Voyager et séjourner en Polynésie française

Formalités d'entrée en Polynésie française
shutterstock.com
Actualisé 2024-03-05 18:13

La Polynésie française, composée d'un capelet d'îles situées dans le Pacifique Sud, attire de nombreux voyageurs du monde entier grâce à ses plages de sable blanc, ses eaux cristallines et sa culture exotique. Si vous envisagez de séjourner ou de travailler en Polynésie française, il est essentiel de comprendre les formalités d'entrée et de séjour. Dans cet article, nous vous présenterons en détail les conditions d'entrée, les documents requis et d'autres informations essentielles pour votre voyage en Polynésie française.

Conditions d'entrée en Polynésie française

Les conditions d'entrée en Polynésie française varient en fonction de votre nationalité, du mode de transport que vous utilisez pour arriver sur l'île (avion ou bateau) et de la durée de votre séjour prévu. Voici les principales conditions d'entrée à prendre en compte :

Voyageurs français

Les citoyens français peuvent se rendre en Polynésie française en présentant leur passeport ou leur carte d'identité en cours de validité. Ils peuvent séjourner en Polynésie française sans limite de durée.

Voyageurs étrangers

Si vous êtes ressortissant d'un pays étranger, vous devrez vous conformer à des exigences supplémentaires pour entrer en Polynésie française. Voici les documents requis pour les voyageurs étrangers :

  • Passeport en cours de validité : votre passeport doit être reconnu par les autorités françaises et avoir une validité supérieure à 3 mois, à compter de la date de fin prévue de votre séjour en Polynésie française.
  • Visa : certains ressortissants étrangers peuvent avoir besoin d'un visa pour entrer en Polynésie française. La nécessité d'un visa dépend de votre nationalité et de la durée de votre séjour. Assurez-vous de vérifier les exigences spécifiques à votre pays auprès du consulat ou de l'ambassade de France.
  • Assurance voyage : il est fortement recommandé de souscrire une assurance voyage couvrant les frais médicaux et autres dépenses pendant votre séjour en Polynésie française.
  • Justificatifs de moyens de subsistance : vous devrez présenter des preuves que vous disposez de moyens financiers suffisants pour couvrir vos dépenses pendant votre séjour.
  • Justificatif du motif du séjour : vous devrez également fournir un document expliquant la raison de votre voyage en Polynésie française, que ce soit pour le tourisme, les affaires, l'étude ou d'autres motifs.

Documents requis pour l'entrée et la sortie de la Polynésie française

Les documents requis pour l'entrée et la sortie de la Polynésie française peuvent varier en fonction du mode de transport que vous utilisez (avion ou bateau) et de votre nationalité. Voici une liste des principaux documents requis :

Arrivée par avion

Citoyens français : les Français doivent présenter un passeport ou une carte d'identité en cours de validité à leur arrivée en Polynésie française. Ils n'ont pas de limite de durée pour leur séjour.

Ressortissants étrangers avec visa : les voyageurs étrangers arrivant par avion doivent présenter un passeport en cours de validité ainsi qu'un visa valide pour la Polynésie française. La durée de séjour autorisée dépend de la validité du visa.

Ressortissants étrangers sans visa : les voyageurs étrangers soumis à une franchise de visa doivent présenter un passeport en cours de validité, une carte de débarquement et des justificatifs de garanties. La durée de séjour autorisée est généralement de 3 mois par période de 6 mois.

Arrivée par bateau

Citoyens français : les Français arrivant par bateau doivent présenter un passeport ou une carte d'identité, ainsi qu'une déclaration d'entrée maritime et une liste des personnes à bord du bateau. Ils peuvent séjourner en Polynésie française sans limite de durée.

Ressortissants étrangers avec visa : les voyageurs étrangers arrivant par bateau doivent présenter un passeport en cours de validité, un visa valide pour la Polynésie française, une déclaration d'entrée maritime, une liste des personnes à bord du bateau et un justificatif des garanties. La durée de séjour autorisée dépend de la validité du visa.

Ressortissants étrangers sans visa : les voyageurs étrangers soumis à une franchise de visa arrivant par bateau doivent présenter un passeport en cours de validité, une déclaration d'entrée maritime, une liste des personnes à bord du bateau et un justificatif des garanties. La durée de séjour autorisée est généralement de 3 mois par période de 6 mois.

Ressortissants de l'Union européenne et de pays associés

Les ressortissants de l'Union européenne, de l'Espace économique européen, de la Suisse, d'Andorre, de Saint-Marin, de Monaco et du Vatican arrivant par avion ou par bateau doivent présenter un passeport ou une carte d'identité en cours de validité. La durée de séjour autorisée est généralement de 3 mois, mais peut être prolongée sous certaines conditions.

Formalités d'entrée en Polynésie française pour les ressortissants d'un pays non-membre de l'Union européenne

Si vous êtes ressortissant d'un pays qui ne fait pas partie de l'Union européenne et que vous envisagez de vous rendre en Polynésie française, il est essentiel de connaître les formalités spécifiques qui s'appliquent à votre situation. Voici ce que vous devez savoir pour préparer votre voyage en toute sérénité.

Passeport en cours de validité

En premier lieu, il est essentiel de présenter un passeport valide. Votre passeport doit être prolongé d'au moins trois mois après la date de votre départ prévu de la Polynésie française. Votre passeport doit également avoir été émis il y a moins de dix ans. Il est important de souligner que peu de nations ont une présence consulaire en Polynésie française. En conséquence, si vous souhaitez renouveler votre passeport pendant votre séjour, vous pourriez avoir besoin de voyager dans votre pays d'origine ou dans un pays disposant d'une représentation consulaire capable de vous aider à le faire. Pour éviter tout problème, assurez-vous que votre passeport couvre toute la durée de votre séjour en Polynésie française.

Visa de long séjour (VLS) ou visa de long séjour valant titre de séjour (VLS/TS)

En tant que ressortissant d'un pays non membre de l'Union européenne, vous devrez obtenir un visa de long séjour (VLS) ou un visa de long séjour valant titre de séjour (VLS/TS) en cours de validité qui mentionne expressément sa validité en Polynésie française. Il est impératif de solliciter ce visa avant votre arrivée en Polynésie française, et ce, auprès du poste consulaire (ambassade) ou de la préfecture de votre lieu de résidence. Il est recommandé de faire cette demande de visa de long séjour au moins 3 mois avant la date prévue de votre arrivée en Polynésie française.

Conjoint de Français et/ou titulaire d'une carte de séjour valide en France métropolitaine

Si vous êtes le conjoint d'un citoyen français ou que vous détenez une carte de séjour valide pour la France métropolitaine, des démarches spécifiques s'appliquent à votre cas. Dans ce contexte, voici les étapes à suivre :

  1. Demande de visa de long séjour : vous devez obtenir un visa de long séjour (VLS) pour entrer en Polynésie française, si votre séjour dépasse 90 jours. La demande de visa doit être déposée auprès de votre préfecture de résidence ou du poste consulaire compétent.
  2. Documents requis en fonction de la nature de votre séjour : En fonction du motif et de la durée de votre séjour, vous devrez fournir les documents appropriés, notamment :
  • Pour un séjour professionnel : Un contrat de travail afin d'obtenir une autorisation de travail pour le poste envisagé, délivrée par les autorités de la Polynésie française avant votre arrivée sur le territoire.
  • Pour un séjour d'études : Un certificat d'inscription dans un établissement d'enseignement du territoire, une convention de stage ou une attestation prouvant votre participation à un programme de l'Union européenne. Il convient de noter que la procédure pour le séjour des enfants mineurs dans le but de suivre des études est soumise à une instruction spécifique auprès des postes consulaires.
  • Pour un séjour familial ou privé : Des pièces telles que le livret de famille, les actes de naissance, de mariage, le certificat de PACS (Pacte civil de solidarité) et tout autre document permettant de justifier de l'existence et de la stabilité des liens personnels et familiaux en Polynésie française.
  • Pour un séjour touristique : Une attestation certifiant que vous n'exercerez aucune activité professionnelle, ainsi qu'une attestation d'accueil signée par la personne qui vous hébergera, validée par la mairie de la commune où se situe le logement. Le formulaire de cette attestation peut être obtenu auprès de la mairie en question.

Demande de titre de séjour en Polynésie française

Dans les 2 mois suivant votre arrivée en Polynésie française, ou au plus tard à l'expiration de votre visa de long séjour, vous devrez vous adresser aux services du Haut-commissariat de la République en Polynésie française pour demander la délivrance d'un titre de séjour valide sur le territoire.

En respectant ces formalités et en fournissant les documents requis, vous pourrez profiter pleinement de votre séjour en Polynésie française, que ce soit pour des vacances, des raisons familiales, professionnelles, ou d'études. N'oubliez pas de vous renseigner sur les exigences spécifiques à votre situation auprès des autorités consulaires compétentes pour éviter tout problème à votre arrivée.

Points de passage officiels en Polynésie française

Il est important de noter que tous les voyageurs, qu'ils soient Français ou étrangers, doivent se présenter aux points de passage officiels et contrôlés par les autorités pour entrer et sortir de la Polynésie française. Vous pouvez consulter la liste de ces points de passage dans la rubrique « Liens utiles » de cet article pour vous assurer de suivre les procédures appropriées.

Il peut y avoir d'autres formalités à accomplir à votre arrivée en Polynésie française. Parmi celles-ci, on peut citer :

Inscription auprès des autorités locales : il peut être nécessaire de vous inscrire auprès des autorités locales, en fonction de la durée et de la nature de votre séjour. Il peut s'agir de vous enregistrer auprès de la mairie de votre commune ou de signaler votre présence aux autorités compétentes. Si vous êtes originaire d'un pays étranger, il est conseillé de vous inscrire auprès du consulat ou de l'ambassade de votre pays d'origine en Polynésie française. Cela pourrait rendre les procédures administratives plus simples et offrir une assistance consulaire si nécessaire.

Obtention d'un permis de séjour ou de travail : selon votre situation et la durée de votre séjour, vous pourriez être tenu d'obtenir un permis de séjour ou de travail auprès des autorités polynésiennes pour vivre ou travailler légalement sur le territoire.

Déclaration auprès de la CPS (Caisse de Prévoyance Sociale) : Si vous prévoyez de travailler en Polynésie française, vous devrez peut-être vous inscrire auprès de la CPS pour bénéficier de la couverture sociale et des prestations sociales.

Pour plus d'informations, contactez le Haut-Commissariat de la République en Polynésie française : etrangers@polynesie-francaise.pref.gouv.fr

Liens utiles :

Haut-Commissariat de la République en Polynésie française

Points de passage officiels et contrôlés

Direction de la Police aux Frontières

Aéroport de Tahiti ' Faa'a

BP 6362 ' 98702 Faa'a

Tél : (689) 40 80 06 00

Fax : (689) 40 80 06 18

Courriel : dpaf.polynesie@interieur.gouv.fr

Direction de la réglementation et des affaires juridiques

Bureau de la réglementation et des élections

Avenue Pouvanaa'a Oopa

BP 115 - 98 713 Papeete TAHITI

Tél : (689) 40 46 86 05 ou 40 46 86 07

Fax : (689) 40 46 86 29

Courriel : etrangers@polynesie-francaise.pref.gouv.fr

Horaires d'ouverture : du lundi au vendredi de 07h30 à 12h00

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.