La fiscalité au Qatar

taxe
Shutterstock.com
Actualisé 2018-08-08 09:48

Doit-on payer des impôts au Qatar ? Quelles sont les conditions relatives ? Trouvez les réponses dans cet article.

Au Qatar, l'impôt sur le revenu et la TVA n'existe pas. D'ailleurs, certains pays ont signé un accord de non-double imposition. Renseignez-vous auprès de votre ambassade ou un conseiller financier pour obtenir plus d'informations à ce sujet, si ce n'est pas le cas vous devrez payer l'impôt sur le revenu dans votre pays d'origine. À savoir que vos revenus bruts et nets devraient être identiques. Il n'y a pas de prélèvement pour la sécurité sociale et la retraite. De plus, pour être considéré comme résident, vous devez être propriétaire d'un logement dans le pays, y avoir séjourné plus de 183 jours consécutifs ou par intermittence pendant 12 mois, et enfin avoir des intérêts vitaux liés au Qatar.

L'impôt sur les sociétés

Le taux d'imposition d'une entreprise est de 10% du revenu total (base annuelle), voir la liste de certaines exemptions ci-dessous. Les coûts d'exploitation sont déductibles et les pertes peuvent être calculées sur des périodes qui ne dépassent pas 3 ans, à compter de la première déclaration comptable.

À savoir que l'activité commerciale comprend toute profession, vocation, service, artisanat, industrie, ou toute entreprise qui génère des profits. Les revenus locatifs sont soumis à un taux d'imposition de 10%.

Des exonérations fiscales s'appliquent en cas de :

  • Bénéfices et autre revenu qui respectent les conditions de l'article 4, Loi No. 21 de l'année 2009.
  • Petites entreprises artisanales de 3 employés ou moins,
  • Revenu perçu pour les entreprises qui sont dans l'agriculture, la pêche, le transport aérien et maritime, sous condition de réciprocité,
  • Personnes qatariennes qui résident dans l'État,

L'impôt sur les successions ou héritages

Si vous vivez au Qatar, votre succession est assujettie à l'impôt dans votre pays d'origine ou tout pays où vous détenez des biens. Sachez que les revenus d'un héritage ou d'une succession ne font pas partie de la politique fiscale du Qatar.

Taxe sur la valeur ajoutée

Suivant l'accord sur la TVA du Conseil de Coopération du Golfe (GCC), qui a été signé par tous les États membres, le 1 janvier 2019 sera la dernière date de mise en œuvre de la TVA. En raison du blocus actuel, cela a été retardé, plus d'informations sur ce site. Pour l'année 2018, la TVA est introduite avec un taux de 5%.

Liens utiles :

Ministère des Finances (Qatar)
Ministère du Commerce et de l'économie (Qatar)
Hukoomi - Site du gouvernement (Qatar)

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.