Renseignement sur l'integration en georgie

Bonjour à tous , je suis un grand amoureux de la georgie a tel point que je parle le géorgien et que j'y passe 3 mois pars ans 🙂 Maintenant je voudrai m'y installe définitivement . Je voudrais y crée mon entreprise mais dans qu'elle domaine me dirigé tel est la question . Auriez vous quel que orientation à me donnez ... merci 🙂🇬🇪

Bonjour
Le secteur porteur en Géorgie, c'est tourisme et agriculture.
Le nombre de visiteur en Géorgie augmente chaque année.
Vous pouvez ouvrir des chambre d’hôte, ou petit ferme bio dans la région, ou en ville.
Ucha

Tourisme et agriculture bio

En 2004, cette Suissesse de l’étranger a par ailleurs fondé avec des membres de sa famille une agence de voyage, qui travaille avec des bureaux partenaires en Suisse et dans toute l’Europe.
Depuis 2008, le tourisme en Géorgie a augmenté progressivement. «La guerre avec la Russie a ensuite éclaté, et il a à nouveau diminué. Désormais, nous sommes de nouveau au niveau de 2008. La Géorgie ne sera jamais une destination de tourisme de masse, ce qui est peut-être mieux ainsi.»

Le couple a, en outre, acheté un grand terrain à Lagodechi, près de la frontière de l’Azerbaïdjan, pour construire une ferme bio – «une sorte de petit projet de développement auquel les voisins sont associés et qui leur permet de garantir leur subsistance.» Durant le week-end, la famille est souvent là, «la maison est très simple avec notamment un poêle à bois mais les enfants y sont très heureux».

La quadragénaire est peu critique envers sa patrie d’adoption, elle n’aime pas non plus la comparer avec la Suisse. «Ce qui me manque ici, ce sont des transports publics fiables. Je me déplace en voiture parce que ce n’est pas possible de faire autrement.» Elle n’apprécie pas vraiment que les membres de la famille et les voisins se mêlent de tout. «Parfois, je pourrais tous les envoyer balader», explique-t-elle en riant.

Le problème des déchets et de l’absence de recyclage dérange aussi Barbara Gimelli. Sinon, rien ne lui manque, bien au contraire: «Ici, beaucoup de choses sont possibles. On peut fonder une entreprise et concrétiser des idées en quelques jours, on peut véritablement faire et changer quelque chose. Lorsque je suis en Suisse, je m’étonne toujours des soucis des gens.»

Source

https://www.swissinfo.ch/fre/une-suisse … -/41541030

Pas mal d'expatriés m'ont dit que les géorgiens ont une conception particulière des libertés individuelles.

Je ne remet pas en cause leur témoignage mais leur mentalité et leur comportement.

En effet,
- l'égoïsme dont font preuve de nombreux occidentaux actuels n'est pas une vertu ;
- je suis certaine que le géorgien du quotidien ne se mêle pas de la vie privée ou professionnelle d'un magistrat géorgien ou d'une base militaire gardée par des bergers du Caucase.

bonjour et maintenant vous êtes ou?

comment faire les algeriens pour avoir un visa pour la Géorgie

Nouvelle discussion