Actualisé l'année dernière

La situation économique de l'Autriche est plutôt bonne et les salaires y sont intéressants, selon votre domaine, vous devriez trouver un emploi dans des délais raisonnables. Si vous êtes membre de l'Union européenne, vous n'aurez pas besoin d'un permis de travail, il est d'ailleurs aujourd'hui assez difficile à obtenir.

Les conditions de travail en Autriche

Nombreux sont les habitants des pays frontaliers, en particulier la Hongrie et la Slovaquie, qui vont travailler à Vienne chaque jour (ils sont à une heure de route) ou qui s'installent dans le pays. Ils sont très présents dans les secteurs du commerce, de la gastronomie et du bâtiment. Il vous faudra donc des compétences particulières pour trouver un emploi intéressant, surtout dans cette ville.

Le temps de travail est de 8 heures par jour et de 40 heures par semaine (38 dans les bureaux). En étant employé, vous bénéficierez de 5 ou 6 semaines de vacances par an.

Un accord conclu oralement entre l'employé et l'employeur constitue un contrat de travail tacite, mais il est vivement recommandé d'imposer un contrat écrit et signé. Une spécificité autrichienne est l'attestation de fonction impérative (Dienstzettel) mentionnant les points basiques de votre emploi. Il existe également des clauses limitatives de contrat pour les salariés. Vous devez les lire attentivement, car elles concernent le temps et le lieu de travail, la clause de non-concurrence, les heures supplémentaires, les délais de prescription et le remboursement des frais de formation.

Des travailleurs expérimentés et qualifiés sont activement recherchés pour des emplois saisonniers dans les secteurs de l'agriculture, du tourisme et de la sylviculture. Si vous êtes cuisinier, barman ou serveur, vous trouverez assez facilement un poste de novembre à mars dans les régions de sport d'hiver (en Autriche de l'Ouest), mais aussi dans toutes les zones touristiques de mai à octobre. Si vous avez entre 18 et 28 ans, vous pouvez travailler au pair, mais aurez l'obligation de suivre des cours d'allemand ou bien une autre formation.

Les salaires en Autriche

En Autriche, le salaire moyen est plus élevé que dans de nombreux pays d'Europe, mais le salaire minimum n'existe pas. Vous pouvez parfois négocier le vôtre directement avec l'employeur en fonction du poste proposé. Certains employeurs ont une convention d'entreprise, c'est un accord avec le comité d'entreprise visant à réguler le droit de travail et les salaires.

Vous recevrez généralement 14 salaires par an (12 mois, plus un 13e en décembre, et un 14e pour les vacances d'été) pour 40 heures de travail hebdomadaires et l'on vous proposera quelquefois une période d'essai d'un mois. Au bout de 6 mois, vous aurez droit à 30 jours de vacances (pour 1 an de travail). À titre indicatif, un cadre gagne en moyenne 70 000 euros par an et le salaire moyen d'un employé est de 2 500 euros mensuels.

Les impôts sont prélevés à la base ainsi que les cotisations de retraite et de sécurité sociale, ceci évite des préoccupations inutiles ! Vous aurez donc sur votre feuille de salaire un montant brut et un autre net, ce qui vous permettra de gérer votre budget facilement. Pour gérer vos dépenses, vous pouvez calculer votre salaire net sur ce lien.

Trouver un emploi en Autriche

L'AMS (Arbeitsmarktservice), le service public de l'emploi, propose 114 agences dans le pays. Pour profiter de leurs services, vous devrez vous inscrire dans l'agence correspondant à votre lieu de résidence, mais vous ne pourrez faire cela que si vous êtes enregistré officiellement comme chômeur en Autriche. Vous devrez donc avoir travaillé au moins 6 mois dans ce pays. Si vous êtes inscrit au chômage en France, vous pouvez également vous enregistrer à l'AMS ! À Vienne, il existe de nombreux cabinets de recrutement ainsi que des agences d'intérim. Vous trouverez une liste dans les « Liens utiles » au bas de cette page ainsi que des sites d'offres d'emploi par thème (hôtellerie, monde du spectacle, médecine, science et technologie, juristes…). Lisez les journaux, car ils publient des petites annonces d'offres d'emploi (en allemand), c'est le cas de Der Standard, Die Presse et Der Kurier.

Le site de l'EFA (Emploi francophone en Autriche) qui a été créé par la chambre de commerce franco-autrichienne met en contact les francophones à la recherche d'un emploi et les recruteurs. Vous devrez tout d'abord envoyer un CV à : office@servithink-pm.at, et après un entretien gratuit avec un consultant, vous pourrez déposer votre CV sur leur site qui est consulté par des entreprises recherchant des collaborateurs parlant français. Contactez aussi l'EURES (European Employment Service). Leur site internet est en anglais ou en allemand.

Préparez-vous ! Votre dossier de candidature doit comporter une lettre de motivation et un CV, rédigés tous deux en allemand ainsi qu'une photo d'identité et vos diplômes, certificats de travail ou attestations de formations en relation avec le poste à pourvoir. Vous trouverez de précieux conseils concernant la rédaction de votre lettre de motivation et la préparation de votre CV aux normes autrichiennes sur le guide de l'AMS. Sachez qu’un diplôme universitaire peut être reconnu si vous l'avez obtenu dans un établissement d'enseignement supérieur lui-même reconnu par l'État. Certaines professions sont réglementées, et vous devrez homologuer votre droit d'exercer auprès des autorités compétentes en relation avec votre métier.

Créer une entreprise en Autriche

La façon la plus simple est sans aucun doute de fonder une entreprise individuelle. Vous en assurez la gestion et vous en êtes l'unique responsable. Toute personne ayant la nationalité suisse ou d'un pays de l'Espace économique européen (EEE) peut en créer une facilement ainsi que les personnes ayant un permis de séjour donnant le droit d'exercer une activité industrielle ou commerciale. Autrement, il faut qu'un accord de réciprocité existe entre votre pays et l'Autriche. Il existe des prescriptions restrictives pour certaines professions libérales (les avocats, conseillers...). L'inscription au Registre des sociétés n'est obligatoire que si votre chiffre d'affaires est supérieur à 700 000 euros sur deux exercices consécutifs.

Les autres possibilités consistent à ouvrir une société en nom collectif (Offene Handelsgesellschaft). Il faut pour cela au moins deux associés, mais il n'y a pas de capital minimum. Pour une société à responsabilité limitée (Gesellschaft mit beschränkter Haftung), il vous faut un capital minimum de 35 000 euros. Il n'y a pas de limites au nombre d'associés (il en faut un au minimum). Une société en commandité (Kommanditgesellschaft) doit comporter au moins deux associés qui sont divisés en deux types, les commanditaires et les commandités. Il n'y a pas de capital minimum, mais au moins un commandité à une responsabilité illimité sur le capital (des commandités). Une société anonyme (Aktiengesellschaft) comporte au moins un associé, il n'y a pas de maximum. Le capital minimum est de 70 000 euros.

L'enregistrement d'une société se fait au bureau du Registre du Commerce. Le nom de l'entreprise doit être en alphabet latin et inclure l'abréviation « GmbH ». Les autorités fiscales sont automatiquement informées de sa création et il vous faut effectuer une demande d'enregistrement fiscal en Autriche en fournissant les statuts, un extrait d'entreprise, le bilan d'ouverture, un spécimen de la signature du représentant légal et une pièce d'identité de l'administrateur. Si vous envisagez d'avoir des employés, n'oubliez pas qu'en Autriche un salaire moyen est de 2 500 euros. Certaines entreprises peuvent faire les démarches pour vous et votre société peut être constituée en 7 jours !

 Attention :

Notez que pour rester plus de trois mois en Autriche, vous devrez effectuer une déclaration de résidence en remplissant un Anmeldebescheinigung (formulaire d'enregistrement).

 Liens utiles :

AMS – Vivre et travailler en Autriche
EFA – L'Emploi Francophone en Autriche
Ambassade de France en Autriche – La recherche d'emploi
Vienne Accueil – Espace Emploi
EURES – Le marché de l'emploi en Autriche
Careerjet
ABA - Invest in Austria - Création d'entreprise en Autriche

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.