Close

Que faire en cas de maladie à l’étranger

  • enfant malade
    Shutterstock.com
Article
Publié il y a 3 jours

Il peut être relativement difficile de gérer ses problèmes de santé, qu'ils soient chroniques ou inopinés, lorsque l'on vit à l’étranger. Votre condition de santé, dépendant de votre personnalité et du type de maladie dont vous souffrez, peut avoir des répercussions significatives sur votre expérience en tant qu'expatrié à l'autre bout du monde, surtout si le système de santé de votre pays d'accueil présente certaines lacunes. En revanche, vous avez toutes les chances de vous en sortir avec une bonne organisation. Retrouvez les conseils d'Expat.com pour mieux gérer vos troubles de santé à l’étranger.

Souscrivez une assurance santé internationale

assurance sante
Shutterstock.com

Quelle que soit la raison qui vous motive à aller vivre à l’étranger, qu'il s'agisse d'une mission professionnelle, de vos études, de votre projet de retraite, ou de retrouvailles familiales, et la durée de votre séjour, souscrire une assurance santé internationale vous sera indispensable. L'on n'est jamais à l'abri d'un souci de santé quelconque, même si on fait partie de ceux qui tombent rarement malades. La première chose à faire est de choisir une assurance répondant à vos besoins, ainsi que ceux des membres de votre famille qui vous accompagnent. En règle générale, si vous avez décroché un poste à l’étranger, une assurance santé locale est comprise dans votre contrat de travail. Si vous souhaitez toutefois bénéficier de soins de santé personnalisés, de meilleure qualité et à un coût raisonnable, souscrire une assurance santé internationale peut s’avérer un choix judicieux. Assurez-vous de comparer les offres avant de signer votre contrat d'assurance.

Consultez votre médecin avant de partir

consulter un medecin
Shutterstock.com

Une expatriation n'est pas toujours facile à gérer, mais lorsque l'on souffre d'une maladie chronique, cela change la donne. Vous devrez donc faire preuve de prudence et prendre toutes les précautions nécessaires. Pensez d'ores et déjà à consulter votre médecin traitant et à l'informer de votre projet d'expatriation et de la durée. Dans un premier temps, ce dernier pourra vous donner quelques conseils sur les précautions à prendre dans votre pays d'accueil. Sachez, par ailleurs, que les conditions climatiques et l'environnement de votre nouveau chez-soi peuvent aussi avoir des conséquences considérables sur votre état de santé, pouvant résulter en certaines complications. Qui plus est, les médicaments habituellement prescrits par votre médecin peuvent ne pas être disponibles à l’étranger, ou être commercialisés sous un autre nom. Il est donc recommandé de faire de plein de médicaments et de vous munir d'une copie de votre prescription au cas où vous devez en acheter dans votre pays d'accueil. Pensez aussi à prendre une copie des résultats des examens médicaux auxquels vous avez déjà été soumis. Il est aussi conseillé de vérifier si les médicaments que vous comptez emmener avec vous sont autorisés dans votre pays d'accueil.

Pensez à la prévention

prevention
Shutterstock.com

On ne le dira jamais assez : mieux vaut prévenir que guérir ! Une fois installé à l’étranger, vous vous laisserez sans doute envahir par les émotions, à la fois l'excitation de vivre dans un nouveau pays et de profiter d'une multitude d'opportunités, et l'angoisse d’être à des milliers de kilomètres de ceux qui vous sont chers et tout ce qui vous est familier. Ainsi, vous aurez peut-être du mal à prendre soin de vous-même, ce qui a de fortes chances d'entraîner des troubles de santé à long terme. Si vous avez le mal du pays tout en essayant de vous donner à fond dans votre nouveau poste et de vous occuper de votre famille, votre santé mentale et physique se retrouve en pilotage automatique, ce qui n'est pas bon signe. Évitez d'ignorer les signes et symptômes et qui commencent à surgir, sans pour autant courir chez le médecin à la moindre occasion. Soyez attentifs aux besoins de votre corps et de votre esprit et réagissez en cas de besoin.

Renseignez-vous sur le système de santé local

systeme de sante
Shutterstock.com

Si l’accès aux soins de santé est un droit universel, tous les pays du monde ne répondent pas de la même manière aux besoins de leurs populations. C'est le cas de dire que même les pays les plus développés présentent certaines failles en matière de soins de santé. Il est donc recommandé aux expatriés de bien se renseigner au préalable sur l’état du système de santé de leur pays d'accueil. S'agit-il d'un système public, privé, ou d'un mélange des deux ? Le système est-il accessible et abordable ? Qui finance le système de santé et par quels moyens ? Quel est le taux de mortalité ? Il est essentiel de pouvoir répondre à toutes ces questions avant de vous aventurer dans l'inconnu, justement pour éviter de mauvaises surprises. Une fois sur place, pensez à vous renseigner sur les établissements de santé et les médecins les plus proches de votre domicile, les numéros d'urgence à composer ainsi que les procédures à suivre au cas où vous avez besoin d'un service ambulatoire.

Apprenez le jargon médical

jargon medical
Shutterstock.com

La maîtrise de la langue de votre pays d’accueil vous sera utile dans les différentes sphères de votre nouvelle vie, allant de la compréhension des différences culturelles à la communication dans le milieu professionnel et l'expansion de votre réseau. En revanche, il se peut que vous n'ayez ni le temps ni les moyens d'investir dans l'apprentissage d'une nouvelle langue. Si tel est le cas, pensez tout de même à apprendre quelques termes qui seront récurrents lors de vos échanges quotidiennes, y compris le jargon médical local. S'il vous arrive de tomber malade, cela vous aidera au moins à définir les maux dont vous souffrez, en particulier si l’établissement dans lequel vous avez recours aux soins de santé ne dispose pas d'un personnel francophone. Une certaine connaissance du jargon médical en anglais vous sera sans doute utile.

Soyez transparent au sujet de votre santé

discuter de son etat de sante
Shutterstock.com

La santé est un sujet délicat que l'on ne souhaite pas toujours aborder, tant pour ne pas avoir l'air vulnérable que pour éviter d'ennuyer les personnes qui nous entourent. En revanche, lorsque l'on vit à l’étranger et surtout si on est seul, il vaut mieux avoir des personnes sur qui on peut compter sur les plans moral et pratique. La meilleure chose à faire est de trouver une personne qui vous semble fiable, de lui montrer que vous l’appréciez et que vous lui faites confiance. N’hésitez pas à lui parler de votre état de santé à l'avance pour qu'elle puisse se préparer à réagir en cas de besoin. Cela ne veut pas forcément dire que vous devriez passer votre temps à vous plaindre de vos maux. Il suffit d'exprimer clairement ce dont vous souffrez et des risques associés pour pouvoir bénéficier de l'aide nécessaire en temps voulu.

Ne cédez pas à la panique

apprendre la nouvelle a ses proches
Shutterstock.com

Au cas où vous souffrez d'un trouble de santé quelconque durant votre séjour à l’étranger, ne vous précipitez pas pour annoncer la nouvelle à vos proches avant d'avoir une meilleure idée de quoi il s'agit. Consultez d'abord un médecin pour en avoir le cœur net. Évidemment, vous aurez toujours besoin du soutien de ceux qui vous sont chers, même si des milliers de kilomètres vous séparent. Cependant, gardez en tête qu'ils ne pourront pas faire grand chose pour vous aider, sauf se préoccuper de votre état de santé. Une fois que vous saurez concrètement ce dont vous souffrez et quels sont les risques que cela représente, vous pourrez alors leur en parler. Évitez toutefois d'utiliser le jargon médical, au risque de les inquiéter davantage. Soyez le plus clair possible, tant pour eux que pour vous.