insécurité à Kourou?

Bonjour, je vais m'expatrier à Kourou l'année prochaine et j'ai cru comprendre qu'il y a une certaine insécurité. Est-ce vrai? Peut-on sortir le soir sans se faire agresser, il paraît que la plupart des maisons ont des barreaux aux fenêtres pour éviter les cambriolages. Peut-t'on laisser nos enfants se promener seuls dans la rue? Merci pour tout les témoignages des expats qui y sont déjà. :o

j'ai crus entendre que des personnes sont tuer en France pourriez vous me dire si c'est de l'insécurité
Et beaucoup de digicode sur beaucoup d'immeubles et bons nombres de vols vous pouvez le confirmer  :whistle:

janinej :

Bonjour, je vais m'expatrier à Kourou l'année prochaine et j'ai cru comprendre qu'il y a une certaine insécurité. Est-ce vrai? Peut-on sortir le soir sans se faire agresser, il paraît que la plupart des maisons ont des barreaux aux fenêtres pour éviter les cambriolages. Peut-t'on laisser nos enfants se promener seuls dans la rue? Merci pour tout les témoignages des expats qui y sont déjà. :o

Bonjour Janinej,
Je suis allée à Kourou mi-mars car nous emménageons début Juillet, les nouvelles seront donc fraîches .J'avais entendu comme vous beaucoup d'insécurité , cambriolages, ...C'est vrai qu'il y a des barreaux à la porte d'entrée et qu'il ne faut pas laisser les porte fenêtres ouvertes quand il n'y a personne à la maison, mais comme en métropole !Il y a des rondes fréquentes de gendarmerie et de service de sécurité .Sinon,RAS.On se promène , les gens sont très accueillants , j'ai déjà des amis!Pas d'agressivité même verbale.J'ai été invitée chez des amis qui ont un fils de 9ans qui passe ses soirées à faire du vélo ou du roller dans la rue avec les enfants du quartier.A part des égratignures , tout va bien.
Par contre, il vaut mieux oublier le bain de minuit le weekend sur la plage ,vous pourriez vous faire embêter par des gens qui ont un peu trop bu (ou autre).
J'ai beaucoup aimé mon escapade, il me tarde d'y revenir!
A bientôt Sophie

Merci Sophie, je pense que je partirai un peu plus rassurée. Je suis infirmière et j'ai envie de me lancer dans le libéral  et  à  dire vrai, là aussi, j'ai peur lors des tournées du soir de faire des mauvaises rencontres  (surtout dans les zones reculées où il y a peu d'habitants).  Je suis encore dans le doute! :/

Bonjour vous avez la chance de faire un métier qui est une vraie aubaine pour la Guyane avec quelques précautions il vous sera agréable de circuler sans risques particuliers
Ne pas avoir des bijoux autour du cou > comme en France
Ne pas avoir le dernier E phone ou autres gadgets a la vue des passants > comme en France
Ne pas avoir d’éléments qui attire les yeux > comme en France
Et bien sur pas la dernière voiture de l'année > " Certaines route sont fatiguer "  :/
Une fois connu dans les communes vous serez une reine  et si d'aventure vous avez parmi vos amis (e) des gens qui travail avec des bénévoles c'est la cerise sur le gâteaux car la région est immense et le kankan est rapide et efficace
Bonne arrivée parmi les guyanais
Tchimbé raid pas molli  :top:

oui il y a beaucoup d’insécurité mais en étant prudent on s'en sort pas de sortie le soir pas de chaine autour du coup vélo rentré a l’intérieur faut pas tomber dans la paranoïa mais etre sur ses garde.

On y a séjourné près de trois mois au début 2010 (notre rafiot faisait trempette dans le fleuve). Rien observé de ce genre. Faut dire qu'on avait des tronches d'aventuriers au long cours. Peut-être que ça dissuade...
Et puis il y a tellement de militaires qu'une insécurité sérieuse ne pourrait pas s'établir.

Mercis à tout les 3 pour ces bons conseils! Je sais qu'il ne faut pas etaler sa richesse, donc, si je comprends bien, il faut avoir de vieilles sapes, une bagnoles toute pourrie et avoir l'air d'une bohémienne ! :lol:  Je plaisante, je sais qu'il faut être prudente!

J'y ai vécu pendant trois ans. Le seul investissement sécuritaire que j'ai fait à été de venir avec un rotweiller... Ma maison n'a jamais été visitée après.
Comme partout il y a de la petite délinquance mais pas vraiment de souci. Par contre, quand les militaires sont de sortie au vieux bourg, cela se termine souvent par des discussions musclées.
Pour vous en tant qu'infirmière à domicile, vous allez être confrontée à un paradoxe. Dès que vous serez connue dans votre quartier, surtout si vous avez un voisinage vraiment local, vous serez protégée à chaque instant. Mais vous serez hélas aussi une cible pour les drogués en manque...
En conclusion, malgré le cout de la vie et certains petits problèmes, je ne demanderais pas mieux que d'y retourner.

Nouvelle discussion