Close

s'installer au Brésil - Fortaleza ou Recife ?

Bonjour,

Je suis âgé de 55 ans et je désirerais m'installer au Brésil du côté de Fortaleza ou Recife.

Merci de bien vouloir partager vos expériences avec moi

Jean-Bernard

Bonjour, pour pouvoir te répondre, peux-tu préciser ds quel contexte tu souhaites t'installer au Brésil (retraite, affaires, mariage....)? Connais-tu déjà le pays?
Cordialement.

Je connais un peu le pays pour y avoir voyager mais jamais résidé à ce jour. J'ai 54 ans et mon amie en à 35. Nous parlons espagnol mais pas (encore) le portugais. L'idée serait de s'installer là-bas pour une nouvelle vie. Je viens de me divorcer. Nous avons de quoi acquérir  ouvrir une affaire là-bas. Le tout est de trouver le bon endroit et la bonne affaire... Rien de simple en somme... :-)

Fortaleza et Recife sont de même taille et relativement semblables quant à leur développemnt, économie et problêmes de violence.
Parler portugais est 100% nécessaire car personne ne parlent anglais,  espagnol oufrançais. Je dirais même qu'en plus de maitriser le portuguais, il faudrait dans la mesure du possible avoir un accent local, ou personne ne vous comprendra.
Beaucoup d'expat viennent dans le Nordeste avec l'idée d'acheter une pousada ou un restaurant mais ce marché est difficile, en surcapacité et de toute façon en baisse (tourisme, loisirs et services sont touchés en premier par la crise).
Acheter une affaire? Pourquoi pas. Mais aviez-vous déJà une affaire en France ? On ne transforme pas en entrepreneur en arrivant au Brésil (et personne ne vous attend). 
Beaucoup d'expat qui viennent au Brésil sont des couples mixtes et cela facilite un peu l'intégration. Mais pour un couple de Français ne parlant pas portuguais, la tâche sera dure. Si vous avez les reins solides pour vivre 2 à 3 ans sans revenu; cela vous donnera le temps de chercher des opportunités, apprendre le portugais, connaitre les bonnes personnes (Q.I : Quem Indica). Sinon il y a surement des pays plus faciles que le Brésil (par exemple, le reste de l'Amérique du sud si vous parlez espagnol).

Merci pour votre réponse des plus éloquente, elle est pleine de bon sens.

Cordialement à vous.

Bonjour,

combien disposez vous ? l'idéal c'est d'avoir déjà au minimum 135 000€ en liquide qui seront la condition pour obtenir votre visa d'investisseur (500 000 R$ : 3.75 ( taux de 3.95 (29/04/2016)  - commission de change)

Ensuite ces 135 000€ devront être investi en totalité dans votre affaire, donc il vous faut plus d'argent notamment  pour vivre durant les 6 premiers mois de votre installation, j'estime cela a  30-40 000€ (billet d'avion, frais de vie, voiture, frais d'avocat etc...) et  par précaution car on est sur de rien, se garder à titre de sécurité en France entre 50 et 60 000€ au cas ou l'affaire se finirait mal (non renouvellement de visa par exemple) et que vous seriez obligé pour une raison ou une autre de revenir au "pays"....

Choisir entre Fortalez ou Recife, personnellement c'est kif kif, ces deux villes ne présentent pas d'intérêts particuliers, sauf qu'elles cumulent un taux de chômage élevé donc  une pauvreté importante de la population et par conséquence une activité économique limitée hormis celle dépendante du tourisme.

L'activité  touristique est principalement dû aux Brésiliens, les touristes internationaux ne sont qu'en faible pourcentage dans le nord du pays. L'offre en pousada est en surcapacité depuis plus de 10 ans donc très activité très concurrentielle et à éviter compte tenu des sommes à investir.
L'immobilier est à éviter aussi car le nord du Brésil à l'image de l'Espagne, et a trop construit sans se soucier si la demande était là, aujourd'hui beaucoup de logement vide à la vente.
Concernant la vie de tous les jours, celle ci n'est pas si idyllique qu'elle pourrait sembler, car la plage, on s'en lasse vite comme de la chaleur présente 360 jours/360 jours, sans parler, que le coût de la vie au final sera proche de celui que vous avez en France si vous voulez tout simplement manger normalement ...et comme le R$ va revenir aux alentours de 3.20 R$ pour 1€ contre 3.95 aujourd'hui  d'ici quelques mois cela sera de plus en plus flagrant....

donc au final, viser plutôt un pays comme l' Espagne (vous parler Espagnol) ou le Portugal, pas de visa à demander, pas 'obligation d'investir 150 000€,  pas d'avion à prendre, facilité de déménagement et qualité de vie agréable...

Pourquoi rechercher le Nordest , le sud est beaucoup plus intéressant c'est l'endroit ou il y a le plus d' européens émigrés, Allemands , Italiens c'est de secteur le plus européanisé du Brésil , on y  est pas dépaysé ,  le niveau de vie est plus élevé qu'ailleurs , c'est aussi moins violent et plus industrialisé que le Nordest.
.Monter une affaire , je n'y crois pas , mais si tu disposes de quelques capitaux environ 500.000 € ça te ferait à ce jour /!\ I AM A STUPID SPAMMER /!\ R$ de quoi acheter un bel appartement ou +que tu louerais et placer le reste à la banque à 1% par mois et vivre pénard comme je vis.

Santa caterina
avec des villes comme , Joinville , Blumenau , Florianópolis , itajai , Itapema , Balneario Camboriu , Rio do Sul et + encore
ou au Paraná avec Curitiba

Placer dans l'immobilier pour faire de la location n'est pas le meilleur plan aujourd'hui, ni même acheter.
Avoir un bien rapporte moins dans le temps et surtout que la somme qu'il aurait fallut investir pour l'acheter reste immobilisée et rapporte moins dans le temps qu'un placement liquide qui génère mensuellement plus de rentabilité et permet de louer le même appartement pour la moitié des intérêts

250 000 R$ dans un appartement rapportent en placement financier aujourd'hui 35 000 R$ / an

en location pour un appartement de même valeur,  cela dégage environ 15-20 000 R$/annuel !

le prix de location doit être au minimum celui de l'inflation par rapport au capital investi, on peut tenter de louer plus cher, mais c'est le marché qui décide du niveau de prix et comme il y a abondance de biens, sans parler que les frais mensuels de condominio  viennent pénaliser les offres locatives en majorant de 15 à 30% le prix offert par le loueur rebutant un éventuel locataire.
Ensuite si l' on pense faire une plus value lors de la revente cela reste hypothétique, car le marché est saturé de biens invendus aujourd'hui et le stock mettra plusieurs années à s'écouler.

ensuite le Brésil n'est pas le meilleur pays pour finir sa retraite et en plus c'est la presse Brésilienne qui le dit  et c'est ce qui sort d'une étude internationale..

et pour un Européen voir même un Brésilien, le Portugual est en tête de liste

http://www.eurodicas.com.br/algarve-mel … entadoria/

Oui Chico , sur le plan de la rentabilité placer á la banque c´est pour l´instant la meileure rentabilité , mais ce n´est pas bon de mettre tous les oeufs dans le même panier , le Brésil en á fait l´expérience il y a une vingtaine d´annés . l´an dernier , j´ai refusé la vente d´un apartementy pour 1000 R$ aprés avoir tiré le prix au plus bas .l´acheteur voulait que je face un geste de plus et j´ai refusé . et avec cete crise on ne sait comment ça va se terminer peut être une forte inflation peut gomm
er tous les profits

Quand á une retraite au Portugal  c´est bien aussi , mais on a pas les saisons décalées et les hivers sont plus froids

je dirais qu'aujourd'hui vaut mieux avoir de la "liquidité" que du "solide", tant que la situation n'est pas stable...

n'oublier pas qu'au Portugal, les retraités Français sont exonérés d'impôts sur les revenus  pendant  10 ans, s'ils investissent dans le pays par un achat immobilier et y résident plus de 6 mois par an...

mauricep38 :

et placer le reste à la banque à 1% par mois et vivre pénard comme je vis.

Santa caterina
avec des villes comme , Joinville , Blumenau , Florianópolis , itajai , Itapema , Balneario Camboriu , Rio do Sul et + encore
ou au Paraná avec Curitiba

Le rendement que te sers ta banque n´est pas fait pour te faire gagner du pognon sur le pays !...Il est fait pour compenser l´inflation réelle du pays...c´est à dire la perte du pouvoir d´achat de ton pognon immobilisé sur une application quelconque... Si tu  retires le rendement pour le bouffer il n´y a évidemment plus rien qui compense cette perte de pouvoir d´achat...c´est à dire cette dépréciation de ton capital.

...Si dans 5 ans l´inflation réelle  cumulée du "Brasiou" est par exemple de 40 % ton pognon placé aura perdu 40 % de sa valeur par rapport au global des biens, marchandises et services vendus dans le pays...A savoir que si tu as bouffé en 5 ans les intérêts versés pour compenser cette érosion monétaire tu auras bouffé 40 % de ton capital par rapport à tout ce que tu pourras acheter au Brasiou d`équivalent ...En revanche si tu ne bouffes pas les intérêts tu ne seras pas plus riche ! Tu en seras dans le meilleur des cas au même point que 5 ans auparavant...

...Et si tu veux sortir ton pognon pour le rapatrier dans une monnaie quelconque tu subira le change tel qu´il sera à ce moment là...

Ceci dit le Brasiou est dans une crise politique certes...mais il est surtout noyé non pas dans une "crise" mais dans une mutation économique mondiale qui frappe l´international et qui durera des décennies. Et comme le pays est extrêmement dépendant de la demande mondiale de ses matières basiques d´une part...et des capitaux internationaux qui spéculent sur sa place financière d´autre part...il n´ira mieux que quand le monde ira mieux ...Et ce n´est pas demain !...Même si sa crise politique trouvait une heureuse solution...ce qui est plus que douteux...

Concernant la valeur du Réal dans 5 ans par rapport aux monnaies majors comme le Dollar l´Euro, la Livre Sterling, le Yen, ou le Franc Suisse...qui sont les devises qui constituent les réserves mondiales des banques centrales et du FMI...ne te fais aucune illusion.  Le Réal a nettement plus de chances d´être plus bas que plus haut par rapport à son niveau d´aujourd´hui...A une réserve près concernant l´Euro qui est une devise en lévitation sur une zone économique hétérogène et non intégrée...ne tenant que grâce à l´Allemagne faisant partie de cette zone...et sur lequel il ne faut se faire aucune illusion non plus sur sa pérennité à 5 ou 10 ans...

A présent le Sud du Brasiou est bien mieux que le Nord pour toutes les raisons que tu cites. J´y ai passé 8 mois et pu comparer aisément avec le Nord Este et en particulier Fortaleza, Joa Pessoa ou Maceio où j´ai également séjourné. Pour un couple de retraités pourquoi pas acheter une appart à Floripa ou Camboriu et vivre du revenu de leur retraite ?...En espérant cependant que les retraites françaises durent longtemps encore...sans être amputées...Mais pourquoi pas ? Il est vrai que perso si j´étais dans cette situation et parlant l´Espagnol j´irai plutôt vivre en Argentine ou à Santiago du Chili...bien que la vie soit  plus chère que dans le Sud du Brasiou...surtout l´immobilier...et surtout Buenos Aires et Santiago dans les bons quartiers...

Pour le Portugal...c´est froid et humide notamment à Lisbonne et à Porto...Puis une fois qu´on a fait le tour du culturel qui y est riche...on s´emmerde un peu...Mais enfin...tout dépend des retraités qui sont aussi différents les uns des autres que les jeunes ou les moins jeunes peuvent l´être entre-eux...Pour l´immo bien placé et de qualité le Portugal n´est pas donné. Je viens d´y passer 3 mois...il-y-a beaucoup de français au Portugal en tourisme et retraités...cause la proximité et les avantages fiscaux...le coût de la vie étant moins élevé qu´en France mais surtout sur les produits de base...

Pour un retraité de mon genre...bien qu´étant dans un pays du Maghreb...le Maroc et surtout Marrakech où je suis actuellement est bien plus vivant, gai, festif. Proximité de la France, culture, excursions, climat, sorties, mer, montagne, désert...Immo nettement mois cher qu´au Portugal...coût de la vie équivalent...beaucoup de français y vivent y compris des couples de retraités...beaucoup de marocains parlent le Français...sécurité remarquable...Une sorte de Thaïlande  plus chère mais culturellement et géographiquement beaucoup plus proche...vraiment pas mal...

la Maroc est un pays à risque comme tout ceux du pourtour de la mer méditerranée côté Afrique et proche Orient....et donc je n'irai pas y mettre le moins €, ni y vivre car, c'est souvent  la solution de facilité pour ceux qui ne veulent pas apprendre une nouvelle langue qui les conforte dans leur quotidien  mais qui présente plus d'inconvénients que d'avantages....

Ensuite les intérêts versés sont en principe supérieur à l'inflation 14 aujourd'hui contre 8 estimé pour l'inflation et  le Maroc n'en offre pas autant que le Brésil à ce jour. 
Après ta démonstration sur 5 ans n'est pas forcément une réalité pourquoi ?
si en 5 ans tu touche 40% d'intérêts,  que même si l'inflation a été de 40% et que tu as dépensé les "juros" à hauteur des 40% reçus et bien tu as toujours le même capital en Réals de départ et encore plus , si au bout de ces  5 ans, tu décide de rentrer en France et qu'entre temps le R$ a repris 30% de valorisation , et bien  tu te trouvera avec une somme supérieur à celle changé au cours d'aujourd'hui en € sur ton compte en France, et là,  tout aura été bénéfice car tes 5 ans au Brésil ne t'auront rien coûté, même pas ta retraite !!!

par contre si tu mets ton argent dans un bien immobilier aujourd'hui, dans 5 ans, celui ci n'aura pas doublé de valeur (c'est révolu ce temps) , voir peut être perdu et sa rentabilité locative, aura surement  été inférieur à l'inflation, ce qui n'est pas le cas du placement financier.

Le futur du R$ personne ne peut le prévoir dans 5 ans, mais  selon moi, il sera surement plus fort qu'aujourd'hui et pas l'inverse, car le plafond de dévalorisation a été atteint et la sortie de crise devrait avoir lieu pour pas mal de pays dans les 2 prochaines années à venir dont le Brésil fait partie

chicobrasil :

la Maroc est un pays à risque comme tout ceux du pourtour de la mer méditerranée côté Afrique et proche Orient....et donc je n'irai pas y mettre le moins €, ni y vivre car, c'est souvent  la solution de facilité pour ceux qui ne veulent pas apprendre une nouvelle langue qui les conforte dans leur quotidien  mais qui présente plus d'inconvénients que d'avantages...

Moi qui parle le Portugais...les avantages supplémentaires du Maroc par rapport au Brasiou pour des retraités qui ne le parlent pas sont... la langue bien entendu, la proximité, la variété des loisirs, la nourriture, le nombre de français, la variété des produits nationaux et internationaux, la sécurité des personnes. Les risques de guerre ou de retournement du royaume ne paraissent pas plus grand que les risques civils du Brasiou...plutôt moins....Quant aux risques financiers ils y sont quasiment nuls car mis à part l´immobilier qui est toujours à  haut rendement touristique il n´y a pas de miroir aux alouettes financiers...

chicobrasil :

Ensuite les intérêts versés sont en principe supérieur à l'inflation 14 aujourd'hui contre 8 estimé pour l'inflation et  le Maroc n'en offre pas autant que le Brésil à ce jour.

Dans tes 8 estimés tu parles de la prévision de l´IPC officiel qui est toujours dépassée allègrement dans les faits...et toujours significativement en dessous de l´inflation réelle...Il n´y a qu´à voir les relevés de prix réalisés par des organismes indépendants...Sans compter les divers frais de gestion ou d´impôts éventuels selon les supports qui grèvent le rendement....

chicobrasil :

Après ta démonstration sur 5 ans n'est pas forcément une réalité pourquoi ?
si en 5 ans tu touche 40% d'intérêts,  que même si l'inflation a été de 40% et que tu as dépensé les "juros" à hauteur des 40% reçus et bien tu as toujours le même capital en Réals de départ et encore plus ,

Là tu m´époustoufles ! Si tu as bouffé les "juros" ton capital est le même certes...mais il a perdu 40% en pouvoir d´achat par rapport a ce qu´il avait 5 ans en arrière dans le pays ! C´est ça l´inflation. Si tu veux acheter les mêmes biens, marchandises et services que 5 ans en arrière il te manquera 40 % avec le même capital. Pourquoi ? Parce que "tout aura augmenté de 40 %" comme dirons les brasileiros...diantre.

chicobrasil :

si au bout de ces  5 ans, tu décide de rentrer en France et qu'entre temps le R$ a repris 30% de valorisation , et bien  tu te trouvera avec une somme supérieur à celle changé au cours d'aujourd'hui en € sur ton compte en France, et là,  tout aura été bénéfice car tes 5 ans au Brésil ne t'auront rien coûté, même pas ta retraite !!!

Pour que le Réal prenne 30 % sur l´Euro dans 5 ans si toutefois la France est toujours en Euro...ou sur le Dollar...ou sur la Livre...ou sur le Franc Suisse...ou sur le Yen...il faudrait que la solidité de son économie, de son système financier, et de son système politique le justifient. Or ceci est une utopie car il faudrait entre-autres qu´il baigne à nouveau dans un contexte international favorable que tu ne verras ni dans 5 ans...ni dans nettement plus. Ceci n´est pas une prophétie mais une évidence, si toutefois tu t´intéresse à l´économie et possède  suffisamment de notions pour comprendre que nous sommes dans une mutation profonde de long terme et pas dans une "crise".

chicobrasil :

par contre si tu mets ton argent dans un bien immobilier aujourd'hui, dans 5 ans, celui ci n'aura pas doublé de valeur (c'est révolu ce temps) , voir peut être perdu et sa rentabilité locative, aura surement  été inférieur à l'inflation, ce qui n'est pas le cas du placement financier.

Le placement immobilier n´est intéressant aujourd´hui dans le monde que si on y habite. A moins de placer son pognon dans des SCPI solides et en partie orientées sur des locaux professionnels construits et équipés pour des activités de haute technologie...mais dont  la liquidité n´est pas forcément garantie. Si tu veux revendre tes parts...faudra peut-être un peu attendre.

Tout placement financier ne rapporte rien dans les zones mondiales "sûres"...Au contraire il coûte du pognon sous forme d´intérêt négatif car précisément ce sont des zones sûres. En Suisse ou dans certains autres pays du Nord de l´Europe on paye un intérêt pour placer son pognon !...En revanche dans les pays où il rapporte c´est un leurre car il est bouffé par l´inflation réelle...et en plus il est à haut risque vu les probabilités de collapse des pays en question. Sur les pays spéculatifs à risque important...seuls les fonds spécialisés pouvant retirer leur pognon d´une minute à l´autre des supports qui leur sont réservés ...et qui travaillent avec garantie de change...peuvent être à peu près sereins...Et encore...Ils ne sont pas à l´abri d´une décision politique de blocage de leurs capitaux précisément d´une minute à l´autre...

chicobrasil :

Le futur du R$ personne ne peut le prévoir dans 5 ans, mais  selon moi, il sera surement plus fort qu'aujourd'hui et pas l'inverse, car le plafond de dévalorisation a été atteint et la sortie de crise devrait avoir lieu pour pas mal de pays dans les 2 prochaines années à venir dont le Brésil fait partie

Le plafond de dévalorisation et la sortie de crise ne sont pas plus prévisible qu´autre chose. D´autant qu´il n´existe jamais de plafond de dévalorisation...les exemples sont multiples...ni de "crise" car ce n´est pas une crise comme dit plus haut.

Selon la politique de taux d´intérêt de la banque centrale américaine...la fameuse FED...entre  juin et les 6 mois qui viennent ...on verra à nouveau le Réal plonger jusqu`à 4 pour un Dollar minimum...et autour de 5 pour un Euro...Et s´y tenir longtemps voire encore plonger dans les 5 ans à venir...Et ceci même si le Brasiou va mieux sur le plan politique... 

...Pourquoi ? Parce qu´avec un Dollar mieux rémunéré les capitaux spéculatifs recommenceront à sortir du Brasiou pour aller sur les supports US en Dollar...et le Réal continuera son plongeon. Donc si on a du pognon placé sur des supports financiers au Brasiou il faut prier que la FED ne rehausse plus ses taux d´intérêt...et que l´économie mondiale se stabilise...ceci pour éviter le collapse du pays...et éviter éventuellement de se retrouver en slip...

Cette démonstration n'a de valeur que si tu y crois, car pour moi ma vision est différente et le restera.

Il est évident qu'avec  de l'inflation nous avons une érosion de notre capital, mais celle ci n'est pas aussi importante qu'elle ne le parait, surtout si l'on a un rendement en intérêts supérieur à celle officiellement annoncée et qu'ensuite qu' on peut  l'à compenser par un effet de taux de change favorable pour revenir dans une zone à taux d'inflation "zéro, ", ce qui sous entend que le prix des biens et services n'aura pas augmenté durant la même période ou  l'on aura son argent placé ailleurs, et donc au final, on se retrouve avec un capital en € supérieur à celui de départ. Si la monnaie continue sa dévalorisation, le pari sera effectivement perdu, idem si l'on a placé dans du "dur" et au bout de quelques années, le constat sera en ta faveur...mais comme je le dis, en ce qui concerne le Brésil, le retour du R$, à brève échéance, sur une parité plus forte face à l'euro n'est pas exclus, cet un pari à prendre.

Acheter pour vivre dans son bien, je dirai oui et non, surtout si le coût locatif est inférieur à ce que la somme investit peut rapporter sur d'autres supports et que le marché global immobilier est dépressif, cela demande réflexion.

Le Maroc n'est pas aussi idylique que promit, cette image s'est fortement dégradée et vivre entre "Français", c'est pas forcément la panacée,  cela est pareil pour le Brésil, aujourd'hui il vaut mieux privilégier un pays de la zone Europe du sud si  l' on recherche le soleil, question pratique, notamment pour les déplacements qui peuvent se faire par la route que soit transferts de ses biens et ne nécessite pas de visa, d'achat de voiture etc... et pour les placements immobiliers au Maroc, c'est plutôt la bérézina, finit depuis quelques années les coups de pokers sur l'achat de " Riad", idem pour le Brésil.. Après si l'on préfère l'ambiance du Maghreb à celle de l'Europe ou de l’Amérique latine, chacun ces goûts..

Ensuite pour ceux qui veulent profiter à fond de leur retraite avec un investissement minimum et être dépaysé reste le "tour du monde" en camping car,  cette tendance s'amplifie et ceux qui l'ont fait, ont découvert  la "liberté totale" car là on ne parlera plus  de politique, d'inflation, d'impôts et de coût de la vie, mais plutôt de paysages et de découvertes culturelles riches.

A lire

Sur les investissment; J'étais de l'avis de Chicobrasil jusqu'à très récemment, étant très prudent et investissant seulement dans des placements bancaires sans risque.
Mais je pense que c'est le moment de repenser à l'immobilier pour plusieurs raisons. Tous d'abord, on est au pire de la crise mais on commence à voir le bout du tunnel avec de prochain changements politiques. Ce qui est important n'est pas nécessairement l'état réel de l'économie mais rassurer les emtrepreneurs et investisseur.  Les prix pourraient repartir à la hausse l'an prochain.
Il y a maintenant quelques bonnes opportunités immobilières à prendre. Je pense surtout aux gros projets touristique en bords de mer qui incluent tous les loisirs, piscines, tennis, quadra, voire golf (on dirait "resort" en anglais).  Les prix ont stagné, voir baissé (ce qui signifie une baisse important quand on inclus l'inflation). Il y a beaucoup de personnes qui ont acheté sur plan, il y 3-4 ans et qui maintenant, au moment de payer pour acquerir leur bien, ne peuvent pas, ne veulent plus et vendent à un bon prix. Le genre d'appart qu'on peut louer facilement aux locaux (capitale proche) et aux touristes plus lointain pour une semaine.
Enfin je pense qu'il est devenu très facile d'organiser d'organiser des locations court termes avec l'arrivé de services comme Airbnb.
Et évidemment on peut aussi occuper l'appart le WE quand il n'est pas loué.

De toute façon, chacun fait comme il le sent, après du moment que l'on pense avoir fait le bon choix, là est l'essentiel, car chacun à des objectifs différents pour les années à venir et personne n'a vraiment raison ni vraiment tord ...

Quelques lignes pour clore ma discussion avec Chico sur ce que je pense entre autres de la retraite...de Marrakech...et du Brasiou...

chicobrasil :

Cette démonstration n'a de valeur que si tu y crois, car pour moi ma vision est différente et le restera...

Je ne "crois" en rien. J´observe, j´analyse et je déduis...avec évidemment un risque d´erreur inévitable ...type l´arrivée des extra-terrestres... et vu que je suis une entité humaine et non pas une divinité. Gardes ta "vision" et conserves là...tu verras bien ce qu´elle t´apportera.

Pour ce qui m´occupe encore sur le plan du pognon...vu que je suis retraité ...je me concentre uniquement sur les  variations des devises majors quand une décision des grandes banques centrales s´annonce. Ainsi que sur des opérations  en participation sur des  collections d´Arts quand elles se présentent...avec bien entendu le concours de professionnels du business tel que  commissaire priseur. Donc retour rapide et avec qui plus est un volume d´investissement au départ plutôt modeste vu ce type d´opérations...et vu que je n´y consacre pas plus. Le reste désormais je m´en tape.

chicobrasil :

Il est évident qu'avec  de l'inflation nous avons une érosion de notre capital, mais celle ci n'est pas aussi importante qu'elle ne le parait...

Ce paragraphe étant à nouveau de la spéculation optimiste et de la "croyance"...et surtout pas de la réflexion économique et financière sur le Brasiou te qu´il est...et sur le monde dont il dépend entièrement....j´y ai déjà répondu et n´y répondrai donc plus...

chicobrasil :

Acheter pour vivre dans son bien, je dirai oui et non, surtout si le coût locatif est inférieur à ce que la somme investit peut rapporter sur d'autres supports et que le marché global immobilier est dépressif, cela demande réflexion.

Laissons donc réfléchir ceux qui en ont besoin sur la pertinence des "autres supports"

chicobrasil :

Le Maroc n'est pas aussi idylique que promit, cette image s'est fortement dégradée et vivre entre "Français", c'est pas forcément la panacée,  cela est pareil pour le Brésil, aujourd'hui il vaut mieux privilégier un pays de la zone Europe du sud si  l' on recherche le soleil, question pratique, notamment pour les déplacements qui peuvent se faire par la route que soit transferts de ses biens et ne nécessite pas de visa, d'achat de voiture etc... et pour les placements immobiliers au Maroc, c'est plutôt la bérézina, finit depuis quelques années les coups de pokers sur l'achat de " Riad", idem pour le Brésil.. Après si l'on préfère l'ambiance du Maghreb à celle de l'Europe ou de l’Amérique latine, chacun ces goûts..

Puisque tu abordes le problème économique du Maroc...le Maroc fait évidemment partie du monde et n´échappe pas à la mondialisation !...Mais il tente de s´y adapter en profitant de  ce qui tue l´Europe...Le royaume a enregistré une croissance de 5 % en 2015 grâce à une politique économique très ouverte et facilitatrice...les zones  franches  sont occupées  pas  plutôt ouvertes par des entreprises internationales  des secteurs automobiles et aéronautiques entre-autres. Les cadeaux fiscaux et bien sûr les  salaires minimums de 300 euros/mois  sont  attractifs pour les investisseurs ! Diable !

Pour parler des  riads...les riads très typiques dans la Médina  à rénover comme ça a été le boom par le passé ...c´est fini...il n´y a plus rien à vendre avec un beau potentiel ! C´est simple

Pour ta gouverne quant à l"ambiance"...Marrakech est internationale. Unique dans le Maghreb et sans doute en Afrique. S´y côtoient le  style de vie occidental  de jour et de nuit des touristes et des  résidents à revenus corrects...le style de vie hautement résidentiel et festif des nombreux milliardaires  internationaux...ainsi que le style de vie des marocains en bonne partie toujours pauvres mais ceci dans les quartiers populaires... Rien à voir avec "l´ambiance" du reste du Maghreb ni même d´une autre ville  du Maroc comme Casablanca.

...Depuis 2 mois que j´y suis  je m´y sens plutôt bien ...et ceci sans être milliardaire ni pauvre...et je conseille cette ville à des retraités  beaucoup plus que d´autres endroits dans le monde... type les villes d´Espagne, du Portugal ou d´Amérique du Sud. ...pour les raisons déjà énumérées dans mes posts plus haut....J´y retournerai d´ailleurs  peut-être...

chicobrasil :

Ensuite pour ceux qui veulent profiter à fond de leur retraite avec un investissement minimum et être dépaysé reste le "tour du monde" en camping car,  cette tendance s'amplifie et ceux qui l'ont fait, ont découvert  la "liberté totale" car là on ne parlera plus  de politique, d'inflation, d'impôts et de coût de la vie, mais plutôt de paysages et de découvertes culturelles riches.

Oui...de toute façon quand on dit retraité tout dépend si on est célibataire ou en couple car les motivations sont dès lors très différentes.. Tout dépend de sa santé...tout dépend du niveau de sa retraite...et tout dépend  aussi de la qualité de son patrimoine et de ses revenus hors retraite...

Pour ma part ça fait 9 ans que je parcours une partie du monde non pas en caravane mais en louant des logements en en séjournant ici ou là pour des durées plus ou moins longues....Mais je finirai en principe dans une perle du Sud de la France...proche d Aix, ou  dans les environs de Saint Rémy de Provence,  ou encore en Corse à Porticcio, Bonifacio, ou Porto Vechio...

...Et à moins d´un accident. certainement pas au Brasiou !...Que j´ai cependant bien visité et longuement...et dont j´ai bien profité pour le peu qu´il a à offrir d´intéressant. Mais y étant résident permanent j´y retournerai peut-être en séjour...qui sait ?

la discussion initialement  était sur "passer sa retraite au Brésil"  :) 

Le Maroc n'est pas une destination idyllique, loin de là, comme d'autres

http://jadidalocations.com/blog-maroc/p … nvenients/


après on peut faire  comme l'écrit  economicus, un séjour de 3 mois en touriste ici et 3 mois là, sans investir dans quoique ce soit , sauf à  chercher à dépenser au minimum sa retraite au jour le jour,   en recherchant le pays à plus faible coût de vie,  peu importe que l'inflation soit haute ou inexistante,  que  la misère soit présente ou pas, que les gens souffrent dans leur quotidien etc..
cela ne  n'aura  que très peu d'importance, car  non "concerné" par l'état du pays de "transit temporaire selon les visas accordés",  ce qui est logique au vue du statut de "touriste de passage",   vision différente  d'un résident retraité permanent et donc l'avis d' economicus sur plusieurs points  est à prendre sous réserve surtout quand il parle du Maroc ou d'autres pays,   après de courts séjours compris entre quelques semaine à 3 mois maxi, car la vision qu'il aura sera surement  toujours idyllique  :unsure, celles des plages, des filles, des paysages, des gens etc...

Hihihihi...Post très curieux !!!...comme empreint de vexation et de ressentiment...hihihihi...et qui demande encore réponse constructive.

chicobrasil :

la discussion initialement  était sur "passer sa retraite au Brésil"  :) 
Le Maroc n'est pas une destination idyllique, loin de là, comme d'autres

La réponse au créateur du fil a été donné par d´autres membres quant au choix entre Récife ou Fortaleza. C´est kif kif. La préférence pour le Brasiou a été donnée aussi quant à la région en particulier par moi-même : Le Sud. D´autres peuvent préférer autre chose...

Non rien n´est idyllique...ça se saurait ! Et surtout pas le Brasiou ! Marrakech n´a été abordée que sous un angle comparatif pour un lieux de retraite car tu parlais superficiellement du Maroc apparemment sans rien en connaître...

chicobrasil :

après on peut faire  comme l'écrit  economicus, un séjour de 3 mois en touriste ici et 3 mois là, sans investir dans quoique ce soit ,

Quelquefois plus de 3 mois quand les pays le permettent comme la Thailande, ou les Philippines...ou en y retournant pour d´autres séjours de 3 mois...Ou en en y étant comme résident par exemple au Brasiou...

...Quant à y investir...hihihi...non en effet. Pourquoi serais-je obligé d´investir dans ces lieux ? Fais -le donc toi...tu parais un sacré investisseur...

chicobrasil :

sauf à  chercher à dépenser au minimum sa retraite au jour le jour,   en recherchant le pays à plus faible coût de vie,  peu importe que l'inflation soit haute ou inexistante,  que  la misère soit présente ou pas, que les gens souffrent dans leur quotidien etc...

Hihihihi...disons que mon minimum n´est déjà pas mal vu mes besoins...ni pour rester en France quand j´y séjourne...ni ailleurs de ton choix aussi cher...voire plus. Là n´est pas ton problème. Pour l´inflation alors là...le Brasiou tient le pompon...il mérite à coup sûr d´y rester sur ce seul critère !

Quant à la souffrance ou la misère des gens...je n´avais pas compris que ça faisait partie des critères de choix pour passer sa retraite dans un pays !   Si c´est le cas on peut toujours s´installer aux Philippines ou au Cambodge ...entre-autres...mieux dans certains pays d´Afrique...on profitera encore mieux qu´au Brasiou !...Et si on veut s´exercer dans l´ONG pour sa retraite ou s´adonner à la compassion, la générosité et le don de soi même...il-y-a le choix...Pourquoi pas ?

chicobrasil :

vision différente  d'un résident retraité permanent et donc l'avis d' economicus sur plusieurs points  est à prendre sous réserve surtout quand il parle du Maroc ou d'autres pays,   après de courts séjours compris entre quelques semaine à 3 mois maxi,

J´ai répondu plus haut quant aux séjours...et tu insistes ne sachant pas ce que tu dis. Car dans certains pays tu peux y rester bien plus longtemps...et dans les autres tu peux y retourner. Pour le Brasiou j´y suis permanent depuis 2008...ce qui n´empêche nullement d´en sortir quand on veut... voire deux ans sans y  retourner...En l´occurrence plus de 4 ans de Brasiou mis bout à bout dont deux séjours d´un an chacun me permettent d´en parler...

... Bref il vaut mieux aussi...sur ce plan comme sur d´autres... "prendre sous réserve"  ce que tu racontes...Surtout quand ça ne te regardes absolument pas ! Hihihihi...Serais-tu un gros jaloux ? Hahahahaha

chicobrasil :

car la vision qu'il aura sera surement  toujours idyllique  :, celles des plages, des filles, des paysages, des gens etc...

Hihihihi...tu parais être frustré de toutes ces choses !

Mes dires ne sont pas idylliques mais comparatifs. Etant provençal voire méditerranéen d´origine je suis passablement rassasié des plages et de la mer...sauf peut être il est vrai pour leur vue et proximité...mais tu aurais pu rajouter des points tels que : intérêts culturels, bouffe...Pour la retraite j´ajouterai santé.

...Mais à terminer sur un plan personnel car ça t´intéresse...hihihihi...je finirai sans doute ma retraite dans les lieux de France que j´ai cité dans mon post précédent...ils sont pour moi un peu plus idylliques que tous les autres...

....Ce qui ne m´empêchera pas peut-être de retrourner pour un autre séjour...et quand je le souhaiterai ...au Brasiou...hihihihihi

Economicus,  on comprend tout de suite que  tes intérêts de résidence dans un pays ou un autres n'ont qu'un but purement économique, je te rassure que cela n'est pas une maladie  :/ , n'étant pas le seul retraité à faire de même, sans parler que ton  statut de célibataire te va bien, car c'est dure de vieillir en France seul. Une fois que cet intérêt  économique est passé, ou que ton visa  de touriste est échu, tu t'en vas vers d'autres destinations qui te paraissent plus intéressantes à tes yeux, donc effectivement,  les problématiques du pays dans lequel tu n'y  a fait qu'un passage, ne sont pas tes préoccupations, du moment que tu as profité de ce que ta retraite t'a permis d'obtenir en avantages (logement, nourriture et autres) ni plus ni moins.

La question initiale était " installation définitive en "couple" au nord du  Brésil, avis ? "   ton regard et tes avis sur la question ne seront et resteront  que superficiel, car même si tu a passé 2 ans dans un pays,  voir plus,  tu n'a jamais investi dans quoique ce soit car ton objectif était de garder ton  indépendance d'aller ou tu veux en fonction du sens du vent et surtout, que si celui ci est défavorable à cause d'éléments économiques que tu n'aurai pas prévu ( mais tu dira surement le contraire),  ce qui reste différent de  l'objectif de quelqu'un qui s'installera pour y vivre et investira son capital, ne lui laissant aucune marge de manœuvre pour la poursuite de son objectif de vie.

En conclusion,  pas besoin de rajouter quoique ce soit de ta part, le sujet est clos...

Hihihihi...décidément tes absurdités répétées démontrent que tu souffres. Non seulement d´une forte propension à interpréter la vie des gens...mais d´une jalousie morbide ! Cela doit venir de ton conflit intérieur entre vouloir  être quelque chose mais ne pouvant pas l´être. Tu devrais sans doute consulter ou faire du théâtre...il parait que ça aide...

Je te rassure ...lorsque je séjourne en France chaque année ce n´est nullement "dur" pour moi ! Quelle idée !...J´ai une famille, un patrimoine, mais aussi assez de facilités pour me faire caresser quand j´en ai envie...hihihihi...contrairement à toi sans doute vu comme ça te préoccupe...

Tes attaques récurrentes me poussent donc à te répondre. Concentre toi plutôt  sur tes propres problèmes et  "minimums" assurés vraisemblablement par des subsides...et du pognon qu´on t´a  donné vu tes raisonnements d´investisseur éclairés...et que tu mets en danger.  Ce qui en soit n´est pas critiquable si on ne peut pas faire autrement...Mais ce qui est comique de la part de quel qu´un....rêvant d´être un homme d´affaire ou un financier... racontant des fables... Et ayant de grandes chances d´être aussi pitoyable avec ce qui semble tant le préoccuper...à savoir le sexe...

Quant à moi...je parles de ce que je connais et donnes mes avis quand ils sont étayés...sur des pays concernant la qualité de la vie qu´on peut y mener...et sur leur dimension économico-financière au milieu de l´économie mondiale.  Car ce dernier point  non seulement je peux me le permettre sans faire le devin...ce que je dis est vérifiable...mais peut être fort utile pour  tout un chacun voulant y bosser ou passer sa retraite...

...Car  précisément ce que je dis...sous une forme parfois comico-cynique...mais avec un fond toujours sérieux...peut être  à coup sûr plus utile que des âneries racontées par des gens qui n´y comprennent goutte. Même si ce que j´expose  peut contrarier certains car cela va à l´encontre de ce qu´ils pensent...voire de ce qu´ils rêvent...A eux d´en juger.

Donc je dis ce que j´ai à dire...si j´ai quelque chose à dire...que j´ai envie de le dire...si je pense utile de le dire...

Cela même si ça te contrarie...Désolé.

:dumbom: si l'on tient absolument à se perdre dan le nordeste , ayant séjourné dans les deux,je pense que fortaleza est moins violente Recife les locaux de la classe moyenne on un couvre feu à à 20h .

Bien sur Fortaleza ya pas photo si en plus vous aimez les belles plages et la tranquilité que du bonheur ......

A chacun sa façon de voir les choses , je vais bientôt entrer dans ma 15 ième  annnée de résident . C'est la formule qui me conviens le mieux , j'y ai aussi de l’immobilier mais le rapport est très faible , pas toujours facile à louer et difficile à vendre . on peut y faire quelques plus valus histoire de maintenir son capital , Je suis propriétaire de ma résidence principale , quand je l'ai acheté les prix étaient encore abordable il y à 7 ans , aujourd'hui c'est de la folie , les mêmes appartements comme le mien ,frent  mer affichent des prix à la vente de 4 à 5 millions de R$ , il y en a même à 12 millions  ?   
Quand à ma retraite , elle est est versée en France je  n'y touche pas , sauf pour voyager à l'étranger ce qui m'évite de payer les 6.38 % d'IOF . Et puis l'argent est aussi bien ici qu'ailleurs ou l'endettement des
des pays soit disant riches , mais riche de dettes auront bientôt une monnaie qui ne vaudra guère plus que le prix du papier ayant servie à confectionner les billets . Quand je suis arrivé au Brésil le change était de 3,7 pour 1 , ce qui cote aujourd'hui ,après s'être rapproché des 2,4 , pour moi , en près de 15 ans , il n'y a pas eu d'inflation . mon capital au Brésil en € est resté constant .

Sur Fortaleza en face de la mer première rangée avec un grand balcon deux chambre 60 m2 6 ème étage dans un condomino construit en 2012 le propriétaire n'arrivait plus a payer le crédit j'ai pu le racheter pour 30 % moins cher et maintenant je le loue par jour et ça rapporte bien sur Fortaleza selon les périodes.
Pour l'argent il rapporte quand même bien plus dans une banque au Brésil que en Europe malgré les taxes.

Bonjour,

Un investissement locatif sur Fortaleza reste un placement à risque sauf si l'on est sur place à l'année pour gérer et contrôler. La rentabilité locative est faible de l'ordre de 6% en moyenne, la concurrence forte en offre de logement vide et l'espoir de revendre plus cher dans le temps reste très limité, le marché des ventes immobilières continuant à souffrir du manque d'investisseurs,  le stock d'invendu important,  et  aujourd'hui selon ses objectifs, il faut rester prudent.

mauricep38 :

A chacun sa façon de voir les choses , je vais bientôt entrer dans ma 15 ième  annnée de résident . C'est la formule qui me conviens le mieux , j'y ai aussi de l’immobilier mais le rapport est très faible , pas toujours facile à louer et difficile à vendre . on peut y faire quelques plus valus histoire de maintenir son capital , Je suis propriétaire de ma résidence principale , quand je l'ai acheté les prix étaient encore abordable il y à 7 ans , aujourd'hui c'est de la folie , les mêmes appartements comme le mien ,frent  mer affichent des prix à la vente de 4 à 5 millions de R$ , il y en a même à 12 millions  ?   
Quand à ma retraite , elle est est versée en France je  n'y touche pas , sauf pour voyager à l'étranger ce qui m'évite de payer les 6.38 % d'IOF . Et puis l'argent est aussi bien ici qu'ailleurs ou l'endettement des
des pays soit disant riches , mais riche de dettes auront bientôt une monnaie qui ne vaudra guère plus que le prix du papier ayant servie à confectionner les billets . Quand je suis arrivé au Brésil le change était de 3,7 pour 1 , ce qui cote aujourd'hui ,après s'être rapproché des 2,4 , pour moi , en près de 15 ans , il n'y a pas eu d'inflation . mon capital au Brésil en € est resté constant .

Maurice, en 15 ans il y a eu de l'inflation au Brésil, car les 1€ =3.7 de 2002-2003 valaient plus que les 1€ = 4.6R$  de décembre 2015....
et oui en 2003, une nuit à l'ibis était à 80 R$ aujourd'hui 160R$.....une bouteille de Guarana de 2litres= 1.65 R$ contre 5.65R$ actuellement.....

Drops :

Pour l'argent il rapporte quand même bien plus dans une banque au Brésil que en Europe malgré les taxes.

Sauf que si tu encaisses disons 10 % d´intérêt déduction faite des taxes et impôt...c´est qu´en moyenne tout ce que tu achètera dans les 12 mois qui viennent augmentera pour te coûter 10 % plus cher...

...C´est d´ailleurs pour ça qu´on te donne 10 % d´intérêt !...pour compenser l´inflation pointée par la Banque Centrale du pays. Et encore partiellement car l´inflation réelle est toujours nettement plus importante que l´officielle. Alors qu´en Europe tu ne touches pas d´intérêt ou presque ...car il n´y a pas d´inflation ou presque.

A présent si tu penses que l´inflation...à savoir la perte de pouvoir d´achat de ton pognon placé en banque est théorique...notamment sur les produits de consommation de base...fait des relevés de prix...et intéresse toi à la grande importance portée par la finance à l´inflation.

Quant au change évolutif dans le temps entre 2 monnaies...par exemple le Réal et l´Euro...c´est encore tout autre chose.

Pour l´"Europe"  d´ici 2 ou 3 ans...perso je ne donne pas cher depuis longtemps ni de la Communauté Européenne telle qu´elle est aujourd´hui  (voir déjà le récent Brexit)...ni de la monnaie commune Euro

Bonjour Chico

Crois tu qu'en France les prix n'ont pas bougés ? Depuis le passage à l'Euro , les prix de la consommation courante ont été multipliés par 8 à 10 fois . Oui des articles ont baissés , mais ce sont des choses fabriquées principalement en Asie et se sont des choses qu'on change que tous le 7 à 10 ans( Frigo , télé, machine à laver ) . Ces mêmes articles vendus au Brésil ont certainement baissé aussi . Alors le capital que je dispose aujourd'hui étant resté le même , je dis que par rapport à la France il n'y a pas eu d'inflation

Bonjour

Non , si on te donne 10% , c'est pas pour compenser l'inflation , mais pour que l'argent vienne et reste au Brésil .Il y a très longtemps que ses montants sont versés et l'inflation n'était pas de 10%

mauricep38 :

Bonjour

Non , si on te donne 10% , c'est pas pour compenser l'inflation , mais pour que l'argent vienne et reste au Brésil .Il y a très longtemps que ses montants sont versés et l'inflation n'était pas de 10%

Concernant l´inflation en France et en Eurozone...donc depuis le passage à l´Euro ...l´inflation a existé quelques années bien entendu...et donc les taux d´intérêt des prêts et de l´épargne existaient eux aussi !...C´est depuis 2007/2008 que les taux d´intérêt sont très bas car il y-a très peu ou pas d´inflation vu le plongeon économique...

Car toute la chaîne des  taux d´intérêts des crédits et de l´épargne est réglée par les banques centrales qui rehaussent ou baissent le taux directeur de leur monnaie suivant l´inflation...Au Brasiou ce taux directeur est appelé Selic...

Soit certain qu´aucun Etat ne donne des intérêts sur sa dette aux épargnants si ces intérêts ne sont pas bouffés par l´inflation réelle. C´est la première règle à retenir.  Les seuls à avoir cet avantage sont les fonds spéculatifs... à savoir les capitaux étrangers en masse sur sa place financière qui peuvent partir d´une seconde à l´autre...et qui eux ne sont pas destinés à rester dans le pays et donc subir l´inflation...

Attirer des capitaux spéculatifs étrangers et rémunérer davantage l´épargne intérieure se fait en rehaussant le taux directeur car on rehausse automatiquement toute la chaîne des taux...Ce faisant on freine l´économie car les taux de crédits deviennent plus élevés et donc la consommation baisse...et donc on freine également l´inflation. Si la croissance est faible à savoir si on n´a pas ou peu d´inflation on ruine l´économie !...Et bientôt même bien rémunérés tous les capitaux se cassent car ils perdent confiance ! Donc rehausser les taux quand il n´y-à pas suffisamment d´inflation à savoir avec une économie qui se traîne...et ça pour attirer des capitaux...on va au funeste vite fait ! C´est pour tout ça qu´il est impossible d´avoir des intérêts élevés sur l´épargne tout en ayant une inflation modeste. Ou alors le pays cours au défaut rapidement.

Il y-a cependant un cas épouvantable...c´est la stagflation...ce que connait précisément actuellement le Brasiou ! A savoir que l´économie est en récession, qu´il-y a donc du chômage, mais  qu´il-y-a aussi...au lieu de la déflation ce qui serait normal...de l´inflation !

Ce qui serait logique pour combattre l´inflation serait de rehausser le Selic et donc tous les taux d´intérêt y compris évidemment ceux de l´épargne...mais on en arriverait alors à détruire totalement l´économie déjà à l´agonie car les crédits deviendraient plus chers !...Donc  au Brasiou il-y-aura baisse du Sélic pour éviter l´étouffement total...et par conséquent inflation plus forte probable..sacré problème !...

D´autant pour les épargnants qui vont voir leurs intérêts baisser cause à un Selic plus bas....et le coût de la vie à tendance haussière  par une inflation plus forte...

On en reparlera

Une donnée qu' Economicus refuse d'admettre , restant fixé sur son obsession d'érosion de capital etc...
dans le cas ou tu ne vis pas à en totalité à l'année au Brésil, tu ne sera  guère impacté par l'inflation, celle ci n'aura aucun effet sur ton capital, si l'on te le rénumére à hauteur de 14%.

Il sera toujours plus intéressant de placer à 14% tes euros convertis en R$, que tes € en France à 2%,   à condition que le taux de change ne bouge pas par rapport à ta conversion lors de ton investissement, mais même en cas de dépréciation de la monnaie brésilienne face à l'euro , malgré une perte de rentabilité par rapport à ce que tu aura envisagé, celle ci  restera de toute façon supérieur à celle offerte en France,  et en cas d'appréciation du R$ , tu verra ton capital  en contre valeur € fortement augmenté,  par contre la vie au Brésil,  te coûtera plus cher les quelques mois que tu passera sur place, mais l'un dans l'autre,  ton investissement sera toujours plus rentable....

John Berhard :

Bonjour,

Je suis âgé de 55 ans et je désirerais m'installer au Brésil du côté de Fortaleza ou Recife.

Merci de bien vouloir partager vos expériences avec moi

Jean-Bernard

Jean Bernard,
question difficile que nous soumet là.

Je connais les 2, et les 2 ont leur propre charme.
C'est pas mal du tout d'avoir ce choix à faire, bravo.

Ces 2 villes assez proches, te permettront de t'y installé, 2/3 mois chacunes,
ce qui te fera peser tes "pour" et tes "contre"
Le temps est pratiquement le même et pratiquement toujours super beau.
ET la mer est la même.

Après tu mets le sel et le poivre comme tu veux.
Evidemment:
celui qui vit dans l'une tedira que l'autre est nulle,
que si il t'es arrivé un déboire là, donc va à l'autre etc.

Moi, j'ai bien aimé les 2 pour me promener.
Ton ressenti, sera la réponse.

Tiens nous au courant.

chicobrasil :

Une donnée qu' Economicus refuse d'admettre , restant fixé sur son obsession d'érosion de capital etc....

Sauf que "l´érosion de capital etc" comme tu dis...hihihi...n´est pas une "obsession" personnelle  ...hihihi...mais une grande réalité centrale au coeur de la finance comme la pluie et le beau temps le sont pour l´Agriculture. Réalité qui rend tout calcul de rendement imbécile si on ne la cerne pas...Personnellement je n´y peux rien !

Et que le reste de ton raisonnement n´est fait que de suppositions...d´espoirs...d´aléas...qu´on accepte au pire de subir quand on y est obligé pour des raisons impératives extra-financières. Et si on est dans ce cas...il ne reste plus qu´à s´en remettre aux Oracles...

La preuve c´est l´amplitude des départs et sorties rapides des capitaux étrangers gérés par des fonds professionnels sur la place financière brésilienne...mouvements spéculatifs conférant une hyper volatilité des monnaies exotiques comme le Réal. Ceci étant en outre un indicatif fort de risque ...risque qui va bien au delà de l´inflation hors contrôle.

...Car la place financière du Brasiou a un rating international  "Spéculatif" et non "Investissement"...Ce qui veut dire en fait qu´on y fait des coups de court terme sur les taux d´intérêts. Des opérations de professionnels que tu ne connais même pas vu que tu n´est pas un professionnel. Mais on n´y fait pas des placements sans pouvoir en sortir immédiatement...ne serait-ce que d´une durée de quelques mois...sauf d´être couvert pour une dépréciation de change...et encore.

...Donc tes "si", tes espoirs et tes rêves répétés...relèvent  pour le coup de ton innocence...ou de tes propres "obsessions" de gain propre à un adepte des Casinos...qui à chaque coup de roulette ferme les yeux et prie. D´autant plus dans la dépression mondiale actuelle...

...Ceci dit encore une fois...chacun fait ce qu´il veut de son pognon !  Il peut même se prendre le pied en le jouant chez Partouche...Que diantre !!!

Je dirais que c'est justement à cause de la dépression mondiale actuelle que tu cites plus haut économicus  que des gens comme Jean Bernard veulent s'installer au soleil.
Et beaucoup d'autres souhaitent aller vers le Brésil,
et s'y installer.
Donc érosion, inflation, ou autres programmes d'état d'esprit triste
n'ont pas leur place au voyage heureux...
En fait, ouvrez le jeu à fond, et vivez gagnez ou perdez,
mais vous gagnez quand même en perdant
car vivant pleinement les choses qui vous feront devenir meilleur.

Chacun son point de vue, celui qui vit en réal, n'en a rien à foutre de l'euro ou du dollar, et ça fait bien chier les tenants du casino mondial qui eux voudraient que la poule aux oeufs d'or ne meurent jamais :D

Oui..mais on parlait de ceux qui vivent d´une monnaie major comme l´Euro...transformée en Réal par placement au Brasiou...

Pour le reste tu as parfaitement raison...vivons heureux...et peace and love...hihihihi

...tiens ...peut être que courant 2016/2017 je reviendrai quelques mois au Brasiou...histoire de prolonger mon visa permanent...

...ça peut servir...des fois qu´il-y-ait encore une guerre en Europe entre Teutons, Rosbeefs, Françouses. Ritals, Epanifles...hihihihihihi

Bonjour

  Peut être que je me répète , mais pourquoi  vouloir rester au nord , visite de sud , Santa Catarina en particulier , on te dira qu'il y fait froid , c'est vrai , mes les 3 mauvais mois d'hiver , tu peux les passer ailleurs  et puis le secteur est beaucoup plus tranquille et sécuritaire  et tu te sens pas dépaysé , c'est le secteur ou proportionnellement à la population ou il y a le plus d' européens .

Oui...j´ai passé 7 à 8 mois à Floripa...un autre Brasiou. A rester dans ce pays au delà de séjours de plusieurs mois c´est là où je me serai fixé. Je dis ça en connaissant pas mal le reste du Brasiou.

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Recife

Conseils pour bien choisir votre assurance santé à Recife.

Déménagement à Recife

Conseils pour préparer votre déménagement à Recife

Assurance voyage Recife

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage à Recife

Billet d'avion Recife

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour Recife