Travailler à Moscou
shutterstock.com
Actualisé il y a 5 ans

Moscou, capitale de la Russie, attire les étrangers qui souhaitent y vivre et travailler. Voici les pistes pour trouver l’emploi qui vous correspond.

Mettre toutes les chances de son côté

Si le marché du travail en Russie, et plus particulièrement à Moscou, est relativement dynamique, en tant qu'étranger, vous devez mettre toutes les chances de votre côté pour décrocher un emploi. En effet, la Fédération mise particulièrement sur les candidats qui parlent le russe, évidemment, mais également l'anglais, et pourquoi pas l'allemand. S'ajoute à cela une réelle préférence pour les professionnels spécialisés dans des domaines pointus : de véritables experts.

Pour résumer, les secteurs les plus porteurs actuellement englobent la finance, l'informatique, les ressources humaines et enfin le commerce.

Moscou, capitale de l'emploi

Depuis l'ouverture de la Russie sur le monde, nombreuses sont les entreprises étrangères qui ont décidé d'ouvrir des succursales au sein de la capitale. Cet engouement n'est pas sans conséquence sur le marché de l'emploi qui affiche un réel dynamisme. Qui plus est, Moscou a décidé de donner leur chance aux professionnels spécialisés.

D'ailleurs, si vous cherchez à travailler dans une entreprise française implantée en Russie, voire à Moscou, sachez qu'elles sont nombreuses à accueillir les expatriés. Toutefois, certains témoignages rapportent que les postes situés en dessous de la sphère des cadres sont généralement destinés aux russophones ou aux Russes.

Comment chercher un emploi à Moscou ?

Le réseau semble être le meilleur moyen de trouver un travail à Moscou. En effet, le bouche-à-oreille occupe une place particulière chez les chercheurs d'emploi étrangers. Si vous avez des amis ou de la famille sur place, il ne faut pas hésiter à leur parler de votre projet d'expatriation professionnelle.

Outre le réseau, vous aurez des chances de trouver l'emploi qui correspond à vos attentes en lisant les journaux. Internet héberge en effet les versions dématérialisées des grands quotidiens anglophones distribués dans la capitale. Pensez au Career Center du Moscow Times par exemple.

Internet reste évidemment l'un des meilleurs alliés de tout futur expatrié à la recherche d'un emploi à l'étranger et Moscou n'échappe pas à la tendance.

Aussi, comme le dit si bien un vieil adage : qui ne tente rien n'a rien. N'oubliez pas que les candidatures spontanées peuvent parfois réserver de bonnes surprises, à savoir une proposition d'entretien. Ainsi, après avoir ciblé les entreprises qui vous intéressent, n'hésitez pas à leur envoyer votre CV manuscrit, accompagné d'un courrier, expliquant en quoi votre candidature peut faire la différence.

Si vous êtes déjà en poste dans une entreprise à vocation internationale, pourquoi ne pas miser sur une mutation ? En effet, si votre employeur peut se targuer d'avoir des bureaux en Russie, peut-être a-t-il un poste à vous proposer là-bas ?

Les secteurs les plus présents à Moscou

Moscou est une ville où le secteur des services est roi. Nombreux sont les employés localisés dans la capitale russe à œuvrer dans cette branche. S'ajoutent aux services les secteurs de l'alimentation, de l'électronique et du raffinage pétrolier. N'oublions pas la présence des deux plus grandes banques russes, dont les sièges sont situés au cœur de la ville.

Pour résumer, les secteurs les plus porteurs actuellement englobent la finance, l'informatique, les ressources humaines et enfin le commerce.

Vers quelle zone de Moscou se tourner pour trouver un emploi ?

Sachez d'ores et déjà que la Russie a l'intention de développer sa propre « Silicon Valley », qui devrait se situer à Skolkovo, aux limites de Moscou. En attendant, vous pouvez chercher du côté de Presnensky, qui abrite le Moscow International Business Center, ou encore Kitai-Gorod.

Quel salaire pour un expatrié à Moscou ?

Moscou fait partie des capitales les plus chères du monde. Si vous avez décroché un poste dans la capitale, ou que vous avez décidé d'y aller pour trouver un emploi, sachez que parmi les dépenses obligatoires, vous devrez mettre le loyer en tête de liste. Ainsi, mieux vaut jouir d'un salaire confortable, si vous souhaitez vivre pleinement votre expatriation.

Le premier cas de figure concerne l'expatriation dans le cadre de son entreprise. Si tel est votre cas, pourquoi ne pas demander une prime à l'expatriation ? Celle-ci représente entre 5 et 15 % du salaire brut ou net. Cette compensation englobe le fait que vous ayez quitté votre pays de provenance, les difficultés du quotidien une fois dans le pays d'accueil, vos nouvelles conditions de vie, etc.

Le second cas de figure concerne l'expatriation à Moscou sans passer par une entreprise, avec un contrat local. En plus du loyer relativement élevé, il faudra compter 30 % d'impôts prélevés à la source durant les 6 premiers mois de vie dans la capitale (tout comme ailleurs en Russie), puis 13 %, chaque mois prélevés sur le salaire brut. Néanmoins, si vous êtes un expert qualifié dans votre domaine, vous avez de grandes chances de décrocher un salaire de plusieurs milliers de roubles mensuels. S'il n'y a pas de somme prévue à l'avance par les autorités, sachez que plus vous serez qualifié dans votre domaine, plus vous pourrez négocier un salaire confortable. Ainsi, à titre d'exemple, si vous êtes un chef boulanger chevronné, vous pouvez tout à fait vous voir proposer un salaire de 3 000 à 4 000 euros nets par mois. Les professeurs ou assistants français peuvent quant à eux se voir proposer 100 000 roubles (2 300 euros) mensuels par les écoles privées.

Liens utiles :

Expat.com ' Emploi Moscou
Association of European Businesses (AEB) www.linkedin.com
Russie.fr ' Entreprises françaises installées en Russie russie.fr
Chambre de commerce et d'industrie franco-russe www.ccifr.ru
SuperJob www.superjob.ru
The Moscow Times ' Career Center www.themoscowtimes.com
HeadHunter hh.ru
Collège Universitaire français ' Offres d'emploi www.moscuf.org
LinkedIn www.linkedin.com/job

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.