Étudier en Oman

jeune etudiante
Shutterstock.com
Actualisé 2019-04-10 08:39

L'enseignement supérieur, à Oman, offre un avantage de taille pour les expatriés : la plupart des cours sont offerts en anglais. Ainsi, si vous réfléchissez à vous installer dans le Sultanat, y étudier s'avère être un bon début. Voici quelques informations sur les options disponibles.

Étudier dans une université omanaise

L'université la plus réputée du Sultanat est la seule université publique du pays : la Sultan Qaboos University. Elle est située à Mascate, la capitale. On peut y obtenir l'équivalent d'une licence, d'un master ou d'une thèse, dans divers domaines : droit, agriculture et sciences marines, sciences politiques, sciences de l'ingénierie, sciences de la santé, communication, lettres, etc.

Les frais de scolarité sont légèrement plus élevés pour les étudiants internationaux que pour les étudiants omanais. Par exemple, un programme de master en sciences coûte 3 500 R.O (environ 7 700 euros) pour les étrangers contre 2 500 R.O pour les Omanais.

On trouve également à Oman une dizaine d'universités privées, dont une à Nizwa - qui est sous tutelle du ministère de l'éducation -, une à Sohar et une à Salalah : la Dhofar University. L'Université de Nizwa et la German University of Technology in Oman ont plutôt bonne réputation. Elles occupent, respectivement la troisième et la quatrième place du classement UniRank des établissements d'enseignement supérieur d'Oman.

Bon à savoir :

À Oman, l'équivalent de la licence, le bachelor, s'obtient généralement en quatre ans, tandis que le master s'obtient, pour la plupart, en deux ans. L'année scolaire débute en septembre.

Étudier dans un collège omanais

Il existe une quinzaine de collèges à Oman, dont six sont publics. La plupart permettent d'obtenir l'équivalent d'une licence ou un diplôme collégial. Certains proposent des masters. Généralement, les collèges sont spécialisés dans un domaine, comme l'informatique, la santé, l'éducation, etc.

Le Middle East College occupe la deuxième place du classement UniRank des établissements supérieurs d'Oman. On peut y étudier en ingénierie, sciences informatiques, technologie, management, ressources humaines et finance. Les frais de scolarité sont de 2 208 R.O l'année pour un bachelor, soit l'équivalent de 4 885 â¬.

Déposer une demande d'admission dans un établissement omanais

Le choix de votre établissement peut dépendre du lieu où vous souhaitez habiter à Oman et de votre domaine d'études. Il serait également judicieux de choisir un programme qui permet de réaliser un échange à l'étranger, afin d'obtenir un double diplôme d'une université ou d'une école mieux cotée que les établissements omanais. La Muscat University et la German University of Technology in Oman, par exemple, permettent d'obtenir un diplôme omanais et un diplôme anglais ou allemand.

Vous pouvez aussi vous renseigner si les universités de votre pays d'origine ont des accords pour envoyer leurs étudiants dans un établissement omanais pendant un ou deux semestres. La Sultan Qaboos University, mais aussi quelques collèges et universités privés, ont des accords avec des établissements européens, américains, asiatiques et australiens.

La plupart des demandes d'admission sont payantes. Les frais et les procédures varient selon les établissements. Si vos diplômes et relevés de notes sont en français, on vous demandera de les traduire auprès d'un traducteur reconnu par les autorités. Pour cela, vous devrez vous tourner vers l'ambassade omanaise de votre pays d'origine. De plus, vous devrez prouver votre niveau d'anglais. La plupart des établissements exigent que vous fournissiez les résultats d'un test comme le TOEFL ou l'IELTS.

Bon à savoir :

Certains établissements d'enseignement supérieur disposent de logements pour leurs étudiants. N'oubliez pas d'interroger le service des étudiants étrangers à ce sujet.

Apprendre l'arabe à Oman

On trouve quelques écoles de langues à Oman. La plupart sont à Mascate, mais il en existe dans plusieurs autres villes du pays. Vous devez savoir que l'arabe parlé est différent selon les pays. L'arabe parlé à Oman est pratiquement le même que celui utilisé dans les autres pays du Golfe, mais il diffère des dialectes parlés en Afrique du Nord, par exemple. Néanmoins, vous pouvez suivre une formation de Modern Standard Arabic (MSA) qui est la forme commune à tous les pays arabes et est utilisée dans la plupart des écrits ainsi que lors des situations officielles.

Les tarifs des programmes de langue varient selon les écoles et selon le nombre d'heures de cours que vous souhaitez suivre. Vu que l'alphabet arabe diffère de l'alphabet latin, vous pourriez avoir envie d'apprendre à lire et écrire en plus d'apprendre à parler, ce qui demandera un investissement de temps important. Par exemple, un programme complet de 25 heures de cours par semaine pendant deux mois au campus d'Ibrir du Noor Majar Arabic Institute coûte 1 900 R.O, soit près de 4 200 euros.

Progresser en anglais à Oman ?

Si vous avez déjà des bases en anglais, vivre à Oman vous permettra incontestablement de progresser. La plupart des cours offerts au cycle supérieur sont en anglais. De plus, si vous ne parlez pas arabe, vous devrez vous adresser en anglais aux Omanais, car peu d'entre eux parlent français. Les entreprises qui embauchent des expatriés utilisent souvent l'anglais au quotidien. Au besoin, vous trouverez des écoles de langues, dont le British Council, qui offrent des cours de perfectionnement en anglais.

Liens utiles :

Sultan Qaboos University ' étudiants internationaux
Université de Nizwa
German University of Technology in Oman
Middle East College ' étudiants
internationaux
Muscat University
British Council Oman
Center for international learning
Noor Majan Arabic Institute
Ministère de l'Enseignement supérieur

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.