Close

Etes-vous heureux à La Réunion ?

Bonjour à tous,

Les Nations Unies publient chaque année le classement des pays les plus heureux. En 2016, le Danemark, la Suisse et l'Islande figurent en tête des pays du bonheur.

Vous sentez-vous heureux à La Réunion ? Vous estimez-vous, aujourd'hui, plus heureux que dans votre pays d'origine ? Qu'est-ce qui, selon vous, a contribué à ce changement ?

De manière générale, trouvez-vous les habitants heureux  à La Réunion ? Comment le voyez-vous ?

Merci de partager votre expérience.

sur un site dédié aux expats vous trouverez forcément des gens heureux...pour les autres...

Il faut être réaliste, on peut être heureux du climat idéal (6° d'amplitude saisonnière) et de la beauté de l'île. Pas d'hiver à subir, pas de canicule dans les hauts
Les aspects positifs vous les connaissez, vous les avez sans doutes idéalisé et la publicité le propage.

"30° avec du soleil toute l'année, la mer, la plage, la nature, c'est ce que les métros aiment".
en Bas, la canicule est permanente de novembre à mars... c'est bien ce que vous cherchez non?!
Dans les hauts c'est "le calme, la randonnée, la nature sauvage et préservée, inscrit au Parc National patrimoine mondial..."

Sur place et en y vivant au quotidien c'est souvent une autre histoire. Si on habite on n'est plus dans un contexte touristique de passage et on n'est pas pareillement logé... Quant aux hauts, ils sont tombés bien bas..

Dans au moins 90% des cas vous logerez en zone urbaine dans le béton et à proximité du bitume et des embouteillages permanents, ce qui ajoute +5°: la climatisation (autant de frais que se chauffer en métropole) sera le seul moyen de survivre à 37° 80% d'humidité, 29° la nuit.

Dormir la fenêtre ouverte? Oubliez:  nuisances sonores importantes et continues, dans la majeure partie des cas.

Logé dans les BAS, votre désir risque fort de se tourner vers "vivre dans les Hauts".
Hors  "conglomération urbaine"  (car les communes se fusionnent entre elles) où est amassée la population vous pourriez avoir le privilège d'habiter une zone rurale.
En tel cas attention aux trajets si vous avez un travail en zone urbaine: être éloigné du lieu de travail "en ville" vous fait vite une énorme quantité de route et d'embouteillages à subir au quotidien en arrivant et en sortant.

Écoutez radio Réunion Première (ça se trouve en streaming sur internet)... le matin c'est le point route, et c'est sur ce point bien pire qu'à Paris...
Les transports en communs? Temps de trajets très longs, ça ne s'est pas assez développé pour être utilisable dans le rythme du travail sauf quelques configuration urbaine-urbaine. Sans voiture et en zone rurale voyager vers la ville demande d'y consacrer 2 demi-journée..

Les Hauts... la nature, "le Parc National inscrit à l'Unesco", le "paradis des randonneurs"?!!

La beauté et la nature restante est actuellement menacée par une urbanisation galopante.
la Région tente de rétrograder le Parc National déjà miné par des tas de dérogations en Parc Régional pour mieux faire de la Réunion une zone de loisirs.

On veut  ici développer un "tourisme à la mauricienne", urbaniser les hauts (refaire des routes, des voies rapides et construire des complexes et des écolodges dans l'actuel Parc National)

Même si ça ne s'est pas encore fait, le tourisme par hélicoptère (bruit extrêmement amplifié par la présence de remparts montagneux) a déjà bien transformé l'ambiance des lieux "calmes et préservés" et posé les bases du "tourisme à la dysneland".
S'y ajoute la  menace constante (toujours en entendre parler à la radio ou télé locale, ou dans la presse) de  projets titanesques (routes, parc a d'attraction, terrains de golfs, nouvelles bases d'hélico) qui dénatureraient encore un peu plus la Réunion, et donc des lieux que vous risqueriez d'aimer:  c'est la peau de chagrin d'un paradis perdu grignoté par l'urbanisation et le tourisme.
Ici on veut surtout capter une clientèle de stations balnéaires qui n'a pu que trouver des plages à requins et qui s'em.. erde en montagne.

Ces touristes déportés  provoquent une prédation qui dénature tout coin encore calme,  sauf quand le mauvais temps calme ce tourisme anarchique et envahissant. Il est dur de s'attacher à des lieux à peine découverts aussitôt menacés de destruction ou envahis par un "tourisme de bringue" (exemple: on monte dans les hauts louer un gîte pour faire la fête: tapage nocturne de 22h à 7h du matin qui résonne dans tout le village coincé entre deux montagnes)
Et à peine sortie d'une nuit de tapage,. on enchaîne directement sur les rotations d'hélicoptères...

La réunion est aussi et surtout une île surpeuplée marquée par la misère et une grande passivité de la population:
Cela donne le champs de liberté anormal aux élus et aux dirigeants qui encourage la corruption en tous les domaines.
Il y a plus de 50% de chômage, surtout dans les hauts. Cette misère permet de donner tout les droits à toute activité économique honnête ou non, qui peut alors polluer et nuire sans limite "fo respect travail a zot".

La Réunion est le seul exemple de Parc National devenu un terrain d'aviation avec 20 à 50 survols d'hélicoptères chaque matin. La population ne régit pas pour faire respecter le calme dans leurs villages, ce qui rend l'habitat près des zones naturelles tout aussi bruyant et difficile à vivre qu'une zone urbaine.
Oubliez donc de suite le calme dans les cirques: Le tourisme de masse par hélicoptères y règne:Si vous aimez le calme, il faut attendre que le soleil se cache pour connaître le calme dans la nature et éventuellement  insonoriser la case comme si vous habitez près d'un aéroport, pas que pour les hélicos, mais aussi pour les chien, la sono, les mobylette, les coupes fils, la voiture tuning des voisins... (oui, même dans les hauts!)

La mer? oubliez là.
La Réunion est avant tout une montagne. Avant (il n'y a pas si longtemps, les années 1990 encore) on ne se posait même pas la question, on tournait le dos à la mer, les plages étaient désertes, requins ou pas. Mais la publicité a vendu une île tropicale plongée dans un océan tiède avec "des plages", induisant en erreur toute une population.

Le littoral est soit une montagne qui plonge directement dans la mer, avec peu d'espace (on peu faire un sentier ou une route qui longe, c'est très joli.. mais on ne s'y baigne pas), soit c'est un cordon littoral extrêmement urbanisé avec des plages parfois belles, mais de toute façon minuscules et bien incapables de drainer des milliers de touristes,  et une circulation routière qui est extrême (et même un record: 2200km de route environ, pour 400.000 voitures).

40 à 60% environ de chomage, ce n'est pas anodin pour l'ambiance car même compensé par les allocations, cela provoque une violence ambiante due au manque de sentiment de reconnaissance des jeunes en particuliers qui est aussi plus ou moins en crise identitaire et se comporte comme dans les banlieue et "teste les limites" en faisant le bordel alors que les gendarmes sont  venu ici sont plutôt laxistes ou débordé et laissent faire.

Désœuvrement, ambiance de zone, bruit, bagarres, violence, épandages d'ordures, tapage et tapage nocturne sont l'envers du décors du "bon vivre ensemble" légendaire de la Réunion!

Les comportements habituels sont la sono à fond  plusieurs fois par semaine tant pis pour les voisins, les voitures tunning et scooter sans pôt d'échappement, les chiens attachés et affamés, enfermés et en souffrance hurlant des heures en continu, nuit et jour  et cela insistons bien dans un habitat dense qui n'est pas construit comme en métropole: bien moins insonorisé.

Dans les hauts, s'ajoute le TOURISME PAR HÉLICOPTÈRE de 6h du matin à midi (pas un passage de temps en temps, mais presque chaque matin 10 passages par heure, cela durant 3 à 5h de temps),
Toutes ses dérives se font dans l'acceptation par la soumission extrême de gens qui n'osent pas se plaindre de leur voisinage ou des nuisances abusives, qui n'osent pas contredire les politiques qui installent des nuisances touristiques ou industrielles (exemple, au centre ville, un Night club), laissent faire dans un fatalisme et soumission totale, de sorte que ces
comportements ne se corrigent pas et sont même encouragés avec l'argument  "c'est l'ambiance la Réunion, si vous n'aimez pas.. allez vivre ailleurs"...

la plupart des déçus se taisent pour ne pas plus gâcher le rêve et le positif d'avoir vécu ici avant de connaître progressivement le désamour des lieux. Une minorité s'adapte à l'ambiance locale: ceux qui aiment faire la fête souvent, aiment la vie urbaine et les loisirs, accèdent à un temps de loisirs et moyen de transport pour s'échapper hors urbanisation, et qui ont les moyens financiers d'assumer tout cela...

Quand on est en désamour d'un lieu, on le quitte sans même avoir l'envie et l'énergie de le critiquer, la page est tournée, c'est pour cela qu'il y a si peu d'avis négatifs...

Je suis encore assez heureux à la Réunion pour y rester, mais j'ai lancé l'alerte... À vous de choisir, et de mieux vous renseigner... ne me croyez pas sur parole: vérifiez le vous même en venant tester la vie ici!

Le tableau dressé est un peu plus sombre que la réalité.

Non mes chers amis car depuis quelques temps j ai decouvert que je n etais ni francaise.ni reunionnaise et que la vie ne souris comme avant.les nouvelles  ne sont plus bonnes pour moi ma bascules chaques jours.
je n ai plus de reponses a mes questions et plus de places pour une vie.je viens des etats unis et nee sur un bateau en 1967 abandonnee dans les annees 1970 a la reunion par mes deux parents.
j esperes vous en dire plus dans prochaines rendez vous.

kimberly.

"Reunion sans soucis" dresse un tableau assez noir peut-etre, mais ça ne me choque pas, ce sont des choses que j'ai ressenti aussi. Je suis un peu soulagée de lire que je ne suis pas seule à penser à toutes ces choses, dont on ne parle pas souvent sur ce forum.  J'insisterais même sur les poubelles pas ramassées, et les ordures jetées partout dans la nature, ...et les cafards. :D
La Réunion est une ile magnifique mais faudrait que ses habitants se réveillent ....  il ya comme une sorte d'indifférence ,  ou peut-etre que c'est de l'impuissance que l'on ressent. 
Gare à la pollution pesticide aussi.
Bref, je ne crois pas que la Réunion figurera parmi les endroits des plus heureux du monde, car l'image carte postale n'est que superficielle et n'a rien à voir avec le bonheur. Tout simplement.

Réunion100soucis a oublié de parler de l'eau  :dumbom: 
http://m.zinfos974.com/50-des-Reunionna … 06497.html
:joking:

Je dirais... vous avez tout à fait raison... mais je dirais aussi que c'est peut être pire ailleurs ;) trop d'humains, plus de place nulle part... les paradis n'existent plus. La Réunion reste tout de même un endroit privilégié et c'est pour cela que beaucoup s'y accroche...
Laurence  :)

"C'est pire ailleurs" est un argument très largement répandu pour se  justifier de laisser perdre ainsi ce qui est bien mieux chez soi qu'ailleurs.
Ce genre de pensée "positive" mène vicieusement au laxisme.

C'est ainsi dans les endroits exceptionnels qui méritent un soin particulier, tel CILAOS, où l'on laisse  la situation se dégrader, sans agir, sans écouter les lanceurs d'alerte, en affirmant  qu'on a bien de la chance car  "c'est bien pire à Paris", ou encore "c'est pire dans les BAS"..
Quand la situation se dégrade, on "fait l'habitude"..  on se résigne au nivellement pas le bas.

Être heureux dans un pays signifie aussi pouvoir y vivre, y travailler dans de bonnes condition, et avoir des bons contacts sociaux.
Les nuisances les plus envahissantes ne sont pas dues à  un problème de surpopulation mais à la non-gestion du tourisme de luxe et de bringue qui se concentre dans le luxe et dans l'Ouest, mais baisse ailleurs.

Sans le tourisme par hélicoptère ou ULM , les nuisances du tourisme sur le reste de l'île ne seraient que celle de cars et groupes amassés à un point de vue, la foule dans la rue commerçante et devant l'église, ce qui est, à comparer aux hélicoptères, local et minime...

Dans l'intérieur de l'île les cirques en particulier, les lieux subissent en effet, et massivement,  les nuisances des hélicoptères de tourisme et  perdent forcément de leur attrait, au dépend de l'activité touristique locale, donc de la vie sociale locale (reste l'agriculture, encore très chimique!). La perte de qualité de séjour et de vie dans les cirques qui découle de ces heures de vacarmes au quotidien nuit à tous les aspects de la vie sociale (même pour cultiver son terrain, dans un vacarme d'aérodrome au lieu de le faire au chant des oiseaux) alors que la présence d'un Parc National inscrit à l'Unesco, était, au départ, une énorme chance pour les riverains de ce "bien inscrit" et surtout la promesse d'un avenir dans les lieux qui devait associer une vie sociale améliorée par l'ouverture sur le monde via un tourisme responsable dans un cadre naturel préservé qu'on était si fier ici de pouvoir partager...

bjr , le message de reunion 100 soucis est tres clair et vrai , pauvre réunion jusqu'ou aura t'elle le courage encore de subir tout ce béton qu'on empile chaque jour sur terre et mer il y a une dizaine d'année , voir plus ,des ingénieurs avaient écrits que si l'on démolissait la falaise de la route du littoral , ( entendu sur radio freedom ) l'est de l'ile pourrait s'enfoncée dans la mer , lol, et maintenant qu'on vas rajouté du poid sur l'ouest avec le viaduc , donc c'est l'est qui vas se soulevé , mama totoch ,,,, là pas un mot on parle plus de pognon , sinon oui le bruit est devenu une galere journaliere , le bruit des helicots à saint gilles les hauts la rotation ,( le bruit me rend dingue ) brefff , sinon la venue en puissance des zoreils yen a partout des voitures immatriculées en metropole , on ajoute on ajoute , jusqu'à quand le stop , çà suffit , moi j'ai peur de se retrouvé un jour comme en nouvelle calédonie et çà vas arrivé   ,   les creoles ne se sentent plus chez eux , moi je parle beaucoup avec eux  çà se sent la petite revolution humaine bientôt , les prix ont augmenté , normal la vie des zoreils est là donc les prix sont revisés a la hausse et les creoles subissent ce grand changement sans l'avoir demandé .les grandes surfaces s'alignent sur le prix metropole . brefff  la reunion , pays de reve , non pays de galere , oui
moi je suis tranquille en retraite , je consomme creole petit budjet faut faire avec , pas de voiture, etc , merci ,

amical29 :

dingue )  sinon la venue en puissance des zoreils yen a partout des voitures immatriculées en metropole , on ajoute on ajoute , jusqu'à quand le stop,  les creoles ne se sentent plus chez eux

M'enfin... les zoreils ne  représentent que 10% de la population  :/  et puis même, ils sont chez eux au même titre que les autres... puisque la Réunion est un département Français.
Bonne soirée.
Laurence  :)

reunion100soucis :

"C'est pire ailleurs" est un argument très largement répandu pour se  justifier de laisser perdre ainsi ce qui est bien mieux chez soi qu'ailleurs.
Ce genre de pensée "positive" mène vicieusement au laxisme.
on se résigne au nivellement pas le bas.

Ce n'est pas une pensée positive... c'est juste que le monde change ici ou ailleurs et que vous pouvez gesticuler cela ne mènera à rien, de plus en plus d'habitants sur la terre "il faudra se serrer" 
Laurence  :)

Faire de quelques exemples (hauts de St Gilles ou Parc Régional ou National)  une généralité n'est pas très objectif. J'habite Ste Clotilde,pas loin du Bd Sud/Clinique Ste Clotilde,  une résidence de 50 logements et ....c'est très calme. Il existe tant d'exemples similaires, j'en suis sûr.
Certes, le bruit d'une "certaine musik boum-boum" peut exister mais cela reste assez limité.
Ce n'est pas de la faute du relief et de la géologie s'il n'existe que peu de plages.
Certes, il y a un gros effort à faire pour la propreté ., gros point noir.
Pour l'aspect socio-économique,  certains jeunes et moins jeunes sont peu préparés à l'emploi. Mais la Réunion crée des emplois (voir statistiques). Le problème , c'est que la proportion des moins de 20 ans est presque 3 fois supérieure à celle de la métropole.
Enfin, les remarques sur "les zoreils" sont déplacées (racisme à rebours détestable)
Il n'en reste pas moins que l'on peut se sentir très bien , sinon vivre " heureux" , à la Réunion

il n'y a pas plus de "z'oreilles" à la Réunion qu'avant, voir moins même.
voir les chifffres : insee

A la Réunion depuis plus de deux ans. Aucun regret.

Paysages magnifiques, gentillesses de tous.

Je me sens chez moi à la Réunion. Je suis heureuse.

bonjour
je suis de paris et je vais regulierement a la reunion voir mon fils,ma belle fille et mon petit fils,et j adore.les gens sont agreables,et sociables.quelques reproches au niveau de la proprete,mais si on choisit d y vivre c est qu on a pese le pour et le contre.mon fils a suivi sa compagne,et hormis le travail qu il ne trouve pas,il s y trouve tres bien.bonne journee.

Le blues de l'existence semble faire voir tout en noir à certains qui écrivent ici. Huit ans que je connais la Réunion, quatre mois que j'y habite. Je ne ressens pas la caricature que certains décrivent. Pour le moment la vie est douce, avec les plus et les moins qu'on peut trouver un peu partout... en France!
Je précise: il n'y a pas besoin de rouler sur l'or pour faire sa place ici.

Ce que dit reunion100soucis est vrai!
Ceci dit, comparativement à bien des endroits dans l'hexagone, la vie y est tout de même plus douce et plus agréable.
Comme partout, tout est loin d'être rose. Il y a des choses à améliorer dans l'île, mais je note également cette passivité de la population.
En même temps, dans une île à l'économie verrouillée, comment voulez-vous que les gens aient l'esprit d'entreprendre? On va vous mettre les bâtons dans les roues aussitôt.
Alors tout le monde a l'air de se satisfaire des choses telles qu'elles sont actuellement.

Bonjour,

Vous sentez-vous heureux à La Réunion ?

Pour avoir vecu 5 ans à la Réunion , je peux dire aujourd'hui que non , nous ne sommes pas heureux sur cette île.
Pourquoi ?
La vie ici , je la trouve absolument pas facile. Ok y'a le soleil , les paysages mais ça ne fait pas tout.
La nourriture est beaucoup trop cher même en mangeant local , Je trouve que c'est limité en choix, le loyer est cher aussi,mutuelles chères, internet, TOUT est cher...
Lorsque l'on a fait le tour de l'île plusieurs fois  (activités, plages, randonnés...) ensuite on en a marre de sortir et de se taper les embouteillages en permanence parce que c'est toujours la même chose et y'a rien d'autres à voir ...
Lorsque nous sommes arrivés à la Réunion , on s'est dit : " Ouais , c'est chouette ici . C'est une nouvelle vie , Il fait beau tout le temps ect  ..."
Mais quand on s'est rendu compte que notre argent diminué bien tout les mois , on ne pensé plus pareil du tout .Le bruit en permanence en semaine avec la circulation, les fêtes le soir et le dimanche avec les tambours, la sono à fond toute la journée...
Le plaisir d'être à la Réunion et d'y vivre s'est retrouvé en cauchemards , la dépression s'est installé...
Il y a eu aussi pleins d'événements douloureux qui sont survenus au fil des années et là , on a dit stop , on ne peux plus vivre ici car nous sommes malheureux,on rentre chez nous en métropole car notre vie est en métropole avec la liberté, être auprès de notre famille et pas enfermé sur une île loin de tout...
Aujourd'hui , je vous confirme que oui , on regrette d'être venu nous installer à la Réunion... C'est notre vecu, il y'a des personnes qui diront être heureuse qui s'y plaisent bien et il y'a d'autres personnes comme nous qui sont devenus malheureuses et vont retourner en métropole dans le pays d'origine...
La Réunion , c'est une belle île à découvrir mais pas pour y vivre pour nous...

De manière générale, trouvez-vous les habitants heureux  à La Réunion ? Comment le voyez-vous ?


C'est vraiment variable, cela dépends des personnes mais je dirais que même les natifs peuvent être malheureux pour en avoir côtoyés...

Ingress :

Ce que dit reunion100soucis est vrai!
Ceci dit, comparativement à bien des endroits dans l'hexagone, la vie y est tout de même plus douce et plus agréable.
Comme partout, tout est loin d'être rose. Il y a des choses à améliorer dans l'île, mais je note également cette passivité de la population.
En même temps, dans une île à l'économie verrouillée, comment voulez-vous que les gens aient l'esprit d'entreprendre? On va vous mettre les bâtons dans les roues aussitôt.
Alors tout le monde a l'air de se satisfaire des choses telles qu'elles sont actuellement.

Il faut relativiser tout jugement. Economie verrouillée ? Par qui? Comment? Où?
Rien n'est noir, ni blanc, ni gris, ni...
Croire que l'on va débarquer ,tel Robinson ,sur une île où tout est facile, manger des noix de coco, pêcher du poisson, et vivre au jour le jour n'est pas raisonnable.
Cette île a une histoire, faite de souffrances (pas pour tous!), d'esclavage, et souvent de misère. Progressivement, et depuis la départementalisation de 1946, la vie des Réunionnais s'est améliorée. Le gros point noir reste l'économie, le chômage, la dépendance vis à vis de la Métropole, de l'Europe......car peu de ressources naturelles, d'exportation.
Mais,comme je l'ai dit sur ce forum, la Réunion, paradoxalement crée beaucoup plus d'emplois que l'on ne croie. .....comparativement à ses ressources. Une université performante existe depuis 30 ANS qui permet l'éclosion de ses futurs cadres, leur envoi vers l'étranger pour se former à l'international.
Donc, des points positifs!
Attention! venir ici sans formation, ou emploi déjà obtenu en métropole (ou ici) peut faire vite déchanter.
Et ne voir que les embouteillages, le bruit à certains endroits, les hélicoptères ou la saleté , c'est ne voir qu'un aspect qui reste bien secondaire comparé à la qualité de vie, la gentillesse et politesse  des habitants, le climat, les balades, la montagne, etc....

En conclusion, trouver d'abord un job, si possible à 2000€ , car la vie est hélas chère .....et commencer à apprécier cette île.

lisez cet article... par rapport aux nuisances sonores des hélicoptères.

http://www.zinfos974.com/Cilaos-Le-cirq … 06780.html

Oui, Cilaos est beau, et agréable à vivre, mais tout de même: cette invasion est préoccupante et détruit des choses essentielles!
Cilaos tend d'ailleurs à se dépeupler... pour ça et bien d'autres choses.

Sachez aussi que cela augmente actuellement de 40% par an, soit 220% d'augmentation pour 2020, qui  nous feraient dépasser au quotidien, et avant 2020 la CENTAINE de survols d'hélicoptères en une seule matinée..

Dans les BAS, le Seuil DE PLAINTE se constate vers 8 à 10 passages/matinée environ, et en plaine qui ne résonne pas et en air dense où les aéronefs font moins de bruit.

Dans les cirques presque TOUS les aéronefs y passent: Au moins 25 fois plus de durée cumulée de nuisance sonore déjà car c'est 5 fois plus de trafic, et chaque passage dure 5 à 10 fois plus longtemps (150 secondes environ au lieu de 15 à 30!)
La population s'y est résignée comme à une fatalité... les pétitions sans suite depuis 20 ans ont usé ceux qui agissaient.

Le tourisme se tourne vers le marché asiatique; inde et chine, une population avide de tourisme type parc d'attraction, pacotille, bruit et foule, insensibles aux nuisances de surfréquentation et de bruit et pour lesquelles les Cirques sont un terrain de jeu pour foule de passage.

l'extrapolation de la tendance actuelle n'est donc pas réjouissante, à moins d'un sursaut de ceux qui voudraient ici d'un autre avenir, surtout dans les hauts, à moins d'être acculé à déménager.

Vivre dans les hauts (dans les cirques) et dans les bas est totalement différent...déménager pour aller près de la côte ou dans l'Est, ou même un autre HAUT (exemple quitter Cilaos pour la Plaine des Palmistes) équivalent à l'exil dans un pays éloigné où tout est différent.

Rodanat, vous dites "ne voir que les embouteillages, le bruit à certains endroits, les hélicoptères ou la saleté , c'est ne voir qu'un aspect qui reste bien secondaire comparé à la qualité de vie, la gentillesse et politesse  des habitants, le climat, les balades, la montagne, etc...."

Dans les zones naturelles les nuisances sonore globales des hélicoptères ne sont pas secondaires: elles changent carrément l'ambiance, et du coup il  en  va de la "santé" des autres  points positifs que vous citez!

-  Il ne s'agit pas de bruit à certains endroits quand on ne peut pas trouver le calme sauf en faisant des dizaines de km...

- la qualité de vie est touchée par des nuisances sonores globales plusieurs heures, quasiment tous les jours

- la gentillesse et politesse  des habitants tend à devenir "commerciale" vouée au commerce, avec même une soumission au "tourisme de bringue" (on est gentil, tolérant, on laisse d'autres foutrent le bordel et le quartier devient la zone, on ignore les déchets, le bruit en étant un).
"c'est Dysneland"...

- le climat, les balades, la montagne, ne sont pas vraiment appréciables quand toute la matinée se passe dans le vacarme.....l'après midi oui, c'est calme, mais sans le soleil

reunion100soucis :

Rodanat, vous dites "ne voir que les embouteillages, le bruit à certains endroits, les hélicoptères ou la saleté , c'est ne voir qu'un aspect qui reste bien secondaire comparé à la qualité de vie, la gentillesse et politesse  des habitants, le climat, les balades, la montagne, etc...."

Dans les zones naturelles les nuisances sonore globales des hélicoptères ne sont pas secondaires: elles changent carrément l'ambiance, et du coup il  en  va de la "santé" des autres  points positifs que vous citez!

-  Il ne s'agit pas de bruit à certains endroits quand on ne peut pas trouver le calme sauf en faisant des dizaines de km...

- la qualité de vie est touchée par des nuisances sonores globales plusieurs heures, quasiment tous les jours

- la gentillesse et politesse  des habitants tend à devenir "commerciale" vouée au commerce, avec même une soumission au "tourisme de bringue" (on est gentil, tolérant, on laisse d'autres foutrent le bordel et le quartier devient la zone, on ignore les déchets, le bruit en étant un).
"c'est Dysneland"...

- le climat, les balades, la montagne, ne sont pas vraiment appréciables quand toute la matinée se passe dans le vacarme.....l'après midi oui, c'est calme, mais sans le soleil

* Votre commentaire est trop négatif pour être objectif! Les hélicoptères, le BOUM BOUM, les bringues , etc...ne polluent pas TOUTE l'île.
* La gentillesse des gens est bien REELLE
* La nature, les paysages "en bon état" existent encore
Vous devez être malheureux là où vous êtes. :( Pourquoi ne pas vivre ailleurs? Déménagez si vous le pouvez!
PS J'habite ici depuis 25 ans

Peut être chez vous le tourisme de masse et l'esprit "tout vendre comme dans un parc d'attraction" n'a pas encore débarqué...
Ce n'est pas pour être négatif: c'est pour dénoncer une réalité que de plus en plus de personnes ne veulent pas voir pour ne pas se sentir concernés.

Les points positifs que vous citez existent, mais ils se dégradent bel et bien sous l'influence du tourisme de masse bruyant et décadent qui s'installe sur l'île et ce que je dénonce, c'est cette tendance!

Que me proposeriez vous sur l'île?
- En montagne, dans des endroits où il y a beaucoup de pente (j'ai besoin de me dépenser et de marcher sur des pentes raides)
- qui permet une vie sans voiture, sans devoir longtemps marcher sur une route pour accéder aux commerces.
- Où accéder à la nature peut se faire rapidement sans utiliser de car ou de voiture.
- où pouvoir travailler au quotidien dans la forêt...

Il y a quelque chose d'unique dans les cirques, qu'on ne peut guère retrouver ailleurs, et c'est pourquoi je lance l'alarme qu'on devrait les préserver.
Pour pouvoir rester, on a fait de gros frais d'isolation phonique pour se protéger pendant les raids aériens et les tapages nocturnes... pour garder "le bon qui reste" qui mérite qu'on s'y accroche, après avoir mis le prix d'une voiture  dans de l'isolation phonique...

Vous comprendrez mieux en lisant mon profil,

Les valeurs que mon handicap rendent vitales sont aussi celles que recherchent habituellement, au moins pour des vacances les gens qui veulent se ressourcer et compenser le stress d'une vie professionnelle trop fatiguante et trop éloignée de la nature,
Le nombre de personne qui ont cette recherche est en explosion avec l'urbanisation croissante et le stress de la vie "à 100 à l'heure", donc, voyez l'atout précieux qu'aurait la Réunion de plus en plus à l'avenir, si la Réunion réussit à préserver dans ses zones rurales et ses montagnes, voir les partie sauvage des côtes non-plage, cette qualité de vie au lieu de se laisser envahir par tout ce qui représente la vie industrielle et trépidante des villes et des parc de loisirs.

reunion100soucis :

Il faut être réaliste, on peut être heureux du climat idéal (6° d'amplitude saisonnière) et de la beauté de l'île. Pas d'hiver à subir, pas de canicule dans les hauts
Les aspects positifs vous les connaissez, vous les avez sans doutes idéalisé et la publicité le propage.

"30° avec du soleil toute l'année, la mer, la plage, la nature, c'est ce que les métros aiment".
en Bas, la canicule est permanente de novembre à mars... c'est bien ce que vous cherchez non?!
Dans les hauts c'est "le calme, la randonnée, la nature sauvage et préservée, inscrit au Parc National patrimoine mondial..."

Sur place et en y vivant au quotidien c'est souvent une autre histoire. Si on habite on n'est plus dans un contexte touristique de passage et on n'est pas pareillement logé... Quant aux hauts, ils sont tombés bien bas..

Dans au moins 90% des cas vous logerez en zone urbaine dans le béton et à proximité du bitume et des embouteillages permanents, ce qui ajoute +5°: la climatisation (autant de frais que se chauffer en métropole) sera le seul moyen de survivre à 37° 80% d'humidité, 29° la nuit.

Dormir la fenêtre ouverte? Oubliez:  nuisances sonores importantes et continues, dans la majeure partie des cas.

Logé dans les BAS, votre désir risque fort de se tourner vers "vivre dans les Hauts".
Hors  "conglomération urbaine"  (car les communes se fusionnent entre elles) où est amassée la population vous pourriez avoir le privilège d'habiter une zone rurale.
En tel cas attention aux trajets si vous avez un travail en zone urbaine: être éloigné du lieu de travail "en ville" vous fait vite une énorme quantité de route et d'embouteillages à subir au quotidien en arrivant et en sortant.

Écoutez radio Réunion Première (ça se trouve en streaming sur internet)... le matin c'est le point route, et c'est sur ce point bien pire qu'à Paris...
Les transports en communs? Temps de trajets très longs, ça ne s'est pas assez développé pour être utilisable dans le rythme du travail sauf quelques configuration urbaine-urbaine. Sans voiture et en zone rurale voyager vers la ville demande d'y consacrer 2 demi-journée..

Les Hauts... la nature, "le Parc National inscrit à l'Unesco", le "paradis des randonneurs"?!!

La beauté et la nature restante est actuellement menacée par une urbanisation galopante.
la Région tente de rétrograder le Parc National déjà miné par des tas de dérogations en Parc Régional pour mieux faire de la Réunion une zone de loisirs.

On veut  ici développer un "tourisme à la mauricienne", urbaniser les hauts (refaire des routes, des voies rapides et construire des complexes et des écolodges dans l'actuel Parc National)

Même si ça ne s'est pas encore fait, le tourisme par hélicoptère (bruit extrêmement amplifié par la présence de remparts montagneux) a déjà bien transformé l'ambiance des lieux "calmes et préservés" et posé les bases du "tourisme à la dysneland".
S'y ajoute la  menace constante (toujours en entendre parler à la radio ou télé locale, ou dans la presse) de  projets titanesques (routes, parc a d'attraction, terrains de golfs, nouvelles bases d'hélico) qui dénatureraient encore un peu plus la Réunion, et donc des lieux que vous risqueriez d'aimer:  c'est la peau de chagrin d'un paradis perdu grignoté par l'urbanisation et le tourisme.
Ici on veut surtout capter une clientèle de stations balnéaires qui n'a pu que trouver des plages à requins et qui s'em.. erde en montagne.

Ces touristes déportés  provoquent une prédation qui dénature tout coin encore calme,  sauf quand le mauvais temps calme ce tourisme anarchique et envahissant. Il est dur de s'attacher à des lieux à peine découverts aussitôt menacés de destruction ou envahis par un "tourisme de bringue" (exemple: on monte dans les hauts louer un gîte pour faire la fête: tapage nocturne de 22h à 7h du matin qui résonne dans tout le village coincé entre deux montagnes)
Et à peine sortie d'une nuit de tapage,. on enchaîne directement sur les rotations d'hélicoptères...

La réunion est aussi et surtout une île surpeuplée marquée par la misère et une grande passivité de la population:
Cela donne le champs de liberté anormal aux élus et aux dirigeants qui encourage la corruption en tous les domaines.
Il y a plus de 50% de chômage, surtout dans les hauts. Cette misère permet de donner tout les droits à toute activité économique honnête ou non, qui peut alors polluer et nuire sans limite "fo respect travail a zot".

La Réunion est le seul exemple de Parc National devenu un terrain d'aviation avec 20 à 50 survols d'hélicoptères chaque matin. La population ne régit pas pour faire respecter le calme dans leurs villages, ce qui rend l'habitat près des zones naturelles tout aussi bruyant et difficile à vivre qu'une zone urbaine.
Oubliez donc de suite le calme dans les cirques: Le tourisme de masse par hélicoptères y règne:Si vous aimez le calme, il faut attendre que le soleil se cache pour connaître le calme dans la nature et éventuellement  insonoriser la case comme si vous habitez près d'un aéroport, pas que pour les hélicos, mais aussi pour les chien, la sono, les mobylette, les coupes fils, la voiture tuning des voisins... (oui, même dans les hauts!)

La mer? oubliez là.
La Réunion est avant tout une montagne. Avant (il n'y a pas si longtemps, les années 1990 encore) on ne se posait même pas la question, on tournait le dos à la mer, les plages étaient désertes, requins ou pas. Mais la publicité a vendu une île tropicale plongée dans un océan tiède avec "des plages", induisant en erreur toute une population.

Le littoral est soit une montagne qui plonge directement dans la mer, avec peu d'espace (on peu faire un sentier ou une route qui longe, c'est très joli.. mais on ne s'y baigne pas), soit c'est un cordon littoral extrêmement urbanisé avec des plages parfois belles, mais de toute façon minuscules et bien incapables de drainer des milliers de touristes,  et une circulation routière qui est extrême (et même un record: 2200km de route environ, pour 400.000 voitures).

40 à 60% environ de chomage, ce n'est pas anodin pour l'ambiance car même compensé par les allocations, cela provoque une violence ambiante due au manque de sentiment de reconnaissance des jeunes en particuliers qui est aussi plus ou moins en crise identitaire et se comporte comme dans les banlieue et "teste les limites" en faisant le bordel alors que les gendarmes sont  venu ici sont plutôt laxistes ou débordé et laissent faire.

Désœuvrement, ambiance de zone, bruit, bagarres, violence, épandages d'ordures, tapage et tapage nocturne sont l'envers du décors du "bon vivre ensemble" légendaire de la Réunion!

Les comportements habituels sont la sono à fond  plusieurs fois par semaine tant pis pour les voisins, les voitures tunning et scooter sans pôt d'échappement, les chiens attachés et affamés, enfermés et en souffrance hurlant des heures en continu, nuit et jour  et cela insistons bien dans un habitat dense qui n'est pas construit comme en métropole: bien moins insonorisé.

Dans les hauts, s'ajoute le TOURISME PAR HÉLICOPTÈRE de 6h du matin à midi (pas un passage de temps en temps, mais presque chaque matin 10 passages par heure, cela durant 3 à 5h de temps),
Toutes ses dérives se font dans l'acceptation par la soumission extrême de gens qui n'osent pas se plaindre de leur voisinage ou des nuisances abusives, qui n'osent pas contredire les politiques qui installent des nuisances touristiques ou industrielles (exemple, au centre ville, un Night club), laissent faire dans un fatalisme et soumission totale, de sorte que ces
comportements ne se corrigent pas et sont même encouragés avec l'argument  "c'est l'ambiance la Réunion, si vous n'aimez pas.. allez vivre ailleurs"...

la plupart des déçus se taisent pour ne pas plus gâcher le rêve et le positif d'avoir vécu ici avant de connaître progressivement le désamour des lieux. Une minorité s'adapte à l'ambiance locale: ceux qui aiment faire la fête souvent, aiment la vie urbaine et les loisirs, accèdent à un temps de loisirs et moyen de transport pour s'échapper hors urbanisation, et qui ont les moyens financiers d'assumer tout cela...

Quand on est en désamour d'un lieu, on le quitte sans même avoir l'envie et l'énergie de le critiquer, la page est tournée, c'est pour cela qu'il y a si peu d'avis négatifs...

Je suis encore assez heureux à la Réunion pour y rester, mais j'ai lancé l'alerte... À vous de choisir, et de mieux vous renseigner... ne me croyez pas sur parole: vérifiez le vous même en venant tester la vie ici!

Heureux avec un tel tableau, à ce niveau c'est pathologique mon ami  :sick

rodanat :
reunion100soucis :

Rodanat, vous dites "ne voir que les embouteillages, le bruit à certains endroits, les hélicoptères ou la saleté , c'est ne voir qu'un aspect qui reste bien secondaire comparé à la qualité de vie, la gentillesse et politesse  des habitants, le climat, les balades, la montagne, etc...."

Dans les zones naturelles les nuisances sonore globales des hélicoptères ne sont pas secondaires: elles changent carrément l'ambiance, et du coup il  en  va de la "santé" des autres  points positifs que vous citez!

-  Il ne s'agit pas de bruit à certains endroits quand on ne peut pas trouver le calme sauf en faisant des dizaines de km...

- la qualité de vie est touchée par des nuisances sonores globales plusieurs heures, quasiment tous les jours

- la gentillesse et politesse  des habitants tend à devenir "commerciale" vouée au commerce, avec même une soumission au "tourisme de bringue" (on est gentil, tolérant, on laisse d'autres foutrent le bordel et le quartier devient la zone, on ignore les déchets, le bruit en étant un).
"c'est Dysneland"...

- le climat, les balades, la montagne, ne sont pas vraiment appréciables quand toute la matinée se passe dans le vacarme.....l'après midi oui, c'est calme, mais sans le soleil

* Votre commentaire est trop négatif pour être objectif! Les hélicoptères, le BOUM BOUM, les bringues , etc...ne polluent pas TOUTE l'île.
* La gentillesse des gens est bien REELLE
* La nature, les paysages "en bon état" existent encore
Vous devez être malheureux là où vous êtes. :( Pourquoi ne pas vivre ailleurs? Déménagez si vous le pouvez!
PS J'habite ici depuis 25 ans

reunion100soucis serait malheureux partout pas seulement à la Réunion pour la simple raison qu'il fait parti de ces personnes jamais satisfaites, un bon français en quelque sorte  :D

"Heureux avec un tel tableau, à ce niveau c'est pathologique mon ami "
Et c'est interdit aussi? Je répond à la question posée au début!

Je ne suis effectivement pas heureux du tout de l'évolution causée par le tourisme dans un lieu paradisiaque qui méritait un peu de respect. ça me fait mal, très mal..
Et si c'était LE DÉNI qui est pathologique? Pour être heureux, on dénie tout ce qui va pas, c'est plus séduisant, plus, rapide, plus facile mais c'est lâche!

je ne suis pas le seul à faire ce constat dont personne n'ose parler, tant est violent le déni, remontez la discussion depuis le début et relisez.

wannda :

"Reunion sans soucis" dresse un tableau assez noir peut-etre, mais ça ne me choque pas, ce sont des choses que j'ai ressenti aussi. Je suis un peu soulagée de lire que je ne suis pas seule à penser à toutes ces choses, dont on ne parle pas souvent sur ce forum.  J'insisterais même sur les poubelles pas ramassées, et les ordures jetées partout dans la nature, ...et les cafards. :D
La Réunion est une ile magnifique mais faudrait que ses habitants se réveillent ....  il ya comme une sorte d'indifférence ,  ou peut-etre que c'est de l'impuissance que l'on ressent. 
Gare à la pollution pesticide aussi.
Bref, je ne crois pas que la Réunion figurera parmi les endroits des plus heureux du monde, car l'image carte postale n'est que superficielle et n'a rien à voir avec le bonheur. Tout simplement.

Pour le tourisme aérien qui cause des nuisances en montagne,  Chamonix (jumelé avec Cilaos): ce qui vaut pour CILAOS y EST DIT.
https://vimeo.com/111393940

Pourquoi tant de hargne de la part de certain(e)s, lorsque l'on exprime un coté négatif de la Réunion??
Ici la question du bonheur est posée, chacun a e droit d'exprimer son vécu et son point de vue, ..sans se faire insulter, non?
...
Ce n'est pas la première fois que je remarque que des réactions agressives envers un post qui met en avant des aspects négatifs de la Réunion.
Je trouve ça assez désolant.
Ici c'est un forum non?
Un forum pour des gens "expatriés", qui vivent loin de leurs origines; pour que l'on puisse échanger ses expériences, s'entre-aider, peut-être se rencontrer.
Ce serait dommage que seul ceux qui disent que tout va bien au coin du paradis s'expriment. 

PS : Au sujet du bonheur, info.re

reunion100soucis :

Je ne suis effectivement pas heureux du tout de l'évolution causée par le tourisme dans un lieu paradisiaque qui méritait un peu de respect. ça me fait mal, très mal..
Et si c'était LE DÉNI qui est pathologique? Pour être heureux, on dénie tout ce qui va pas, c'est plus séduisant, plus, rapide, plus facile mais c'est lâche!

Bonjour... je suis assez d'accord sur le fait que les nuisances sonores "survol hélicoptère" posent un problème... moins sur le fait que les touristes soient les principaux "pollueurs" bruit, dégradations et dépôts d'ordure à La Réunion (déjà il y a très peu de tourisme sur l'île)... Après être ou non heureux ici, c'est à chacun de le déterminer... et c'est très personnel.
Laurence  :)

C'est vrai que être heureux ou pas à un endroit , c'est assez personnel.
Cela dit, on est quand-même forcément en contact avec ce qui nous entoure.
Je voulais juste ajouter ceci :
Le constat de qqchose de négatif est un premier pas nécessaire dans une prise de conscience.  C'est parce que l'on est révolté par les femmes battues qu'on s'organise pour que ça change, c'est parce que l'on se rend compte de l'ampleur de l'analphabétisme  qu'on monte des assoc pour aider, c'est parce que l'on trouve les plages sales que l'on a commencé avec les ramassage des mégots...  etc. 
Mettre en lumière un aspect problématique, ce n'est pas être "négatif", c'est nécessaire, c'est le premier pas vers une amélioration.

"il y a très peu de tourisme sur l'île"

Sur l'île globale c'est peut être pas pas eu les principaux pollueurs, mais à CILAOS, si!
c'est eux qui laissent le plus de mouchoirs blancs et de crottes, et eux qui envahissent les lieux avec des moyen de transport bruyants, le pire étant l'hélicoptère ou l'ULM, les pique niqueurs réguliers de la route de Bras Sec ont appris la propreté!

Le gros problème... c'est que si peu de tourisme fasse un impact aussi ÉNORME sur les lieux visités!
Le bruit est aussi UN DÉCHET, il est volatil, mais dégrade le ressenti du paysage, et installé dans la durée, est tout aussi une pollution sérieuse.

Je parle des 50.000 touristes par an environ, qui font la visite aérienne. C'est peu, 50.000 par an, mais divisé par 6 cela représente 8333 survols d'hélico, soit une moyenne de 23/jour! Et ce que l'on compte ici, à Cilaos, c'est concentré sur les jours de beau temps des périodes touristiques 40 environ, et cela très souvent... parfois 15 seulement, moins souvent!
Sans eux, ça serait paisible, calme, même avec 10 fois plus venant sur les lieux, 500.000 randonneurs par an ou plus encore.

Et c'est là qu'il y a un gros chantier à faire pour améliorer la qualité de vie.. Car en continuant une organisation qui provoque des impacts énorme pour si peu de gens, il est difficile d'imaginer une évolution positive!

à Teneriffe il ya 5 millions de touristes par an soit plus que 10 fois celui de la Réunion, sur une île équivalente en taille à la Réunion... il y a probablement des impacts négatifs, mais à l'enquête de ceux qui y sont allé... l'impact est moindre sur les lieux visités et les lieux habités touristiques. Si on organisait là bas les choses comme à la Réunion, en proportion gardée, on atteindrait plusieurs centaines de survols d'hélicoptères par jour!!!

ET aussi, touristes connaissant à la fois Chamonix et Cilaos certifient que le bruit des hélicoptères à Chamonix n'est pas au point de de celui constaté à CILAOS!

wannda :

Pourquoi tant de hargne de la part de certain(e)s, lorsque l'on exprime un coté négatif de la Réunion??
Ici la question du bonheur est posée, chacun a e droit d'exprimer son vécu et son point de vue, ..sans se faire insulter, non?
...
Ce n'est pas la première fois que je remarque que des réactions agressives envers un post qui met en avant des aspects négatifs de la Réunion.
Je trouve ça assez désolant.
Ici c'est un forum non?
Un forum pour des gens "expatriés", qui vivent loin de leurs origines; pour que l'on puisse échanger ses expériences, s'entre-aider, peut-être se rencontrer.
Ce serait dommage que seul ceux qui disent que tout va bien au coin du paradis s'expriment. 

PS : Au sujet du bonheur, info.re

Désolé mais faire un post aussi long en énumérant exclusivement des aspect négatifs, c'est tout sauf un avis éclairé!
Accuser les touristes alors qu'il y en a très peu tout simplement parce qu'on est concerné directement par le survol des hélicos (ça transpire dans le post), c'est faire des raccourcis.
Je n'aime pas tout à la Réunion, ça fait 20 ans que j'y vis, les nuisances il y en a mais des endroits tranquilles il y en a plein (faîtes un tour dans le sud). Lire des logorrhées ça me révulse! Si la Réunion est si détestable que ça, partez...

cool man..

vous n'habitez pas au même endroit (l'intérieur de l'île et le littoral, c'est pas le même pays!!!), Je ne parle pas des touristes mais de la minorité qui provoque la majeure partie des nuisances (les principaux pollueurs), vous n'avez pas la même recherche, les mêmes besoins, le même vécu... J'énumère ce qui ne va pas dans cet autre pays que le votre, et explique autant que possible pourquoi, dans l'espoir que ça soit au moins considéré, sinon résolu.


Vous n'êtes pas concerné: tant mieux pour vous!

Oui je le suis. Certe ce n'est pas parfait et tout rose, car dans tout endroit il y a des points positifs et négatifs, mais j'ai vécu 27 ans en banlieue parisienne, et bossé également en plein Paris. Mais quand je vois la Réunion, pour moi je suis 1000 fois plus heureux qu'où j'habitais avant. Il fait beau, chaud, doux, les paysages sont magnifiques, la population est plus sage qu'en région parisienne, je peux me balader tranquillement dehors à tout heures.
Après oui, il y a des mauvais cotés !! Comme partout !
Des racailles comme partout, de la saleté comme partout, de la violence comme partout ect ect, mais pour moi ayant grandis en banlieue et dans le 95, pour moi tout ces "problèmes"sont inférieur à ceux de métropole.

Donc oui je suis heureux à la Réunion, la seul chose que j'aimerais, c'est pouvoir faire venir ma famille ici à mes cotés! :)

Amicalement Adrien  :)

Bientôt 5 ans sur le caillou et jamais je ne pourrais le quitter même si il est vrai que le taux de chômage explose , l'alimentation est chère , mais pouvoir Vivre si paisiblement et à l'extérieur toute l'année ça n'a pas de prix 😀Quand à nos 3 enfants chez eux c'est ici maintenant..

Oui voilà, c est impossible de vivre dans un endroit parfait !
Je comprend qu il faut se battre pour l endroit où nous vivons pour le preserver au maximum ça ça devrait etre le combat de tous, mais d un poit de vu personnel et d ancien habitant de la région parisienne, j ai une meilleur qualité de vie "psycologique" ici à la Réunion, y a pas photo.
Après oui la nourriture est plus cher, c est difficil de trouver un emploi un peu + qu en metropole, il y a moins d activité à faire, normal c est moins industrialisé ici !
Mais faut savoir ce qu on veut en meme temps. Moi la region parisienne c etait plus possible, ce stress permanent, ce BRUIT permanent (le bruit d ici que certain disent ne me dérange pas + que ca) si je veux du calme, je monte m installer à l écart de la ville. L insecurité qui est 1000 fois pire qu ici égaement. Les gens sont + joyeux ici aussi malgré leur soucis quotidiens.
Ca ne peut pas etre parfait la Run et c est normal, mais j ai choisis le bien etre intetieur plutot que le bien etre de la consomation à gogo et compagnie. C est un choix. J aurais pu aller en campagne OUi ou autre, mais la Réunion fait partie de ma femme qui est originaire de cette ile et avec plusieus aller-retour j'y suis tombé amoureux donc on a décidés d y venir vivre. Apres je comprend les natifs qui ne sont pas satisfait c est normal comme moi pas satisfait de l ile de France. En tout cas les 3/4 de mes ami(e)s réunionais de metropole qui sont venu pour le taf ou études, veulent rentrer chez eux, car ils se sont rendu compte qu en metropole aussi il y a du négatif et du positif, mais ils se sont rendu compte du positif de leur ile comparé à la metropole.
Il faut essayer de voyager si possible et comparer pour se rendre compte que la vie est belle et qu il y a pire et aussi mieux que chez sois parfois. Apres tout depend des gouts de chacun.

Amicalement ☺

Je reviens après ma liste exaustive des points négatifs de CILAOS (appel au secours à tous d'y remédier) surtout les nuisances sonores qui m'ont obligé à faire des frais importants et à fonctionner autrement (isolation phonique + renoncement aux activité extérieure le matin). C'est évident que ces nuisances perturbent l'avenir de Cilaos, qui se dépeuple depuis 2009, car cela réduit  son attrait salutaire pour tirer parti du tourisme...

Ce qui me retient ici tout de même:
Mon histoire de vie: j'ai grandi ici.

L'altitude: par rapport à une prédisposition génétique (forte capacité pulmonaire, je me sens mieux dans de l'air raréfié mon optimum est à 1500m): Le climat tropical permet de vivre à la bonne altitude sans subir des hivers froids.

Le climat, bien sur: faible amplitude saisonière, pas trop chaud, pas trop froid (dans les bas par contre c'est trop Chaud, et il y manque TOUT ce que j'ai besoin, en fait!)

L’autonomie: sans voiture avoir accès à la ville et à la montagne (équation difficile à remplir ailleurs, pas assez de sentier, obligation de se taper de la route), je ne trouve pas ça nulle part ailleurs.

Un service de transport: il y a les cars, on peut compter dessus... (il y en a un toutes les 1h30 environ)

La forêt: j'ai un travail à faire où je m’accomplis  (restaurer une forêt)

Si il n'y avait pas les frais d'isolation phonique du au tourisme aérien (bruit énorme plusieurs heure de suite, j'ai une forme d'autisme je dois absolument m'en protéger) j'ajouterais que le coût de la vie est faible et que je peux vivre confortablement avec moins de 500 euros/mois.
En particulier, l'alimentation n'est pas coûteuse (par rapport à la métropole où même LES BAS où c'est le double au triple pour fruits légumes, et pour les base de mon alimentation!)
Même les gâteaux de la boulangerie!
 
Ça coûte rien de se déplacer aussi, ça coûte pas de se chauffer (le bois est gratuit, rien que ce que les voisins jettent de planches au bord de la route suffisent pour passer l'hiver de Cilaos!)...

Par contre, je le répète: CILAOS, ce n'est pas "La Réunion"... c'est un pays différent à l'intérieur de la Réunion.

en quête de calme, de zone sans hélicoptères de tourisme, j'ai tenté de m'établir à d'autres endroits en respectant ma limite d'altitude de 1200m: ce qui conviendrait peut être est la plaine des palmistes, mais la difficulté, c'est que tout est loin: il faut toujours faire de la route (donc du vélo)... et la vie y est chère (carrément le double de Cilaos pour se nourrir!)

Après, il faudrait changer d'île pour voir si l'herbe est plus verte ailleurs (il ya des chances, c'est très sec cette année!), mais cela c'est risquer de perdre beaucoup!

Super indication Reunion 100soucis, ça m'a plu de vous lire.
C est vrai que Cilaos a un charme different. On dirait un autre pays.
Et il y a tout en commerce, meme une gendarmerie proche. Ce qui m avait marqué (en dehors du paysage) c est les nuits fraiches, á presque 8 degrés et dès le lever du soleil au dessus des montagnes, cette chaleur énorme mais agréable.

http://www.mesopinions.com/petition/nat … -list=true

Pour réagir par rapport à l'invasion des hélicoptères-ULM de tourisme.
la palabre est exposée ici
http://cilaos-mon-amour.com/problematiq … -bref.html
Et une solution y est proposée aussi.

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié La Réunion

Conseils pour bien choisir votre assurance santé à La Réunion.

Déménagement à La Réunion

Conseils pour préparer votre déménagement à La Réunion

Assurance voyage La Réunion

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage à La Réunion

Billet d'avion La Réunion

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour La Réunion