Shutterstock.com
Actualisé le mois dernier

Pour travailler à Malte, les ressortissants de l'Union européenne, de l'EEE et de la Suisse n'ont pas besoin de permis de travail, mais pour rester plus de trois mois sur l’île, il faut un permis de séjour, quelle que soit sa nationalité.  

Obtenir un permis de séjour

Tous les ressortissants des pays de l'UE, de l'EEE et des pays tiers peuvent légalement transférer leur résidence fiscale dans un pays étranger où les impôts sont moins élevés que dans leur pays d'origine. Il existe à Malte différents types de permis de résidence.

Un régime spécial de résidence s'adresse aux personnes ayant un revenu élevé. Le montant annuel minimum d'imposition est de 20 000 euros avec un taux fixe de 15 % pour les revenus provenant de l'étranger et de 35 % pour les revenus générés à Malte.

Le permis de résidence temporaire

Il est destiné aux personnes financièrement autonomes souhaitant rester à Malte de manière temporaire. Pour l'obtenir, il faut ne jamais avoir résidé à Malte plus de six mois au cours d'une année civile et justifier d'un revenu minimum de 13 976 euros en étant célibataire et de 16 305 euros en étant marié. Le possesseur de ce permis n'est pas assujetti à l'impôt maltais sur les revenus et les plus-values qui proviennent de l'étranger, même s’ils sont versés à Malte.

Pour des études

La personne étudiant dans une université, un établissement d'enseignement supérieur, ou dans une école privée à Malte peut avoir le statut de résident temporaire pour toute la durée de ses études.

Le permis de résidence ordinaire

Pour obtenir un permis de résidence ordinaire à Malte, vous devez séjourner physiquement sur le territoire durant une période de six mois au minimum sur une année civile. Établir sa résidence ordinaire à Malte est une chose aisée lorsque l'on est ressortissant d'un pays de l'UE. Les critères d'obtention sont l'emploi, l'autonomie financière, l'éducation ou la création d'entreprises.

Notez qu'aucun montant minimal n'est demandé pour acheter ou louer un bien immobilier.

Pour cause d'emploi

Toute personne recherchant un emploi ou prête à accepter une offre d'emploi à Malte, exerçant une activité salariée ou étant travailleur indépendant, peut avoir un permis de résidence ordinaire. Il est même possible de créer une entreprise et d'être employé par sa propre entreprise !

L'autonomie financière

Si vous prouvez que vous pouvez subvenir à vos besoins et à ceux des personnes à votre charge vous accompagnant, un permis de résidence ordinaire peut vous être attribué sans autre motif. Pour garantir au gouvernement maltais que vous n'aurez aucunement besoin de son aide financière, vous devez avoir un capital de 14 000 euros ou un revenu hebdomadaire régulier de 92,32 euros au minimum en étant célibataire. Pour un couple, le capital doit être de 23 300 euros ou le revenu hebdomadaire de 108,63 euros par semaine. Pour chaque personne à charge, il est demandé 8,15 euros.

Documents à fournir

S'agissant d'une carte biométrique à puce en anglais, si vous êtes ressortissant de l'Union européenne, de l'AELE ou de la Suisse, vous n'aurez pas à fournir vos empreintes digitales. Pour les Européens(es), cette carte est gratuite, sinon, son coût est de 25 euros. Pour une carte de cinq ans, les frais sont de 125 euros. Réunissez les pièces suivantes :

  • le formulaire de demande avec la justification de la demande ;
  • une fiche d'identité (ID1A) ;
  • deux photographies d'identité en couleurs sur fond blanc au format passeport, authentifiées par un agent de police ou une personne officielle comme un juge, un prêtre ou un médecin ;
  • le formulaire CEA. Choisissez la bonne feuille : A est pour les travailleurs, M pour les étudiants, J pour les retraités, E pour les personnes mariées à un Malais(se), P pour les résidents permanents.

Le permis de résidence permanente

La demande de résidence permanente peut être faite lorsque vous avez séjourné(e) plus de cinq ans à Malte sans avoir quitté le territoire plus de six mois par an. Pendant ces cinq années, vous devez avoir appartenu à la catégorie « autonomie financière » ou avoir exercé une activité professionnelle régulière en qualité d'employé ou de travailleur indépendant, ou encore avoir poursuivi des études.

Permis de résidence longue durée pour une personne d'un pays tiers

La qualité de résident longue durée vous est octroyée quand vous avez séjourné légalement de manière permanente sur le territoire maltais pendant cinq ans. Le statut de résident permanent implique que vous ne vous êtes pas absenté de Malte durant plus de six mois consécutifs, et que ces absences cumulées ne dépassent pas dix mois sur cinq ans.

Le Global residence program (GRP)

Il s'adresse aux personnes de pays tiers (hors Suisse et EEE) ne bénéficiant pas d'un autre régime. La demande de souscription doit être effectuée par un agent assermenté par la Commission des finances publiques et les conditions suivantes sont à respecter :

  • acquérir un bien immobilier d'une valeur de 250 000 euros minimum (220 000 euros à Gozo et au sud de Malte) ou louer un bien immobilier ayant un loyer annuel de 9 600 euros au minimum (ou 8 750 euros au sud de Malte ou à Gozo). Les frais de dossier s'élèvent à 6 000 euros (ou 5 500 à Gozo et au sud de Malte) ;
  • avoir une autonomie financière totale ;
  • avoir une assurance maladie valable à Malte et dans l'Union européenne ;
  • avoir des documents de voyage (passeport, visa) en règle et en cours de validité ;
  • le bénéficiaire et son conjoint(e) doivent choisir le même statut.

Le permis de travail à Malte

Les ressortissants des pays de l'UE (excepté la Croatie), de l'EEE et de la Suisse n'ont pas besoin de permis pour travailler à Malte. Il leur faut uniquement un permis de résidence pour rester plus de trois mois sur l’île.

Les personnes ayant un passeport d'une autre nationalité doivent effectuer leur demande de visa de travail depuis leur pays de résidence, avant d'entrer à Malte. Les conditions d'obtention peuvent varier selon le pays d'origine, le mieux est de contacter l'ambassade de Malte de son pays ou la représentation consulaire la plus proche pour des renseignements détaillés. Votre futur employeur peut également vous aider et pour cause...

La demande de permis de travail sera effectuée par le futur employeur et non par l'employé lui-même. La liste des documents à fournir est longue, vous la trouverez sur ce lien.

N'oubliez pas que pour travailler à Malte, vous devez avoir une bonne maîtrise de la langue de James Bond.

 Attention :

Les ressortissants de certains pays doivent avoir un visa pour entrer à Malte. Consultez notre article « Les visas pour Malte » pour savoir si vous devez en avoir un.

 Liens utiles :

Permis de travail et de résidence à Malte
Documents à fournir pour un permis de travail à Malte
Résider à Malte
France diplomatie
La France à Malte

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.