Close
Suivez toute notre actualité sur Facebook !

S'adapter au climat au Brésil

Bonjour à toutes et à tous,

L’adaptation physique à une expatriation joue un rôle important dans votre expérience. Ainsi, vivre au Brésil implique également de s’adapter à un nouveau climat.

Quelles sont les caractéristiques climatiques au Brésil ?

Comment la météo locale influence-t-elle votre vie quotidienne, votre moral ou votre santé ?

Quels sont les avantages et inconvénients du climat au Brésil ?

Partagez vos conseils pour s’y adapter rapidement.
Merci d’avance,

Christine

Le plus déstabilisant, pour moi c'est l'humidité.

Et encore, je suis à São Paulo, je n'imagine même pas ce que cela donne plus au nord...
Cela vient peut-être de la qualité des maisons où j'ai vécu jusqu'ici, mais apparemment on apprend à vivre avec les moisissures qui apparaissent sur les murs et s'immiscent  jusque dans les valises. Surtout sur le cuir: chaussures, portefeuille, rien n'est épargné. Ce n'est peut-être pas très sain... Mais ce n'est pas si gênant au final, ça oblige juste à ventiler continuellement. Pour le reste, c'est plutôt pas mal question climat.

Je confirme ce que Yann59000 écrit au sujet de l'humidité qui est fortement présente sur le rivage, en bord de plage dans l'Etat de Sao Paulo et qui a un impact sur pas mal d'objets.

Etant habitué à 4 saisons, au Brésil, selon ou l'on réside,le Brésil ne comporte que 2 saisons, celle du soleil et celle des pluies, notamment dans le nord du pays

Dans le sud à partir de Sao Paulo jusqu'à la frontière avec l'Argentine, nous avons 3 saisons, pluie, soleil et froid

Quelle impact sur le moral ?, avoir du soleil et de la chaleur a un effet positif sur son moral, mais n'étant pas habitué à plus de 4 mois "d'été" en France, la première année passée au Brésil peut nous sembler monotone car tous les jours se ressemblent  et on peut par moment regretter de n'avoir pas "d'hiver" froid et sec, ensuite on s'habitue finalement à ce climat humide et chaud.

Personnellement je n'ai eu aucun problème, enfin juste un petit je déteste le froid actuellement à Minas.

L'humidité est très dur à supporter pour beaucoup de monde, tout va dépendre de votre lieu de résidence en France. Dans mon ancienne région, nouvellement la région des hautistes (haut de France, merci xavier). L'humidité est assez présent.

Après sur le cuir, l'intérieur des maisons, il faut surtout de l'entretien, personnellement l'ensemble de mes chaussures en cuir sont comme neuve et mes murs aussi. Mais il faut choisir les bonnes peintures, nettoyer très souvent.

A Sao Paulo je trouve que le vrai problème c'est l'hiver. Il peut faire très froid quand il n'y a pas de soleil (cette année on est déjà descendu jusqu'à 6° la nuit) et comme il n'y a pas de chauffage les nuit et les soirées peuvent être très dures. De nombreux expats sont seulement venu avec des vêtement d'été ou de demi saison et cherche maintenant ou acheter des pulls, des bottes, des collants donc même si vous ne les utiliserez pas souvent emportez vos édredons, couvertures, polaires, foulards, écharpes et veste chaudes. Vous serez bien contents de les avoir. Pensez aussi aux bébés: les turbulettes (gigoteuses) n'existent pas ici!

Il est utopique de vouloir donner de tels conseils dans un 'pays', 1/2 de l'Amèrique du Sud, où quasi chacun des 26 Etats de la République fédérative a ses caractéristiques propres. Att,

Bonjour,
Oui le climat, tout-à-fait d'accord, a beaucoup de répercussions dans notre vie quotidienne. Lorraine, puis dijonnaise, je me suis retrouvée sous le climat chaud, non seulement du Brésil, mais en plus de Manaus ! Tout le monde vous le confirmera : même les Brésiliens n'aiment pas Manaus à cause de son climat. Pour moi, tout va bien (bon ok juste avant j'avais passé 6 ans aux Philippines)
Voici quelques conseils/et ou règles à ne pas perdre de vue :
- penser à boire ; sous un climat humide on ne sent pas autant la soif qu'en climat tempéré et pourtant on a largement plus besoin de boire ; et quand on ressent la sensation de soif, c'est déjà trop tard, on est déjà un peu déshydraté et le mal de tête peut vite venir ; donc toujours boire régulièrement, et pas forcément glacé ; bien entendu éviter tous les sodas
- attention au soleil : toujours avoir sa protection solaire écran total dans le sac à mains + lunettes de soleil et pour les longues promenades : chapeau
- privilégier un lever très matinal, quitte à faire une sieste si on le peut, quand il fait très chaud
- ne pas se confiner dans la clim et privilégier plutôt un ventilo si vraiment on a trop chaud ; car si on commence à vivre dans la clim,  on a franchement l'impression de rentrer dans un hamam qui tourne depuis toujours et qui est à son max d'humidité et de chaleur  quand on sort ; bon c'est ce que les Manauaras (les habitants de Manaus) riches font mails ils sautent de leur appart ou maison climatisée à leur voiture climatisée, à leur lieu de travail ou de loisir climatisé.... personnellement je me suis habituée à vivre sans clim, sans ventilo (je suis une écolo de première et je me dis que je ne suis pas capable de supporter le climat d'ici, j'avais qu'à rester dans mon pays)
- manger léger : plus on mange gras, plus on transpire
- boire léger : plus c'est alcoolisé, plus ça tape ; sympas les caïpi, mais à éviter en journée, voire en soirée. Même punition pour les vins, en plus ici, on boit plubôt des vins d'Amérique du Sud, plus alcoolisés que les vins de France
- attention, comme dans tous les pays très chauds, tous les endroits publics sont hyper climatisés : toujours prévoir un petit coton, voire une petite laine pour se protéger les épaules, le cou, car en plus de vous réfrigérer désagréablement, la clim peut vite vous coller des maux de nuques ou autres. Pour le cinéma, on peut même prévoir une petite couverture....
- et enfin et surtout : arrêter de se dire toute la sainte journée : "pfou il fait chaud" ou seulement si c'est le petit truc nécessaire pour engager une conversation
Bref, ne pas subir le climat, mais s'en accomoder pour finalement l'aimer et en profiter.

Comme le fait remarquer “Jacqbr” il est difficile de comparer nos expériences sur la base d'un seul “climat brésilien” car il y a sans doute autant de contraste entre Manaus et Porto-Alegre qu'on en rencontre entre Londres et Tamanrasset.
Toutefois je crois que, à propos de l'influence de ces climats sur notre moral et notre santé, tout à été dit de façon assez juste et en fonction des régions où nous sommes installés.

“Chicobrasil”, de sa Mata Atlantica paulista, nous fait observer qu'il n'y a pas quatre saisons (tant pis pour le signore Vivaldi et les amateurs de pizza ;-) mais deux : une saison des pluies, nuageuse et une saison sèche, ensoleillée.

“Arnaudbh”, nous confie son impression de “froid” en hiver à BH ; pourtant bien moins rude que dans sa région du nord de la France car à Minas, si on commence effectivement la journée en supportant un petit pullover, on se retrouve en T-shirt à midi. 

Je comprends bien “CraftyDelfi” et “Yann59000” quand il parlent de froid et d'humidité à SP, mais ils oublient de nous dire qu'il n'y a pas beaucoup d'endroit au Monde où on peu vivre les 4 saisons en une même journée ;-)

“Vero-Madeleine” à Manaus, il faut la remercier pour ses conseils qui sont tous bons et importants, notamment ne pas se déparer de quelque vêtements chaud, d'une couette pour dormir bien au chaud en “hiver” et avoir toujours une bonne réserve d'eau à portée de main. J'insiste volontiers sur l'importance de boire (de l'eau ;-) avant de sentir les effets de la déshydratation : chez moi, sur les plateaux du “Tringulo Mineiro”, aux portes du cerrado et au milieu des lavouras de café, je m'étonnais d'abord de voir les travailleurs ruraux transportant de sempiternels “galão” d'agua ; maintenant, je sais pourquoi...

Ensuite, il y a les effets du climat sur la présence ces innombrables “bestioles” qui nous piquent, nous sucent ou nous bourdonnent aux oreilles. Leurs dangers sont – hélas – bien connus (zika, dengue, doença das carapates...) ; mais nous entrons là dans un autre sujet : notre l'environnement médical... 

Um abraço a tudos.

Le Climat dans l'état de Sao Paulo est parfait. Dans la ville aussi.
Il fait vraiment frais que quelques jours l'hiver, mais rien de dramatique. Acheter un petit chauffage d'appoint à 99 reais
pour les quelques jours et nuits.
Ici on a pas -10 degrés la nuit comme en France en janvier fevrier

C'est très facile de s'adapter, on a tout le temps du soleil pratiquement.

Après le prix du condominio remplace notre chauffage français  :lol:

Aventureiro, je vois ce que tu veux dire: je viens de Suisse où ont avait parfois en plein centre de Genève -15° voire -20° et 30cm de neige sur les trottoirs, mais chez moi il faisait 20°!
Le chauffage d appoint est en effet la solution mais quand on a une famille et un grand appart. c'est quand même difficile de chauffer bien toute les pièces. On survit naturellement mais mon point était surtout de rappeler aux futurs expats de ne pas croire qu'il fait tout el temps chaud et de mettre aussi une couette, une couverture pour le canapé et qq vêtements chauds dans leurs valises car même si ça ne dure que qq jours, c'est vraiment dur.
Ce dessin résume ça très bien:
facebook.com/andre.gola/photos/a.1416014678630083.1073741828.1416011468630404/1771939496370931/?type=3&theater
Ensuite, avec le temps on devient de plus en plus "Brésilien" et dès qu'il fait moins de 20° on a froid ;-)

x

Ne pas confrondre que 20°C au Brésil est différent de 20°C en France.

Actuellement à Belo Horizonte il fait 24°C la journée avec 30 à 20% de taux d'humidité bien c'est chaud.

Tandis que l'été à 20°C à 80% de taux d'humidité c'est un peu frais. Il y a une sensation de froid.

Personnellement le soir depuis Mai je ne quitte plus mes polaires.

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Brésil

Conseils pour bien choisir votre assurance santé au Brésil.

Déménagement au Brésil

Conseils pour préparer votre déménagement au Brésil

Assurance voyage Brésil

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage au Brésil

Billet d'avion Brésil

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour le Brésil