pôle emploi suivi conjoint indemnités au retour

Bonjour à tous!
J'ai besoins de quelques conseils, n'arrivant pas à obtenir de réponse claire de Pôle emploi...
Mon conjoint a trouvé un poste à Tahiti (il ne s'agit pas d'une mutation) et nous déménageons depuis la métropole vers Tahiti à la fin du mois de septembre.
Pour ma part, j'ai démissionné pour suivi de conjoint, et vais chercher du travail sur place.
Je sais que je ne peux pas toucher d'indemnités de chômage à Tahiti, par contre, à notre retour en métropole (a priori dans 2 années), j'ai cru comprendre que je pouvais ouvrir mes droits à Pôle emploi.
J'ai en effet lu qu'on pouvait commencer à toucher les indemnités jusque 4 années après une démission pour suivi de conjoint, en cas d'expatriation à l'étranger, mais est-ce que Tahiti est considéré comme une "expatriation", alors que c'est en France?
Dois-je m'inscrire à Pôle Emploi avant de partir pour faire valoir mes droits suite à mon dernier emploi, me désinscrire, puis me réinscrire à mon retour?
Ou toutes les démarches se font-elles au retour?
Connaissez-vous les délais pour le droit aux indemnités au retour en métropole?
Avez-vous des informations sur le chômage après 2 années à Tahiti de façon générale?

Je vous remercie beaucoup pour votre aide!

Je me suis renseignée à Pôle emploi et ils m'ont dit que en Polynésie c'est une autre institution que n'a rien à voir avec la métropole (pareil poir la secu, sauf la retraite que les points sont a cumulables en métropole).
Mes droits étant ouverts, je dois les suspendre pendant mon séjour là bas et les rouvrir dès mon retour. C'est maximum 3 ans pour qu'ils sont encore valables.

Bonjour,
J'ai moi aussi démissionné pour suivi de conjoint pour suivre mon mari sur Tahiti, il faut se réinscrire au retour en métropole avant 4 ans, j'avais envoyé un mail à pole-emploi international, ils ont été très clairs.

Bonne journée.

Mikita peux -tu m'éclairer par rapport à la retraite? Mon conjoint a travaillé à tahiti mais je n'arrive pas à savoir s'il a cotisé pour la retraite.

Bonjour, pour une démission pour suivi du conjoint ( même si ce n'est pas une mutation), tu pourras bénéficier de tes droits à ton retour s'il a lieu dans les 4ans. Le mieu est de ne pas t'inscrire avant de partir pour pouvoir bénéficier de la totalité de tes droits au retour d'autant plus que pour le moment comme le changement de domicile n'est pas effectif, ta démission n'ouvre pas droit à indemnisation !

l0ngimanus :

Mikita peux -tu m'éclairer par rapport à la retraite? Mon conjoint a travaillé à tahiti mais je n'arrive pas à savoir s'il a cotisé pour la retraite.

Bonjour,
si vous avez les dates de travail,contactez la CPS :
http://www.cps.pf/la-cps-et-la-psg/ante … ege-social

Et si tu reviens en métropole tu peux toucher les indemnités qui tu aurais du toucher si tu étais au chômage en France

Bonjour,

inscrit toi avant de partir et au moment du rendez vous tu leur précise que tu pars à l'étranger pour suivre ton mari.  Tu vas avoir le droit à 3 mois d'indemnités ensuite elles seront suspendu jusqu'à ton retour ( max 3 ans ) . A ton retour tu ré ouvre tes droits et les indemnités continueront là où elles se sont arrêtées . Ne tarde pas à t'inscrire directement sur leur site internet si tu attend ton retour il sera trop tard et tu ne percevras rien .

Tu as jusqu'à 4 ans pour te réinscrire au assedics en Métropole. Tahiti est français mais aussi un pays donc oui c'est bien une expatriation. Par contre étant dans le même cas que toi, et toujours en Polynésie, je ne peux pas te dire les démarches exactes à entreprendre.

non, tu te trompes !  Tout se fait au retour !

https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/servi … le-chomage

Oui c'est au retour que tu ouvriras tes droits. Ne pas le faire avant de partir. Je suis partie deux ans en nouvelle Calédonie et j'ai rouvert mes droits au retour. Bon j'avais déjà retrouvé un emploi. Du coup, je n'ai touché que 3 jours. Quand tu reviens, fais ton inscription sur internet avant ton retour. Il y a un délai de carence de 7 jours.
Ils gardent tes droits pendant 4 ans.

Nouvelle discussion