Close

M'éxpatrié au Brésil

Bonjour, je suis un jeune homme de 26 ans ayant pour but de m'installer au bresil dès que je pourrais,mais je ne sait pas par quoi commencer!
Travail,argent,logement,langue etc...
Comment faire?
Je part de zéro, je n'ai pas de notion en portugais mais parle assez bien l'espagnol.
Si quelqu'un peut m'aider sans pour autant me découragé 😊
Merci d'avance.

Langue-projet professionnel- visa-logement. le visa peut aussi être en premier

C'est gentil de m'avoir répondu merci.
Mais justement comment obtenir un visa et surtout lequel?

T'es célibataire ? une bonne chose car s'intégrer ici est un job a plein temps, sinon attention

Avant de te donner mon avis sur un projet présenté comme ça donne un peu plus de détails...
- Pourquoi as-tu choisi le Brésil ?
- Dans quel secteur comptes-tu travailler ?
- Ou veux-tu atterrir ?
- Quand vas-tu venir pour faire une reconnaissance ?
- Quand vas-tu commencer à appendre le portugais ?

Pour l'ordre :
1 portugais : l'espagnol te servira à rien à part dans le sud sud peut-être
2 argent : 10000E est le minimum vital pour débuter et avoir de quoi se retourner
3 logement : loue, déménage, analyse les lieux (6m-1an) et achète (cash si possible même si c'est petit)
4 taf : ça sera ton plus gros défit et aussi le plus long

Maintenant je suis désolé, mais je me dois de te dissuader de venir avec un projet de vie aussi creux, tu as d le voir voir sur ce forum mais nombreux sont les les messages dans ce sens si on perçoit le risque. Il n'y pas de secret caché ici que l'on veut garder pour soi, non c'est vraiment dur et moins d'être détaché par la boite avec un salaire et logement garanti ou d'être blindé le Brésil n'est pas un lieu de rêve comme il est présent dans l'imaginaire français (pour infos bcp de brésilien se figure la même chose sur la France, et je me dois de dissuader les 2)

En prenant des cours, à la maison du Brésil par ex si tu est sur Paris, tu pourra déjà avoir un aperçu de la culture, je ne connais pas tes motivations aussi n’hésites pas à les exposer...
J'imagines que si tu est venu ici c'est pour avoir des réponses pragmatiques car si ton but est d'y aller coûte que coûte ce forum ne te sera d'aucune utilité

Amicalement

Merci pour cet réponse c'est sympa.
Effectivement je suis célibataire je n'ai donc aucune attache sentimentale.
J'ai choisis le Brésil pour cet ambiance constamment festive, ces gens chaleureux ,ces belles plages et j'aime en généralité l'Amérique latine.
Je n'ai pas de secteur précis pour un travail,je suis échafaudeur, soudeur, je tenais aussi mon propre bar...mais je suis arrivé à un stade où j'ai envie de m'évader!
J'aimerais atterrir à Rio ou Sao Paulo.
Je compte venir faire une reconnaissance en février 2016 pour le carnaval.
En ce qui en est d'apprendre la langue,je n'ai pas encore pris l'initiative de m'y mettre étant donné que je n'ai encore rien de concret pour le Brésil.
10 000e c'était ce que je m'étais fixé au minimum pour vivre un peu en attendant de trouvé un travail.
Pour acheter cash, ça va être beaucoup plus compliqué, je pense que c'est toujours moins chers qu'en France mais assez conséquent quand même?
Je me doute bien  que débarqué sans grande qualification professionnelle solide ne me mènera nul part.
Je ne connais pas ,la maison du bresil mais je vais y jeté un oeil, j'habite à 1h30 de Paris donc difficile d'y accéder.
En tout cas merci beaucoup

Bonjour Vito  je pense qu'il faut que tu soit réaliste et te poser une question: pourquoi aujourd'hui  une entreprise  t embaucherai  toi plutôt qu'un brésilien qu'il vont payer une misère  (700real  250€)?? Le Brésil n'est pas le paradis sans maitrise de la langue un diplôme qui justifie un visa de travaille  mais la encore secteur de l'énergie industrie ou recherche  donc pas evident, réfléchie bien tu pourai tous perdre.
Bonne chance à toi n'hésite pas inbox  si tu as des questions.

Merci pour ta réponse.
J'avoue que je rêve peut être un peu en voulant débarqué avec casiment rien de concret côté pro, mais dit moi quels formation pro ou quels métier embauche dans ce pays.
Et surtout quel niveau dois - je atteindre pour parvenir à mes fin?

Vu ton profil tu as plus de chance en industrie pétrolière  la société  rio pétrole recrute beaucoup de français et sidérurgie métallurgie  soudeur tu as un chance

Donc je vais tenté ma chance mais vu que je ne parle pas portugais, ça ne va pas être facile.
Y'a t-il des secteurs plus recherchés qui recrute pas mal,car en attendant je peux faire des formations qui me seront bénéfique et qui pourrais me facilité les choses?

Vito Scaletta :

J'ai choisis le Brésil pour cet ambiance constamment festive, ces gens chaleureux ,ces belles plages et j'aime en généralité l'Amérique latine.

Pour les vacances oui, mais si tu vis ici tu te rendra vite compte que ce n'est pas la réalité, ce n'est qu'une façade...
Pour l'ambiance chaleureuse et festif tu peux trouver ça dans le sud de la France ou de l'Europe les coups de poignards dans le dos en moins

Si tu veux t'éclater la période du carnaval c'est ok, mais veux voir le pays en vrai oublie, car ça n'a rien a voir
Encore un coup, mais le Brésil n'a pas besoin de toi, il déborde de main d'oeuvre payé une misère (j'en ai fait parti).
En revanche si tu as une qualification spéciale est recherché alors la tu as des chances p-e même meilleur car les européens ont une bonne réputation niveau fiabilité etc...

Pour te donner un exemple je suis développeur web, dans un pays ou internet a explosé, ça pourrait être le paradis mais non car il se forment très bien ici, j'ai du bossé 45h par semaine pour R$1500 (moins de 500E) et je me retrouve maintenant à bosser avec un français pour un salaire 3x inférieur a celui que j'avais en France. C'est tout juste pour survivre avec 3 gosses, j'ai de la chance car il ne faut pas se leurrer le niveau de vie ici n'est pas 3x moins élevé, au mieux 1,5 et ça sans compter tous le bien de consommation courant (électroménager, voitures, informatique...) car là ça explose, imagine payer tv 32" ou ton lave-linge 1000E (modèle basique)

1h30 de Paris c'est compliqué mais c'est la que tu trouvera les meilleurs opportunités pour apprendre la langue, sinon y'a Marseille ou Lille ou la Belgique ;)

Pour SP ou Rio j'ai pas d'infos mais j'imagine que c'est aussi difficile financièrement qu'à Brasília, c'est pour ça que je vis à 40km de là

Je ne suis pas vraiment  d'accord avec toi ....je gagne mieux que en france ici, peut être que mon secteur paye mieux mais au vu de ce que tu avance POURQUOI TU NE RETOURNE PAS EN FRANCE? Apparemment  c'est l'enfer pour toi ici

Franchement merci beaucoup pour toutes ces précieuses informations, toi qui en a bavé et qui j'imagine en bave encore un peu,je ne peut que t'écouter et surtout me rendre à l'évidence que je n'ai aucunes chance.
J'irai bien évidemment pour y passé des vacances mais je vais m'enlever cet idée de la tête.
J'avoue que dans le sud de la France cet assez festif et chaleureux puis j'aurais beaucoup plus de facilité dans mon pays d'origine.
Je te souhaite bien du courage et surtout pleins de bonheur et de réussite dans tout ce que tu entreprendra.

chef in rio :

POURQUOI TU NE RETOURNE PAS EN FRANCE? Apparemment  c'est l'enfer pour toi ici

Tu est dans la gastronomie apparemment, je sais que pour les français qui assure c'est un bon créneau
Je sais pas si tu a bien lu mais j'ai 3 enfants ici, donc repartir ce serait sans eux et donc c'est hors de question mais ça peu de personnes comprennent, même parmi les femmes
Bon maintenant tu connais pas forcement mon histoire et je vais pas la raconter ici, mais en gros ou j'en bave, plus qu'un brésilien je sais pas, il faut relativiser mais si je compare ma vie avec celle qu j'avais il y a 5 ans en France c'est clair que ça donne pas envie.

Je vois et en aucun cas je  te juge  qu'on soit bien clair,  car évidemment  ce n'est pas le but, contacté moi en privé  je connais beaucoup de monde ici et peut être que je pourrais te placer ailleurs qu'à  Brasilia

Vito Scaletta :

Franchement merci beaucoup pour toutes ces précieuses informations, toi qui en a bavé et qui j'imagine en bave encore un peu,je ne peut que t'écouter et surtout me rendre à l'évidence que je n'ai aucunes chance.
J'irai bien évidemment pour y passé des vacances mais je vais m'enlever cet idée de la tête.
J'avoue que dans le sud de la France cet assez festif et chaleureux puis j'aurais beaucoup plus de facilité dans mon pays d'origine.
Je te souhaite bien du courage et surtout pleins de bonheur et de réussite dans tout ce que tu entreprendra.

Je sais pas si c'était ironique ou pas mais je tiens à préciser que je ne parles que de MON expérience et pas celle de tous les français, ce qui est valable pour moi ne l'est pas forcément pas pour les autres.
Maintenant comme je l'ai dis si tu es ici c'est aussi pour prendre la température, et avoir de retours d’expérience plutôt que de lire des guides touristiques.
Certes ce que je dis n'est pas encourageant mais je n'ai rien d'autre à offrir, je ne vais pas enjoliver la réalité, j'ai pas aimé qu'on me le fasse.
Tu noteras quand même que malgré tout je donnes des conseils pratiques, si si, et que si besoin j'en ai d'autres utiles et pas négatifs pour ceux qui sont intéressés

Une chose importante à prendre en compte en dehors de toute expérience, ce pays est en pleine récession économique, en 2008 plusieurs plans ont était mis en place pour diminué les effets de la crise, mais aujourd'hui ça revient en pleine gueule de tous les secteurs, les prix on montés de 20% à 50% en 1 an, dans le DF en fin d'années les secteurs publiques faisait gréve pour des retards de paiements de salaires de plusieurs mois, tout les budgets sont revus à la baisse, et niveau politique c'est la merde aussi. Mais qu'on se rassure les manifs de 2013 n'ont rie données, et celles de 2015 ne feront pas plus ce pays corrompu est un géant qu'il est difficile d'éduquer même si il y a eu des spectaculaires avancées depuis Lula et Dilma..

Si tu as déjà décidé personne ne pourra t'en empêcher, mais un homme averti en vaut 2 non ? Le Brésil n'est pas l'Eldorado tel qu'on le rêve en France et la France ne l'ai pas non plus contrairement à ce que bcp de brésiliens pensent... La question revient souvent "je comprends pas pourquoi tu as quitté un pays comme la France pour venir ici" et pas mal de français (moi il y a 15 ans) se demandent pourquoi certains brésiliens quitte ce merveilleux pays (j'ai pas mi de guillemets volontairement car je le penses malgré tout)
On cherche tous la même chose finalement mais quitter un pays car on le sent plus n'est pas la meilleure des raison, la mère de mes gosses l'a fait il y a 12 ans et est revenue dans son pays comme une étrangère sans avoir pu avoir ce qu'elle recherchait... Je n'ai pas son expérience mais ça l'a détruit et mes gosses en font les frais maintenant...
D’où mon message initial sur le fait d'être célibataire, mais ici tu feras des rencontres, plus que tu ne le crois il faudra juste faire la part des choses, quand tu voit qu'une vendeuse de vêtements t'appelle "meu amor" alors que tu la voit la première fois imagines une femme intéressé par toi, il faudra apprendre à lire au delà du lagunage et pour les européens c'est pas ce qu'il y a de plus facile même si c'est super agréable...

chef in rio :

Je vois et en aucun cas je  te juge  qu'on soit bien clair,  car évidemment  ce n'est pas le but, contacté moi en privé  je connais beaucoup de monde ici et peut être que je pourrais te placer ailleurs qu'à  Brasilia

C'est gentil à toi, et une chose que j'ai vu ici, contrairement à ce que certains disent c'est que les français communiquent et s'entraident pour peu qu'on veuille se bouger un peu.
Par contre ailleurs qu'à Brasília, pour l'instant c'est comme pour la France, niet.
Le Brésil est trop grand et si je ne peu m'éloigner de mes enfants pour le moment, par contre si la situation change ça peut être une alternative je n'y avait pas songé donc merci pour cette suggestion. La seule condition est un lycée français à proximité, ce qui limite le choix des villes ;)

Ensuite tout va dépendre du secteur d'activité, pour l'importation de produit de luxe, les bresiliens ne savent pas. 

Ensuite le mieux pour un français c'est être un entrepreneur, mais le métier n'est pas donné à tout le monde.

Le métier de photographe est un très bon métier, les bresiliens adorent et y mettent le prix. Un peu de compétence personnelle du bon matos prévoir 5000euros et op.
J'ai vu des photographes de mariage de promotion, ils sont horribles étude de photographe mais pas le talent, voir la passion.

Mais le bresil est un pays très dur, il faut s'accrocher tous les jours, avoir une idée d'avance sur les autres.

Non du tout ,je ne suis pas dans la gastronomie mais plus dans l'industrie.
Je tenais mon propre Bar pendant 2 ans et ensuite j'ai vendu.
Et oui j'ai bien lu ton message qui disait que tu avais 3 enfants.
C'est donc plus compliqué pour toi que pour un homme célibataire.
Sache que mon message n'était pas du tout ironique,je ne me permettrais pas.
Je prend juste conscience du à tes informations que je n'ai que de maigres chances.
Et si c'est pour débarqué avec rien et crevé la faim,ça sert à rien!
Toi tu a une expérience pro tu a un vrai métier ,tandis que moi rien de concret ou du moins rien qui puissent intéressé les brésiliens.
Après au mieux je peut me formé en France et par la suite tenté ma chance au bresil.
A voir...
Je vais déjà venir y passé quelques jours ensuite de la je verrais bien.
Si tu a des contacts Français à Brasilia ou ailleurs n'hésite pas...si tu pense qu'ils peuvent m'aider.
Et si jamais ont peut se contacté hors ce blog,voici mon numéro.
0671455489.

arnaudbh :

Ensuite le mieux pour un français c'est être un entrepreneur, mais le métier n'est pas donné à tout le monde.

Ce que j'ai fini par faire...

N'y a t-il pas une place de libre dans ton entreprise pour moi?
Je plaisante je me doute que non et surtout , si jamais il y en avais ,tu dois bien  avoir des frères et soeurs qui aurais aimez y travailler

C'est pratiquement impossible d'embaucher un étranger.

Vito Scaletta :

Non du tout ,je ne suis pas dans la gastronomie mais plus dans l'industrie.
Sache que mon message n'était pas du tout ironique,je ne me permettrais pas.
Je prend juste conscience du à tes informations que je n'ai que de maigres chances.
Et si c'est pour débarqué avec rien et crevé la faim,ça sert à rien!
Toi tu a une expérience pro tu a un vrai métier ,tandis que moi rien de concret ou du moins rien qui puissent intéressé les brésiliens.

Ok donc t’inquiètes il n'y avait aucun reproche et je n'ai pas la prétention de tout savoir à 35 ans et après 2 ans ici, mais voilà je transmet...
Pour la gastronomie je ne parlais pas de toi tu l'aura compris
Débarquer ici sans projet, mais je penses que ce serait pareil ailleurs, effectivement tu te retrouvera à crever la dalle assez vite
Je ne sai spas si j'ai "vrai" métier, encore une fois je ne me sens plus de légitimité à donner mon avis que d'autres chaque activité à son importance, mais il est vrai que certaines sont plus recherchées que d'autres ...

Pas d'opportunité de mon coté car je bosse en free et au noir, mais ici c'est 50% des travailleurs donc rien d’exceptionnel sauf qu'en bossant comme ça ici, je n'ai pas de filet de sécurité, l'assurance chômage ici est dérisoire est limitée à 6 mois (plus de la FGTS au prorata si t'as de la chance), mais de toute façon je n'y aurait pas droit même si je me suis fait licencier de mon dernier taf réglo. Pire il n'y pas d'assurance retraite ni santé donc en cas de pépin je sais pas ce que je ferais, donc j'y penses pas, c'est pas très responsable mais je n''ai pas le choix.
Et je ne conseillerai à aucun membre de ma famille ou connaissance de venir ici, sauf en vacances... ;)

MAIS
si tu te donnes les moyens, que tu prépare ton truc, que tu te mets franchement au portugais et que tu as des choses à apporter ici, je reconnais qu'ici tu peux potentiellement plus réussir qu'en France, et suivant ou tu vis avoir une vie enviable... tout le doutes est dans le "potentiellement" car le Brésil ne manque pas de potentiel malheureusement il ne sait pas l'utiliser et les autres (gros groupes étranger) en profitent, les différents gouvernement essaient bien de récupérer le truc en taxant tout à mort mais au final c'est toujours les petites gens qui en font les frais...

j'ai reçu ton message. merci de m'avoir aidé dans ce sens mais il semble que les instances qui enseignent le portugais en Haïti ne sont pas assez performant parceque j'entends dire que les gens qui étudiaient le portugais en Haïti en arrivant au brésil ils sont obligés de l'apprendre a nouveau.
Merci!
Mercival Jonas

mercival :

j'ai reçu ton message. merci de m'avoir aidé dans ce sens mais il semble que les instances qui enseignent le portugais en Haïti ne sont pas assez performant parceque j'entends dire que les gens qui étudiaient le portugais en Haïti en arrivant au brésil ils sont obligés de l'apprendre a nouveau.
Merci!
Mercival Jonas

La je peux pas dire, je connais pas ni ici ni la-bas
Mais dans ce cas, ça sera ta première mission ici, apprendre le portugais, ça sera plus facile car tu sera plongé dans le milieu mais ça veut dire prévoir un budget pour te maintenir à flot en attendant
Mais avant avant, reste le pb du visa ;)

Bonjour Vito!

Je vis au Brésil depuis 3 ans, à Sao Paulo, mon mari a un contrat d'expat fonction publique.
Mon avis,le Bresil n'est plus l'Eldorado qu'il a été il y a quelques années (nous avons dans nos amis des français qui sont venus ici il y a 10-15 ans et qui ont mieux réussi ici qu'en France!)
Pour le côté festif, franchement il se limite au Carnaval, et encore si tu souhaites t'en imprégner dans les écoles de danse, ou pendant le défilé... Il y a bien sûr de nombreux bars /boîtes mais nous avons les mêmes en France!
Pour le côté plage, pour Sao Paulo nous mettons 1h30 pour y accéder... Si nous avons de la chance, car durant les vacances ou feriado (jours fériés) nous avons déjà mis plus de 5 h pour faire 250km..
Pour le boulot, il te faut ce Sésame, le visa, va voir sur le site de l'ambassade/consulat du bresil en France, il y a toutes les catégories...
Je te déconseille fortement de te pointer ici au Bresil sans Visa, car malheureusement aucune boîte ne t'embauchera sans, et surtout aucune boite ne te le payeras ( à moins que tes qualifications soient introuvables dans le recrutement national!). 
Pourquoi ne pas venir en vacances deja pour faire un petit tour d'horizon? T'impregner de la langue? Des coutumes? 
Bon courage a toi!

Hello
Voilà Karma BR a défini pas mal de choses, en disant qu'il travaille au noir, c'est effectivement le cas de beaucoup de brésiliens, je constate seulement, mais c'est une réalité forte.
Quant à la personne qui a été choquée par vendeuse ayant dit "meu amor" c'est l'expression culturelle brésilienne, elle est employé régulièrement indifféremment pour homme femme enfant, l'amour est tellement beau, que c'est une expression chérie !

Eh Juruma...les brésiliens et les brésiliennes ont une notion bizarre de l'utilisation du "meu amor" car pour eux je me demande si l'amour existe réellemment tellement ils sont sans scupules, sans foi et vivent que dans leurs intérêts qu'ils donnent à l'argent et cela est une réalité au quotidien dans les couples et dans leurs relations avec les autres

Chico
Je suis choquée par ce jugement, il y a brésilien et brésilienne, il faut savoir sélectionner ses amitiés et dans chaque pays il y a des gents qui mettent l'intérêt dans leur relation et d'autre le filling et l'Amour. Vous n'allez pas me dire que vous n'avez pas d'amis sincères au Brésil !
Maintenant si vous agitez des billets de banque n'importe où vous succiterez des envies, logiques et humain quand on est en situation difficile.

meu amor.....sur 10 brésiliens et brésiliennes rencontrées, 9 sont sans "foi" ni valeur..... :mad:  et je suis pas le seul à le dire  :dumbom:

c'est un terme de langage sympatique comme on dit aussi primo "cousin" prima
quant à l'église, celà a été définit par l'opium du peuple, personnellement je suis déiste.
il est vrai que dans les campagnes la seule distraction c'est l'église et que celle-ci a l'avantage d'organiser pas mal d'événements

Chico, attention à ne pas tout mélanger, d'autant plus que j'imagine que tu es influencé par une ou des histoires personnelles...la réputation de "chaud lapin" du brésilien n'est pas usurpé mais de la même façon que celle du français ou de l'italien ne l'est pas non plus..ce n'est pas une question de nationalité mais de personnalité.J'ai des très bons copains à Paris qui n'ont rien à envier à la "petite" morale de bcp de brésiliens ou de brésiliennes du reste...c'est une question de personne encore une fois. La différence fondamentale c'est que dans ce pays, les 3/4 refusent d'avorter en cas "d'accident" qui sont fréquents mine de rien, au nom de la religion, que c'est interdit, bla bla bla et que donc les mères célibataires sont légions...je parle de celles pour qui ce n'était vraiment pas souhaité et pas un "piège" hein..pour le reste tout dépend des gens que tu fréquentes..mais c'est partout pareil, j'ai des potes qui sont des ordures finis a Paris comme d'autres très bien sur le plan sentimental...ici au Brésil c'est la même chose sauf qu'ils sont 200 millions donc la proportion d'ordure est forcement plus élevée..c'est la vie qui est ainsi. Mais il y a des gens très bien au Brésil, avec des principes et qui luttent justement pour ne pas sombrer dans la médiocrité comme c'est le cas de beaucoup. C'est valable aussi bien pour le Brésil qu'ailleurs. Tu as des gens marié depuis 15 ans et sont des enflures, d'autres très bien célibataires et qui ne trouvent personne, c'est la vie. Ma meilleure amie brésilienne s'est retrouvée trompée avec un petit de 6 mois...2 ans plus tard, elle a retrouvé quelqu'un de très bien, droit, qui se plie en 4 pour elle comme j'ai rarement vu...voilà c'est à chacun de faire "attention" et ne pas se faire "piéger". Et surtout, ça dépend du cadre de vie aussi, à Rio forcement si tu tentes le diable, tu trouves forcement sans forcement...en revanche, oui le mot "amor" est utilisé aussi bêtement ou naïvement que le mot dieu utilisé à tord et à travers..

je ne parle pas de chaud lapin brésilien ou brésilienne, je parle simplement de façon de vivre trés différente de la notre en terme de culture ou les régles morales sont à l'opposées de ce qu'elles devraient être selon nos propres valeurs et donc les mots "amor", "beijos", "querido ou querida" etc... sont dans le langage commun et n'ont pas la même signification et valeur que l'on pourrait leur donner.....

Cool "promo = cousin" Marcilly ou encore "brother" Amor, meu anjo, tous ces mots qui sont sympas.
Et effectivement aussi beaucoup de gens bien au Brésil.
En fait si il y avait un pays idéal avec que des gens idéals le nom ne serait il pas PARADI ?
Mon ex. qui est décédé en 3 semaines d'un cancer, d'une famille humble, qui n'avait pas de "mutuelle" a grâce à Dieu été super bien pris en charge à l'hopital à Rio de Janeiro. Tout le monde l'aimait, ce n'était pas un coureur de jupon, il était hyper travailleur, son seul défaut était de temps à autre de forcer un peu trop sur la "bierre".
A par celà, il était, je peux le dire apprécié par tout le petit village.

Au Brésil, la mentalité des mecs c'est vraiment quelques choses de horrible, la conduite, comment il regarde les femmes, ensuite dire à ma compagne on partage la nourriture. Les mecs traitent les femmes comme des putinha et après certaines femmes Brésiliens c'est une catastrophe.

Ensuite, le mot amour, n'a pas vraiment la même interprétation que en France,le Brésil reste un pays sans foi ni loi. Il faut être bien accroché, car il n'y aucune garantie comme en Europe en cas de perte de travail et autres.

Jurema faut arrêté de dire que les hopitaux à Rio de Janeiro sont vraiment top. Car sans mutuelle tu vas te retrouver dans le système public de Rio de Janeiro est c'est une catastrophe. Je sais de quoi je parle. Ensuite Jurema nous raconte beaucoup de bêtise et ne répond jamais à nos interrogations quels types de visa avez vous, vos types de comptes.

ah OUI pardon, j'étais mal réveillé, je crois. Oui absolument Chico oui...et ça surprend quand on vient d'Europe, de la même façon "l'enthousiasme" des brésiliens que tu rencontres pour la première fois et l'impression qu'ils te connaissent depuis toujours...et tous les termes querido etc...oui utilisé à longueur de journée, faut avoir beaucoup de recul avec cela.Là je suis bien d'accord, l'utilisation des termes au Brésil n'a que peu de sens et souvent peu de valeur..

J'ai connu d'ailleurs un "gringo" comme moi, qui a perdu la tête parce qu'il s'est cru le roi du pétrole par rapport à "tous" ces éléments de langage et l'enthousiasme suscités par tant "d'affections"...le jour ou il s'est retrouvé dans le besoin, il a vite déchanté..

arnaudbh :

Au Brésil, la mentalité des mecs c'est vraiment quelques choses de horrible, la conduite, comment il regarde les femmes, ensuite dire à ma compagne on partage la nourriture. Les mecs traitent les femmes comme des putinha et après certaines femmes Brésiliens c'est une catastrophe.

Ensuite, le mot amour, n'a pas vraiment la même interprétation que en France,le Brésil reste un pays sans foi ni loi. Il faut être bien accroché, car il n'y aucune garantie comme en Europe en cas de perte de travail et autres.

Jurema faut arrêté de dire que les hopitaux à Rio de Janeiro sont vraiment top. Car sans mutuelle tu vas te retrouver dans le système public de Rio de Janeiro est c'est une catastrophe. Je sais de quoi je parle. Ensuite Jurema nous raconte beaucoup de bêtise et ne répond jamais à nos interrogations quels types de visa avez vous, vos types de comptes.

Et oui au brésil on t apelle surtout amour,cheri,cousin,quand on a besoin de ton argent,quand tu es dans la merde y a plus personne,jurema Rio de Janeiro c est loin d etre le paradis,d'ailleurs j aí preferé vivre dans une ville plus calme dans la montagne petropolis ,a 45 minutes de rio.le bresilien en general a plusieurs femmes,il n est pas fidele,et la femme bresilienne en general n aime pas bosser

arno, vous faites partie à mon sens, bien qu'étant français des mecs puants déjà de prétention, vous dénaturez mes propos, je n'ai pas dit que les hopitaux de Rio étaient au top, mais que mon compagnon, lui, avait été bien pris en charge et pour votre gouverne sachez me ma propre Mère qui a été opérée à Monaco, son opération a été loupée !

Vous devriez lire avant d'incriminer car j'ai répondu tant au niveau des visas, que compte bancaire, maintenant vous faites partie de ces petits exploiteurs, comme vous dites dur en affaire à 200°/° (je vous cite) qui exploite au Brésil et crache dans la soupe.

De toute façon, en règle générale, dans tous ces forums je n'ai vu aucune appréciation positive sur le Brésil et ses indigènes.

Voilà ceci juste pour régler définitivement avec vous, votre incorrection, votre prétention, et vraiment des mecs comme vous n'arrive pas à la cheville de beaucoup de brésiliens, car vous êtes une caricature du racisme primaire.

A partir de maintenant je me désintéresse de ce fameux site trop négatif, juste porté sur l'argent ne citant aucune valeur positive. A jamais vous pouvez continuer avec votre venin seul et vous étouffer avec

O Brasil país da corrupção

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Brésil

Conseils pour bien choisir votre assurance santé au Brésil.

Déménagement au Brésil

Conseils pour préparer votre déménagement au Brésil

Assurance voyage Brésil

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage au Brésil