Close

Au pays du flamenco par passion pour l'espagnol

  • Vivre en Espagne
  • Espagne
  • Expatrie a Barcelone
Interview
Publié il y a 5 mois

Originaire de Normandie, Karim a eu un véritable coup de cœur pour l'Espagne lors de son séjour Erasmus, il y a quelques années. Aujourd'hui enseignant d'espagnol, il y est retourné pour son doctorat et c'est à Barcelone qu'il a choisi de poser ses valises. Mais sa vie ne se résume pas qu'à passer de longues heures à la bibliothèque. Karim en profite également pour partir à la découverte du pays. Il en parle à Expat.com.

Bonjour Karim, peux-tu te présenter brièvement et nous raconter ce que tu fais en Espagne ?

Je suis enseignant agrégé d’espagnol en France. Je me trouve à Barcelone cette année et l’année prochaine pour mener à bien mon doctorat sur l’immigration espagnole en Catalogne en lien avec l’identité catalane. Je suis membre de la Casa de Velázquez, une école française en Espagne, qui me permet de séjourner en Catalogne pour effectuer mes recherches. Je suis également l’auteur du blog « Espagnol pas à pas » dans lequel je donne mes conseils et astuces de prof à ceux qui veulent apprendre l’espagnol.

Qu'est-ce qui t'as attiré vers Barcelone ?

J’ai déjà vécu deux ans à Barcelone, la première en master grâce au système d’échange Erasmus, et la deuxième après avoir passé les concours, comme assistant de français. J’ai également séjourné les étés à Roses, où je travaillais pour financer mes études tout en apprenant l’espagnol. L’Espagne, la Catalogne et surtout Barcelone ont été un coup de cœur dès les premiers contacts. J’aime beaucoup l’ambiance ressentie quand on y séjourne, l’accueil des gens, la richesse culturelle et le tout avec le soleil ! J’aime aussi beaucoup le fait de pouvoir parler espagnol ou catalan. Les Catalans ont une chance incroyable de vivre dans une région bilingue.

Quelles étaient les formalités à remplir pour que tu puisses t'installer en Espagne ?

Étant fonctionnaire en détachement, les démarches ont été facilitées par l’administration française. Je n’ai pas eu grand-chose à faire, à part quelques papiers pour la mutuelle. C’est l'un des avantages de l’Espagne : l’impression de dépaysement tout en restant en Europe.

Parle-nous de ce que tu aimes le plus et le moins en Espagne.

J'aime beaucoup l’ambiance générale et l’état d’esprit des Espagnols. Les gens sont très accueillants ici, on est loin de la froideur et du stress parisiens. La langue espagnole est magnifique et c’est pour cela que je prends un grand plaisir à l’enseigner à mes élèves dans le secondaire ou à travers mon blog. J’apprécie aussi beaucoup la vie méditerranéenne, autant dans sa richesse culturelle et culinaire que dans le rythme de vie. Enfin, j’apprécie beaucoup la luminosité ici. J’ai grandi en Normandie et je ne suis pas habitué à avoir une telle lumière, même lorsque le ciel est couvert. C’est très agréable.

En revanche, j'ai un peu plus de mal avec le niveau sonore : les Espagnols parlent plus fort que les Français et cela se ressent surtout dans les lieux publics. Ce serait le seul bémol !

Vivre à Barcelone

Peux-tu nous décrire l'Espagne en une phrase ?

C’est toujours très difficile de la quitter !

Qu'est-ce qui t'a le plus surpris à ton arrivée en Espagne ?

J’ai découvert l’Espagne pour la première fois à l’âge de 19 ans. Je venais de passer une année sur Paris. J’ai été très surpris par le contact avec les Espagnols : leur gentillesse et leur sympathie.

Est-il difficile de trouver un logement en Espagne ? Quels sont les types de logements disponibles pour les expatriés ?

Il n’est pas si difficile de trouver une chambre à louer sur Barcelone. Les colocations sont nombreuses. Par contre, c'est plus difficile de trouver un appartement entier. Les colocations sont beaucoup plus généralisées qu’en France et les appartements touristiques se multiplient. Trouver un appartement décent dans le centre peut relever du parcours du combattant. J’ai moi-même cru ne jamais pouvoir en louer.

Que penses-tu du mode de vie en Espagne ?

J’apprécie beaucoup le mode de vie en Espagne : c'est mieux réparti dans la journée. On prend le temps de faire plusieurs pauses, peut-être plus courtes, mais mieux espacées dans le temps. Le rythme est en général moins éprouvant.

Quels sont les moyens de transport disponibles à Barcelone ? Comment te déplaces-tu ?

Barcelone est une ville à taille humaine. Comme j’habite dans le centre, je me déplace généralement à pied ou en bus. J’évite de prendre le métro car ce n'est pas aussi pratique qu’à Paris (la configuration de la ville est très différente). Le bicing est aussi une très bonne solution comme la ville est bien adaptée aux vélos.

Vivre à Barcelone

As-tu eu des difficultés à t'adapter à ton nouvel environnement et à la société espagnole ?

Je connais l’Espagne depuis le début de mes études et j’y ai vécu plusieurs années. J’enseigne la langue, je suis donc comme un poisson dans l’eau ici ! C’est, pour moi, le mode de vie idéal !

A quoi ressemble ton quotidien d'expatrié à Barcelone ?

Je suis en doctorat donc ma vie se résume à passer des heures à la bibliothèque et à la découverte de l’Espagne. En passant plus de temps sur le premier point, je vous rassure !

Que fais-tu de ton temps libre ?

J’ai la chance d’avoir une voiture. Je profite des week-ends pour sortir un maximum pour partir à la découverte de la Catalogne. J’aime aussi beaucoup visiter l’Espagne : l’Andalousie m’attire énormément. J’apprécie aussi Madrid. Quand je reste à Barcelone, j’aime beaucoup découvrir de nouveaux bars et restaurants : il y en a tellement ! J'aime aussi me ressourcer à la plage.

Y a-t-il en Espagne des activités nocturnes pour les fêtards ?

Barcelone offre beaucoup d’occasions de faire la fête. Il y en a pour tous les goûts : de la boîte commerciale remplie de touristes au style rock underground, en passant par le rooftop chic. Il faut vraiment prendre le temps de découvrir tous ces univers. Equinox, la radio française de Barcelone, rappelle chaque vendredi les principales activités du week-end sur Barcelone. Le choix est vaste.

Quelles nouvelles habitudes as-tu adoptées en Espagne ?

En Espagne, je prends davantage le temps de vivre. Les autres ne courent pas après le métro ou d’une boutique à l’autre. On adopte donc un rythme plus tranquille. Le soleil invite aussi aux pauses terrasse en pleine journée, chose à laquelle je n’étais pas habitué avant.

Aussi, les vols étant fréquents, j’ai pris l’habitude de vraiment faire très attention à mes affaires, à la limite de la paranoïa. On voit tellement de vols à l’arrachée !

Vivre à Barcelone

Quel est ton avis sur le coût de la vie en Espagne ?

Le coût de la vie en Espagne est globalement moins élevé, les salaires aussi pour ceux qui veulent y travailler. Par contre, les activités touristiques et culturelles restent chères, la demande étant très élevée.

Y a-t-il quelque chose que tu voudrais faire en Espagne mais dont tu n'as pas encore eu l'occasion ?

J’aimerais beaucoup avoir plusieurs mois pour moi, prendre ma voiture et faire le tour de l’Espagne… J’espère pourvoir le faire avant la retraite.

Quel est ton meilleur souvenir de l'Espagne ?

Ce n’est pas un moment en particulier mais une attitude : s’asseoir quelque part, fermer les yeux et se tourner face au soleil.

Si tu pouvais repartir à zéro en Espagne, que ferais-tu différemment ?

Je ne regarde pas souvent en arrière car je n'aime pas avoir de regret. Si j’en avais un, ce serait de ne pas être venu plus tôt !

Que penses-tu de la cuisine locale ? Quelles sont tes spécialités préférées ?

J’adore la cuisine méditerranéenne ! Elle est saine et très bonne. Attention, toutefois, à l'excès d’aliments frits. J’apprécie beaucoup la fideuà en Catalogne, une sorte de paella avec du vermicelle à la place du riz, servie avec de l’aïoli. C'est un vrai régal !

Vivre à Barcelone

Qu'est-ce qui te manque le plus par rapport à ton pays d'origine ?

La famille et les amis. La vie en France ne me manque absolument pas, mais les personnes qui m’entouraient beaucoup !

Es-tu déjà arrivé à un point de vouloir quitter l'Espagne ?

Je n’ai jamais eu envie de quitter l’Espagne. Au contraire, c’est toujours un déchirement quand je dois partir. Les nouvelles rencontres faites ici et la qualité de vie sont vraiment exceptionnelles.

Quels conseils donnerais-tu aux futurs expatriés en Espagne ?

Je conseille aux futurs expatriés de venir en Espagne au moins deux semaines d’affilée pour avoir un aperçu de la vie ici. Je leur conseillerais également de se mettre en contact avec des Français qui ont déjà franchi ce cap : il y a tout de même des particularités – notamment administratives et culturelles – dont il vaut mieux être prévenu !

Quelles seraient, selon toi, les 5 choses à emmener dans sa valise en Espagne ?

Des souvenirs de la famille et des amis, une bonne méthode pour apprendre la langue, un ordinateur avec un clavier à la française, une réserve de médicaments que vous n’êtes pas sûrs de trouver sur place, sans oublier la carte vitale européenne. Mais globalement, on a tout ce qu’il faut en Espagne.

Tes projets d'avenir ?

J’aimerais beaucoup continuer à enseigner en France, dans le secondaire, en université ou en préparatoire. Mais quitter l’Espagne à nouveau sera un véritable déchirement… On vit tellement bien ici !

Assurance santé expatrié

Conseils pour bien choisir votre assurance santé pour expatrié.

Déménagement international

Conseils pratiques pour bien préparer votre déménagement international