Actualisé il y a 5 mois

Crèches, garderies, groupes de jeu, personnes au pair et nourrice privée, soyez assuré qu'il existe en Thaïlande une multitude d'options pour prendre soin de votre enfant, en toute sécurité durant votre absence.

L’école maternelle n’est pas obligatoire dans le pays, mais vous pouvez inscrire vos enfants dans certaines écoles maternelles publiques, et à moindre coût. Dans la plupart des villes en Thaïlande, vous trouverez des crèches anglophones qui accueillent les enfants à partir d’un an et jusqu’à trois ans. Ces structures sont particulièrement prisées dans les zones urbaines.

Afin d’encourager l’interaction sociale, nombreux sont les parents à organiser des groupes de jeu. N’hésitez pas à consulter le forum d’expatriés de votre ville de résidence en Thaïlande. Les tarifs sont généralement raisonnables, étant gérés sur une base de volontariat. Si vous vivez dans les grandes villes thaïlandaises et que vous optez pour une crèche ou une école maternelle internationale, attention aux tarifs particulièrement élevés.

Vous pouvez également engager les services d’une nounou, ce service étant abordable et particulièrement pratique. Si l’agrément fait partie des habitudes occidentales, en Thaïlande il n’y a pas de réglementation spécifique quant à la garde d’enfants à domicile. Notez toutefois que la plupart des nounous sont expérimentées, et enclines à s’engager auprès de familles anglophones. Pour trouver la perle rare, contactez les agences spécialisées ou épluchez les petites annonces dans les journaux. Les sites d’expatriés peuvent également vous aider, sans parler des expatriés eux-mêmes, qui peuvent vous recommander la bonne personne. De nombreux adolescents thaïlandais désireux d’améliorer leur anglais se tournent vers le baby-sitting. Vous avez là une solution simple et pratique, elle aussi.

Le système éducatif en Thaïlande

Le système éducatif thaïlandais est en grande partie sous l’égide du gouvernement, à travers le ministère de l’Éducation. En vertu de la loi sur l’éducation nationale, les citoyens thaïlandais sont scolarisables gratuitement pendant 12 ans, au sein des écoles publiques. Toutefois, seuls l’enseignement primaire et le secondaire inférieur sont obligatoires.

De nombreux étrangers résidents en Thaïlande optent pour la scolarité privée, avec un programme bilingue ou exclusivement en anglais, si ce n’est pas en école internationale. Les écoles privées suivent le programme national thaïlandais, toutefois, la majorité des cours sont dispensés en anglais. Les écoles internationales quant à elles suivent le programme du pays qu’ils représentent. Ainsi, une école internationale américaine ou britannique suivra le programme scolaire américain ou anglais. Aujourd’hui, de nombreuses familles thaïlandaises de la classe supérieure optent pour des écoles privées, dont les méthodes d’enseignement et les structures sont de meilleure qualité. Ces élèves sont d’ailleurs préparés pour les études universitaires.

Si vous prévoyez un retour dans votre pays d’origine par la suite, il est conseillé de choisir une école qui suit le programme du pays en question. Notez toutefois que les écoles internationales sont plus chères que les écoles privées. Par ailleurs, certaines écoles internationales n’accueillent que les élèves de primaire, au mieux jusqu’à l’âge de 12 ans. D’autres encore incluent le lycée, accueillant les élèves jusqu’à l’âge de 18 ans.

 Liens utiles :

Cybo
Acacia Centre
Garden International School
Sabatan
International Schools

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.