôt le besoin de créer une famille. mais les puristes diront que c'est la même chose... :lol:

A l'attention de tous les amateurs de terrine de lapin de Madagaston... je tiens à informer tous les gourmands de ce forum qui se ruent sur ces mets qui font saliver par avance.... que je suis " :one " sur toute éventuelle diffusion de ce met de choix... et que... hélas, il risque de ne plus y en avoir pour vous...!

Ben voui... créer un besoin -de terrine- ou le relever... ne vous bercez pas trop d'illusions.... je fais barrage !!! ahhhh ah ah.... mouahhhh
Miammmm !

Nouvelle discussion