Close

Retour de Mayotte

Bonsoir tout le monde,

nous voici rentrés en métropole après 15 jours passés sur l'île. Ni volé, ni agressé, ni menacé. Sains et saufs. A lire tout ce qu'on lit, c'était pas joué d'avance.
Arrivés le 7, les poubelles non ramassées depuis plusieurs semaines jonchaient les rues. Les barrages étaient levés, sauf dans le sud après Bandrélé et dans le nord à Dzoumogné.

Nous avons logés dans 8 endroits différents pour faire le tour des îles: gites tenus par des mzungus ou des mahorais, et 2 fois dans des hôtels.
Les gens sont très majoritairement accueillants et sympathiques. Les sourires sont partout, les échanges avec les adultes et les enfants très faciles. Tous parlent facilement. On se mêle facilement à la population locale, régulière ou clandestine d'ailleurs. Nous avons fait un voulé un dimanche midi sur une petite plage de Sada, avec des comoriens en situation irrégulière. C'était très sympa, on a bien rit et discuté des difficultés locales. Tout le monde ne parle que de çà.
Pour faire court, notre ressenti est que tout le monde est d'accord pour dénoncer la vie trop chère sur Mayotte.
Les Mahorais ne demandent pas l'aumone, ils veulent du travail pour gagner de quoi payer (à un prix normal) ce dont ils ont besoin.
Certains comoriens ont été grugés par des mahorais qui les font travailler dans leurs champs ou sur leurs constructions puis ne les payent pas, voir les dénonce à la police ...
Certains mzungus regrettent l'ancien temps (lire avant 2007 ...) où il était a priori facile de "faire de bonnes affaires" en sécurité ... C'est du moins ce que nous en avons conclu.

Mayotte change visiblement. Elle devient petit à petit une société de consommation. Donc les gens qui n'ont rien se servent de temps en temps là où il y a des richesses, multipliant les vols et les agressions. Ceci dit, beaucoup nous disent que les vols sur les plages sont la plupart du temps perpétrés par des enfants qui s'enfuient aussi vite qu'ils sont apparus. Tous ne sont pas des comoriens en situations irrégulières...
Près de 3 vols par jour sur Mayotte en juillet 2011 (contre 2 en 2010).
Nous avons pris tous les jours des mahorais, des mzungus (peu nombreux) ou des comoriens qui faisaient du stop au bord des routes. C'est à chaque fois l'occasion d'échanger, souvent de rigoler un peu. L'humour et la bonne humeur sont omniprésents, malgré parfois des conditions de vie hallucinantes.L'entraide est à chaque coin de rue.

Mayotte, c'est aussi le soleil, le lagon avec ses baignades, les makis, les tortues, les dauphins, les plages ... c'est un côté paradisiaque de Mayotte !!

Alors, oui j'ai envie de m'y installer. Nous nous donnons encore 8 jours de réflexion dans notre petit confort en métropole ...

Je peux vous assurer que les mahorais sont à la hauteur de l'énorme défi de la départementalisation avec tous ses côtés négatifs et positifs. Il ne faut pas les prendre pour des imbéciles et ne pas vouloir les abuser ni vouloir d'un colonialisme économique. Il faut les former, et mettre de l'ordre parmi ceux (blancs ou noirs) qui trichent et piquent dans les caisses ... Il faut produire localement et donner du travail aux gens.

Voici un peu en vrac mes premières réflexions à chaud.
A bientôt

tu as passé combien de temps à Mayotte pour avoir une idée aussi précise de la situation de cette île ??

Félicitations pour avoir fait l'effort d'aller au contact des gens en prenant des stoppeurs ce qui fait que vous avez déjà en quinze jours une bonne vision des choses, que ceux qui ont passé 4 ans à éviter consciencieusement (ou non) l'autre n'ont pas.Ceux-là auront passé leurs 4 ans dans leur bulle, ils connaissent la plage de N'gouja, le bar du caribou, la piscine du Koropa, leur club de plongée et bien sûr Jumbo score.
Ce post laisse bien sûr une impression de vacances comme j'ai pu avoir cet été en France( ce pays où tout le monde est honnête et travailleur, qui est mon impression dominante) à rapprocher de votre "l'entraide est à chaque coin de rue". Nous ne sommes que des hommes et l'arnaque, l'envie et l'exploitation de l'homme par l'homme sont aussi à chaque coin de rue. Maintenant ce voyage préliminaire vous fera vous décider en conscience. Après...vous en avez envie ou pas.
à+Saïd.

ATTENTION ! le temps des vacances est totalement différent ... lorsque l'on s'installe dans un pays pour travailler et pour vivre ce n'est pas tout à fait pareil. A Mayotte, même si l'île est jolie, les Mahorais (certains) "souriants" et "accueillants", tout est compliqué ... J'y vis depuis 3 ans, en brousse. Pour la moindre démarche, il faut se rendre à Mamoudzou : c'est une bonne partie de la journée, quand tout "roule" ! Quand les barrages s'installent, nous sommes "prisonniers". Lisez tous les posts avant de prendre une décision. C'est forcément une île à découvrir, mais en toute connaissance de cause. Les posts de Monsieur Saïd de Bandrélé sont souvent très justes ...

pendruc , je suis bien d'accord avec toi y aller en vacances et y vivre 3-4 ans c'est autre chose !!! Fortes de nos expériences de vie sur place toi en Brousse moi en petite terre , il faut bien se dire que par moments tout n'est pas si rose comme dépeint par Pola qui vient en vacances donc forcément plus magnanime qu'une personne sur place vivant le quotidien de cette île !! Il faut le dire , il y a des moments forts et merveilleux à Mayotte mais aussi des moments de crainte et de solitude , tout n'est pas rose je le répète et en effet bien prendre en compte les messages d'un large pannel avant de se faire une idée !! Et puis si c'est ton idée pourquoi en changer !!

A Pendruc/"Les posts de Monsieur Saïd de Bandrélé sont souvent très justes ..."Merci. Enfin quelqu'une qui me comprend, Mlle Pendruc êtes-vous blonde?
A Micmary:Quand à Pola,il s'agirait plutôt de Poda. Pola c'est dans Les Visiteurs:" Vous avez pas vu mon Polâ?"
Pola, c'est pour polaroïd.
Poda, c'est pour Podalire.
La dernière fois c'était Bembéni pour Dembéni.
"L’attention que l'on porte aux autres est révélatrice du rapport que l'on a entre soi et le Monde."Confucius? Non. Platon? Non plus mais vous brûlez.
Saïd al Zitouni, tout simplement.
à+Saïd.

la preuve j'ai bien retenu que tu t'apelles said !!!!

Saïd : "n'en faites pas trop quand même" !!! ... je suis brune.

"Je peux vous assurer que les mahorais sont à la hauteur de l'énorme défi de la départementalisation avec tous ses côtés négatifs et positifs. Il ne faut pas les prendre pour des imbéciles et ne pas vouloir les abuser ni vouloir d'un colonialisme économique. Il faut les former, et mettre de l'ordre parmi ceux (blancs ou noirs) qui trichent et piquent dans les caisses ... Il faut produire localement et donner du travail aux gens."

et tout le monde il est beau tout le monde il est gentil. et je suis bon la preuve j'aime le multiculturel. On ne pourrait pas sortir du formatage et revenir à des idées personnelles?

Profil de Pendruc : Je vis à Mayotte depuis aout 2008 pour 4 ans, suite à la mutation professionnelle de mon mari enseignant. Je suis artiste-peintre et fais aussi quelques remplacements en cas de besoin dans les collèges. Autrement je donne des cours chez moi et je profite au maximum des joies du lagon. L'île est superbe, sauvage. Les habitants sont plutôt gentils mais vivent entre eux et les communications ne sont pas toujours faciles entre les communautés. J'habite en brousse dans un petit village et nombre d'habitants ne parlent pas français malgré leur grand désir d'être français.

Ecrit par micmary sur son forum : Ca fait à présent 9 mois que nous vivons à Mayotte !!! Et croyez le bien nous sommes ravis d'y être !! Vous dire ce qui nous plait !!! Et bien TOUT !!! ce côté afrique sur une île est unique !!! Les mahorais sont très accueillants , toujours le sourire !! les paysages sont extras !! vraiment tropicaux !! nous avons fait un séjour à la Réunion en déc et bien nous n'avons pas été charmé autant qu'ici !! rien à voir du tout !!! nous avions hâte de rentrer sur Mayotte après une semaine !! Ici on prend le temps de vivre , le temps de regarder les gens !!! de capter un regard , un sourire , je sais pas il y a un côté vrai qui n'existe plus chez nous !!

Je crois que tout commentaire supplémentaire est superflus.
Bonne soirée et à bientôt à Mayotte.

je ne crois pas avoir reçu une demande de ta part afin de pouvoir me citer poda !!! je n'aime pas que l'on sorte mes paroles d'un contexte pour s'en servir comme bon te semble , sur le net tout n'est pas permis sous le couvert de l'anonymat et j'espère bien que les modérateurs du forum vont te le faire savoir !!  !! je ne t'ai pas agressé me semble t'il mais juste posé une question !!  tu cite mes propos au bout de 9 mois de séjour et alors !!!! Il est flagrant que les expériences  du quotidien , la vie et les années passant m'ont fait modérer voir modifier certaines de mes impressions du début !! tu vois là tu ne démontre rien si ce n'est qu'il faut y vivre plus que 15 jours pour voir ce qui se passe !! passé l'euphorie des débuts et face à certaines difficultés rencontrées , on peut réviser son point de vue , comme tu es plus malin que la moyenne prêt à tout pour imposer tes idées , entre nous soi - dit ne démontre pas une grande ouverture d'esprit , ni même capacité d'écoute envers autrui , tu vas donc en baver à Mayotte ,  saches que j'ai gardé une grande tendresse pour Mayotte et le séjour passé la- bàs et que j'ai refusée de fermer les yeux sur certains aspects de la misère de cette île et j'en garde un grand chamboulement en moi et des images gravées à vie qui me sont PERSONNELLES  , alors je t'en prie toi qui est encore au début de ton aventure qui te mène vers cette terre BELLE MAIS COMPLEXE
, garde toi bien de juger les autres et reste humble !! mais encore une fois mon forum est un contexte précis  , à une période donnée et je ne te permets pas de parler à travers mes mots !! ce manque de respect est inqualifiable et je crois que t'es le seul ici à te permettre ce genre d'action !! Le respect tu connais ???

Je retire tout ce que j'ai pu dire sur les Belges...Dorénavant je ne me moquerais plus et pourtant j'adore me moquer. Tiens, je me moquerai...des Slovénaques. J'espère juste qu'il n'y a pas trop de Slovénaques sur ce site!
Bienvenue à Mayotte Podalire!
à+Saïd.

Podalire : si vous lisez tous les blogs et le mien en particulier, vous ne citez pas tout : la première année de notre séjour a été pour nous très difficile et je ne vous permets pas de porter un jugement, ni de me citer comme Micmary.
On en reparlera dans 3 ou 4 ans lorsque vous aurez fait le grand saut ...
Ce n'était qu'un conseil, que vous avez mal pris ... tant pis pour vous !

C'est quoi ces mauvais caractères? On peut critiquer, partager, s'opposer, s'exposer à la critique en produisant des écrits, c'est fait pour ça les forums, les blogs, les maris, les épouses, les autres quoi.
Bisous.
à+Saïd.

Pourrions-nous nous calmer svp?

Merci,
Harmonie.
Expat.com Team.

Hi ! c'est Zaza qui ramène sa fraise...
Mon cher Podalire, Mayotte vous a plu ? Alors ne réfléchissez plus et venez, plus on est de fous plus on rigole...N'avez vous pas remarqué qu'il y a une certaine concurence chez les mzungus à savoir lequel connait le mieux Mayotte et bla bla bla...???
Il y autant de Mayottes que de personnes vivant sur le territoire, ça fait un beau puzzle !
@+ Zaza

Bonsoir les amis,

je pourrais raconter des blagues sur les belges pour faire plaisir à Saïd ... mais Coluche est bien meilleur que moi ! ;)

On ne peut pas dire tout et son contraire sur un ton moralisateur puis s'énerver devant ses contradictions. Ca ne fait pas très net.

Oui Zaza, j'ai adoré Mayotte et nous attendons désormais une proposition ferme pour bientôt vous rejoindre. Effectivement, les mzungus sont certainement ceux qui croient tout savoir mieux que leur voisin ... ce sont aussi ceux qui se plaignent le plus. Comme vous le dites si bien Blablabla ... MDR.
Je ne prétends pas connaître quoi que se soit mieux que quiquonque, je donne librement mes impressions sur mon voyage avec les échanges que j'ai pu avoir. N'en déplaise aux déçus de Mayotte qui ont l'impression d'avoir vécu un échec. On fait tous ses propres expériences par ses choix, ses réussites et les choses qu'on peut-être moins bien vécues.
Mais en tout cas, comme me disait ma ma maman à table "ce n'est pas parce que tu n'aimes pas qu'il faut en dégoûter les autres".

Désolé pour micmary que j'ai vexé. Mais quand on écrit sur un forum publié librement à tout public, c'est un peu normal qu'on soit lu. J'ai bien compris que vous aviez changé d'avis par rapport à vos premières impressions sur Mayotte, mais il faut peut être aussi ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain. Il faut aussi savoir faire la part des choses entre "juger" et "citer".

Merci Pendruc pour vos conseils. Je ne les prends pas mal. J'essaye de faire la part des choses tout simplement et j'essaye de comprendre comment les mzungus peuvent si facilement passer du "tout est merveilleux" à "tout est compliqué". J'ai également un peu de mal de voir Mayotte résumée à ses barrages. C'est sûr que les mzungus ont été marqués, ce que je comprends (j'ai moi même été agressé alors que je portait secours à quelqu'un ... mais c'était à Nice). J'espère que le temps améliorera les choses sur l'île et que votre vie en sera facilitée.

Alors, "ni haine ni violence". Et promis, je ne lirai plus les forums de ceux qui souhaitent partager leur avis.

Pffffffff, fait chaud à Mayotte !

Bonne soirée
A+

Bien sûr que si il faut lire ; mais sortir une phrase de l'ensemble n'a aucun intérêt. Non je ne regrette pas cette expérience de vie à Mayotte, mais franchement, il y a des endroits plus calmes et plus faciles à vivre ... la Bretagne par ex, et j'y suis pour l'instant ... je peux me promener seule sans crainte !

Ne te meprends pas PODA nous ne sommes pas des m'zungus désabusées , moi j'ai passée la majorité de mon existence à l'étranger surtout en Afrique et je suis prète à repartir demain !! d'ailleurs mon mari et moi songeons déjà à demander une nouvelle mut c'est dire au bout de 5 mois en métropole !! bon, j'ai réagi aux phrases que tu as sortis de mon forum car je pense qu'elles correspondent à une époque d'il y a 4 ans et comme tu le sais il peut s'en passer en autant de temps !! on est toujours en mouvement et il n'y a que les c....qui ne changent jamais d'avis !! enfin je n'ai pas changé tant que cela mon avis sur Mayotte , c'est plus nuancé voilà tout et cela est dû à un vécu sur place , des rencontres , des climats de violence , des regards pas toujours ausi amitieux que cela et surtout avoir l'impression que nous ne sommes que des '' m'zungus '' et rien d'autre car vois tu le racisme existe dans les deux sens faut pas perdre ça de vue et dire que ça n'est pas réel revient à se voiler la face !!par contre nous avons vécu des moments uniques , un vétitable échange et comme toi en stop , un petit mahorais de -ci une gentille buenie de là et on engageait la discution et même avons nous aimé des gens avec tendresse avec qui nous ne pourrot plus jamais communiquer et pourtant ça a été intense et fraternel !! Mayotte pour moi est et restera une histoire d'amour voilà ce que je pourrais dire pour être au plus juste de moi- même !! mais en toi tu sais déjà quel sera ton choix !! nous il y a 5 ans , personne ne nous aurait fait changer d'avis sur notre départ !! je te comprends !! bon séjour à Mayotte

Lu dans le Télégramme Bretagne ce matin même :

Lamballe. Une élève de 14 ans agressée à la gare routière
26 novembre 2011- Réagir à cet article
Mercredi, vers 13h, une élève du lycée Henri-Avril, à Lamballe, a été très violemment agressée à la gare routière par plusieurs jeunes filles alors qu'elle attendait son bus. Un chauffeur, témoin de la scène, a mis fin au calvaire de l'adolescente. Souffrant de multiples contusions, la jeune fille a été conduite chez le médecin par ses parents. En lui arrachant les cheveux, ses agresseurs lui auraient même enlevé un bout du cuir chevelu. La jeune fille a été entendue par les gendarmes de Lamballe et une plainte a été déposée. Une enquête est en cours.


Tous les jours j'en lis des pareilles et mon métier m'en informe d'autres qui ne sont pas toujours dans la presse. Je suis d'accord avec vous Pendruc, on se sent en sécurité en Bretagne et je laisse mes enfants sortir sans réelle crainte. Mais il faut bien constater que ce sentiment de sécurité est un peu tronqué. Peut être parce que le nombre d'habitants étant assez élévé, le risque statistique que l'agression nous concerne est plus faible. Aussi sans doute parce qu'il y des quartiers dans lesquels on ne met plus les pieds ? A méditer.

Bonne journée.

Merci micmary pour vos voeux.
Il est vrai que mon choix est fait, même si j'attends quand même une proposition ferme avant de dire oui, histoire de ne pas me mettre en difficulté financière ayant des engagements en métroploe. Disons que c'est fait à 95%.
Une histoire d'amour avec Mayotte. C'est quand même génial de pouvoir vivre çà, non ? Je vous assure que je suis très tolérant et ouvert, et malgré cela en 6 ans passés en Bretagne, pas un seul véritable ami. De bons collègues de bureaux, certes. Mais c'est difficile ici de se faire des amis. Plusieurs collègues sont repartis d'ici pour cette raison. Dans mon établissement, 100% des catégories C sont bretons, 90% des B et 80% des A. Dans ces deux dernières catégories, le turn over est très élevé.
Alors même si c'est évident qu'on a plus de sentiment de sécurité, plus de confort, plus de produits de consommation, plus de services, c'est au prix d'une vie un peu triste où le chacun pour soi trône. J'aime me mettre en terrasse et regarder les gens passer. C'est assez instructif. Dites bonjour aux gens, vous verrez les réponses.

Bon, j'arrête ma psychothérapie à deux balles.
Le principal, c'est que chacun se sente bien où il est en se sentant utile pour les autres.

A+

tu as bien décris la situation podalire!certains croient que mayotte c'est l'enfer,pourquoi sont ils restés aussi longtemps sur cette île?D'autres y sont depuis plus 3ans sans connaître la population mahoraise,à part les immigrés et se permettent de raconter n'importe quoi.
Bref,je vous invite à regarder les 24h d'outre mer!
a+

Je sais pas si c'est ça 101nième contribution qui veut ça, mais je préfère cette Micmary là.
à+Saïd.

Alors Saïd,

disparu du forum ?

bonsoir à tous

moi j'ai choisi de partir vivre à Mayotte il y a quelques années et je suis d'acoord avec ce que je lis globalement sur ce forum. Je sui depuis revenue en métropole, pas trop le choix, plus de boulot à Mayotte, mon mari non plus et avec deux enfants, c'était plus raisonnable de partir. Je ne regrette rien, du fait d'être partie là bas, du fait d'avoir dû revenir. Nous bossions tous les 2 dans le privé, ça aide à se faire une idée un peu différente de Mayotte. Oui, je pense que les expatriés restent un peu trop souvent entre eux sans chercher à connaître la, population locale.

Evidemmetn qu'il y a des vols, mais en Métropole  on n'arrête pas de défoncer ma voiture sur des parkings sans me laisser de mot, alors quelle différence? Et puis l'image véhiculée par les enseignants expatriés sur les jeunes Mahorais, pas terrible. Sur une petite plage de petite Terre pas du tout fréquentée par les mzungus j'ai eu la surprise d'entendre des enfants mahorais me dire "c'est bizarre toi tu es gentille, tu nous souris, tu nous dis bonjour, pas comme les autres qui nous fuient quand on veut leur parler". J'avais à l'époque une nièce mahoraise élève en terminale qui m'a dit que bon nombre de profs annonçaient la couleur d'emblée en disant clairement "nous sommes là pour les primes et le soleil, vous nous faites ch.... avec vos appels à la prière". Un jour j'ai amené mes enfants jouer avec les petits mahorais (ravis de partager poupées, vélos, petites voitures...) sur la place de l'Hôtel de ville à Labattoir, un enfant a voulu me raccompagner chez moi au bout de la rue et une fois chez moi, il m'a dit "il est où l'argent?" Quel choc ! Et oui, un enfant de 5 à 7 ans je ne sais plus très bien. Beaucoup d'incompréhension de part et d'autres ( côté mahorais et côté Mzungus) et  surtout de manque de dialogue.

En effet les débuts sont un véritable enchantement masi ensuite les difficultés du qutidien peuvent rapidement devenir insurmontables. La moindre démarche prend un temps infini et quand vous avez besoin d'être hodpitalisé....

Bref, ce n'est effectivement pas un problème financier à la base mais il faut se demander pour quelles raisons on souhaite partir, si c'est pour fuir des problèmes, ce n'est pas la peine, il n'existe pas de paradis sur terre. Toute la famille est-elle prête à s'adapter? Quelles solutions en cas de problème d'adaptation des enfants, surtout adolescents je crois?  On ne va pas ivre à Mayotte pour manger des fraises et des franboises mais plutôt, des mangues, des ananas, des papayes, , des jacks aussi (je ne sais plus comment ça s'écrit), les fruits il vaut mieux les acheter sur les marchés , au bord des routes ou en brousse plutôt que chez Cora.

On en revient toujours à l'état d'esprit avec lequel on s'installe à Mayotte !
Si c'est pour les primes et le soleil, on ne peut que très mal vivre la situation mahoraise. Surtout si on sait qu'on se barre en métropole 2 à 4 ans plus tard.
Si on vient pour créer une entreprise et s'en mettre plein les poches aux dépens des autres, c'est raté aussi. On le paiera un jour où l'autre et faut pas s'en plaindre tellement c'est naturel et courru d'avance (à Mayotte comme ailleurs).

Intégration .... et lire Zaza, Lavigie, Zanatany, Saïd pour comprendre. Merci à eux !!

A bientôt

il y  a peut-être un milieu entre ces deux extrêmes. C'est bien de venir en voyant tout positivement , mai attention à ce que le soufflé ne retombe pas trop violemment, comme on dit plus dure sera la chute, et c'est valable pour tout dans la vie, pas que pour partir à Mayotte. De tout façon si on ne s'emballe pas un minimum, on ne fait rien.

Ne surtout pas prendre les Mahorais ni les clandestins de haut, on a un peu tendance à critiquer , à dire qu'ils ne travaillent pas beaucoup, c'est faux, quand nous on a du mal à émerger à 5 h ou5 h30 , eux sont très souvent debout dès 3h30 ou plus tôt encore. et puis, seriez vous capable de faire mieux qu'eux en plein caganrd si vous n'étiez pas à l'abri dans vos petits bureaux climatisés? J'ai vu des gens construire des maisons en plein cagnard en plein ramadan sans boire la moindre goüte d'eau. pourriez vous en faire de même?

En brousse en particulier vous pouvez tomber sur des gens adorables , sur des scènes de vie formidables où les enfants sont parfaitement heureux sans DS et sans PSP, des garçons de 14 ans et des filles de 13 ans jouer à la poupée ou aux petites voitures...

Je suis aussi choquée de voir des mzungus nouvellement arrivés choqués par la saleté mais qui, 3 semaines plus tard sont déjà rentrés dans le système et font même pire? moi j'ai vu des aAnjouanais de ma rue ravis de me voir prendre un sac poubelle et ramasser les saletés de la rue avec mes petites mains, ils sont mêmes venus m'aider. Quadn le camion ne passe pas ramasser les poubelles rien ne nous empêche de soulever nos sacs poubelles avec nos petites mains et des les conduire nous mêmes à la décharge.

Que penser des mzungus qui quittent Mayotte en revendant tout, jusqu'à la savonnette usagée alors qu'il y a tellement de gens dans la misère à qui on pourrait donner ne serait-ce que 10% de nos biens.

Et avec ça vous voulez que tout se passe bien

Franchement , quelle ouverture d'esprit que d'aller là bas, quelle bouffée de chaleur et d'oxygène. Apprendre à nos enfants à vivre le plus loin possible de la société de consommation. Quant au débat école publique versus école privée, je me suis posée la question, mon fils étant en école privée en CP, je le voyais jouer avec des petits Mahorais en CP dans le public qui savaint déjà bien plus de choses que lui. Peut-être parce que les enseignants du public se contentent de la base et n'ont pas pour prétention de "produire" des petits génis . Sans oublier que bien souvent les enseignants du privé n'ont même pas de formation d'enseignant et pas la pédagogie nécessaire. Quels dégâts pour les enfants qui reprendront leur cursus en Métropole. Les parants ont tout intérêt à être présents pour s'assurer qu'il n'y a pas de lacune. ne confiez pas bêtemetn vos enfanst à une école pruivée les yeux fermés;

Sur ces quelques pensées, j'espère vous avoir conforté dans votre désir de mieux découvrir Mayotte

très envie !
A+

profitez de chaque instant passé là bas, entourez vous des bonnes perosnnes, il y a beaucoup de m'zungus qui perdetn la tête une fois là bas et qui sont capables des pires vacheries alors qeu si vous vous faites un cercle d'amis même petit mais des amis sur qui vous pouvez compter, tout se passera bien car la moindre galère peut devenir désespérante. La chaleur fatigue et peut rendre irritable mais si vous ^tes bien entourés, tout ira bien, que de soir des m'zungus, des mahorais, des Anjouanais, des malgaches.
Ne vous faites pous tourner la tête par tous les gens qui critiquent les clandestins, si on les respectait un peu plus, ça se passerait peut-être mieux, ils sont parfois traités comme du bétail et quoi que les autorités veuillent bien dire, souvent les familles sont séparées et les enfants se retrouvent seuls à errer dans les rues ou les décharges, livrés à eux mêmes , qui doivent se battre pour trouver à manger.

En fait je ne généralise pas mais j'ai souvent vu des comportements bien plus inacceptables de la part des m'zungus que de la part des mahorais ou Anjouanais.

Par contre ne soyez pa choqués de voir des jeunes proposer en pleine rue à voie haute une "partie de sexe " à des jeunes filles qui acceptent et d'autres jeunes se masturber en pleine rue, mais je pense que ça doit exister en métropole. Vous aurez beau vous promener dans la rue avec vos enfants vous serez quand même draguée ouvertement, parfois même lourdement.

Prenez vraiment le temps de discuter avec des mahorais, de vous intégrer, vous aurez des bonnes parties de rigolades et vous vous amuserez des différences de culture et vous vivreez des moments fomidables.

Ne vous entourez pas de gens polluants négatifs qui vous saperont le moral, et surtout partagez, rires, sourires, matériels, objets, bonne humeur...

J'aimerais être à votre place mais mon déménagement là bas et puis mon retour forcé m'ont un peu ruinée alors on verra, la prochaine destination sera peut-être Madagascar , j'aimerais pouvoir y faire de l'humanitaire quans mes enfants seront grands.

Peut-être croiserez vous la route sans le savoir de bébés tortues que j'ai vu naître

bonne aventure

j'ai oublié  de parler de la sécurié, je pensais l'avoir déjà fait. J'ai eu l'ovvasion, seule m'zungu de marcher de kavani à la barge à 5 h du matin et pas d'attitude agressive de la part de gens que je croisais

Merci Vet27.
Je n'ai pas été confronté (ni ma femme) aux demandes de parties en rue ! pas encore dumoins ... et oui en métropole, çà existe. Peut être à la criée, mais je ne vous rappellerai pas une affaire tristement célèbre.

L'insécurité ne me fait pas peur. La métropole n'est certainement pas plus sécurisée ! Il n'y a qu'à ouvrir les journeaux ou allumer la télé pour s'en rendre compte tous les jours. Visiblement pas mal de vols à Mayotte, mais je n'ai rien de précieux à part ma famille.

C'est un plaisir de voir des commentaires qui sont positifs sans renier les problématiques locales, mais qui ne parlent pas que des problèmes en voulant faire croire que finalement Mayotte se résume à un problème insurmontable ou tout est négatif.

Merci mille fois.
Bonne chance pour la suite

tant mieux si ça vous a fait du bien, je m'aperçois maintenant de toutes les fautes de frappe  car je ne prends pas le temps de me relire et souvent les enfants viennent me déranger alors c'est difficile de rester concentrée, j'espère que vous voudrez bien m'en excuser.
J'ai dit précédemment  que le paradis sur terre n'existait pas  masi il y a quand même de très beaux coins de paradis à mayotte. testez la nourriture locale, n'hésitez pas à manger dans des petits bangas, je n'ai jamais été malade, ni mes enfants, il faut peut-être se méfier davantage des pseudo restaurants faits pour les m'zungus où on paie très cher et on peut tout autant  être malade, et ça je le tiens d'un directeur de la DSV de l'époque, mais ce n'est pas politiquement correct de le dire. Je n'en dirai pas plus.

Profitez à fond de juin , juillet et août pour visiter, c'est le moment idéal, sinon il peut parfois faire vraiment trop chaud à certaines heures de la journée.

je ne sais pas si vous faites un container pour aller là bas , ne faites pas de stocks de pâtes ou riz, c'est le même prix qu'en métropole, par contre shampooings, gels douches, savons, crèmes corporelles, amenez tout ce que vous pouvez, vous comprendrez pourquoi. Si possible aussi pelle balayette, ce que j'appelle balai magique pour laver le sol (balai style éléphant bleu avec une lavette qui se fixe au bout), brosse pour les toilettes, saladiers. Je rajouterai d'autres produits sur la liste si vous avez besoin.

N'hésitez pas si vous avez besoin d'autres remarques positives

bon courage

En 4 ans , nous n'avons pas eu à nous plaindre de cela , rien de bien flagrant en peite terre , si racollage il y a il est discret , mon mari av eu une proposition une fois en grande terre et moi parfois des oeuillades de certains messieurs mais toujours le respect , et avec le sourire !! ça n'est pas Mada où votre compagnon se fait draguer même à votre bras !! bon on est pas naif non plus on sais que ceux qui cherchent trouvent , mais cela dépend de chacun !! rien est vraiment établi !! j'ajouterais produits anti moustiques , moustiquaires de lit , lunettes polarisantes , vaisselle , linge de maison , serviettes de bain , grand draps etc... TORCHONS si enfants en bas âge , vêtements car ici c'est pas terrible du tout , bonnes chaussures marche et plage  , petit electro , friteuse , yaourtière , raclette , service fondu , sans rire parfois on en a envi !!! voilà ma liste !! bises à ceux qui partent !!

Merci merci !
La liste s'allonge pour le container.
Nous attendons toujours une proposition définitive. En principe tout sera réglé en janvier.
Nous allons commencer à faire nos réserves !

Joyeux noël !

bonsoir,

ça y est, mon futur poste est enfin paru. Résultats en février mais tout se profile pour le mieux pour une arrivée à Mayotte début juin ...
A bientôt !

Ben voilà une bonne nouvelle ! A très bientôt...
Zaza Ulm

Nouvelle discussion