Habiter dans une favela à Rio

Bonjour,
je suis en 5ème année d'architecture et j'arrive vendredi à Rio pour un stage, jusqu'a fin Juillet.
L'agence se trouve à Gloria.

Je suis à la recherche d'un logement (colocation) dans une favela pacifiée (j'étudie l'habitat informel du Brésil dans le cadre de mes études, cela m'apprendrait donc beaucoup...), près du quartier de gloria. L'ideal serait moins de 30 minutes de vélo. (d'ailleurs est ce que faire du vélo est déconseillé ou c'est bon à Rio?).
Du coup est ce que quelqu'un aurait une idée de comment m'y prendre pour trouver un logement dans une favela ?
J'ai vu que Chapeu Mangueira et Babilonia était assez proche mais je me demandais si il y avait plus proche, et si c'était bon pour une jeune fille de vivre dans ces quartiers ?

Voila, j'ai deja fait pas mal de recherches mais c'est assez difficile de se rendre compte à distance...

Merci d'avance pour votre aide !
Caroline

Bonjour,

http://www.lepetitjournal.com/rio-de-ja … io-societe

vous trouverez sur internet quelques articles sur la question…

perso, je ne recommanderai jamais de ma vie ce genre de projet, sans connaitre le pays intimement…ce n est pas impossible, mais sincèrement c est risque, meme pacifiee…rien ne vous empêche de vivre pas loin, ce n est pas difficile, et de vous y rendre, mais y vivre... :/

mais bon, on va encore dire que je suis une adepte de la morale…alors j espère que d autres donneront leur avis, pour faire votre choix…..

bon courage!

La morale c'est aussi la sécurité et je suis aussi très attentif à l'avis des brésiliens qui ont vivent leurs pays dans le détail. Ce qui peut me paraitre sans valeur peut être une alerte à prendre en compte.
Oui on peut vivre dans une favela pacifiée et même pas obligatoirement. Rio je ne connais que comme touriste, mais au cours d'un voyage mon compagnon qui discute un peu avec tout le monde a croisé une française de Clermont Ferrand dont la fille finissait ses études à Rio. Elle y était depuis un an et partageait une grande maison( genre republica)   avec des étudiants et travailleurs brésiliens et autres dans une favela située à proximité de Gloria. Hélas comme il s'agissait juste d'une conversation je n'ai pas les coordonnées de cette personne. A voir si il y a dans les écoles un bureau spécialisé pour aider les étudiants. Un détail les résidants étaient loin d'être des personnes venant de la société défavorisée carioca ou d'autres villes. Suivant ce que cette personne nous a raconté sa fille connaissait toutes les personnes et elle n'avait rien à craindre. La seule chose c'est de ne jamais se mêler des affaires autres. Sa maman venait tranquillement à pied et comme  disait mon compagnon moi je préfère la vie en France, c'est encore même aujourd'hui plus tranquille. Les français, des sourires, du soleil et ils sont contents.

Sans être condescendant...mais cela me semble une idée de bobo. Tous les brésiliens qui vivent dans des favelas en sortirait s'ils le pouvaient. Les quelques uns qui y sont vraiment contents sont ceux qui profitent du systême: crimes sérieux mais aussi petit trafic (TV et electricité piraté par exemple). En effet "connaitre" la "communauté" peut aider mais même les brésiliens qui y viennent pour des causes humanitaires ont de grosses difficultés. Alors un architecte français. Si vous penser que vous allez faire faire partie de la "communauté" en quelques mois (en fait, parler vous portugais courament avec l'accent de Rio???) vous vous tromper. Si vous n'en faites pas partie, vous risquez beaucoup.
Il y a bien des business sérieux qui se montent dans des favelas mais on ne vous dit pas leur quotidien: le racket qu'ils subissent pour continuer à exister. Je ne sais pas ce qu'est devenu cet hotel/pousada chic monté par des français sur le haut d'une favela (que l'on a vu souvent sur les TV Française avant la coupe du monde), j'aimerais bien savoir où il en sont. Ca doit être l'enfer.
Comme disait Alice: habiter en dehors des favelas et les visiter quand vous le voulez, me semble une idée vraiment plus pertinante. De toute façon, vous n´êtes jamais loin d'une favela á Rio.
Le velo dans les favelas...comme elles sont généralement à flanc de colinnes (pardon, à flanc de pics de sucre), il vous faudra de sacré jambes pour y monter. Par contre pour re-descendre des favelas avec les gangs à vous trousses, cela sera plus facile en effet. Encore un truc de bobo, désolé. Mais même dans les quartiers relativement protéger, les cyclistes se font attaquer (quelques cyclistes morts ces derniers jours à Rio qui ont fait la une nationale).
Désolé d'avoir été trés direct...mais pour moi c'est une mauvaise idée.

Tout d'abord, merci beaucoup pour vos réponses. Avoir des avis est une grande chance.

Mais la question n'est en fait pas de savoir si je suis une bobo ou quoi que ce soit, et il n'est pas question de monter un business dans une favela non plus. L'habitat informel d'amérique du Sud est en fait le thème de mon mémoire et diplome d'architecture. La volonté de vouloir fréquenter au plus proche ces quartiers est donc loin d'être du voyeurisme ou du boboisme mais c'est du point de vue anthropologique, sociologique, urbanistique et architectural, surtout, que ce type d'habitat m'intéresse. Je ne chercherai pas à me faire passer pour une carioca, encore moins pour une favelado, mais je souhaiterai comprendre le mode de vie de ces personnes, leur relation à leur habitat, à leur quartier et à leur ville. Y habiter me semble être le moyen le plus pertinent pour en faire un mémoire, un diplome, voire un véritable projet d'architecture (qui sait) se rapprochant le plus possible de la réalité du phénomène.

Pour ce qui est du vélo, les véritables questions sont: sont ils répandus à Rio ? Peut on rouler en sécurité (dans le respect des règles) ? Vais je me faire voler mon vélo en l'espace d'une heure même s'il est cadenassé ?
J'habite Strasbourg et le vélo fait parti de mon quotidien, je me demandais juste dans quelle mesure je pourrais garder cette habitude qui me réjouis le coeur à chaque déplacement. En effet les favelas sont impraticables, mais si la sécurité me le permet, je pourrais toujours me garer en bas et monter à pied. Mais je suis peut être à mille lieu de la réalité, c'est pourquoi j'aimerai des avis de personnes ayant eu cet expérience, vivant, ayant vécu à Rio.

Je suis toujours en attente de vos avis, donc n'hésitez pas à me contacter !
Merci, Caroline

Dans les endroits que je connais, jamais vu de nuit un vélo attaché dehors. C'est un objet qui a un minimum de prix donc on le protège. Je ne parle pas de la nouvelle mode des vélos à 10 ou 15000 reais, pour parcourir le dimanche l'avenue Paulista à Sao Paulo.
Pour le danger oui le Brésil est un pays à sécurité plutôt faible, donc si on ne peut pas le supporter pas la peine d'y aller. Le choix du thème pour votre diplôme d'architecture est par lui même passionnant, donc je ne peux croire que vous ne pouvez trouver des interlocuteurs qui peuvent vous aider. Malgré mon âge avancé quand je vais à Rio c'est dans une auberge de jeunesse donc pas cher. Ceci peut être une situation d'attente pour éviter de se précipiter. Il y a aussi les locations temporaires que l'on peut trouver sur un site spécialisé même si celui-ci est plutôt destin& aux voyageurs occasionnels

bonjour as tu trouvé un logement? dommage que je n arrive que le 21 juillet mais si tu veux découvrir favela du canto gallo a copacabana cela serait avec plaisir, il faut des personnes comme toi qui ne vienne pas pour du voyeurisme ou pour se faire peur!!! des personnes avec des projets qui je suis sure vont interresser mes jeunes amies bresiliennes

bonjour,

j aimerai savoir, juste par curiosité, si en France il vous viendrait a l idée d aller par exemple vivre dans un camp de ROMS ou autres bidonvilles pour étudier leur habitat ou mode de vie? ou dans des quartiers défavorises? ou comment des migrants se construisent des cabanes? ça me fascine les gens qui vont a l étranger et s imaginent que c est le summum que de vivre avec des locaux ou les étudier, parce qu ils ont une bonne excuse…. :/

c est le genre de chose qu on fait quand on est déjà au fait de tout ce qui concerne le pays en général et encore…je suis curieuse de savoir aussi combien d expatries (peu importe le statut) ont arpente une favela? ont une notion de ce que c est de l intérieur? MOI OUI…et croyez moi, il faut être accroche !

j aimerai savoir si les brésiliens qui veulent venir en France se préoccupent ou demandent a vivre chez les gens?

j ai déjà eu ce genre de discussion avec des brésiliens de favelas, et OUI pour eux c est du voyeurisme, et ne voient pas l intérêt de ce genre d intromission, ils sont pudiques et n aiment pas attirer l attention, et non ça ne leurs plait pas du tout,  a part les associations, ONG diverses et variées qui viennent pour améliorer le quotidien et faire de très bonnes actions, et meme comme ça c est assez complique pour elles de s imposer dans les favelas, la plupart du temps se sont aussi des étrangers mais  qui parlent la langue et sont implantes au Bresil, ont des réseaux depuis pas mal de temps, et eux memes disent que ce n est pas si simple…

il y a aussi quelques hôtels pousadas, dans la Rocinha et meme des tours, comme au zoo :

http://www.tripadvisor.fr/Attraction_Re … neiro.html


Une chose est certaine, dans les favelas, j ai pu voir des habitats bien que d une simplicité extreme, hyper propres plus que certaines villas des quartiers riches, très organisées, et des gens avec une hygiène irréprochables, avec des gens qui travaillent dans des entreprises ou des maisons, contrairement encore a d autres qui eux ont tout a disposition et qui sont eux a la ramasse…

mais une favela ça reste dangereux, meme pacifiee et faire attention avec qui vous parlez ou faites connaissance et de qui vous guide.….il faut garder en permanence cela en tete!! c est un monde dans un monde…et ça il faut être prêt a le vivre.

ne jamais oublier les consignes de sécurité...

ca dépend du style de favelas….il y en a des plus structurées que d autres….et c est extrêmement choquant parfois!! il faut être solide mentalement.

a vous de voir! ce sera votre choix.

"c'est un monde dans un monde"

Bravo allspice

Mes amies filles la nouvelle génération sont très fières d avoir des visiteurs français !!! Et elles n ont pas toutes ses préoccupations intellectuelles la curiosité elle est dans les deux sens .
Canto gallo

Je ne suis jamais allé dans une favela, car j'avais peur d'être pris pour un voyeur mais pour moi le choix est très complexe. Exclure ces zones c'est rendre ces personnes invisibles c'est les retirer de notre champ des vivants  que nous trouvons dignes d'avoir un intérêt dans la société brésilienne.
Je comprends que s'ils se sentent considérés comme les animaux de zoo par certains visiteurs, ceci pose un problème, mais je suis allé sur le site dont parlait Allspice et j'ai lu les commentaires. Et bien je n'ai rien senti de malsain dans la plupart des commentaires.
Oui la vie y est difficile, mais avec leurs moyens ce sont des gens courageux pour la plupart. Donc ne devrions nous pas aller vers une banalisation de ces lieux, ne pas continuer à les exclure du paysage digne d'intérêt et qu'ils s'aperçoivent qu'un gringo ce n'est pas très différent d'eux.
J'habite le 93 depuis trente ans. Quand je me suis installé on a essayé de m'en dissuader, mes collègues me voyant agressé à la première occasion et vivant avec des gens peu fréquentables. La vie n'y est pas forcément facile pour un certain nombre, mais franchement pour rien au monde je ne quitterais ma commune, car au moins ça vit, les populations se mélangent. Quand mes amis brésiliens viennent bien entendu ça n'a pas le charme des grands monuments, mais au final ils sont contents car ils comprennent comment les français vivent réellement. Notre mixité ne les étonne pas, ils y trouvent même parfois des airs du Brésil et arrêtent de fantasmer sur une soit disant supériorité que nous aurions du fait de notre vieille culture.
Par contre je suis attentif à un mouvement de mode qui effectivement pourrait faire que la spéculation immobilière les chasserait de leur favela (celles avec vue imprenable) pour une boboisation locale.
Ma commune il y a trente ans c'était plein de gens de tous les milieux. Aujourd'hui au kilomètre carré il y a plus d'artistes qu'à Paris. Pas tout à fait les mêmes mais une fois les usines ou ateliers refaits par des architectes lorsqu'ils revendent on n'est pas prêt d'y retrouver les populations qui s"y trouvaient avant.
Sinon un petit détail, on peut être accueilli chez des roms, ce sont des vrais mais pour amateurs de confort il n'y a pas la salle de bains sur place mais le prix correspond à la prestation.
Sinon je ne fantasme pas la vie des moins privilégiés, car c'est une vie de combat et les pauvres entre eux sont loin de toujours se faire des cadeaux.

Bonjour Caroline,
magnifique projet, très intéressant. Vous allez apprendre énormément de choses.
J'habite depuis 5 ans à Rio, j'ai des copains qui habitent dans des favelas pacifiées et il n'y a absolument aucun problème. Je me frotte les yeux en lisant certains commentaires... Croyez en vous et en votre intuition, vous ne regretterez pas cette expérience :-).
Regardez sur le site suivant, peut être trouverez-vous  des annonces de logement dans une favela:
easyquarto.com.br
Bonne chance!
Paul

Paul, pourriez nous donner le nom/localisation de ces favelas "pacifiées". Pas facile pour quelqu'un exterieur à Rio de savoir lesquelles le sont.

Bonjour Bardamu,

j'ai trouvé ce site qui liste les UPPs (Unités de Police Pacificatrices) et leur localisation:
riomaissocial.org/territorios/
Cela devrait répondre à votre question.

J'en profite pour préciser à Caroline que je circule en vélo depuis que je suis à Rio et que pour rien au monde je ne reviendrais à la voiture. Par contre il convient d'être prudent dans la conduite, d'avoir un cadenas en U pour la journée et, le soir, un garage pour le garer...

Voilà :-)

Paul

Vous serez bien accueillie dans les communautés de Rio, il faut s´y méfier, mais à partir du moment ou vous vous y faites accepter, il n´y a pas de problèmes.

Les habitants des communautés sont personnes les plus accueillantes que j´ai connu à Rio de Janeiro...

Enfin je vous conseille de prendre une décision une fois sur place.

Bon voyage!

OK, j'ai regardé ce site, Rocinha...pacifiée. Cela ressemble à la propagande du maire et du gouvernement en préparation des J.O.
Tous les expats vous dirons que même dans les endroits les plus sures du Brésil, vous n'êtes pas en sécurité alors dans les favelas... Oui tous les Brésiliens sont acceuillants et les plus modestes le sont encore plus. Mais vous ne ferez pas partie de la "communaude", même si le voulez (truc de bobo). Faire croire qu'il n'y pas de risque en habitant dans une favelas "pacifiée" est un très très mauvais conseil.

Je pense que paradoxalement c'est beaucoup plus sûr d'habiter dans une favela que sur le bitume, comme ils disent. Les personnes agressées voire assassinées le sont dans les parties nobles de la ville, ou dans le centre, là ou il y a de l'argent. Mes copains n'ont jamais eu le moindre problème, ils sont acceptés. Dans la Favela tout le monde se connait et, à moins de se mettre sur le chemin des trafiquants, on vous fout la paix.

Bonjour,
Vous allez découvrir un pays merveilleux par sa nature, mais je vous déconseille vraiment en tant que jeune française d'aller habiter dans une favella, car vous serez en but aux gens qui peuvent penser que vous êtes nanties. De plus il y a quand même des risques affrontement polices/trafiques donc échanges de tirs, vous vous n'êtes pas visées mais dans des endroits chauds.
N'oubliez pas aussi les problèmes qu'il peut y avoir  par manque d'eau et égouts à ciel ouvert.
Pour un brésilien, il ne faut pas oublier que la France est représentante d'un niveau de vie élevée et un pouvoir acquisitif aussi.
Bicyclette en plein Rio de Janeiro à oublier.
Maintenant dès que vous le pourrez sortez de Rio et découvrez Région des lacs, côté Niteroi, sublime.
Maintenant les brésiliens sont d'un naturel hospitalié et plus communicatif que les français.
Bon séjour, cordialement

Je ne sais pas si ce qui est le plus "surprenant" est la dose de préjugés véhiculés sur les favelas, ou la dose de préjugés véhiculés sur les favelados aux mêmes...

je vous deconseille d´habiter dans une favela. Par contre, allez visiter celle de Santa Teresa. On y rencontre de nombreux artistes et personnes interessantes.

Coucou,  alors ou habite tu? Tu es dans une favéla? Pour ma part j'ai vécus 3 mois dans la favéla de Cantagalo, cela fut une expérience unique! Les gens que j'ai rencontrés qui sont des amis aujourd'hui sont tout simplement exceptionnel! D'une simplicité et d'une générosité incroyable! Pour vivre dans une favéla ce n'est pas du voyorisme mais plutôt l'envie de partager et d'échanger... Avec des personnes fiables et de confiances....c'est ce que j'en tire de min expérience... J'erais dans une famille très réglo ;-) bien évidement incomparable avec une banlieue française dans laquelle je ne mettrai pas l'idée. Bien sur Cantagalo est une favéla pacifiée... Bref ou est tu donc?
Beijos

Réponse pour Bardamu : non je ne pense pas que vivre dans la favéla soit une pure idée de bobo comme tu l affirmes ... !!!
Alors par contre effectivement j assume tout a fait d être un pur bobo .. ça c est vrai j en suis ..!  J ai des goûts bobo, ne jure que par Milk et AD , suis la mode et tout ce qui est branchouille , j aime l art comtemporain, les endroits dans l air du temps,j aime le marais, Étienne Marcel, saint germain des près , tout ce qui est hippies chic , "favéla chic " a Paris etc .... J aime les beaux lieux, les belles choses ... Et effectivement a Rio même si j aime traîner dans les lieux les plus branchés, les plus pointus, mais a côté de ça J AIME LA FAVÉLA,  j aime ce que j y vis avec les habitants, chez l habitant ... J aime y avoir mes habitudes , les ptits endroits ... Je suis beaucoup dans la favéla depuis 5 ans et j aime ça .... Ça n a rien a voir avec du voyeurisme Bardamu ....
Et contrairement a ce que tu affirmes , non les habitants des favelas ne rêvent pas tous d en partir .....!!!! Tu te trompes vraiment !!!! J en connais qui aurait largement les moyens d en partir et qui ne le feront JAMAIS .
Après, il y a favéla et favéla ... Si tu parle de bidonville en planche de Sao Paolo ok. ... Par contre je pense que tu ne connais pas les favelas de la zone sud de Rio pour affirmer ce que tu racontes ...

tout est dit....parfait......venir une 1ére fois au BRESIL et vouloir s'installer dans une favela......pire qu'une idée de bobo....et- faire du vélo.....c'est surprenant !

Mais tu es incroyable toi aussi Reinos ... Tu connais quoi des favelas ?!?!
As tu déjà mis les pieds dans une favéla de la zone sud de Rio ( c est effectivement de celle là dont on parle !!!..)
Évidement que non tu n y a jamais mis les pieds..
C est incroyable les préjugés que vous pouvez avoir sur les gens et les lieux...
J ai vécu des mois et des mois dans certaines favelas ... et effectivement a côté de ça j aime aller dîner au Copacabana palace et au Fazano... Et alors ?!?!
Quel dommage d avoir peur de l autre comme ça ....
Ou vis tu Reinos quand tu vas a Rio ? Je serais très curieux de le savoir.

Pour répondre à FARGO71....lorsque je me rendais à RIO j'habitais dans la famille  à la limite entre Copacabana et Ipanema......il y a tout juste 10 ans je me suis "égaré" à l'entrée d'une favela en voiture je puis te dire que l'expérience n'a rien eu de divertissante......Autre exemple mon fils s'est une fois endormi dans le bus qui l'amenait à la faculté....le chauffeur l'a reveillé en lui disant qu'il allait le ramener hors de la favela........certainement un Carioca peureux le "motorista"!
Mais c'est vrai que l'insécurité au BRESIL est un  fantasme nauséabond de "facho".......
Depuis maintenant  3 ans je me rends plusieurs fois par an dans l'état du PARA à BELEM .......et je constate que comme à RIO certains quartiers sont "zone interdite".......comme le disait un excellent connaisseur français de la capitale paraense dans le forum  BRESIL le quartier où il possède sa maison est  devenu dangereux à un point tel qu'il ne peut s'y "aventurer" qu'en taxi et qu'il préfère désormais résider à l'hôtel.....et son quartier n'est pas une favela !!!!!!!
Je recevais avant hier soir des amis brésiliens en vacances  en FRANCE qui habitent l'île de MOSQUEIRO (on peut voir mes clichés dans la section PHOTO BRESIL BELEM) et comme toujours la question de l'insécurité apparait à un moment ou un autre dans la discussion.......car lors de mon dernier séjour remontant au mois de Mai de cette année j'avais constaté que les gens étaient plus sur leur garde..... eux mêmes ne peuvent que  déplorer que le nombre de meurtres ,progresse et la situation actuelle du BRESIL tant politique que sociale (gel des salaires, baisse des (faibles)prestations sociales, budget sacrifié de l'éducation et de la santé)  ne permettra certainement pas d'améliorer une situation déjà dramatique.
Dans une semaine je serai à nouveau dans les airs entre la FRANCE et l'AMAZONIE brésilienne ......donc je pense désormais avoir une certaine expérience de la vie au BRESIL.
Si quelqu'un  pour une première expérience de vie carioca désirait habiter une favela (même pacifiée et "sympathique") je persisterais en lui déconseillant fortement une aventure à hauts risques.....mais il est vrai que je ne suis pas un "bobo" parisien  ayant seulement habité quelques années en banlieue dans les "seventies"
Pour finir FARGO71 combien de fois as tu sejourné au BRESIL ? Pendant combien de temps ?
Car je pense que pour asséner tes "vérités" tu possèdes une expérience "longue durée" à défaut tes assertions seraient à prendre avec un certain recul !

Reinos, je vais depuis 20 ans au Brésil ,j y suis resté il y a 20 ans une année avec un visa étudiant , puis j y allais 3 ou 4 fois par an. J y étais en juin et y retourne le 1 nov ..
J étais dans les premiers gringos a monter  dans la favéla de Cantagalo . Effectivement les habitants n aiment pas trop les brésiliens d en bas qui les snobent depuis longtemps ... toutefois beaucoups travaillent pour eux dans les beaux quartier.
Moi en tout cas j y ai eu un accueil exceptionnel .
Attention, j ai toujours dis que je parlais de favéla de la zone sud de Rio .!! Il y a biensur d autres endroits ou je ne m aventurerais pas. ... Je ne suis pas suicidaire .
Effectivement avant la pacification, si tu logeais en bas entre Copa et Ipa, effectivement tu étais juste en bas de Cantagalo , pavao et pavaozinho .. donc oui des lieux impénétrables avant pacification !!!!!!!!!
Mais svp arrêter tous d affirmer des choses incroyables quand vous ne connaissez pas ....!
C est grave d avoir autant de prejegé sur tout.  Arrêter de juger des lieux, leurs habitants sur des " on m a dit que .."
Si vous n avez pas envi d y aller et êtes peureux , n y allez pas ! Mais n allez pas casser le trip d une personne ici qui a lancé un sujet . Parlez de ce que vous connaissez !
Évidement qu il y a des problèmes de violence au Brésil , mais ne mélangez pas tout

En tout cas il n'y a aucune obligation de vivre dans une favela donc si certains y trouvent un style de vie intéressant je ne vois pas pourquoi tant critiquer leur choix.
A titre personnel je n'y vivrais pas car ne rêvons pas c'est quand même l'habitat des plus pauvres (hors ceux qui vivent de tôles et de plaques de bois), les infrastructures et équipements sont faibles, les chances de réussite des gens sont mesurées. Si certaines de Rio sont bien situées, la majorité sont à la périphérie et pour se rendre à son travail que de temps perdu. Aimant la verdure, comme chaque mètre carré compte, ce n'est pas un rêve non plus.

Très bien répondu zanzibar, tu as tout a fait raison, je ne vois pas pourquoi certains ici critiquent mon choix de vie et celui de maintenant beaucoup d amis a moi.
Zanzibar, je ne sais pas si tu vas a Rio parfois, mais quand tu iras , vas a Ipanema, va jusqu a la station de métro d Ipanema , prend l ascenseur qui monte en haut du rocher et te dépose a la favéla de Cantagalo ! Tu as la plus belle vue de Rio !!! Quand tu es làbas demande le petit barzinho de la BICA... !  Elle est adorable ! Elle fait des petits trucs super bons a manger !!

Va aussi faire un tour a la favéla de Vidigal .... Pfff ... Allucinant !!!!!!!!! La gentillesse des gens , ZÉRO problème d insécurité !! Une merveille ! La vue est a couper le souffle !!!
Quand tu es làbas demande ma copine KITA , elle est guide touristique a Rio, totalement bilingue français, ce qui peut être pratique pour certain ( elle parle 6 langues)elle pourrat te promener dans toute la favéla , tout t expliquer. Elle y vit, c est un amour elle aussi .tout ses voisins , toute sa rue : ADORABLES !! D'ailleurs elle peut héberger aussi chez elle: petite maison absolument ravissante !! N hésitez pas !!! Trop trop bien !!!!

Voilà , c était pour ceux qui ont envie de connaître un autre Brésil , des choses et des relations que vous ne connaîtrez pas dans d autres quartiers .
Après ceux que ça n attire pas du tout , je respecte tout a fait , mais ne critiquez pas ;)

Je ne critique pas......je dis mon vécu.....à RIO au niveau de la cathédrale en plein jour attaque de "camés"......ils se sont sauvés face aux hurlements des molestés et grâce à l'arrivée d'autres personnes!
Mon fils n'a pas eu un visa étudiant pendant 1 an....mais pendant 7 ans à RIO puisqu'il a soutenu un doctorat brésilien et y a effectué un post-doc .......pour lui l'insécurité dans le quartier  de la fac n'est pas une vue de l'esprit.

Maintenant si certains trouvent leur bonheur dans une favela  sympa je respecte ce choix et ne doute pas qu'en FRANCE ils tiennent à réserver un aussi chaleureux accueil aux migrants que celui qu'ils ont trouvé sous la douceur carioca !!!!!

+1 autour de la cathédrale et surtout le week-end.

Ben si Reinos , toi et ta copine Jurema critiquez les "bobos " , leur choix de vie et leurs "idées plus que farfelus d aller vivre dans des favelas de la zone sud de Rio "...
Vous parlez de décharges a ciel ouvert, de saletées, d aggressivité des habitants, de gangs, de risque de se prendre une balle perdue ..... Si c est pas de la critique ça ...
Donc je le répète  : non la Favéla de Cantagalo et vidigal ne sont pas dangereuses !!!!!

Tu parles d une agression dans le centre de Rio .... ?!?! Quel rapport avec la question que se posait notre amie sur ce poste d aller vivre dans une favéla de la zone sud ?!?
Des histoires sur Rio, des agressions , des meurtres il y en a souvent.
Oui j ai déjà vu en pleine rue des gens tirer
Oui j ai un ami (dont le père est très en vue a Rio) a été victime d une tentative de kidnapping et s est pris 2 balles dans le corps en fuyant avec sa voiture.
Oui j ai vu un gamin passer sous un camion qui roulait trop vite Avenida Atlantica , posto Seis ....
Évidement que Rio et d autres grandes villes sont très dangereuses ( je touche du bois , en 20 ans personnes ne m a JAMAIS rien dit ...! ), évidement qu avec les nouvelles drogues qui sont arrivées comme le crack c est super dangereux sur quelqu un qui a consommé , est armé et est descendu dans les beaux quartiers pour tirer quelques portefeuilles ....
Évidement il y a certains quartier de la zone Nord ou un gringo ne doit ABSOLUMENT jamais mettre les pieds ..!!
Mais là on parle des favelas pacifiées de la zone SUD ...!!! Ne nous éparpillons pas et ne dérivons pas sur n importe quoi.
Franchement la zone sud c est quand même super SAFE ..
Bien sur qu il y a des Iphone arrachés en pleine rue, des sacs arrachés ... Mais bon , ça va ... Il ne faut pas tenter le diable ... On ne sort pas avec une chaîne en or , les dernières baskettes Nike a 200 euros, ou un sac de marque ... Gardez ça pour la France et puis c est tout. . Comme ça il n y a pas d histoire

relis moi SVP....j'ai écrit: "je ne critique pas........"
chacun libre de ses choix.....dans exactement 8 jours je serai dans le LISBOA MANAUS BELEM.......et comme d'habitude lors de mes déplacements en ville je ferai attention ce n'est pas de la paranoîa.....375 meutres "officiels" l'an passé
si à RIO on est plus en sécurité dans les favelas "sud" qu'en ville je ne peux que m'en réjouir et souhaiter que ce climat "apaisant" se retrouve dans toute la cité carioca !
Pour moi le sujet est clos.....j'ai donné mon point de vue et je n'oblige personne à le partager !

pour info....sur BFM TV ce jour....
alors habiter une favela......

Des bandes de jeunes ont semé le chaos sur les célèbres plages de Copacabana et Ipanema le week-end dernier. Par dizaines, ils se sont rués sur les touristes pour les dépouiller. La police n'a rien pu faire. A moins d'un an des Jeux olympiques de Rio, ces images ont de quoi inquiéter.

Les images montrées à la télévision brésilienne ont de quoi inquiéter à moins d'un an des Jeux olympiques. Des bandes d'adolescents pauvres volant tout sur leur passage, notamment sur les célèbres plages de Copacabana et Ipanema, ont provoqué ce week-end des épisodes de panique et de chaos à Rio de Janeiro.

Alors que les plages étaient bondées samedi et dimanche dernier, des jeunes arrivant en groupe des quartiers pauvres ont volé portables, sac à dos et tout ce qui a de la valeur alors que touristes et habitants paniqués partaient en courant et en pleurs. "C’est terrifiant ce qui se passe: ils sont arrivés à dix sur moi… ils m’ont frappé et m’ont tout pris", raconte un touriste.


Ces scènes de pillage surviennent de temps à autre sur les plages l'été mais cette fois, fait inédit, elles ont eu lieu aussi en dehors des plages.

Samedi soir, plus de vingt enfants et adolescents qui étaient descendus d'un bus à la vue de la police ont volé tout ce qui se présentait à eux, dévalisant passants et boutiques, dans les quartiers de Humaita et Botafogo, et forçant les commerces à baisser leur rideau de fer. Un vendeur de fruits a été blessé par balles à la jambe.

Les habitants se muent en "justiciers"

En riposte dimanche, des habitants de Copacabana qui se présentent comme des "justiciers" et qui s'organisent via les réseaux sociaux, ont attaqué un bus qui venait de banlieue en cassant les vitres et en insultant tous les passagers qui, effrayés, ont sauté par les fenêtres.

Ces faits se sont produits peu après une décision de la justice le 10 septembre d'interdire à la police militarisée de fouiller et d'arrêter préventivement des jeunes qui vont à la plage sauf en cas de "flagrant délit".

Il faut savoir que cela a été du à une décision d'un juge, d'arrêter les contrôles préventif des jeunes. Maintenant vous n'avez plus le droit de stopper, d'arrêter ou même de contrôler des personnes sans qu'il y a un délit.

C'est du grand n'importe quoi, après il faut savoir une chose, la police est formé par des agents ou ex-agents agent du Mossad, voir militaire israelien à Rio.

Pour les jeux olympiques  je crois qu'il va avoir un déploiement de l'armée et cela va calmer tout le monde.

Lors de mon dernier passage à RIO......j'avais été surpris des passages d'hélicoptéres au dessus de la plage de COPACABANA et encore plus surpris de voir les canons des fusils des policiers brillants sous le soleil et pointés sur les estivants......et en ville de voir les voitures de la PM avec vitres teintées et canon du fusil dépassant de la vitre arrière....SYMPA!!!!!
Alors c'est sûr que dans une favela on est plus en sécurité......surtout une jeune fille "gringo" arrivant à la nuit tombée avec son petit vélo........

Eh bien moi j'habite a 100 mètres et à 300 mètres de deux lieux de culte juif et un grand lieu de prière musulman quand je suis en France. L'armée française garde l'ensemble de ces lieux avec des armes chargées pour déjouer tout attentat. Je trouve que l'Etat fait son travail.
Donc facile de critiquer le Brésil ( bien entendu plus dangereux, je serais fou de ne pas le reconnaitre) quand nous même aussi avons nos risques à gérer. Je rappelle l'orientation politique de BFM télé. Je suis allé à Rio trois fois, vu plein de gens des favelas tranquilles sur la plage, on le sait souvent suivant la portion de plage qu'ils occupent.
Je rappelle que les habitants des favelas sont plusieurs centaines de milliers, donc ils ne sont pas tous descendus pour attaquer toutes les personnes présentes. Bien entendu il faut lutter contre la violence, mais étant du 93 ( Seine Saint Denis), je ne vois pas pourquoi je devrais avec cette même logique être plus contrôlé plus qu'un autre en prenant un moyen de transport.
La solution pour assurer la tranquillité des citoyens est très complexe. Et aussi longtemps que les inégalités entre les brésiliens n'auront pas été réduites, nous assisterons à ces actes inadmissibles.
Mais comme le disait Gandhi "La pauvreté c'est la pire forme de violence".
Ce que nous connaissons c'est la délinquance de certains pauvres qui s'en prennent à nous et qui est visible, mais celle qui se niche dans les paradis fiscaux sans s'en prendre à nos corps physiques est pour moi bien plus grave, mais elle ne fait pas d'images spectaculaires.

Loin de moi de nier les problèmes de sécurité que peut connaître la FRANCE mais je pense qu'il faut savoir garder raison......745 homicides en FRANCE en 2013 56337 au BRESIL ramenons ces 2 chiffres par 100.000 habitants et l'on obtient 1 meurtre pour 100000 Ha en FRANCE contre 21 au BRESIL.
Bien sûr que les inégalités criantes sont cause de beaucoup de criminalité mais la dure réalité des chiffres est là.......

Salut Fargo! Sans rentrer dans le débat, as-tu un moyen de joindre Kita? Je viens d'arriver à Rio et je serais intéressée par la rencontrer et faire une visite avec elle. Merci bcp !

Salut Lucie, fait une recherche Google en tapant : KITA VIDIGAL
Tu tomberas sur Airbnb, tu verras son profil et pourras la contacter ;)
elle loue des chambres dans sa maison pour pas cher , c est super bien!! Et elle fait des visites de la favéla et explique l histoire.
C est un amour , très sympa tu verras , elle connaît super bien la Favéla .

Pour Reinos : évidement qu il faut faire attention a Rio , comme dans pas mal de grande ville. Mais sur ce poste on parle de se loger dans certaines favelas de la zone Sud de Rio ....
Que viennent faire les aggressions de vacanciers sur la plage de Copacabana ??
C est toujours arrivé que des groupes de gamins volent et soient aggressifs .... Mais arrête donc de généraliser et de mettre tous les gens dans le même paniers ...!!!!!
C est comme si tu disais a des touristes : " ne sortez surtout pas de Paris !! N allez surtout pas en banlieue !!!! Il n y a que des racailles et de la drogue !!!!!
Reinos, quand on ne connais pas il ne faut pas critiquer ...

Super merci :)

Fermé
Nouvelle discussion